• Guide des trophées - The Last of Us, Part II
  • Guide des trophées - Ghost of Tsushima
  • Test - Ghost of Tsushima
  • Jeux PS+ de août 2020
  • Guide des trophées - Desperados III
  • Liste des trophées - Cuphead
  • Liste des trophées - Fairy Tail
Guide des trophées - The Last of Us, Part II1 Guide des trophées - Ghost of Tsushima2 Test - Ghost of Tsushima3 Jeux PS+ de août 20204 Guide des trophées - Desperados III5 Liste des trophées - Cuphead6 Liste des trophées - Fairy Tail7
Carte des trophées de Akuseruu

Obtenez votre carte de trophées en quelques clics La carte de trophées est une version portable de votre profil PSN et est entièrement personnalisable. Choisissez le fond, le cadre et vos trois platines préférés pour des milliers de combinaisons possibles.

Créer maintenant

Dernières listes

Afficher tout
+ -

Derniers guides

Afficher tout
+ -
4/10
1
3
15
22

New Gundam Breaker

PS4

Par AZGARALITY

Temps d'obtention : 30 heures Nb de partie(s) : 1 Manquable(s) : 0 Trophée(s) online : 0

6/10
1
2
9
36

Sword Art Online : Alicization Lycoris

PS4

Par yuutsu

Temps d'obtention : Plus de 100 heures Nb de partie(s) : 1 Manquable(s) : 0 Trophée(s) online : 0

4/10
1
10
3
1

Superhot : Mind Control Delete

PS4

Par Darkyy8

Temps d'obtention : 15h Nb de partie(s) : 1 Manquable(s) : 3 Trophée(s) online : 0

4/10
1
6
14
3

Space Hulk : Deathwing - Enhanced Edition

PS4

Par darkgluant

Temps d'obtention : 20-25h Nb de partie(s) : 1 campagne + multi Manquable(s) : 4 Trophée(s) online : 0

6/10
1
1
25
62

Call of Duty : Infinite Warfare DLC : Retribution

PS4
DLC

Par Mr Freeze

Temps d'obtention : 4h (dépend grandement de votre aisance) Nb de partie(s) : 1 Manquable(s) : 1 Trophée(s) online : 1

1/10
1
4
9
26

Just a Phrase by POWGI

VITA

Par Pilobill

Temps d'obtention : 2H Nb de partie(s) : 1 Manquable(s) : 0 Trophée(s) online : 0

1/10
1
4
9
26

Just a Phrase by POWGI

PS4

Par Pilobill

Temps d'obtention : 2H Nb de partie(s) : 1 Manquable(s) : 0 Trophée(s) online : 0

6/10
1
11
20
42

Stellaris : Console Edition

PS4

Par Cromwell-D

Temps d'obtention : 200+ Nb de partie(s) : 2 conseillées Manquable(s) : 9 Trophée(s) online : 0

5/10
1
7
8
9

Yu-Gi-Oh! Legacy of the Duelist : Link Evolution

PS4

Par AZGARALITY

Temps d'obtention : 50 heures Nb de partie(s) : Plus de 450 hors ligne et 2 en ligne Manquable(s) : 0 Trophée(s) online : 2

6/10
1
4
14
18

Golf With Your Friends

PS4

Par Jo-La-Mouche

Temps d'obtention : De 10 à 20 heures Nb de partie(s) : 1 Manquable(s) : 0 Trophée(s) online : 0

Prochaines sessions d'entraide

Afficher tout
+ -

Derniers tests

Afficher tout
+ -
15/20

Dragon Ball Z : Kakarot

PS4

Par ThomalexYT

Mais du coup, c'est bien ou pas ? Le jeu a ses défauts et ses qualités. On voit qu'ils ont voulu faire plaisir aux fans mais aussi ramener un public plus large, ce qui a inévitablement mené à de grossières erreurs. C'est un jeu que je conseille de faire, ne serait-ce que pour toucher à un jeu DB différent qu'un simple jeu de combat sans âme. Cependant, ne c'est pas un jeu que je referai une fois l'avoir platiné. En conclusion, j'ai plutôt apprécié le jeu même si j'ai vu mieux.

17/20

Catherine

PS3

Par ElaStickK

Catherine fait malheureusement partie de ce que j'appelle des "trésors oubliés", c'est à dire d'excellents jeux solo que beaucoup ne connaissent malheureusement pas. La plupart des personnes qui le connaisse sont les joueurs de niches, les collectionneurs, et les chasseurs de trophée platine difficile. Il serait dommage de passer à coté d'un tel chef d'oeuvre. Que ce soit dans son gameplay, son scénario et son univers, Catherine fait un quasi-sans fautes. Soyez curieux, et tentez l'expérience, car c'est ce qui définie Catherine, c'est une sacré belle expérience. Ce test est écrit 8 ans après la sortie du jeu sur PS3. Sachez qu'entre temps, un remaster nommé Catherine : Full Body est sortie sur PS4. Si vous souhaitez vous aussi vous lancer à la découverte dans cet univers rocambolesque et un poil coquin, alors choisissez cette dernière version. Elle comporte tout ce que possède la version PS3, en y ajoutant de nouveaux personnages, de nouveaux niveaux et un mode multijoueurs en ligne. Vous bénéficierez également de meilleures textures. Référez vous à l'excellent test de So-Chan sur celui-ci pour en apprendre d'avantage

12/20

Bob l'éponge : Bataille pour Bikini Bottom - Réhydraté

PS4

Par Ex-Nihylo

Ce remaster surprise parvient à accomplir ses objectifs initiaux : son rafraîchissement graphique, quoique basique, assure l'essentiel, la VF est digne de l'humour habituel de l'univers de Bob et les quelques nouveautés, un poil dispensables, demeurent sympathiques. Quelques bugs n'ont pas été corrigés à l'heure actuelle et le gameplay un peu daté ne sauraient suffire à en faire un mauvais remaster : les fans de Bob et d'humour complètement barré apprécieront, les fans de jeux de plate-formes sympas et sans prétention également, et c'est bien là l'essentiel.

14/20

Maneater

PS4

Par dregs

Maneater est un jeu innovant de par son histoire et c’est un réel plaisir de se retrouver dans la peau du chassé. Cependant, l’histoire deviendra rapidement redondante et, peu importe les décors, il vous faudra refaire encore et toujours les mêmes actions. Vous l’aurez compris, malgré cette répétitivité, le jeu est une petite bouffé d’air frais qui vous apportera du plaisir sur une douzaine d’heures avec un platine facile en prime.

18/20

Huntdown

PS4

Par PouletHardstyler

A l’instar de Dead Cells, Hollow Knight ou Fury Unleashed, Huntdown est une autre perle à enfiler sur votre collier de jeux indé. Un véritable incontournable du genre qui montre que les suédois d’Easy Triggers Games ont su rendre hommage aux Run N Gun traditionnels avec un jeu nerveux à la direction artistique de grande qualité, qui fait tout péter à l’écran mais aussi dans vos oreilles grâce à une bande son au top, le tout avec un challenge corsé. Jouable à 2 en local, c’est un véritable must have sur la scène indépendante qui dispose de toutes les armes pour obtenir le titre de jeu indé de l’année 2020.

Actualités PSTHC

Afficher tout

[Test] - The Last of Us, Part II

ps4
ps5

Par NicoFantasy
Il y a 1 mois

Préambule : La liste de trophées étant encore sous embargo, il n’en sera pas question dans ce test. De plus avec l’arrivée de la nouvelle version du site, les tests seront très bientôt remaniés. ? 7 ans après The Last of Us, nouvelle franchise signée Naughty Dog, surtout connu à l’époque pour avoir créé la série Uncharted, il est à nouveau question de savoir si le studio californien est capable de placer la PS4 au firmament alors qu’elle est en fin de vie et que sa remplaçante pointe le bout de son nez pour la fin d’année. D’ailleurs, si vous êtes un fan du premier opus et si vous comptez faire sa suite : ne lisez rien sur le jeu, ne cherchez aucun spoil, calfeutrez-vous et attendez de l’avoir entre les mains. Vous voulez être sûr de vous car vous avez un doute ? Alors levons immédiatement toute ambiguïté : foncez ! Vous voulez un adjectif ? Exceptionnel ! Une note ?  19/20 ! Peu importe la note, c’est un MUST-HAVE ! Maintenant si vous voulez un peu de lecture que ne vous spoilera rien de l’histoire mais vous en dira un peu plus sur mon ressenti. Prenez votre guitare, c’est parti !   2037, 4 ans après les événements de The Last of Us, Ellie est devenue une jeune femme qui va devoir vivre de nouvelles aventures post-apocalyptiques en portant sur elle le lourd fardeau d’une immunité face à un pandémie fongique qui décime et transforme durablement l’humanité en infectés. Vous attendez sûrement tous de savoir ce que notre héroïne va devenir suite à la fin subtile et dérangeante du premier épisode. Notons de suite que le jeu ne s’intitule pas The Last of Us 2 , mais bien Part II. Cette nuance nous incombe alors d’avoir maîtrisé l’histoire de la première partie pour pleinement apprécier la seconde. Contenu du jeu Une expérience 100% solo   Naughty Dog l’a répété : le développement de The Last of Us Part II est leur plus gros projet. À tel point que l’expérience solo du titre a phagocyté l’intégralité du projet laissant de coté le mode faction, multijoueur compétitif (et non moins coopératif) du premier opus. Dès lors le titre se voit amputé d’un mode de jeu qui était pourtant fort apprécié de la communauté de joueurs. Il s’agit d’un parti pris très lourd puisque cela va drastiquement diminuer la re-jouabilité du titre et certainement le temps pendant lequel le disque sera présent dans la console (ou le jeu installé). L’histoire de The Last of Us Part II reprend les mécaniques de son aîné : un rythme très irrégulier où alternent tantôt entre un calme pesant ou une action stressante dans laquelle chaque seconde de trop joue en votre défaveur. À travers Seattle, Il vous faudra survivre et pour cela vous pourrez compter sur des alliés de choix que l’histoire prend le temps de développer. De fait le jeu et sa narration hyper poussée débordent complètement sur l’aspect humain. La pression qui repose sur chaque personne croisée au cours de l’aventure rend dramatique chaque événement, et c’est le joueur qui s’en retrouve chamboulé dans une ambiance lourde, sombre, où la mort n’est jamais loin.   Bénéficiant d’une expérience déjà éprouvée à travers un chapitre d’Uncharted : The Lost Legacy, Naughty Dog déploie à nouveau un niveau à monde ouvert où il sera possible de choisir le sens de son exploration. Certes limitée mais bienvenue dans un jeu assez directif, ces phases plus ouvertes donnent davantage de sens à l’exploration ainsi qu’au sentiment que le danger peut venir de partout. L' ajout de Yuutsu : Tout comme dans The Last of Us premier du nom, fouiller les lieux permet bien entendu de récupérer des ressources, vitales pour confectionner votre armement, mais aussi de multiples artefacts. Loin d'être de vulgaires babioles à collectionner, ils participent à la construction de l'univers. Des scènes peuvent être ainsi comprises via une lettre laissée par un mourant, étoffant le lore. Certaines découvertes sont même commentées par Ellie. Chasser ou être chassé ! Concernant Ellie, ses mouvements se voient améliorés par rapport au premier épisode : elle escalade, elle se balance avec des cordes et surtout elle esquive, ce qui donne au combat au corps à corps une toute nouvelle dimension. D’autant que le bestiaire évolue (sensiblement) avec l’apparition d’humains de grands gabarits qui nécessitent une stratégie différente (certes cela parait un peu étrange).   Le jeu vous propose de jouer dans différentes difficultés (de facile à survivant, sachant qu’une difficulté réaliste fera son apparition plus tard, tout comme des modes de difficultés permadeath !). La difficulté aura toujours comme principale conséquence de drastiquement réduire vos ressources, précieuses pour crafter des outils, des munitions et des pièges. Ainsi la furtivité sera quasi indispensable en difficulté élevée. Au final le solo pourra être bouclé entre 30 et 40h en fonction de la difficulté choisie. Personnellement, il me semble que le titre révèle tout son intérêt en difficulté élevée voire maximale : la survie n’en est que meilleure. On notera aussi le soin apporté par Naughty Dog pour que le jeu puisse être apprécié à sa juste valeur par les mal voyants et mal entendants grâce à de multiples paramétrages pour améliorer l’accessibilité du titre et du gameplay. Technique Une réalisation incroyable... Après avoir repoussé les limites techniques à plusieurs reprises avec Uncharted 4 ou God of War, les studio First Party de Sony ont probablement tiré le meilleur de la PlayStation 4. À vrai dire, seul Red Dead Redemption 2 semble pouvoir tenir la comparaison. Et avec ses 85Go sur votre disque The Last of Us Part II va littéralement vous éclater les rétines. Absolument tout bouge à l’écran. Les textures ont une finition hyper soignée. La modélisation des personnages et notamment des visages est telle qu’on croirait un film. Les animations sont assez déroutantes de par leur finesse mais surtout par leur nombre incroyable. On a tout simplement l’impression que rien ne se passe deux fois de la même manière (sauf les attaques furtives par derrière puisque si vous jouez en difficulté élevée, vous allez devoir en abuser). Inutile d’épiloguer sur ce point :  The Last of Us Part II  est le nouveau mètre étalon de la console.   À ce titre, il semble que les divers modèles de PS4 encaissent différemment le jeu. Alors que sur une PS4 pro de seconde architecture (édition 500M), le bruit de la console soit tout à fait acceptable, les PS4  normales et Pro de première génération semblent se transformer en véritables avions prêts au décollage. Prévoyez donc un bon casque. Notez tout de même qu’alors que j’ai le jeu depuis le 22 mai, je n’ai pour l’heure détecté qu’un micro bug d’affichage sur le jeu ! Le titre est complètement opérationnel et je n’ose imaginer ce qu’il en sera sur PS5 si jamais il est remasterisé sur la prochaine PlayStation (et non pas seulement compatible).   L'ajout de Yuutsu : De mon côté, je l'ai lancé sur ma PS4 Pro première génération. Elle a grondé sans pour autant décoller, et sans faire résonner la salle de ses plaintes. On sent que The Last of Us Part II exploite la console jusque dans ses entrailles et quelle technique !   ... Au service d’un réalisme rarement atteint   Outre son visuel qui frôle la perfection, le jeu s’appuie sur d’autres éléments pour rendre la narration très immersive, maintenant le joueur solidement accroché à sa manette. Tout d’abord l’IA, qui est souvent le net point faible des jeux de ce type a cette fois été tout particulièrement soignée. Autant celle des infectés et des claqueurs reste assez primitive (ils vous sentent, ils vous foncent dessus), autant celle des humains est carrément incroyable : ils vous contournent, vous chassent à plusieurs, changent de stratégie en fonction du nombre et de leurs forces en présence. Vous pouvez clairement abandonner l’idée de vous planquer derrière un mur en attendant qu’un ennemi sorte le bout de son nez, vous en aurez déjà un autre qui vous tire dans le dos. Et quel régal d’entendre les ennemis réagir quand vous tuez leurs camarades ! il serait presque dommage de ne pas se faire repérer.   Véritable casse-tête des jeux solo, l’IA alliée est en général un véritable calvaire pour les développeurs : soit elle est repérable par l’ennemi et vous plante toute votre stratégie de furtivité et vous fait rager comme pas permis, soit elle ne l’est pas et enlève de sa gravité à la situation (coucou Uncharted). Cen'est nullement le cas dans  The Last of Us Part II. Vos alliés vous sauveront la mise si vous vous retrouvez encerclé, réagissent correctement à la situation actuelle. Lorsqu'il ne restera qu'un ennemi dans les environs, et que vous n'êtes pas assez rapide, c'est votre coéquipier qui se chargera de finir le nettoyage. Chaque allié disposant d'un arsenal bien précis, leur approche sera différente à l'image de l'IA ennemie. Ensuite, le niveau de réalisme est augmenté par une VF et une VO de très grande qualité. On retrouve les voix du premier épisode pour notre plus grand plaisir. La synchro labiale est excellente (chose qui faisait déconnecter le joueur de Horizon Zero Dawn) et les dialogues ont bénéficié d’un travail d’écriture de premier ordre. Niveau sonore, Gustavo Santaolalla est toujours à la baguette de la bande son, mais cette dernière est très nettement en retrait dans cet épisode. Pas de fabuleux thème comme dans le premier épisode, vous aurez juste une ambiance sonore ici. C’est un choix assumé mais autant il m’arrive souvent d’écouter les musiques du premier, autant ici je ne vois pas trop ce que l’on aura à se mettre dans les oreilles une fois le jeu terminé. Enfin, en terme de réalisme, The Last of Us Part II fait très fort en mettant en scène de manière très violent le destin de nos héros. Je n’en dirai pas plus pour vous laisser le plaisir de la découverte mais clairement soyez bien accroché !   L'ajout de Yuutsu : The Last of Us Part II marquera aussi graphiquement par sa violence, car elle est proche de la réalité, ce qui la rend d'autant plus marquante. Le jeu pourra choquer plus d'un par ce parti pris vous confrontant ainsi à des choix et des scènes troublantes, comme lancer un cocktail Molotov sur un chien et l'entendre hurler de douleur. Certains affrontements en deviennent palpitants et angoissants à la fois. Le calibrage des attaques accroît encore plus cette impression d'univers à la dérive où règne la loi du plus fort. Si vous tirez dans la jambe d'un ennemi, ce dernier s'écroulera et rampera. Les impacts que vous recevrez vous-même sont soulignés visuellement et auditivement, donnant la sensation qu'on reçoit réellement le coup. Plaisir à jouer et à rejouer The Last of Us Part II est de la trempe de ces jeux qu’il faut savoir apprécier dans de bonnes conditions, tel un bon film. Si vous avez aimé son aîné, vous allez littéralement vous faire happer par son scénario. C’est bien simple, en ce qui me concerne j’avais un mal de fou à arrêter de jouer et j’avais envie d’en découvrir plus à chaque fois. Jamais lassant, le jeu vous impose des variations de rythme incroyables qui font qu’il n’y a aucun moment moins bon qu’un autre. J’ajouterai que de manière assez surprenante, j’ai cru être arrivé au bout de l’histoire à plusieurs reprises alors que ça n’était pas le cas, et rien de ce qui suivait ne me semblait pour autant superflus. J’imagine que ce fut également le cas d’un confrère qui m’a lâché « je pense en être à la moitié du jeu » alors que je savais qu’il n’en était qu’au quart environ. La redécouverte du jeu en newgame + est ensuite l’occasion de mieux entrer dans le contexte des nombreux personnages et d’imaginer bien d’autres background les concernant. On espère alors que Naughty Dog aura l’occasion de sortir des DLC aussi incroyables que Left Behind. On peut donc envisager passer entre 50 et 60h sur le titre pour se dire qu’on en a fait le tour. Pour ma part, une fois terminé (et platiné) , j’ai le besoin de faire une pause, sachant que le jeu qui passera ensuite risque d’être bien fade. Cela ne m’est arrivé que sur God of War et The Witcher 3 sur cette génération de console. Les déclarations du studio étant restées assez vagues sur le retour du monde factions, on va quand même croiser un max les doigts pour espérer que ça soit le cas. En l’état le titre est quand même bien amputé de son facteur de re-jouabilité , d’autant que de nombreuses zones de solo aurait fait de superbes maps multi.   L'ajout de Yuutsu : Si The Last of Us Part II possède de nombreuses qualités, pour moi celle de l'écriture est celle qui se démarque de l'ensemble. Je ne suis pas un aussi grand fan des productions de Naughty Dog que mon compère, bien que le premier The Last of Us m'ait beaucoup plus. Pourtant, ce second opus m'a mis KO. Chaque personnage est travaillé dans sa caractérisation et son parcours. De multiples voiles se lèvent au fur et à mesure de l'avancée et Neil Druckman exécute des partis pris risqués mais sont vraiment payants. En dire davantage serait spoiler, et clairement l'opus doit se découvrir sans aucune information extérieure venant altérer l'expérience. Si je dois souligner un dernier point, j'ai beaucoup apprécié de voir l'impact de l'histoire et des choix des personnages se répercuter sur eux psychologiquement et physiquement. Vous allez souffrir à leurs côtés, pleurer : le jeu ne vous laissera pas indifférent. Conclusion Naughty Dog récidive et nous offre à nouveau une pépite tant attendue de fin de génération de consoles. En compilant une narration maîtrisée de bout en bout, une histoire haletante où les notions de bien et de mal volent en éclat au fur et à mesure que l’on progresse, The Last of Us Part II développe une technique quasi parfaite et ne vous laissera pas indifférent. En ayant développé le lore du jeu, bien plus qu’il y a 7 ans, Neil Druckman ouvre la porte à de nombreuses possibilités pour faire vivre la licence. On espère que le mode factiosn reviendra, en dlc ou en stand alone pour nous permettre de revenir dans cet incroyable univers où sauvagerie et poésie se ne quittent jamais. Concernant les trophées, la liste est sous embargo pour l’instant donc je ne peux rien vous dévoiler encore. La rédaction du guide est terminée et sera publié le 18 juin à 14h. J’ai aimé :     - L’histoire - Les personnages - Les changements de rythme - Les graphismes incroyables - Le gameplay + l’IA Je regrette : - L’absence de multi - L’ambiance sonore en retrait     Notre note : 19/20  

Darkestville Castle ou l'art d'être un démon

ps4

Par So-chan
Il y a 4 heures

Buka Entertainment, développeur et éditeur de jeu tels que Deck of Ashes et Redeemer, et Epic Llama annoncent la sortie de Darkestville Castle, un point and click qui n'est pas sans rappeler l'âge d'or de LucasArts, grand nom dans le domaine. (Les vieux briscards se souviennent encore des duels d'insultes de Monkey Island et de la chanson de Manny dans Grim Fandago). Vous suivez les péripéties de Cid, un démon squelettique qui vit une existence paisible constituant à torturer les villageois, car c'est là son plus grand plaisir. Jusqu'au jour où son plus terrible ennemi le fait déchoir de son piédestal. Les énigmes tarabiscotées propres au genre seront bien présentes ainsi que l'humour. Darkestville Castle est entièrement traduit en français afin de vous permettre de profiter de la verve de Cid. En attendant sa sortie, vous pouvez vous essayer à la demo présente sur le Playstation Store. [youtube]https://www.youtube.com/watch?v=AwlWDu4Ab8U[/youtube] Darkestville Castle est prévu pour le 13 août 2020 au prix de 14,99 €. Source : communiqué de presse

Planning de la chaîne : 3 au 9 août

Par So-chan
Il y a 4 heures

L'équipe des streamers vous présente son planning de la semaine. L'été bat son plein, c'est la période propice aux départs en vacances mais la chaîne vous propose tout de même des rendez-vous sur des jeux incontournables. Control L’Ancienne Maison est une intrigante structure renfermant nombre de secrets que l’agent Pilobill va découvrir aux côtés de Jesse Faden, une femme qui va se retrouver propulsée au rang de Directrice sans l’avoir demandé. Guide des trophées Fall Guys : Ultimate Knockout 60 joueurs, une seule couronne. Comment l'obtenir ? En réussissant les épreuves loufoques qui se dressent sur votre chemin. Pilobill sera-t-il couronné roi, ou mourra-t-il avant d'atteindre la ligne d'arrivée ? Quel superbe costume sera son apparat : la poule ou le pigeon ? Liste des trophées Cuphead Cuphead et Mugman entrent dans un casino... et ça tourne mal ! Ils ont osé mener un pacte avec le Diable : s'ils réussissent à eux la richesse, sinon adieu leurs âmes. Dounew devra se confronter aux ennemis et aux boss, tous plus ardus les uns que les autres, pour sauver les deux frères. Ou les plonger dans la douleur, qui sait. Liste des trophées Yakuza 0 Le quartier de Kamurochō ne vous quitte jamais : l'essayer une fois, c'est l'adopter. Theodrem retourne fouiller ses tréfonds pour y chasser le trophée au gré de mini-jeux loufoques et techniques. Reprenez donc les aventures de Kiryu et Majima, pris au piège des intrigues et des conflits entre clans de yakuza. Liste des trophées Test du jeu Vous pouvez aussi retrouver le planning sur les réseaux sociaux que sont Facebook et Twitter. Les lives sont rappelés chaque jour et un bandeau apparaît sur le site pour vous tenir au courant. Profitez bien de ces lives en compagnie de notre équipe stream sur la chaine. On se dit à la semaine prochaine pour de nouvelles découvertes et chasse aux trophées en live !

Travaillez en équipe, petits Spitlings !

ps4

Par So-chan
Il y a 2 jours

HandyGames (studio racheté par THQ Nordic depuis 2018) et Massive Miniteam vous présentent leur dernière oeuvre : Spitlings. Ce jeu d'action arcade peut aussi bien se savourer seul qu'à plusieurs (jusqu'à quatre joueurs). Vous y contrôlez les Spitlings, des créatures cubiques pouvant aussi bien mordre que sauter en tout sens. Votre but : vous débarrasser de toutes les bulles qui encombrent votre écran. La coopération sera au cœur de ce jeu puisque si l'un d'entre vous échoue, c'est la défaite assurée. On ne laisse pas un Spitling à terre, tout le monde doit franchir la ligne d'arrivée ! Plus de 100 Spitlings sont disponibles vous proposant ainsi un large choix. Si vous réussissez à battre le record de temps, vous pourrez vous attaquer au mode Difficile. Le jeu vous intrigue ? Notre équipe propose actuellement un code contre guide ou test. [youtube]https://www.youtube.com/watch?v=GeOaMkjxZg4[/youtube] Spitlings est prévu pour le 4 août au prix de 14,99 €. Source : communiqué de presse

Ne tournez plus en rond grâce à Rogue Cube

ps4

Par So-chan
Il y a 2 jours

Pour début août, Ratalaika Games met en avant la première production du studio indépendant espagnol Bipolar Dawn avec Rogue Cube. Contrôlez plus de neuf cubes différents, dont la plupart sont à débloquer, et nettoyez les niveaux à l'aide de 37 armes différentes. Onze niveaux emplis d'ennemis et de boss n'attendent plus que vous ! Rogue Cube peut être joué seul mais aussi en multi local aussi bien en coopération qu'en compétition. [youtube]https://www.youtube.com/watch?v=--6uBzBQ6n8[/youtube] Rogue Cube est prévu pour le 5 août au prix de 4,99 €. Source : communiqué de presse    

Les Tuniques Bleues Nord & Sud de retour pour du tour par tour

ps4

Par pierrickdu69
Il y a 4 jours

Joueurs de la première heure et amateurs de Bande Dessinée, cette annonce a de quoi vous faire saliver ! Non content d'annoncer le remaster d'Astérix & Obélix XXL pour octobre, Microids s'empare une nouvelle fois d'une œuvre culte de la bande dessinée pour en sortir un remaster, Les Tuniques Bleues Nord & Sud, jeu qui rappellera de très bons souvenirs aux plus anciens d'entre nous. Les Tuniques Bleues est une série toujours en cours de bande dessinée humoristique qui relate les exploits de deux héros à l'époque de la Guerre de Sécession en Amérique, le sergent Cornélius M. Chesterfield et le caporal Blutch. En 1989, le studio Infogrames adapte cette série dans un jeu vidéo mêlant stratégie et tour par tour sur Amiga. A la charge cette fois du studio de développement Appeal Studios, Les Tuniques Bleues Nord & Sud vous demandera de maîtriser la stratégie au tour par tour pour remporter la victoire. Ajoutant aussi des phases d'action en temps réel, vous devrez prendre le contrôle de nouveaux états, sécuriser les forts et les voies ferrées pour augmenter vos ressources et prendre la tête des renforts venus d’Europe. Seul ou à deux joueurs, revivez avec humour les aventures du sergent Cornélius M. Chesterfield et du caporal Blutch. Le mois d'octobre s'annonce chargé car Les Tuniques Bleues Nord & Sud est prévu 5 jours seulement après Astérix & Obélix XXL, à savoir le 27 octobre 2020. Bien entendu sur PlayStation 4.   Source : Communiqué de presse / Page Facebook de Microids

Dresseurs, préparez-vous à la capture !

ps4

Par So-chan
Il y a 4 jours

Le Pokemon-like de VEWO Interactive, édité par PQube, n'a sûrement pas échappé aux fans de captures de créatures. Licence originellement sortie sur PC, Nexomon déploie son second volet sur consoles dont la PS4. Que les amoureux du physique se réjouissent : Just for Games assure l'édition. Vous pouvez précommander votre version boîte pour 34,99 €. Souhaitant un retour aux sources du genre, Nexomon : Extinction a tous les attraits d'un Pokemon. La capture de créatures a faire évoluer pour les rendre encore plus puissantes est au cœur du gameplay. VEWO nous partage une vidéo explicitant la marche à suivre. On retrouve la classique méthode d’affaiblir sa cible avant de la capturer. Nexomon : Extinction ajoute la présence d'une friandise à offrir à votre petit monstre pour l'amadouer. Bien entendu, il faudra trouver celle qui correspond à ses goûts. Lors de l'emprisonnement dans la Nexotrap, le dresseur devra exécuter un QTE pour sceller l'objet. [youtube]https://www.youtube.com/watch?v=cAItYsb7Yz0[/youtube] L'univers de Nexomon : Extinction est sous la coupe tu Tyrant Nexomon, être que vous allez devoir défier, et battre, pour rétablir l'équilibre. Pour atteindre votre but, votre dresseur va devoir, comme son équipe, évoluer et ce grâce à des mécaniques tirés du RPG. En plus des quêtes secondaires, vous pourrez récolter et créer à partir des ressources glanées de par le monde. Loin de se prendre au sérieux, Nexomon : Extinction joue la carte de l'humour avec des personnages excentriques. Plus d'une fois, ces derniers vont briser le quatrième mur pour mieux vous surprendre. Vous pouvez déjà en avoir un aperçu via la vidéo ci-dessous. [youtube]https://www.youtube.com/watch?v=mlBKRJmxabY[/youtube] Nexomon : Extinction est prévu pour le 28 août 2020. Source : communiqué de presse

Le rôle de naturaliste débarque dans Red Dead Online

ps4

Par Ex-Nihylo
Il y a 5 jours

Disponible dès maintenant, la dernière mise à jour de Red Dead Online nous permet de jouer le rôle de naturaliste. En effet, en incarnant, au choix, Harriet Davenport ou Gus Macmillan, vous pourrez chasser des animaux à plusieurs, soit en prélevant des ressources sans les tuer (en incarnant Harriet) ou alors en les abattant, en incarnant Gus. Incarner l'un ou l'autre aura un impact sur vos récompenses. De plus, des animaux légendaires finiront par apparaître au cours de vos traques, avec des récompenses encore plus intéressantes à la clé. Un nouvel appareil photo, plus perfectionné, est disponible pour étudier les animaux, dans le catalogue Wheeler, Rawson & Co. Deux événements seront également de la partie, vous incitant à protéger un animal légendaire mais aussi à marquer certaines espèces d'animaux tout en venant à bout de braconniers qui se mettront en travers de votre route. Voici d'ailleurs une courte vidéo de présentation de ce nouveau rôle : [youtube]https://www.youtube.com/watch?v=88xOfZEKEag&feature=emb_logo[/youtube] A noter que la mise à jour octroie d'autres nouveautés, tels que de nouveaux vêtements, des récompenses doublées pour les naturalistes jusqu'au 3 août, des réductions ingame dans la boutique du jeu et quelques cadeaux exclusifs offerts uniquement aux joueurs sur PS4. Date de sortie : 28 juillet 2020 Source : Communiqué de presse

Unturned : quand la survie est votre unique leitmotiv.

ps4

Par Ex-Nihylo
Il y a 5 jours

Développé par le jeune studio canadien Smartly Dressed Games, Unturned est un jeu de type bac à sable dans lequel vous devez survivre à une apocalypse de type zombie. Dans une aventure basée sur des graphismes type dessins-animés, l'objectif principal sera de visiter des villes afin de récupérer divers matériaux vous permettant de concevoir votre propre base.  La coopération sera le maître mot pour votre survie car vous pourrez vous associer à d'autres joueurs pour mieux faire face aux menaces qui vous guettent. Le jeu est basé sur 8 cartes, terrestres, aériennes ou maritimes qui constituent un monde ouvert que vous pourrez explorer. Vous pourrez également personnaliser votre avatar et jouer en mode écran partagé avec un ami en local. Un système de power-up sera aussi de la partie puisque vous pourrez améliorer votre attaque, votre défense ou votre compétence de soutien. A noter que le jeu sera proposé au prix de 24,99 € sur le store, aucune sortie en physique n'ayant été évoquée. Date de sortie : non communiquée Source : Communiqué de presse

Let's Sing Queen paraîtra début octobre

ps4

Par Ex-Nihylo
Il y a 5 jours

Une petite soirée karaoké vous branche ? Vous êtes fan de ce groupe mythique qu'est Queen ? Ne cherchez plus, voici votre prochain jeu : Let's Sing Queen ! Développé par les studios Ravenscourt et Voxler, déjà créateurs d'autres jeux de la série des Let's Sing, cette déclinaison, qui paraîtra début octobre, vous permettra de chanter 30 chansons parmi les plus célèbres du groupe britannique. Ainsi, ce ne sont pas moins que des titres tels que We will rock you, Another one bites the dust, I want to break free ou encore la fameuse Bohemian rhapsody et aussi le très célèbre We are the champions qui vous seront proposés. Vous pourrez réaliser nombre de performances, seul ou jusqu'à 8 joueurs, et ce sans compter un mode online où vous pourrez tenter de battre les autres participants en ligne. 6 modes de jeux sont annoncés dont un mode intitulé Mix Tape 2.0 dans lequel les mix de chansons s'enchaînent aléatoirement sans se répéter, et on peut également les créer soi-même : de quoi donner du fun au cours de vos soirées entre amis. A noter que si vous n'avez pas de micro, il vous sera possible de jouer avec vos smartphones à la place, à l'instar des précédents opus. Date de sortie : 2 octobre 2020 Source : Communiqué de presse