• Guide - The Last of Us, Part II
  • La PS5 se dévoile !
  • Test - The Last of Us, Part II
  • Jeux PS+ de juillet 2020
  • Guide des trophées - Desperados III
  • Liste des trophées - F1 2020
  • Guide des trophées - Shantae and the Seven Sirens
Guide - The Last of Us, Part II1 La PS5 se dévoile !2 Test - The Last of Us, Part II3 Jeux PS+ de juillet 20204 Guide des trophées - Desperados III5 Liste des trophées - F1 20206 Guide des trophées - Shantae and the Seven Sirens7
Carte des trophées de Aso_is_back

Obtenez votre carte de trophées en quelques clics La carte de trophées est une version portable de votre profil PSN et est entièrement personnalisable. Choisissez le fond, le cadre et vos trois platines préférés pour des milliers de combinaisons possibles.

Créer maintenant

Dernières listes

Afficher tout
+ -

Derniers guides

Afficher tout
+ -
6/10
1
5
4
32

Marvel's Iron Man VR

PS4

Par JohnBuckheart

Temps d'obtention : 15 heures Nb de partie(s) : 1 Manquable(s) : 0 Trophée(s) online : 0

4/10
1
7
9
7

Owlboy

PS4

Par Deyalesca

Temps d'obtention : 10 heures Nb de partie(s) : 1 Manquable(s) : 0 Trophée(s) online : 0

2/10
1
10
5
0

Clash Force

PS4

Par yuutsu

Temps d'obtention : 20 minutes Nb de partie(s) : 1 Manquable(s) : 0 Trophée(s) online : 0

2/10
1
1
12
53

Moonlighter DLC : Between Dimensions

PS4
DLC

Par Flitterbloom

Temps d'obtention : 5h+ dépendant de la RNG Nb de partie(s) : 1 Manquable(s) : 0 Trophée(s) online : 0

6/10
1
5
9
22

Desperados 3

PS4

Par MatteodaFrancia

Temps d'obtention : Entre 40 et 80 heures, selon la difficulté choisie. Nb de partie(s) : 1 partie + rejouer des missions. Manquable(s) : 0 Trophée(s) online : 0

1/10
1
4
20
6

Beyond Blue

PS4

Par Jm__

Temps d'obtention : 4 à 10 heures Nb de partie(s) : 1 Manquable(s) : 0 Trophée(s) online : 0

2/10
1
10
4
2

Reed Remastered

PS4

Par Z40N-TP

Temps d'obtention : 1h Nb de partie(s) : 1 Manquable(s) : 0 Trophée(s) online : 0

2/10
1
10
4
2

Reed Remastered

VITA

Par Z40N-TP

Temps d'obtention : 1h Nb de partie(s) : 1 Manquable(s) : 0 Trophée(s) online : 0

5/10
1
10
12
32

Overcooked 2 DLC : Night of the Hangry Horde

PS4
DLC

Par So-chan

Temps d'obtention : 5 heures Nb de partie(s) : 1 Manquable(s) : 0 Trophée(s) online : 0

4/10
1
5
9
16

Blood Bowl 2

PS4

Par darkgluant

Temps d'obtention : 20h Nb de partie(s) : Beaucoup de matchs Manquable(s) : 0 Trophée(s) online : 2

Prochaines sessions d'entraide

Afficher tout
+ -

Derniers tests

Afficher tout
+ -
11/20

Darius Cozmic Collection : Console

PS4

Par AngelMJ

Si vous aviez fait l’impasse sur la saga Darius, cette compilation peut être une bonne entrée en matière pour découvrir la série et ses boss si spécifiques. Dommage que son prix puisse être un véritable frein au vu du contenu, et que certaines versions soient à la limite de l’injouable. Les chasseurs quant à eux apprécieront la générosité de la compil qui récompense abondamment le joueur tout au long de sa progression.

9/20

Tokyo Tattoo Girls

VITA

Par Ex-Nihylo

Parler de jeu de stratégie-rpg à part entière en évoquant Tokyo Tatoo Girls reviendrait à considérer un Schtroumpf en tant qu'être humain : il y a encore beaucoup de choses à développer, à peaufiner de la part de Sushi Typhoon pour obtenir un jeu digne de cette catégorie. Le jeu n'est pas déplaisant en soi mais ses lacunes en matière de gameplay ainsi que sa répétitivité font que la plupart des joueurs n'y verront qu'une sorte de jeu conçu pour smartphone dont on finit par se lasser rapidement.

14/20

Darius Cozmic Collection : Arcade

PS4

Par ElaStickK

Ayant uniquement joué à Darius II auparavant, je dois avouer que j'ai été agréablement surpris pas la qualité des autres jeux également. Si vous êtes un adepte des shoot'em up et du rétro/arcade, ou bien que vous cherchiez simplement un jeu pour vous défouler, cette compilation peut être intéressante. En toute honnêteté à part le contenu plutôt maigre pour le prix et une rejouabilité limitée selon ce que vous recherchez en achetant le jeu, j'ai personnellement passé de bons moments à parcourir les différents niveaux et boss qu'offre chaque jeu. La satisfaction de passer certains passages légèrement corsés est agréable, et la progression se fait sans trop de problèmes si l'on prend goût au style graphique et sonore. Si vous êtes un chasseur de platines faciles, celui-ci n'est pas très compliqué à avoir mais il faudra tout de même y passer quelques heures pour tout décrocher.

11/20

Assetto Corsa Competizione

PS4

Par biloutedu47

Le jeu a de très bons arguments pour devenir LA référence pour tous les amateurs mais aussi les experts de la simulation de course auto. Nous espérons néanmoins qu'ils nous rajoutent du contenu rapidement avec de nouvelles catégories de véhicules et des circuits hors Europe.

16/20

Stellaris : Console Edition

PS4

Par Darconn

Si l’on devait décrire Stellaris Console Edition, je dirais qu’il s’agit d’un très bon jeu de stratégie sur PS4, un bon portage ayant une bonne liste de trophée. Contrairement à beaucoup de jeux, c’est ici un jeu sur lequel il est fort probable que l’on revienne dessus après l’obtention du platine, tant le jeu peut se montrer addictif.

Actualités PSTHC

Afficher tout

[Test] - The Last of Us, Part II

ps4
ps5

Par NicoFantasy
Il y a 29 jours

Préambule : La liste de trophées étant encore sous embargo, il n’en sera pas question dans ce test. De plus avec l’arrivée de la nouvelle version du site, les tests seront très bientôt remaniés. ? 7 ans après The Last of Us, nouvelle franchise signée Naughty Dog, surtout connu à l’époque pour avoir créé la série Uncharted, il est à nouveau question de savoir si le studio californien est capable de placer la PS4 au firmament alors qu’elle est en fin de vie et que sa remplaçante pointe le bout de son nez pour la fin d’année. D’ailleurs, si vous êtes un fan du premier opus et si vous comptez faire sa suite : ne lisez rien sur le jeu, ne cherchez aucun spoil, calfeutrez-vous et attendez de l’avoir entre les mains. Vous voulez être sûr de vous car vous avez un doute ? Alors levons immédiatement toute ambiguïté : foncez ! Vous voulez un adjectif ? Exceptionnel ! Une note ?  19/20 ! Peu importe la note, c’est un MUST-HAVE ! Maintenant si vous voulez un peu de lecture que ne vous spoilera rien de l’histoire mais vous en dira un peu plus sur mon ressenti. Prenez votre guitare, c’est parti !   2037, 4 ans après les événements de The Last of Us, Ellie est devenue une jeune femme qui va devoir vivre de nouvelles aventures post-apocalyptiques en portant sur elle le lourd fardeau d’une immunité face à un pandémie fongique qui décime et transforme durablement l’humanité en infectés. Vous attendez sûrement tous de savoir ce que notre héroïne va devenir suite à la fin subtile et dérangeante du premier épisode. Notons de suite que le jeu ne s’intitule pas The Last of Us 2 , mais bien Part II. Cette nuance nous incombe alors d’avoir maîtrisé l’histoire de la première partie pour pleinement apprécier la seconde. Contenu du jeu Une expérience 100% solo   Naughty Dog l’a répété : le développement de The Last of Us Part II est leur plus gros projet. À tel point que l’expérience solo du titre a phagocyté l’intégralité du projet laissant de coté le mode faction, multijoueur compétitif (et non moins coopératif) du premier opus. Dès lors le titre se voit amputé d’un mode de jeu qui était pourtant fort apprécié de la communauté de joueurs. Il s’agit d’un parti pris très lourd puisque cela va drastiquement diminuer la re-jouabilité du titre et certainement le temps pendant lequel le disque sera présent dans la console (ou le jeu installé). L’histoire de The Last of Us Part II reprend les mécaniques de son aîné : un rythme très irrégulier où alternent tantôt entre un calme pesant ou une action stressante dans laquelle chaque seconde de trop joue en votre défaveur. À travers Seattle, Il vous faudra survivre et pour cela vous pourrez compter sur des alliés de choix que l’histoire prend le temps de développer. De fait le jeu et sa narration hyper poussée débordent complètement sur l’aspect humain. La pression qui repose sur chaque personne croisée au cours de l’aventure rend dramatique chaque événement, et c’est le joueur qui s’en retrouve chamboulé dans une ambiance lourde, sombre, où la mort n’est jamais loin.   Bénéficiant d’une expérience déjà éprouvée à travers un chapitre d’Uncharted : The Lost Legacy, Naughty Dog déploie à nouveau un niveau à monde ouvert où il sera possible de choisir le sens de son exploration. Certes limitée mais bienvenue dans un jeu assez directif, ces phases plus ouvertes donnent davantage de sens à l’exploration ainsi qu’au sentiment que le danger peut venir de partout. L' ajout de Yuutsu : Tout comme dans The Last of Us premier du nom, fouiller les lieux permet bien entendu de récupérer des ressources, vitales pour confectionner votre armement, mais aussi de multiples artefacts. Loin d'être de vulgaires babioles à collectionner, ils participent à la construction de l'univers. Des scènes peuvent être ainsi comprises via une lettre laissée par un mourant, étoffant le lore. Certaines découvertes sont même commentées par Ellie. Chasser ou être chassé ! Concernant Ellie, ses mouvements se voient améliorés par rapport au premier épisode : elle escalade, elle se balance avec des cordes et surtout elle esquive, ce qui donne au combat au corps à corps une toute nouvelle dimension. D’autant que le bestiaire évolue (sensiblement) avec l’apparition d’humains de grands gabarits qui nécessitent une stratégie différente (certes cela parait un peu étrange).   Le jeu vous propose de jouer dans différentes difficultés (de facile à survivant, sachant qu’une difficulté réaliste fera son apparition plus tard, tout comme des modes de difficultés permadeath !). La difficulté aura toujours comme principale conséquence de drastiquement réduire vos ressources, précieuses pour crafter des outils, des munitions et des pièges. Ainsi la furtivité sera quasi indispensable en difficulté élevée. Au final le solo pourra être bouclé entre 30 et 40h en fonction de la difficulté choisie. Personnellement, il me semble que le titre révèle tout son intérêt en difficulté élevée voire maximale : la survie n’en est que meilleure. On notera aussi le soin apporté par Naughty Dog pour que le jeu puisse être apprécié à sa juste valeur par les mal voyants et mal entendants grâce à de multiples paramétrages pour améliorer l’accessibilité du titre et du gameplay. Technique Une réalisation incroyable... Après avoir repoussé les limites techniques à plusieurs reprises avec Uncharted 4 ou God of War, les studio First Party de Sony ont probablement tiré le meilleur de la PlayStation 4. À vrai dire, seul Red Dead Redemption 2 semble pouvoir tenir la comparaison. Et avec ses 85Go sur votre disque The Last of Us Part II va littéralement vous éclater les rétines. Absolument tout bouge à l’écran. Les textures ont une finition hyper soignée. La modélisation des personnages et notamment des visages est telle qu’on croirait un film. Les animations sont assez déroutantes de par leur finesse mais surtout par leur nombre incroyable. On a tout simplement l’impression que rien ne se passe deux fois de la même manière (sauf les attaques furtives par derrière puisque si vous jouez en difficulté élevée, vous allez devoir en abuser). Inutile d’épiloguer sur ce point :  The Last of Us Part II  est le nouveau mètre étalon de la console.   À ce titre, il semble que les divers modèles de PS4 encaissent différemment le jeu. Alors que sur une PS4 pro de seconde architecture (édition 500M), le bruit de la console soit tout à fait acceptable, les PS4  normales et Pro de première génération semblent se transformer en véritables avions prêts au décollage. Prévoyez donc un bon casque. Notez tout de même qu’alors que j’ai le jeu depuis le 22 mai, je n’ai pour l’heure détecté qu’un micro bug d’affichage sur le jeu ! Le titre est complètement opérationnel et je n’ose imaginer ce qu’il en sera sur PS5 si jamais il est remasterisé sur la prochaine PlayStation (et non pas seulement compatible).   L'ajout de Yuutsu : De mon côté, je l'ai lancé sur ma PS4 Pro première génération. Elle a grondé sans pour autant décoller, et sans faire résonner la salle de ses plaintes. On sent que The Last of Us Part II exploite la console jusque dans ses entrailles et quelle technique !   ... Au service d’un réalisme rarement atteint   Outre son visuel qui frôle la perfection, le jeu s’appuie sur d’autres éléments pour rendre la narration très immersive, maintenant le joueur solidement accroché à sa manette. Tout d’abord l’IA, qui est souvent le net point faible des jeux de ce type a cette fois été tout particulièrement soignée. Autant celle des infectés et des claqueurs reste assez primitive (ils vous sentent, ils vous foncent dessus), autant celle des humains est carrément incroyable : ils vous contournent, vous chassent à plusieurs, changent de stratégie en fonction du nombre et de leurs forces en présence. Vous pouvez clairement abandonner l’idée de vous planquer derrière un mur en attendant qu’un ennemi sorte le bout de son nez, vous en aurez déjà un autre qui vous tire dans le dos. Et quel régal d’entendre les ennemis réagir quand vous tuez leurs camarades ! il serait presque dommage de ne pas se faire repérer.   Véritable casse-tête des jeux solo, l’IA alliée est en général un véritable calvaire pour les développeurs : soit elle est repérable par l’ennemi et vous plante toute votre stratégie de furtivité et vous fait rager comme pas permis, soit elle ne l’est pas et enlève de sa gravité à la situation (coucou Uncharted). Cen'est nullement le cas dans  The Last of Us Part II. Vos alliés vous sauveront la mise si vous vous retrouvez encerclé, réagissent correctement à la situation actuelle. Lorsqu'il ne restera qu'un ennemi dans les environs, et que vous n'êtes pas assez rapide, c'est votre coéquipier qui se chargera de finir le nettoyage. Chaque allié disposant d'un arsenal bien précis, leur approche sera différente à l'image de l'IA ennemie. Ensuite, le niveau de réalisme est augmenté par une VF et une VO de très grande qualité. On retrouve les voix du premier épisode pour notre plus grand plaisir. La synchro labiale est excellente (chose qui faisait déconnecter le joueur de Horizon Zero Dawn) et les dialogues ont bénéficié d’un travail d’écriture de premier ordre. Niveau sonore, Gustavo Santaolalla est toujours à la baguette de la bande son, mais cette dernière est très nettement en retrait dans cet épisode. Pas de fabuleux thème comme dans le premier épisode, vous aurez juste une ambiance sonore ici. C’est un choix assumé mais autant il m’arrive souvent d’écouter les musiques du premier, autant ici je ne vois pas trop ce que l’on aura à se mettre dans les oreilles une fois le jeu terminé. Enfin, en terme de réalisme, The Last of Us Part II fait très fort en mettant en scène de manière très violent le destin de nos héros. Je n’en dirai pas plus pour vous laisser le plaisir de la découverte mais clairement soyez bien accroché !   L'ajout de Yuutsu : The Last of Us Part II marquera aussi graphiquement par sa violence, car elle est proche de la réalité, ce qui la rend d'autant plus marquante. Le jeu pourra choquer plus d'un par ce parti pris vous confrontant ainsi à des choix et des scènes troublantes, comme lancer un cocktail Molotov sur un chien et l'entendre hurler de douleur. Certains affrontements en deviennent palpitants et angoissants à la fois. Le calibrage des attaques accroît encore plus cette impression d'univers à la dérive où règne la loi du plus fort. Si vous tirez dans la jambe d'un ennemi, ce dernier s'écroulera et rampera. Les impacts que vous recevrez vous-même sont soulignés visuellement et auditivement, donnant la sensation qu'on reçoit réellement le coup. Plaisir à jouer et à rejouer The Last of Us Part II est de la trempe de ces jeux qu’il faut savoir apprécier dans de bonnes conditions, tel un bon film. Si vous avez aimé son aîné, vous allez littéralement vous faire happer par son scénario. C’est bien simple, en ce qui me concerne j’avais un mal de fou à arrêter de jouer et j’avais envie d’en découvrir plus à chaque fois. Jamais lassant, le jeu vous impose des variations de rythme incroyables qui font qu’il n’y a aucun moment moins bon qu’un autre. J’ajouterai que de manière assez surprenante, j’ai cru être arrivé au bout de l’histoire à plusieurs reprises alors que ça n’était pas le cas, et rien de ce qui suivait ne me semblait pour autant superflus. J’imagine que ce fut également le cas d’un confrère qui m’a lâché « je pense en être à la moitié du jeu » alors que je savais qu’il n’en était qu’au quart environ. La redécouverte du jeu en newgame + est ensuite l’occasion de mieux entrer dans le contexte des nombreux personnages et d’imaginer bien d’autres background les concernant. On espère alors que Naughty Dog aura l’occasion de sortir des DLC aussi incroyables que Left Behind. On peut donc envisager passer entre 50 et 60h sur le titre pour se dire qu’on en a fait le tour. Pour ma part, une fois terminé (et platiné) , j’ai le besoin de faire une pause, sachant que le jeu qui passera ensuite risque d’être bien fade. Cela ne m’est arrivé que sur God of War et The Witcher 3 sur cette génération de console. Les déclarations du studio étant restées assez vagues sur le retour du monde factions, on va quand même croiser un max les doigts pour espérer que ça soit le cas. En l’état le titre est quand même bien amputé de son facteur de re-jouabilité , d’autant que de nombreuses zones de solo aurait fait de superbes maps multi.   L'ajout de Yuutsu : Si The Last of Us Part II possède de nombreuses qualités, pour moi celle de l'écriture est celle qui se démarque de l'ensemble. Je ne suis pas un aussi grand fan des productions de Naughty Dog que mon compère, bien que le premier The Last of Us m'ait beaucoup plus. Pourtant, ce second opus m'a mis KO. Chaque personnage est travaillé dans sa caractérisation et son parcours. De multiples voiles se lèvent au fur et à mesure de l'avancée et Neil Druckman exécute des partis pris risqués mais sont vraiment payants. En dire davantage serait spoiler, et clairement l'opus doit se découvrir sans aucune information extérieure venant altérer l'expérience. Si je dois souligner un dernier point, j'ai beaucoup apprécié de voir l'impact de l'histoire et des choix des personnages se répercuter sur eux psychologiquement et physiquement. Vous allez souffrir à leurs côtés, pleurer : le jeu ne vous laissera pas indifférent. Conclusion Naughty Dog récidive et nous offre à nouveau une pépite tant attendue de fin de génération de consoles. En compilant une narration maîtrisée de bout en bout, une histoire haletante où les notions de bien et de mal volent en éclat au fur et à mesure que l’on progresse, The Last of Us Part II développe une technique quasi parfaite et ne vous laissera pas indifférent. En ayant développé le lore du jeu, bien plus qu’il y a 7 ans, Neil Druckman ouvre la porte à de nombreuses possibilités pour faire vivre la licence. On espère que le mode factiosn reviendra, en dlc ou en stand alone pour nous permettre de revenir dans cet incroyable univers où sauvagerie et poésie se ne quittent jamais. Concernant les trophées, la liste est sous embargo pour l’instant donc je ne peux rien vous dévoiler encore. La rédaction du guide est terminée et sera publié le 18 juin à 14h. J’ai aimé :     - L’histoire - Les personnages - Les changements de rythme - Les graphismes incroyables - Le gameplay + l’IA Je regrette : - L’absence de multi - L’ambiance sonore en retrait     Notre note : 19/20  

First Look Twin Mirror : ce qu'on y apprend

ps4

Par So-chan
Il y a 22 heures

Dontnod délivre quelques nouvelles précisions au sujet de Twin Mirror, un projet qui fomente dans les tiroirs depuis 2018 lors de sa première présentation au PC Gaming Show. Le studio français a convié plusieurs chroniqueurs au First Look Twin Mirror, une conférence en ligne présentant les premières minutes de jeu de l'opus. Des éléments de gameplay ont été révélés, d'autres davantage précisés. C'est sur ces derniers, ainsi que les éléments de base de l'histoire, que va se concentrer l'article. Bienvenue à Basswood, cité imaginaire située dans la Virginie-Occidentale, connue pour ses mines et semblable à tout autre ville américaine. Originaire de cette bourgade, Sam Higgs en est parti brusquement pour des raisons inconnues. L'homme, désormais journaliste d'investigation, revient sur sa terre natale afin d'assister à l'enterrement de son meilleur ami, Nick. Voulant réfléchir posément avant de faire face à cet événement, et potentiellement des retrouvailles avec des figures du passé, Sam observe la ville depuis un promontoire. Cet événement est le cadre parfait pour nous présenter quelques mécaniques du jeu. Sam peut entrer dans son Palais Mental, un lieu qui lui sert aussi bien de refuge que de remise où sont stockés ses souvenirs. Véritable technique de mémorisation, dans Twin Mirror, elle permet à Sam de reconstruire son passé fragmenté mais aussi de mener des déductions. Son visuel est encore en pleine construction et n'est pas définitif. Les images ci-dessous ne sont donc qu'un aperçu temporaire. Autant dire que le Palais Mental aura une importance capitale pour votre avancée mais devra être utilisé avec parcimonie. Le temps réel ne se met pas en pause durant votre exploration du Palais ce qui peut vous amener à rater des événements. C'est le cas de Sam qui loupera, ainsi, l'enterrement de son meilleur ami. Comment nourrir votre Palais Mental ? En explorant Basswood, tout simplement. Durant les premières minutes du jeu vous pouvez revivre un souvenir relié à Anna, l'ex petite amie de Sam. Chaque souvenir retrouvé viendra alimenter la biographie des personnages gravitant autour de Sam qu'ils soient des individus importants du présent ou du passé. Le joueur peut retrouver ces informations via le menu pause qui regroupe aussi la liste des actions à accomplir ou déjà effectuées pour avancer dans l'histoire principale. En plus de ces capacités d'investigation, Sam devra accomplir des choix à l'image d'un jeu narratif. Ces derniers peuvent prendre diverses formes et possèdent un impact plus ou moins importants. On retrouve bien entendu les lignes de dialogues habituelles mais aussi des SMS à envoyer à vos contacts. Lors des prises de choix décisifs, l'alter-ego de Sam, nommé Le Double, intervient. Ambivalent, l'entité proposera toujours une alternative que vous êtes libre de suivre, ou non. Sa première apparition s'exécute lors d'un échange entre Sam et Joan, fille de Nick et filleule de notre héros. Réclamant votre aide pour enquêter sur la mort de son père, qu'elle considère non accidentelle, vous pouvez aller dans son sens ou refuser en écoutant la voix du Double. Comme le souligne Dontnod, il n'y a pas de bon ou de mauvais choix. Chaque joueur écrira l'histoire de Sam à sa manière. Twin Mirror n'a dévoilé aucune date de sortie restant néanmoins prévu pour l'année 2020. Dontnod nous promet davantage d'informations à l'avenir (comme le visuel définitif du Palais Mental). Merci à Dontnod de m'avoir permis d'assister à l’événement. On se donne rendez-vous à Basswood.

Mafia : Definitive Edition face au COVID-19

ps4

Par pierrickdu69
Il y a 1 jour

Même la Mafia ne fait pas le poids face au COVID-19. C'est dans un nouveau communiqué que son éditeur 2K et son développeur Hangar 13 nous annoncent le report d'un mois pour la date de sortie de Mafia : Definitive Edition. Ce dernier, très attendu, viendra compléter les Definitive Edition de Mafia II et Mafia III pour former la trilogie si bien nommée Mafia Trilogy. Voici un extrait de la communication faite à ce sujet : « Même si nous avions prévu à l'origine de sortir le jeu un mois avant, le 28 août, la pandémie COVID-19 que nous vivons en ce moment nous empêche de tout finaliser à temps pour cette date, et nous ne voulons surtout pas compromettre la qualité de l'expérience. Depuis le début, ce projet a été une passion. Beaucoup de nos développeurs ont aidé dans la création du jeu Mafia d'origine, et nous sommes tous attachés à créer un remake digne de ce grand classique. Nous apprécions votre patience et votre compréhension, alors que nous faisons tout pour que Mafia: Definitive Edition soit le meilleur possible pour nos fans du monde entier. » Il faudra donc patienter quelques semaines de plus, plus précisément le 25 septembre 2020 pour faire main basse sur Mafia Trilogy annoncé pour le moment uniquement sur PlayStation 4. Histoire de ne pas en rester sur une note négative, 2K nous donne rendez-vous le 22 juillet pour en découvrir d'avantage sur le gameplay de Mafia : Definitive Edition.   [youtube]https://www.youtube.com/watch?v=xT3mfhOikfQ[/youtube]   Sources : Communiqué de presse / Site officiel de Mafia Trilogy

Retour sur la conférence Nacon Connect

ps4
ps5

Par So-chan
Il y a 1 jour

Avec l'annulation de l'E3, développeurs et éditeurs ont du se tourner vers la conférence digitale pour présenter leurs futures créations étalant ainsi les annonces sur l'ensemble de l'été pour certains d'entre eux. Nacon donnait rendez-vous aux joueurs le 7 juillet à 19 heures pour présenter les projets des studios français tels que Cyanide Studios, Spiders ou encore Kylotonn. Si Nacon est surtout connu pour ses périphériques gaming, la société est une filiale autonome de BigBen Interactive, société française distribuant les jeux des développeurs cités plus haut, et plus encore. Autant dire que la conférence était axée sur la production française avec de nouveaux jeux, mais aussi la continuation de quelques licences bien connues. Vampire the Masquerade - Swansong Si Vampire the Masquerade - Bloodliness 2 se fait désirer la licence de jeu de rôle n'est pas prête de s'éteindre puisque Big Bad Wolf Studio vient proposer sa propre adaptation. Souhaitant être proche du format original de Vampire the Masquerade, Swansong se présente comme un narratif aux mécaniques de RPG. En ce XXIe siècle, les vampires sont désormais en sous-effectif et la Mascarade est d'autant plus importante, puisqu'elle assure la survie de ces créatures. La Camarilla, clan le plus puissant de Boston, accueille un nouveau prince. Lors des festivités, une attaque décime les spectateurs présents. Qui en veut à la Camarilla ? Qui a organisé l'attaque ? Ce sont ces questions qui vont jalonner votre parcours. Souhaitant pousser les limites de l'expérience narrative, Big Bad Wolf reprend ainsi les aspects du jeu de rôle papier puisque votre partie commencera par une fiche de personnages à remplir. Vous aurez des points à dépenser pour acquérir des attributs et des compétences variées comme la persuasion et la psychologie qui vous donneront accès à des choix de dialogue, mais aussi le crochetage et le hacking pour l'exploration de Boston. Vous incarnerez trois vampires issus de trois clans différents possédant chacun leur propre passif, leurs propres pouvoirs et, bien entendu, leur propre vision des événements. Plusieurs fins vous attendent, dépendant des quêtes et des choix menées tout au long de la partie. On ne sait pas encore si Vampire the Masquerade - Swansong sera un narratif épisodique, ou d'un seul tenant. La question se pose au vu du format de la précédente création de Big Bad Wolf Studio, The Council, un RPG narratif justement. Le jeu est prévu sur PS4 et PS5 pour 2021. RiMS Racing Mon introduction était légèrement trompeuse puisque, derrière RiMS, se trouve RaceWard Studio, un développeur italien spécialisé dans les jeux de course. Avec l'aide de Kylotonn, studio français aux commandes de WRC, RaceWard veut proposer une simulation proche des véritables sensations de conduite d'une moto. RiMS se veut être une toute nouvelle approche de la compétition de moto : le joueur devra apprendre à dompter la puissance brute de motos haut de gamme. Le pilotage et la maniabilité présenteront une précision proche du réel afin de contenter les fans exigeants, tout en proposant une expérience agréable pour les débutants. Les joueurs pourront suivre en temps réel le statut de leur moto, mais aussi modifier intégralement les aspects mécaniques de leur engin. RaceWard propose une simulation où la maîtrise seule du pilotage ne suffira pas. RiMS est prévu pour l'été 2021. Rogue Lords Derrière ce rogue-like se trouve une collaboration entre deux développeurs parisiens que sont Leikir (Isbarah, Wonder Shot) et Cyanide (Call of Cthullu, Space Hulk : Tactics). Vous incarnez le Diable qui, blessé suite à sa confrontation contre Van Helsing et sa horde de chasseur de démons, a du se réfugier dans les Enfers. Ne trouvant plus assez d'âme à dévorer pour se soigner, le Diable fait appel à tous ses disciples : ces êtres qui ont signé un pacte avec lui et lui doivent obéissance. Retrouvez des êtres mythiques tels que Bloody Mary, Dracula ou encore le Cavalier sans Tête. Choisissez vos trois héros et partez en quête des artefacts perdus de votre maître afin de lui rendre sa gloire d'antan. Puisque vous incarnez le Mal, vous vous confronterez au Bien. Les combats auront une importance capitale. Rogue-like oblige, vous perdrez souvent afin de cumuler assez d'expérience pour réussir, et ce dans une carte générée aléatoirement. Les combats se mèneront au tour par tour avec vos trois disciples. Le Diable pourra intervenir durant le combat. En mettant le jeu en pause vous pouvez, par exemple, veiller à ce que les dégâts soient subis par le Diable et non les disciples. Vous êtes le Diable : les règles n'ont aucune emprise sur vous ! Rogue Lords est prévu sur PS4 pour 2021. Steelrising Spiders qui a déjà fait parler de lui avec son dernier né, Greedfall, revient pour une toute nouvelle uchronie qui fleure bon la France puisque nous nous trouverons aux débuts de la Révolution française. Vous incarnez Aegis, une automate qui porte fort bien son nom (celui du bouclier d'Athéna) puisque vous êtes la garde du corps de la reine Marie-Antoinette. Celle-ci est à couteaux tirés avec son époux Louis XVI. Passionné par la mécanique, l'homme est devenu un véritable tyran, utilisant une armée d'automates pour réprimer les révolutionnaires. Sur ordre de votre maîtresse, vous devez traverser tout Paris afin de retrouver le créateur des automates. L'avancée ne se fera pas sans violence : Steelrising va intégrer bien plus d'actions que les précédentes productions de Spiders. Aegis pourra utiliser sept famille d'armes qu'elle portera directement sur elle comme l'éventail ou le fusil alchimique. Chaque famille propose un style de combat différent (corps à corps, à distance, lourd, etc) et se divise en multiples armes, chacune unique en son genre. Promettant une absence de rupture entre l'exploration et les combats, Spiders vous fait découvrir un Paris d'époque avec des monuments iconiques, mais inexistants actuellement, tels que le Grand Châtelet ou encore la Tour du Temple. Vous pourrez grimper sur les toits, découvrir des passages secrets qui vous mèneront à des quêtes secondaires ou même à des éléments permettant d'améliorer Aegis que ce soit en force, en résistance ou en mobilité. Steelrising ne possède pas encore de fenêtre de sortie. Werewolf : The Apocalypse – Earthblood Autre production de Cyanide, l'opus avait déjà fait parler de lui et résume ici son apparition en un trailer couplé à une bande-son métal que n'aurait pas renié Doom. Adaptant le jeu de rôle papier, votre rôle sera de sauver le monde de la pollution engendrée par la société Pentex. Le combat éternel entre vampires et loups-garous est de mise puisque le conglomérat est géré par un suceur de sang et que vous êtes un lycanthrope. Werewolf : The Apocalypse - Earthblood est prévu pour le 4 février 2021 sur PS4 et PS5. Test Drive Unlimited : Solar Crown Après plusieurs années de silence, la licence revient sur les chapeaux de roues développée non plus par Eden Games mais Kylotonn. Fort de son expérience sur la licence WRC, le studio a développé un moteur qui va reproduire des sensations de conduite différentes selon le sol sur lequel vous roulerez tel que la terre ou l'asphalte. L'opus proposera aussi un catalogue de voitures de luxe (Lamborghini, Bugatti, Ferrari...) et des accessoires pour customiser votre pilote. Cet opus se veut plus moderne dans son gameplay et ses modes de jeu, refusant d'enfermer les joueurs dans un circuit et les poussant à réaliser différentes activités. La carte s'annonce gigantesque puisque Kylotonn promet une île à l'échelle 1:1. Test Drive Unlimited : Solar Crown ne possède pas encore de fenêtre de sortie. Roguebook Abrakam, studio indépendant belge (on reste dans la francophonie malgré tout) développe un roguelike à partir de son premier jeu, Faeria. En plus de la génération aléatoire de la carte, vous devrez utiliser un deck afin de mener vos combats. Ce système de deckbuilder a été travaillé en commun avec un grand nom de The Magic Gathering, à savoir Richard Garfield, qui a participé à la construction du système du jeu et au co-design. Roguebook vous propose un deck sans limite. Si vous atteignez certains paliers, vous débloquerez des compétences pour votre héros. Vous aurez le choix entre quatre héros et pourrez en prendre deux par partie parmi Sharra la guerrière, Sorocco le triton ogre, Seifer le rat démon et Aurora la tortue. Si vous réussissez à conclure le jeu, de nouvelles options seront débloquées dans la difficulté supérieure. Roguebook promet donc des heures de jeu entre la construction de votre deck, les ennemis à combattre et son univers féerique à explorer. Roguebook ne possède pas encore de fenêtre de sortie. La conférence de Nacon se conclue avec quelques rapides annonces sur de futures sorties et portages. Ainsi Warhammer Chaosbane connaîtra une sortie sur Playstation 5. Plus proche de nous, Tennis World Tour 2 se profile pour septembre 2020 et WRC 9 le 3 septembre 2020. Vous pouvez retrouver l'ensemble de la conférence dans la vidéo ci-dessous. [youtube]https://www.youtube.com/watch?v=mZUFvyZeCUQ[/youtube]

Worms Rumble : un anniversaire placé sous le signe de la révolution

ps4
ps5

Par pierrickdu69
Il y a 2 jours

Team 17 (Overcooked 2, Yooka-Laylee) a l'immense plaisir de nous annoncer que sa célèbre franchise des Worms fête sa 25ème année. A cette occasion les Worms se révèleront dans un tout nouveau jeu placé sous le signe de la révolution : Worms Rumble ! Les Worms, vous connaissez ? Ces petits vers de terre dotés d'un incroyable arsenal d'armes et de gadgets leur permettant d'exploser la/les équipe(s) adverse(s) au tour par tour. Une seule manette suffisait pour tous les joueurs mais vous aviez intérêt à vous dépêcher car le temps était compté. Et bien pour commencer oubliez le tour par tour, dans Worms Rumble, vous attaquerez en temps réel. Et ce n'est pas tout, le jeu accueillera aussi de nouveaux modes tels que Battle Royale où seul le dernier ver en vie sera déclaré vainqueur ! Fini les bagarres parce que vous ne donniez pas assez vite la manette à votre pote à côté de vous. Les Worms pourront maintenant se connecter en multijoueur et s’affronter quelque que soi la plateforme sur laquelle ils désirent jouer. La révolution a sonné ! Mais rassurez-vous, il sera toujours possible de personnaliser son équipe de vers de terre. Caractéristiques de Worms Rumble : Worms se déroulera en temps réel: chaque tour est en temps réel. Lorsque les ennemis font pleuvoir le feu, n'attendez plus pour riposter ! Multijoueur multiplateforme jusqu'à 32 joueurs: jouez à travers les générations PlayStation et PC, avec les modes solo et escouade Deathmatch et Last Worm Standing solo Battle Royale. Armes classiques / nouvelles façons de jouer: armez les vers avec de nouvelles armes ainsi que les armes préférées des fans, à savoir le Bazooka, la grenade à main sacrée et le fusil à pompe et tant d'autres. Événements, défis et «The Lab»: participez à des événements saisonniers, des défis quotidiens et communautaires, et expérimentez de nouvelles mécaniques de jeu et de nouvelles armes dans «The Lab». Personnalisations des worms: gagnez de l'XP et de la monnaie dans le jeu pour débloquer et acheter des skins d'armes, des tenues, des accessoires et des émotes. Créez votre style personnel sur le champ de bataille. Ça grouille de partout ! - Bande d'annonce  - Worms Rumble [youtube]https://www.youtube.com/watch?v=lE5A_se740I[/youtube] Les Worms célèbreront leur 25ème anniversaire d'ici la fin de l'année 2020 sur PlayStation 4 et PlayStation 5 ! En attendant d'avoir plus de nouvelles, n'hésitez pas à vous affronter sur la franchise grâce à Worms Battlegrounds (2014, PS4) et Worms W.M.D (2016, PS4).   Source : Communiqué de presse

Défoulez vous en famille ou entre amis dans WWE 2K Battlegrounds

ps4

Par Yohko_Kurama
Il y a 2 jours

Vous aimez le les superstars de la WWE ? Les modes arcade déjantés ? Alors WWE 2K Battlegrounds est fait pour vous. Vous allez retrouver ici 70 stars, passées ou actuelles, de la célèbre franchise de catch américain. S'inspirant des opus officiels de 2K, cette épisode Battlegrounds s'est vu faire un lifting avec des caricatures des catcheurs de la WWE, tout ceci afin d'apporter une touche plus arcade et rassembler les joueurs dans un genre de party game. Par dessus la 3ème corde... mais pas seulement Ici, exit les "règles" du catch traditionnel. Outre les classiques armes de mêlée telles que les chaises et autres joyeusetés, vos catcheurs auront également quelques pouvoirs à leur dispositions. Vous aurez également la possibilité d'écraser vos adversaires avec des véhicules ou bien les donner en pâture à des alligators entourant le ring. Vous pourrez également personnaliser vos arènes aussi bien que vos superstars afin de rendre vos parties encore plus uniques et les tester dans les différents modes que voici : Mode Exhibition : Participez à des matchs d'exhibition que ce soit en mode multijoueur local et en ligne jusqu’à quatre joueurs. Campagne : Rejoignez les aventures de sept nouveaux espoirs de la WWE - créés exclusivement pour WWE 2K Battlegrounds - dans le mode Campagne et participez à la compétition pour avoir une chance de remporter un contrat WWE. Durant votre parcours, vous débloquerez de nouvelles arènes inspirées de lieux comme les Everglades, un camp d’entrainement de style militaire, Mexico, New York et l’Ecosse.  King of the Battleground : Affrontez tous les nouveaux arrivants dans King of the Battleground, un mode Last Man Standing en ligne où quatre utilisateurs s'affrontent lors d'un match en chacun pour soi. Chaque utilisateur essaie d'éliminer ses adversaires et rester dans l'arène. Tournois en ligne : Testez votre ténacité dans des tournois en ligne et des matchs d'exhibition. Cinq classes pour les éjecter tous Chaque catcheur aura ses propres forces et faiblesses, mais seront rassemblés au sein de 5 classe différentes. Que vous choisissiez la Brute, le Technicien, l’Aérien, le Bagarreur ou l’Équilibré, il vous faudra augmenter vos niveaux de compétences et apprendre de nouvelles techniques. Deux éditions seront disponibles à la vente, une physique Standard et une digitale Deluxe. La précommande de l’Edition Standard permettra de recevoir le WWE Hall of Famer Edge au lancement. L’Edition Digitale Deluxe comprend Edge, ainsi que toutes les versions de “Stone Cold” Steve Austin, The Rock et Ronda Rousey débloqués au début du jeu, plus 1100 Golden Bucks en bonus, la monnaie du jeu qui peut être utilisée pour débloquer des Superstars, ainsi que des éléments cosmétiques. Muscles en action à suivre  [youtube]https://www.youtube.com/watch?v=HfyyYquay-8&feature=youtu.be[/youtube] WWE 2K Battlegrounds est attendu le 18 septembre 2020. Source : Communiqué de presse

RPG Maker V arrive en Europe

ps4

Par So-chan
Il y a 3 jours

On n'y croyait plus mais RPG Maker V remonte à la surface. Originellement prévu en mars 2019 en Europe, sa sortie européenne avait été repoussée à une date ultérieure alors que l'opus tourne sur les consoles nippones depuis 2018. NIS America avait promis à la communauté que la patience serait récompensée : c'est chose faite. Loin d'être un simple jeu, RPG Maker MV vous permet de créer votre propre RPG que vous pouvez partager en ligne afin que d'autres joueurs puissent en profiter. Vous souhaitez créer un monde fantastique avec chevaliers et dragons à décimer ? Vous pouvez. Un récit plus moderne ? C'est possible aussi. Votre imagination est votre seule limite, les multiples outils vous permettant de multitudes de créations jusque dans les moindres détails. RPG Maker MV est doté d'un outil de développement simplifié pour ne pas perdre les néophytes dans des pages de codes imbuvables.  Si jamais vous souhaitez effectuer une pause, téléchargez les jeux créés par la communauté.  RPG Maker V est intégralement traduit en français. [youtube]https://www.youtube.com/watch?v=1J05sS87MRA[/youtube] RPG Maker V sortira le 11 septembre 2020. Source : communiqué de presse

Trove, le voxel MMO lance sa mise à jour appelée Delves

Par Yohko_Kurama
Il y a 3 jours

Nouvelle update à venir pour le MMO Trove, jeu aux graphismes et au gameplay fortement inspirés de Minecraft. Cette dernière, appelée Delves, emmènera les joueurs dans les profondeurs de Trove. Seul ou en équipe jusqu'à 8 joueurs, affrontez de nouveaux boss dans des modes de difficulté adaptés à chacun. Missions en contre la montre seront également de la partie afin que vous puissiez inscrire votre nom en haut du tableau. Il est à noter que les récompenses obtenues dans La Tour des Ombres seront automatiquement transférées dans Delves. D'ailleurs un nouveau niveau d'équipement, Cristal 4, attend d'être découvert par la communauté.  [youtube]https://www.youtube.com/watch?v=NVHxjEsUnTo&feature=youtu.be[/youtube] la mise à jour Trove: Delves est disponible dès à présent. Source : Communiqué de presse

The Wonderful 101: Remastered disponible en physique

ps4

Par Vassili Zaïtsev
Il y a 3 jours

Platinum Games, connu pour la série Bayonetta, Astral Chain, NieR:Automata et Metal Gear Rising: Revenge dévoilent la version physique de The Wonderful 101: Remastered. Le jeu était déjà disponible en dématérialisée depuis Mai 2020.  Si vous en avez assez de contrôler un seul et unique personnage dans un jeu vidéo, soyez heureux . Prenez le Contrôle d'une armée de 100 Wonderfuls à travers le Monde. Une équipe de héros qui va devoir s'associer pour protéger la Terre d'une invasion alien. Rien que cà... Ces 100 Wonderfuls vont devoir travailler ensemble et utiliser tous leurs pouvoirs pour créer des Uni-morphes. Qu'il s'agisse d'un poing géant ou d'une lame aiguisée, les Wonderfuls feront tout pour surmonter les pièges ennemis. Mais pourquoi donc 101 dans ce cas ? Et bien le dernier membre de cette super équipe... c'est vous. Caractéristiques de The Wonderful 101 Remastered : Plus de 100 héros uniques, avec leurs propres histoires et emblèmes.  Changez vos armes en un éclair grâce au système « Unite Morph ». Dessinez des formes pour passer de l’épée au marteau et utilisez les bonnes armes au bon moment !  Unite Morphs sont plus que de simples armes ! Construisez des deltaplanes ou bien des ponts pour parcourir encore plus de distance, et rebondissez toujours plus loin ! Utilisez aussi bien votre intelligence que votre force pour résoudre des énigmes !  N’oubliez pas – la première mission d’un héros, c’est la protection ! Sauvez les citoyens que vous croiserez. Votre bravoure les inspirera et ils vous rejoindront peut être pour vous aider… mais pour un temps limité… Vos missions vous feront voyager à travers la planète. Traversez les villes, les fonds marins et les jungles profondes et bien d’autres environnements atypiques !   [youtube]https://www.youtube.com/watch?v=DM3AFhucqng&feature=emb_logo[/youtube] Le titre est d'ores et déjà disponible  Source : Communiqué de Presse

Shadow Warrior 3 s'annonce en vidéo !

ps4
ps5

Par Ex-Nihylo
Il y a 3 jours

Shadow Warrior, co-développé par Flying Wild Hog associé à Devolver Digital, va connaître sa 3ème itération, attendue pour 2021. Nous plaçant toujours dans la peau de Lo Wang, l'objectif de cette nouvelle quête sera la capture d'un dragon ancestral avec un nouvel acolyte dénommé Orochi Zilla. Nul doute que cette association va faire parler la poudre, étant donné le passé plutôt orageux qui lie les deux hommes... Petit trailer pour nous mettre l'eau à la bouche et pour mieux se rendre compte de l'univers mêlant humour et Japon féodal : [youtube]https://www.youtube.com/watch?v=ME43wnIEyKA[/youtube] A noter que le 11 juillet à 21h sera dévoilée la première bande-annonce de gameplay via Twitch. Les développeurs promettent de nouvelles infos sous peu, so stay tuned ! Date de sortie : 2021 Source : communiqué de presse