Test : Valkyria Chronicles Remastered


Valkyria Chronicles Remastered
  • 1
  • 9
  • 3
  • 8
Note des joueurs :
4.8/5 - 12 notes
Note des platineurs :
4.7/5 - 9 notes

Valkyria Chronicles Remastered

ps4


21 trophées au total
0 trophée caché

369 joueurs possèdent ce jeu

Platiné par : 101 joueurs (27 %)
100% par : 101 joueurs (27 %)
Note du jeu
16/20
Discuter du test

Test du jeu
Valkyria Chronicles Remastered

  • Test rédigé par Comatosia le 10-06-2016 - Modifié le 07-12-2016


Introduction


Sega vous proposer de partir une nouvelle fois en guerre contre l'Alliance impériale. Prenez les armes soldats, votre patrie vous attend !
Près de huit ans après sa sortie initiale sur PS3, Valkyria Chronicles revient pour faire chavirer nos cœurs dans une version remastered sur PS4, nous promettant non seulement du 1080p mais également du 60fps. Sega nous promet donc le retour en force d’un Tactical-RPG qui n’avait pourtant pas fait fureur en terme de ventes. Pour la seconde fois donc, sur une plateforme de Sony, les forces de Gallia tenteront de repousser les forces de l’Alliance impériale. Doté d’une ambiance à mi-chemin entre le style manga et le côté effroyable de la guerre, cette édition HD de Valkyria Chronicles apporte au joueur un confort qu’il ne pourra pas rejeter s’il a déjà apprécié son ancêtre sorti en 2008, déjà !

Néanmoins, Sega n’a pas jugé bon d’offrir une traduction française aux joueurs, qui doivent donc une nouvelle fois pratiquer l’usage de la langue de Shakespeare pour pouvoir profiter au maximum de l’ambiance offerte par le jeu. On notera malgré tout l’ajout des quatre DLC sortis sur le jeu d’origine, offrant un peu de variété supplémentaire à un jeu qui saura vous donner quelques instants de jubilation complète. Soyez prêts à en avoir pour votre argent, car peu cher et avec une durée de vie énorme, vous aurez de quoi faire durant plusieurs soirées !

Contenu du jeu


Le gameplay se prend très facilement en mains, rappelant la version originale, mais en plus fluide.
Tout comme la version d'origine, cette édition remastered vous propose de prendre les commandes de la septième escouade de la milice de Gallia, sous les ordres de notre adoré Welkin, étudiant en biologie, qui se retrouve bien malgré lui mêlé à une guerre qui devait être une partie de plaisir pour les forces de l'empire. Armés d'un courage sans égal, les hommes de l'escouade sept répondront à tous vos ordres afin de reprendre les territoires de leur terre natale des mains de ces ignobles impérialistes. Vous proposant de choisir 20 coéquipiers parmi une centaine de volontaires, le soft vous permet de personnaliser votre unité afin quelle ressemble à ce que vous désirez. Chaque personnage se voit affilié une classe parmi cinq différentes (scoot, shocktrooper, lancer, snniper, engineer) ainsi que des capacités propres (comme le fait de devenir plus puissant en présence d'hommes ou femmes alliés par exemple), mais également des relations avec d'autres personnages, qu'ils soient ou non dans votre unité, amenant à un boost de moral et une entente optimal sur le champ de bataille.

Au-delà de combats contre les forces ennemies, vous aurez également la possibilité de vous reposer mais aussi de vous entraîner au quartier général, lieu où vous trouverez tout ce qu'il vous faut pour améliorer vos personnages, que ce soit d'un point de vue de l'équipement mais aussi en termes de level up ou de rotation d'effectif. Vous y trouverez également la sympathique journaliste qui vous suit partout, vous proposant parfois d'acheter des chapitres bonus afin d'en savoir un peu plus sur l'univers du jeu et la mythique escouade que vous incarnez, du chef à la simple chaire à canon. La personnalisation est donc également fortement présente dans cette édition remise à niveau, tout comme c'était déjà le cas en 2008 alors que la PS3 affûtait ses crocs pour faire tourner masses jeux-vidéo pendant encore plusieurs belles années. Vous trouverez également un mode escarmouche où vous pourrez rejouer certaines batailles mais vu sous un angle différent et ce, afin de gagner argent et expérience, nécessaires à améliorer le mythique Edelweiss mais également chaque troupe de votre unité, qui aura bien besoin de s'améliorer à mesure que le jeu avance, car la guerre ne cessera pas de faire rage pour vous laisser vous reposer.

Pour les acharnés qui désirent connaître l'univers de Valkyria Chronicles sur le bout des doigts, sachez qu'une petite encyclopédie est disponible dans le jeu et se remplit à mesure que vous débloquez de nouveaux éléments. Cette dernière porte sur les personnages mais également par exemple sur les armes que ces derniers utilisent au combat pour abattre les hordes impériales qui souillent les belles prairies de Gallia.

Vous n'aimez pas que les choses se terminent et voulez encore guerroyer un peu ? Sachez qu'en plus des quatre DLC fournis avec le jeu, vous permettant de mener quelques batailles supplémentaires, sont également disponibles des modes de jeu NG+ et NG++ qui vous permettront de déguster l'aventure plusieurs fois avec toujours plus de challenge à relever, pour le grand bonheur de ceux qui n'ont pas encore suffisamment affronté les forces impériales.

Vous l'aurez compris, en plus d'être très complet, cet opus est également prometteur de nombreuses heures de jeux pour vous ravir au rythmes de sublimes musiques et d'une direction artistique d'une grande application.

 

Note : 4/5

Aspect technique du jeu


La plupart des dialogues se passeront dans de petites cases où seule une partie du corps des interlocuteurs sera visible.
De quoi pourrions-nous bien parler d'autre qu'une promesse faite par Sega sur son édition remastered ? En effet, alors qu'on nous promet un jeu fonctionnant en 60fps et en 1080p, est-ce que la promesse est tenue ? Et bien oui, le jeu tourne bien dans la définition promise et se trouve être très fluide. Aucun ralentissement ni aucun bug n'est à déplorer. Le passage du jeu à cette résolution permet également de rendre les cinématiques et autres cut-scenes aux aspects crayonnés encore plus sympathiques pour l’œil de tout joueur. Le travail graphique permet au jeu de ravir les fans de la première version mais également de plaire à un potentiel nouveau public qui se veut aimer le Tactical-RPG aux airs nippons. Les personnages sont également très soignés, à mi-chemin entre le coup de crayon manga et le cel-shading, délivrant ainsi une multitude de protagonistes à la fois très différents les uns des autres mais également tous bien détaillés. Les décors, quoi qu'un peu vides, restent malgré tout réalisés avec une très belle patte artistique, alternant les lieux boisés, les villes mais aussi déserts, chaque lieux a été retravaillé pour coller avec les améliorations apportées sur le design des personnages.

Dans une même optique d'amélioration, les ennemis semblent également un peu plus intelligents qu'il ne l'étaient en 2008, apportant un brun de challenge supplémentaire à l'aventurier qui sommeille en nous. Quoi que parfois preneuse de décisions étrange, l'IA reste malgré tout focalisée sur l'annihilation de nos troupes et ne rechignera pas à utiliser plusieurs fois le même personnage si le besoin s'en fait ressentir. La prise en main des personnages et des mécaniques de jeu se fait aisément, et les quelques tutoriels disponibles durant le jeu tombent toujours au bon moment et ce, durant une bonne partie de l'aventure, ajoutant les mécaniques les unes après les autres pour ne pas submerger le joueur amateur sous un torrent d'informations parfois un peu difficiles à saisir. Pour rester dans la même optique d'accompagnement du joueur, à chaque fois qu'un menu apparaît pour la première fois, un personnage vous explique qui il est et ce à quoi sert la partie du menu à laquelle il est affilié (un soldat pour le camp d'entrainement par exemple). Néanmoins, pour en revenir à la prise en main des personnages, elle se fait rapidement mais également sans mal tellement les déplacements sont fluides et que les protagonistes répondent au millième de second près à vos commandes au joystick.

Enfin, niveau ambiance sonore, le joueur sera également comblé, passant de magnifiques musiques douces, composées avec perfection pour vous relaxer durant les phases calmes comme celles passées dans le livre des chapitres du jeu ou dans le quartier général, vous amenant dans un véritable havre de paix pour vous reposer entre deux batailles où votre vie sera mise en jeu, jusqu'à aller à des musiques au rythme endiablé pour ponctuer avec magnificence vos actions sur le champ de bataille. Tout mouvement épique mais également les plus ridicules seront accompagné d'une musique d'une grande qualité sonore. Même le game over sera accompagné de quelques notes musicales qui évoqueront des sentiments en vous.

 

Note : 4/5

Plaisir à jouer et à rejouer


Sega propose une nouvelle fois une large gamme d'informations complémentaires sur les armes, personnages et compagnie présents dans le jeu.
Lors que vous posez les mains sur une édition remastérisée d'un jeu, quel qu’il soit, si vous avez déjà mis les mains dessus dans la version d'origine, il faudrait être stupide de la racheter si vous ne l'aviez à l'époque, pas apprécié. Valkyria chronicles est de ces jeux que l'on oublie pas facilement lorsque l'on s'y est essayé, proposant des personnages attachants, une histoire qui n'est pas sans rappeler une période historique de notre vieux continent ainsi qu'une durée de vie et une rejouabilité assez impressionnante. Ce serait subjectif que de dire que ce jeu ne possède aucun défaut, car oui, il en possède, comme notamment le fait de ne rien ajouter de nouveau en terme de contenu (si ce ne sont les quatre DLC inclus) par rapport à l'édition PS3, mais les qualités de cette production sont telles, qu'on pardonnerait presque la totalité de ce manque d'ambitions de la part de Sega.

Toujours à la tête de l'escouade 7, vous incarnez Welkin et ses hommes, qui sont sélectionnables parmi plus de 100 personnages implantés dans le jeu et éligibles depuis le quartier général de votre armée. Chaque personnage possède ses capacités propres, ses relations avec d'autres soldats, vous offrant ainsi une multitude de possibilités toujours plus nombreuses afin de diversifier votre expérience vidéo-ludique. Bien que vos actions sur le champ de bataille n'influeront pas le cours de l'histoire, vous aurez la possibilité malgré tout de varier votre plaisir de jeu notamment grâce à l'évolution possible des personnages, de leurs armes, de leurs équipements en générale ainsi que du légendaire Edelweiss pour ainsi vous plonger d'une manière toute autre dans le développement de l'intrigue. Vous pourrez ainsi vous concentrer sur la précision et la mortalité incomparable apportée par les snipers ou tout simplement compter sur la robustesse et l'aspect de tank de vos shocktroopers. La personnalisation limitée du tank de votre escouade vous poussera également à voir quelles sont vos priorités et ainsi orienter l'aspect de votre unité (qui compte un maximum de 20 personnages) en conséquence.

La présence également des deux modes de jeu que sont les modes NG+ et NG++ vous donneront également la possibilité de retenter l'expérience de la guerre au sein des troupes de Gallia tout en glissant quelques petits bonus entre vos petites mains.

Vous l'aurez compris, Valkyria Chronicles saura vous tenir en haleine de nombreuses heures tout en vous permettant de profiter de l'expérience plusieurs fois et ce, de manière parfois drastiquement différentes si vous le désirez réellement.

 

Note : 5/5

Plaisir à faire les trophées, le Platine / 100%


Les cinématiques au style crayonnées sont du plus bel effet dans cette édition mise au goût du jour, le 1080p réussit au jeu.
Les trophées de Valkyria Chronicles remastered sauront montrer un peu de challenge à ceux qui voudraient s'y atteler. Les petites coupes à plusieurs couleurs se montrent ici sous formes de médailles du mérite, comme c'est le cas dans l'armée. Ces dernières, une fois toutes réunies, vous permettront d'obtenir le plus belle des médailles de guerre pour nous gamers, le platine, mérite absolu de chaque joueur sur tout jeu saigné jusqu'à la dernière goutte. Une fois n'est pas coutume, les descriptions des médailles sont dans la langue du jeu, c'est-à-dire celle de nos chers amis anglophones.

Ces médailles, bien que parfois un peu trop floues, s'obtiennent suite à la réalisation d'une certaine action, parfois nécessitant simplement de prendre part à l'une ou l'autre bataille et de la remporter. D'autres vous demanderont plus de travail, vous amenant à tuer jusqu'à plusieurs centaines d'adversaires lors de vos batailles pour défendre votre mère patrie. Équipés d'un arsenal qui saura rappeler les vieilles années de guerre de notre propre continent face aux armadas nazies, vous pourrez recevoir de multiples décorations pour vous exposer face à vos camarades des autres escouades.

Notez que vous n'obtiendrez pas toutes les décorations en une seule partie, il sera nécessaire de recommencer en mode NG+ voir même NG++ afin de pouvoir apposer sur votre uniforme, toutes les décorations qu'un soldat puisse recevoir. Bien entendu, nous le savons tous, trônera au-dessus des autres, celle à la couleur bleutée que nous chérissons tellement !

 

Note : 3/5

Contenu du jeu
Aspect technique du jeu
Plaisir à jouer et à rejouer
Plaisir à faire les trophées
16/20

Sega réussit son pari en offrant ici une édition remise au goût du jour. La promesse d'une qualité 1080p et 60fps est tenue par la firme qui sait nous proposer un opus très fluide et sans aucun bug visible durant vos pérégrinations à l'intérieur des terres de Gallia, endeuillées par la guerre. Vous permettant de développer une escouade constituée des personnages que vous désirez mais également le choix de quels seront vos alliés durant la bataille, le soft vous promet quelques réflexions d'avant guerre mais également une personnalisation propre à votre manière de jouer.

Loin d'être particulièrement parfait, Valkyria Chronicles reste malgré tout un Tactical-RPG qui saura se faire apprécier des amateurs du genre, grâce notamment au respect de ses promesses mais également grâce à sa durée de vie toujours aussi surprenante, face à la concurrence, qu'en 2008.

Je recommande ce jeu :
À tous