Tinykin

ps5

1
1
18
24
17
-

Infos complémentaires

+ -
Date de sortie : 30/08/2022
Genre(s) : Action , Aventure, Indépendant
Territoire(s) : FRANCE

34 joueurs possèdent ce jeu
44 trophées au total
0 trophée online
37 trophées cachés

Platiné par : 23 joueurs (68 %)

100% par : 23 joueurs (68 %)


Note des joueurs :
5/5 - 1 note

Pas de note
des platineurs

Test rédigé par JohnBuckheart le 23-08-2022 - Modifié le 14-09-2022

Introduction

Image

Salut les Chasseuses et les Chasseurs. Connaissez-vous l'équipe de développement Splashteam ? C'est un petit collectif d'une dizaine de français qui sont derrière l'excellent titre Splasher, un plateformeur 2D façon die and retry très exigeant et coloré.

Si aujourd'hui je souhaite vous parler de la Splashteam, c'est parce qu'ils sont de retour avec un tout nouveau titre original : Tinykin. L'expérience proposée est cette fois très loin de leur tout premier jeu puisque nous nous tournons maintenant vers un univers en 3D proposant avant tout de l'exploration sans aucune mort punitive. Vous contrôlez le scientifique Milo qui, en cherchant la Terre, se crash à l'intérieure d'une maison gigantesque où les insectes vivent tranquillement en l'absence des humains des lieux. C'est alors que vous ferez la rencontre des Tinykins (des petits personnages inspirés de la série Pikmin) qui vont immédiatement chercher à vous aider dans votre aventure. Votre objectif étant bien entendu de trouver un moyen de repartir dans l'espace.

Ce tout nouveau jeu de la Splashteam débarque sur nos Playstation 4 et 5 le 30 août 2022 mais nous avons eu la chance chez PSTHC de nous essayer au titre une dizaine de jours avant.

Avec son univers 3D coloré et ses personnages en 2D façon Paper Mario, Tinykin semble proposer un univers enchanteur et très attirant. Alors qu'en est-il réellement ? C'est ce que nous allons voir ensemble. Bouclez votre ceinture, mettez votre plus belle combinaison spatiale, nous allons parcourir une maison des années 90 depuis la même hauteur qu'une fourmi.


Image
Contenu du jeu
À la recherche de la Terre

Votre aventure débute par une petite narration de votre personnage, Milodane alias Milo. Ce jeune homme à la coupe de cheveux improbable se trouve être un scientifique, chercheur et professeur reconnu de sa planète en forme de donut, Aegis. Au cours de ses nombreuses recherches, Milo comprend que les humains ne sont pas originaires d'Aegis, mais d'une galaxie lointaine, très lointaine.

Curieux de connaître l'origine de son peuple, Milo continue d'étudier l'espace jusqu'à capter un signal perdu dans le firmament étoilé. Convaincu qu'il s'agit là de la Terre, Milo décide de directement se téléporter sur place ! Un gros avantage de la technologie de pointe futuriste. Cependant, tout ne se passe pas comme prévu puisqu'une fois sur place, il se retrouve dans une maison gigantesque où il est accueilli par un insecte étrange à la longue barbe et des petites créatures appelées "Tinykin" qui se prennent immédiatement d'affection pour Milo. De plus, sa combinaison spatiale a été endommagée par le voyage et il est impossible de retourner sur Aegis.

Milodane est donc obligé de partir explorer cette immense maison figée dans le temps en 1991 et pour cela, les Tinykins vont lui prêter main forte. Grâce à eux, votre personnage va pouvoir porter, déplacer, ou encore exploser les objets sur le chemin, à la manière d'un certain Pikmin.


Une expérience originale

L'aventure démarre dans le vestibule où vous apprendrez les touches de base et comment utiliser les Tinykins roses. L'insecte barbu, nommé Ridmi, vous accueille et voit immédiatement le potentiel en vous. Les Tinykins ignorent complètement tous les insectes de la maison alors qu'ils vous suivent, vous. Ridmi vous emmène alors dans son atelier (le placard à balais) et vous présente un plan pour fabriquer un vaisseau spatial flambant neuf. Un schéma bien énigmatique puisqu'il aurait été laissé par le "Géant" de la maison, avant que ce dernier ne disparaisse.

Tout comme dans Pikmin, vous allez donc devoir chercher des pièces précises pour construire un vaisseau spatial dans le but de vous permettre de rentrer chez vous. Mais à la différence du jeu dont l'inspiration est tirée, rien ne vous attaquera dans la maison. Personne ne vous veut du mal et l'accent est mis sur l'exploration ainsi que la découverte. Justement, dans Pikmin les insectes veulent vous manger, ici, ils sont amicaux et ils ont bien besoin de votre aide, à vous et vos Tinykins.

Ainsi, la maison va être divisée en différents niveaux à explorer : le vestibule, le salon, la serre, la cuisine, la salle de bain et le chambre. Chaque lieu fourmille de petits détails et on ressent que chaque pièce est vivante avec énormément de PNJ partout vivant leur vie, avec leurs propres discussions travaillées. En prenant le temps de lire chaque phrase, vous constaterez que les développeurs sont des passionnés de la pop culture. Les références fusent à tout va, comme par exemple deux bousiers qui se font disputer par la fourmi "Housse" concernant le traitement à donner à une patiente sur un lit d'hôpital.

Dans chacun des niveaux, vous devrez venir en aide aux insectes afin de récupérer les morceaux de votre futur vaisseau. Par la même occasion, de très nombreux collectibles seront à ramasser afin d'en apprendre un peu plus sur le lore du jeu. Pour vous aider dans votre aventure, cinq types de Tinykins viendront vous prêter main forte : les roses, les rouges, les verts, les jaunes et les bleus. Chacun d'entre eux a une capacité précise qui vous permettra de fouiller de fond en comble chaque niveau. J'ai une très grosse préférence pour les verts qui permettent de facilement explorer les zones puisqu'ils permettent de créer une échelle pour s'élever n'importe où.

La particularité de votre épopée, c'est que les Tinykins n'aiment pas voyager. Ils ne vous suivront pas entre la cuisine et le salon par exemple. Vous commencez donc seul chaque nouvelle zone et il faudra trouver des œufs de Tinykins dans le coin pour avoir un coup de main.


Image
Aspect technique du jeu
Une fourmi dans un océan de détails

Il y a dans Tinykin une maîtrise incroyable du décor. Pour commencer, disons-le, c'est magnifique. Ce parfait ajustement entre l'exploration en 3D avec des personnages entièrement en 2D. Vous vous surprendrez dans chaque niveau à fouiller tous les recoins pour découvrir ce que les développeurs ont imaginé. Allez faire un tour dans le freezer du frigo, faites sortir le coucou de l'horloge, trouvez la plante piranha qui a grandi dans un placard, faites un tour dans les mini-bars des insectes, etc.

De plus, le jeu se veut fluide, coloré et dynamique. Ajoutez à cela une bande son magnifiquement pensée et très travaillée. S'il est difficile de transmettre une note musicale, je peux toutefois vous faire imaginer la façon de penser des développeurs avec la musique. Dans le salon, quand vous arrivez, la bande son commence. Il y a dans la zone une église construite par des insectes, une guitare dont l'intérieur est transformé en bar et un piano que vous pouvez visiter. Sachez qu'en entrant dans l'église, la musique prendra un effet écho. Dans la guitare, il n'y aura plus que cet instrument qui jouera des cordes. Même chose avec le piano où une fois à l'intérieur, vous n'entendrez que le rythme du clavier en train de retranscrire la musique.

Clairement, un travail formidable a été effectué sur les parties graphique et audio du jeu.


Un level design efficace

Chaque fois que vous arrivez quelque part, vous pouvez visiter librement la zone. Vous savez qu'un objet précis est à trouver, le scénario vous dit comment l'avoir, mais après à vous de jouer comme vous l'entendez dans le niveau. Les œufs de Tinykins seront dispersés ici et là, beaucoup de collectibles seront à ramasser et surtout, vous verrez que quand vous fouillez un recoin du lieu, il est possible de découvrir un nouveau passage pour revenir facilement au centre du niveau.

Par exemple, les "assistants" de Ridmi sont éparpillés partout et attendent que vous les délivriez avec un Tinykin explosif. Ils vont alors créer un long fil d'araignée entre eux et un autre endroit du niveau. Fil que vous pourrez arpenter avec le meilleur objet du monde : le skate-savon.

Cet objet, offert par Ridmi au début du jeu, vous permet en appuyant sur (R1) (ou en définissant une autre touche dans les paramètres) de surfer absolument partout dans Tinykin. Ainsi, vous pouvez vous déplacer beaucoup plus vite et prendre les chemins créés par les assistants.


Construire son vaisseau

Notez cependant que votre unique objectif, c'est de construire votre vaisseau. Il n'est pas du tout obligatoire de fouiller tous les niveaux et vous pouvez juste partir à la recherche des pièces nécessaires au scénario. Par ailleurs, il n'est même pas obligatoire de parler aux insectes. Si vous devinez quoi faire par vous-même, prenez vos Tinykins et avancez dans le niveau. Bon après, il serait dommage de ne pas profiter des discussions du jeu.

Chaque fois que vous récupérerez une nouvelle pièce de votre futur vaisseau, Ridmi ouvrira une porte vers le niveau suivant. Il est ensuite possible de vous promener à votre guise entre chaque lieu sans que rien ne vous retienne.

Le titre fourmillant de détails, quelques quêtes annexes seront au passage à réaliser. Cependant, si vous cherchez à collecter tous les collectibles du jeu, vous ferez forcément tout naturellement. Il y a du "miel" qui ressemble à du pop-corn éparpillé ici et là, et comme dans tous les titres façon plateforme/exploration, il faut en ramasser un sacré paquet. Notez tout de même que vous serez récompensés en trouvant un maximum de miel : Milo peut planer et plus vous trouvez du miel à rendre ensuite à un PNJ, plus vous pourrez planer longtemps.


Image
Plaisir à jouer et à rejouer
Une inspiration Pikmin, une identité propre

En effet, il est difficile de passer à côté de ce fait : Tinykin est sûrement né dans l'une des têtes de la Splashteam en faisant une partie de Pikmin. Cependant, même si l'inspiration est là, force est de constater qu'ils arrivent à s'en démarquer en proposant un univers qui leur est propre avec une ambiance plus que plaisante.

Le gros atout de Tinykin, c'est qu'il peut être joué par tous, que ce soit les petits ou les grands. Le titre est très accessible et la mort inexistante. Vous faites une chute trop haute ? Soit vous planez au dernier moment, soit vous réapparaissez là où vous êtes tombé. Quand on sait que Splasher, le premier jeu des développeurs, est connu pour sa difficulté ahurissante, égale voire supérieure à Super Meat Boy, découvrir aujourd'hui un Tinykin aussi abordable est assez marquant.

Quoi qu'il en soit, vous allez aimer parcourir la grande maison du jeu et vous ne pourrez pas vous empêcher de fouiller tous les recoins pour découvrir les petites références cachées ou les morceaux de décors originaux. De plus, le level design étant très bien pensé, vous n'aurez pas douze mille allers-retours à faire. Il est possible de compléter entièrement un niveau dès votre première arrivée, là où dans d'autres jeux de plateformes, il faut revenir plus tard avec la bonne capacité.

Néanmoins, l'aventure est courte, très courte, trop courte. En cherchant à faire tout à 100%, et si vous prenez votre temps pour bien fouiller, vous finirez Tinykin en 6 ou 7 heures. Il faudra donc encore moins de temps si vous ne faites que l'histoire. Il y a un goût de trop peu et la rejouabilité est à zéro. Une fois le scénario fini, et si vous avez en plus pris le temps de ramasser les collectibles sur votre route, il n'y aura rien d'autre à faire.


Image
Chasse aux trophées
Un platine pour tous

Voici une liste des trophées qui sera particulièrement plaisante à faire, surtout si vous êtes friands du 100%. Sachez que deux tiers de la chasse sera liée aux collectibles, majoritairement au miel. En effet, afin de tout ramasser dans chaque niveau, vous devrez réussir toutes les demandes des insectes et valider chaque secret des lieux. En faisant cela, vous gagnerez encore plus de miel et énormément de trophées sont liés à tout ça : soit en ramassant tout le miel, soit en validant une quête ou une action annexe.

Par ailleurs, en faisant justement les petits objectifs secondaires réclamés par les insectes, vous gagnerez des artefacts à collectionner racontant le lore du jeu. Forcément, il faudra tout ramasser pour votre platine.

Ce qui par contre posera un peu plus de soucis, c'est peut être la recherche de tous les œufs de Tinykins. En effet, il n'y a aucun compteur dans les niveaux pour savoir où vous en êtes donc ce sera à vous de bien fouiller tout entièrement afin de ne rien louper.

Ajoutez à tout cela des trophées liés à l'histoire, il va vous rester quelques actions précises : sortir de l'eau sans mourir (Milo ne peut pas nager à cause de sa combinaison spatiale), échapper à une chute mortelle au dernier moment en planant, se faire manger par une plante piranha, jeter des Tinykins 100 fois sur les habitants de la maison ou encore ouvrir un œuf de Tinykin en lançant un autre Tinykin dessus.

Pour terminer, il y aura un trophée à part qui est lié à une fourmi fantôme, Ghasper. Reconnaissable par sa couleur grise, il faut la trouver dans chaque niveau et lui parler. Elle vous dira alors "Bouh!" et une fois que vous tournerez la caméra, elle disparaîtra.

Si vous êtes un habitué de la chasse aux collectibles, et si vous fouillez bien les niveaux, alors le platine sera à vous en 6 heures environ pour une difficulté à 2/10. De plus, une fois avec des vidéos des lieux sur internet, il sera encore plus simple de trouver le miel, les Tinykins et les artefacts.


Image
Conclusion
Après Splasher, Splashteam réalise encore un coup de maître avec leur deuxième jeu. Inspiré par Pikmin, Tinykin arrive à bien se distinguer en proposant une ambiance incroyable, un décor enchanteur et une belle maîtrise du level design. Additionnez à cela une belle bande-son, de l'humour omniprésent et une petite nostalgie des années 90, vous avez peut être là une nouvelle pépite de l'indé.

Tinykin souffre quand même d'une durée de vie très faible avec une petite overdose de collectibles à ramasser. Pour autant, cela n'enlève rien à la qualité indéniable du titre et au plaisir que l'on aura à parcourir les niveaux, même si on en aurait voulu plus. D'ailleurs, n'est-ce pas parce que le jeu est bon que l'on en redemande ?

Si vous cherchez un jeu à faire découvrir à vos enfants, Tinykin est le parfait candidat. Il pourrait même être leur premier platine tant ce dernier est accessible et récompense le 100%. Ce sera aussi une magnifique aventure pour tous les autres joueurs. Quoi qu'il en soit, on ne peut que féliciter le travail réalisé sur ce nouveau jeu de la Splashteam.


Image
J'ai aimé
  • Des graphismes et une bande-son magnifiques
  • Un level design très travaillé
  • Un décor qui fourmille de bonnes idées
  • Visiter une maison des années 90 à hauteur d'insecte
  • Un platine accessible à tous qui récompense le 100%
  • Un jeu qui parlera aux petits comme aux grands
Je n'ai pas aimé
  • Très faible durée de vie (6h-7h pour le 100%)
  • Rien à découvrir une fois le jeu terminé
  • On aurait voulu plus de niveaux à parcourir
  • Peut être trop de collectibles
17
Je recommande ce jeu : À tous, Aux enfants, Aux habitués des 100%, Aux curieux, Aux chasseurs de trophées/platine facile

JohnBuckheart (JohnBuckheart)

484
2320
4673
12106