Kingdom Hearts : Melody of Memory

ps4

1
3
11
30
16
6

Infos complémentaires

+ -
Date de sortie : 13/11/2020
Genre(s) : Rythme 
Territoire(s) : FRANCE

188 joueurs possèdent ce jeu
45 trophées au total
0 trophée online
44 trophées cachés

Platiné par : 14 joueurs (7 %)

100% par : 14 joueurs (7 %)


Note des joueurs :
5/5 - 2 notes

Note des platineurs :
5/5 - 1 note

Test rédigé par JohnBuckheart le 18-11-2020 - Modifié le 23-11-2020

Introduction

Image

Kingdom Hearts. Voici un titre qui fait vibrer plus d'un gameur depuis 2002. Avec ses 18 ans de longévité, cette série a tout de même eu le droit, rien qu'en Europe, à deux opus sur PS2, un sur Game Boy Advance, deux sur Nintendo DS, un sur PSP, un sur 3DS, deux sur téléphone mobile et un sur PS4. Sans oublier plusieurs compilations PS3 et PS4, des épisodes en version Final Mix et un DLC. Kingdom Hearts a su traverser les âges ainsi que les générations de consoles tout en agrandissant toujours plus sa communauté de fans.

Donc quand Square Enix annonce pour ce 11 novembre 2020 un épisode spécial totalement consacré à l'univers musical de la série, sous la forme d'un jeu de rythme, quoi de mieux pour faire vibrer notre fibre nostalgique ?

Ce nouvel opus, baptisé Melody of Memory, propose de retraverser les moments clés des Kingdom Hearts en mettant à l'honneur les compositions de Yoko Shimomura. Ce n'est pas la première fois que la série nous propose une approche totalement différente de son univers par un nouveau gameplay. De plus, Square Enix connait très bien le sujet des jeux de rythme grâce à son expérience avec Theatrythm et Theatrythm Curtain call, des spin-off de Final Fantasy. Mais est-ce que pour Sora et Kairi, la formule fonctionne ? Pour répondre à cette question, prenez votre meilleure keyblade (la Ultima bien-sûr) et ouvrons une nouvelle porte de Kingdom Hearts.

Contenu du jeu

L'aventure débute sur un sublime écran-titre dont la série a le secret. Les notes de piano dans le fond donne le ton, la musique nous faisant déjà vibrer.

Dès le lancement du jeu, nous plongeons dans un premier interlude musical où quelques notes s'affichent pour nous donner envie d'essayer les touches à l'aveugle. Il va s'en suivre un tutoriel, très bien ficelé, qui nous inculque les bases du gameplay. On s'étonnera par contre de contrôler Sora alors que c'est Kairi qui est mise en avant sur la jaquette du jeu, ainsi que dans l'écran titre, mais nous commençons à avoir l'habitude de notre héros à la coupe improbable.

Après ce cours tutoriel, nous sommes directement envoyé dans ce qui semble être le mode aventure, à bord de notre vaisseau gummi, sans explications scénaristes ou une cinématique, assez surprenant pour la série. Si vous avez déjà terminé à 100% Kingdom Hearts III, vous savez déjà que vous êtes dans l'esprit de Kairi qui replonge dans les souvenirs de son cœur, mais si vous ne l'avez pas fait, vous ne saurez pas pourquoi vous êtes là. Vous pousserez donc votre vaisseau vers le premier monde et vous commencerez à jouer votre première musique. Ce sera alors la découverte des trois difficultés du jeu, débutant, standard et expert, ainsi que des missions qui vous offrent quelques objectifs à accomplir comme par exemple réussir un certain score.

En accomplissant les missions, pour la plus part très abordables, vous ouvrirez le chemin vers d'autres mondes et tout autant de musiques. Toujours sans scénario, on va avancer de chanson en chanson, découvrant ou redécouvrant les morceaux qui nous ont accompagné dans la série. Quelques fois, Kairi viendra nous rappeler les expériences marquantes de Sora et des autres protagonistes de Kingdom Hearts mais définitivement, l'histoire passera au second plan. Étrangement, on s'y fera en se laissant porter par le rythme et on cherchera à débloquer toujours plus de musiques. En effet, au début de Melody of Memory, le jeu vous offre à peine quelques chansons. Le reste, il faut le débloquer via ce mode aventure ou en les forgeant auprès de Mog avec les nombreux ingrédients que l'on gagne en jouant naturellement. Il y a tout de même 150 morceaux à faire, ce qui est énorme pour un titre du genre ! C'est d'ailleurs particulièrement agréable de tout débloquer soi-même au fur et à mesure.

Vous découvrirez des nouvelles équipes pour changer de Sora, Donald et Dingo. Ce changement est purement esthétique mais cela permet de varier. On regretta toutefois de n'avoir le choix qu'entre quatre team en tout et qu'il n'est même pas possible de modifier leur tenue. Ce n'est pas ici que vous pourrez avoir Sora en version monde d'Hallowen par exemple. De plus, pourquoi Kairi ne fait pas parti des personnages jouables alors que cet opus semblait à la base lui être dédié ?

Toujours en avançant dans le mode aventure, appelé Tour des Mondes, vous débloquerez de nouveaux modes de jeu : les morceaux au choix, les duels contre l'IA, les duels en ligne, la galerie et le coop en local. Le tout premier permet de choisir à votre guise une chanson que vous avez obtenu pour y faire votre meilleur score.

Les duels vont apporter du piment à vos chansons. En effet, en enchaînant les notes, vous invoquerez aléatoirement des "ruses" qui sont des malus temporaires pour votre adversaire. Des belles joyeusetés comme les notes qui disparaissent, la visée du timing qui se dédoublent, le jeu qui vous sanctionne si vous ne faites pas que des "excellent", etc. Forcément, si vous pouvez en lancer, vous pouvez en recevoir, de quoi donner du mordant à vos parties en compliquant vos scores. Si contre l'IA, vous êtes obligé de jouer avec les ruses, vous pourrez cependant les enlever en ligne si vous souhaitez jouer normalement.

Concernant la galerie, il y a aussi de quoi faire. Si bien sûr elle est vide au début du jeu, vous débloquerez beaucoup de choses au fur et à mesure que vous enchaînez les musiques. Divisé en cinq thème, la galerie comprendra votre collection de cartes illustratives de la série, des archives sur le scénario passé, le théâtre montrant les vidéos de certaines chansons, le lecteur audio pour écouter les morceaux comme une playlist, et enfin vos records du jeu. Du contenu agréable à découvrir et qui, en plus, accorde des bonus à vos personnages au fur et à mesure que l'on complète la collection de cartes.

Enfin, il y a le mode coop en local qui est pour le moins original. Vous partagez la même piste à deux ! En incarnant Sora et Riku, le joueur 1 s'occupe des notes de gauche, le joueur 2 de celles de droites. À vous de travailler en symbiose pour faire les meilleurs scores. Vous aurez en plus un objectif puisqu'il faudra débloquer aussi ici les musiques en enchaînant les morceaux. Un objectif sympathique pour se donner à fond avec un coéquipier.

Dans cet énorme contenu, ce qui pèche au final, c'est le manque de scénario ou du moins d'un cadre scénaristique. En terminant le mode aventure, vous aurez quand même le droit à quelques scènes inédites mettant en avant Kairi mais ce sera seulement après une quinzaine d'heures de jeu au moins. Il est vrai que le scénario de Kingdom Hearts est extrêmement dense, très compliqué, et s'étale sur chaque épisode de la série. Un peu de simplicité, ça fait du bien, c'est sûr, mais un minimum de contexte, c'est aussi important. Ne serait-ce que comprendre pourquoi nous replongeons dans les souvenirs de la série. Toutefois, ne restez pas uniquement sur ce mauvais point. Le jeu a réussi l'exploit de mettre totalement de côté le scénario pour se concentrer sur l'ambiance musicale et le gameplay pur. Ce n'est pas rien pour un épisode de Kingdom Hearts.


Trophee
Note : 4/5

Aspect technique du jeu

Dans vos nombreuses parties, vous ferez essentiellement ce que le jeu appel des combats standards : vous êtes sur la piste musical, en compagnie de votre équipe de trois personnages, et les notes sont représentées par les ennemis de la série : les Sans-cœur, les Nescients, les Avales-Rêves et les Similis. Les coups que vous porterez sur vos adversaires donneront le rythme et plus vous frapperez avec le bon tempo, plus vous marquerez de points. Bien sûr, la cadence sera douce en débutant, moyen en standard et parfois sacrément rapide en expert. Sincèrement, ces "combats" fonctionnent à merveille. On se prend très vite au jeu d'enchaîner les adversaires, on cherche le bon rythme et on va au gré de la mélodie. Le jeu se veut en plus accessible à tous : il est possible de rendre le gameplay encore plus dur ou plus difficile. Dans le mode morceaux au choix, vous pouvez définir, en plus de la difficulté, un style normal, simplifié ou virtuose. Le simplifié va vous permettre de faire toutes les chansons en appuyant sur un seul et unique bouton. Le virtuose va de son côté rajouter plus de touches à actionner.

Petit à petit, vous obtiendrez deux nouveaux modes de rythme : les plongées mémorielles et les combats de boss. Le premier type vous montre en vidéo des évènements s'étant déroulés dans la série pendant que vous enchainez cette fois des notes normales (pas de sans-cœur). Des nouvelles touches feront leur apparition comme la note appuyée ou la direction à donner avec le joystick. L'ensemble est beaucoup plus classique mais on fait face à un gros problème de visibilité, particulièrement en difficulté expert. Quand la vidéo met en scène un moment bien trop lumineux, non seulement cela va vous éblouir, mais vous risquez de manquer une note qui va se fondre dans le décor. On regrettera de ne pas pouvoir désactiver la vidéo pour simplement jouer sur la musique.

Concernant les combats de boss, votre équipe se battra contre un terrible adversaire pendant que vous enchaînez les notes venant par la gauche. Plus vous réussissez votre rythme, plus vous résistez au boss et plus vous lui infligez des dégâts. L'idée est très sympa et permet de varier, mais on regrettera de dénombrer que quatre combats de ce type. C'est peu et ce n'est pourtant pas les boss qui manque dans Kingdom Hearts.

Traitons maintenant d'un sujet qui saute aux yeux : les graphismes. Ils sont réussis, c'est indéniable puisqu'ils ont déjà fait leur preuve, mais c'est justement parce que ce sont ceux des anciens épisodes. Bien sûr, nous sommes bien plus proche des compilations PS3 et PS4 que de la PS2, cependant, quand on voit la grande qualité des graphismes de Kingdom Hearts III, c'est un sacré étonnement de se retrouver avec les anciens modèles de nos héros. On joue encore avec le Sora de 14 ans du premier épisode et les décors ont un côté un peu carré sur les bords. Néanmoins, on s'y habitue petit à petit et on comprend que ce choix a sûrement été fait afin de pouvoir recycler le décor des mondes qui existaient déjà dans les autres Kingdom Hearts. C'est encore plus frappant quand on fini par jouer les musiques tiré du KH3, comme par exemple la Reine des Neiges (oui la chanson est bien là et vous l'avez maintenant dans la tête, de rien), nous sommes directement mis en mode plongée mémorielle avec une vidéo dans le fond.

Abordons ensuite le sujet du mode en ligne. Comme dit un peu plus haut, vous pourrez vous confronter à la communauté de Melody of Memory en acceptant ou non d'utiliser des ruses. Vous pouvez sélectionner votre préférence en matière de difficulté et on vous choisira un adversaire aléatoirement qui cherche les mêmes choses. Vous gagnerez des points de classement, qui ne vous classe nul part en vérité, ce nombre s'inscrivant juste sur votre carte de profil. Plus il est élevé, plus il fait comprendre que vous gagnez souvent j'imagine. Après une trentaine de parties en ligne, et alors que je n'ai pas une connexion top, le jeu reste fluide et je n'ai pas eu de mal à trouver des adversaires. Vous n'aurez donc pas de ralentissement durant une chanson. Soulignons au passage que quand vous gagnez ou que vous perdez, vous avez toujours le droit à une récompense supplémentaire pour votre galerie. Par contre, très gros défaut de ce mode en ligne, il est impossible d'inviter quelqu'un. Vous ne pouvez pas jouer contre un ami, une tragédie à mon sens. Pouvoir faire du classement c'est toujours agréable, mais pourquoi on ne peut pas défier quelqu'un de nos contacts qui possède le jeu ? Vous devrez inviter votre ami directement à la maison pour jouer en coop local.


Trophee
Note : 3/5

Plaisir à jouer et à rejouer

Quand il s'agit de jeu de rythme, il vaut mieux y trouver du plaisir à jouer et surtout à rejouer, encore et encore. Le gameplay du genre est tout de même pensé pour ça. De ce côté là, le pari est complétement réussi. Kingdom hearts : Melody of Memory nous emmitoufle dans son univers musical en nous proposant un système qui fonctionne très bien. Vous allez très vite avoir envie d'avancer monde après monde dans le mode aventure afin de débloquer l'ensemble des morceaux. Une fois que vous aurez tout, vous chercherez à jouer en duel afin de tester votre niveau et vous inviterez très certainement quelqu'un à faire de la coop local pour partager un bon moment.

De plus, en proposant trois difficultés pour toutes les chansons en additionnant à cela les styles normal, simplifié et virtuose, le jeu propose à tout le monde de s'essayer à ce Kingdom Hearts. Pas besoin d'être un mordu de la série, vous pouvez venir faire une partie quand vous voulez et en jouant à votre niveau. Que vous soyez amateur ou challengeur, il y en a pour tout le monde. Vous avancerez et vous jouerez à votre rythme.

Si vous êtes un acharné du challenge, vous trouverez votre compte en vous essayant aux duels avec les ruses, que ce soit en ligne ou face à l'IA. Vous trouvez le mode expert trop facile ? Avec un adversaire qui peut rendre invisible vos notes, c'est le moment de prouver que vous connaissez les chansons par cœur. Quant aux simples curieux de passages qui s'essayeront au jeu, l'envie d'avancer sera bien là, ne serait-ce que pour voir les mélodies associées aux mondes de Disney. Le plaisir simple de découvrir, au détour des mélodies de Kingdom Hearts, des chansons connues tirées de Toy Story ou encore du Roi Lion (en version anglaise toutefois).

Si on ajoute à cela l'envie de compléter la galerie et de faire le meilleur des scores sur chaque chanson, vous allez très vite enchaîner les heures de jeu sans voir le temps passer. Et puis, quitte à jouer autant, pourquoi ne pas faire les trophées en même temps ?


Trophee
Note : 5/5

Plaisir à faire les trophées, le Platine / 100%

La liste de Kingdom Hearts : Melody of Memory se compose ainsi : 1 (Platine), 3 (Or), 11 (Argent) et 30 (Bronze). La série est connue pour avoir des platines exigeants, réclamant régulièrement de faire plusieurs parties et/ou de terminer ses épisodes dans la difficulté la plus élevée. Melody of Memory ne déroge pas à la règle. Déjà, vous devrez débloquer toutes les chansons du jeu, mais il faudra les terminer, quelque soit votre score, en débutant, standard et expert. Un défi de longue haleine qui se trouve ne pas être si difficile que ça. À force de jouer et d'avancer dans le jeu, vous allez vous améliorer. Les pistes que vous trouviez avant très durs vont petit à petit vous sembler abordables. La clé étant bien sûr l'entraînement sans pour autant devoir passer des heures et des heures sur chaque chanson. De plus, notez qu'il faut juste venir à bout des musiques : dans d'autres jeux de rythme, on vous aurez demandé d'avoir des "excellent" à chaque note. Ces trophée seront surtout très long et parfois, disons-le, un peu ennuyeux. Soyons honnête, quand on réussit à enchaîner les notes en expert, jouer en débutant va vous donner envie de tomber dans les bras de Morphée.

Il faut tout de même souligner que trois trophées réclament des sans-fautes, c'est-à-dire de ne rater aucune note mais avec la possibilité de faire des "bien" comme des "excellent". En vue de votre platine, vous devrez réaliser 50 de ces sans-fautes en débutant, standard, et bien entendu, expert. Ces défis de prime abord très difficiles seront eux aussi facilité avec le temps à force de simplement jouer. Rien que pour le mode débutant, une fois le gameplay bien pris en main, vous allez largement faire plus 50 sans-fautes. De plus, il faut se rappeler qu'il y a 150 chansons donc si vous n'arrivez pas à toucher toutes les notes d'une musique, passez à la suivante. Ajoutez à cela que le jeu accepte de voir des sans-fautes en version style simplifié, c'est-à-dire en appuyant que sur une seule touche pour faire toutes les notes, vous n'avez plus qu'à vous caler sur le tempo pour réussir.

Vous aurez aussi des trophées liés aux duels contre l'IA. Face à l'ordinateur, faites monter votre rang au niveau Platine 1 pour prétendre être plus fort que le jeu. Vous commencerez Bronze 3 et il faudra battre les scores des IA tout en évitant les "ruses" pouvant bouleverser votre rythme. Ce sera certainement le défi le plus dur du jeu, les derniers adversaires étant sacrément bons dans leur score.

En dehors de ces trois points, on notera naturellement que vous devez venir à bout du mode aventure. Le reste des trophées se résumera ensuite à des actions se cumulant sur le long terme. Par exemple, vous devrez monter Sora, Donald et Dingo au niveau maximum, même chose pour Mog et sa forge. Ensuite, tout ne sera qu'une question de temps comme jouer 100 chansons, cumuler 2 000 000 000 de points de score, etc. Il y aura juste un trophée, un seul, qui va vous demander plus de temps que tout le reste : éliminer 100 000 ennemis. En complétant l'histoire, en réussissant les duels contre l'IA et en terminant les 150 chansons du jeu dans les trois difficultés tout en faisant quelques sans-fautes, vous serez à 70 000 monstres vaincus. En soit, si vous êtes à fond dans le jeu, cela ne vous dérangera pas de continuer à jouer en défiant par exemple des gens en ligne, mais c'est dommage d'avoir un tel trophée qui rallonge la durée de vie de notre chasse alors que l'on a quand même déjà terminé toutes les chansons au minimum trois fois.

Étrangement, nous pouvons noter qu'il n'y a pas de trophée lié au mode coop ou au mode en ligne. On pourrait débattre sur l'absence de ces deux thèmes. Pour le coop, ça aurait pu être sympa de partager la chasse avec quelqu'un de notre entourage. À l'inverse, quand on est joueur solo, c'est un avantage. Côté mode en ligne, nombreux sont ceux à fuir ces trophées. Ne pas en avoir, ça garanti en plus de pouvoir faire à tout moment le platine sans craindre la fermeture de ce mode (ou de devoir payer un abonnement PS+). À la trappe aussi ces maudits trophées réclamant d'enchaîner les victoires d'affilées en ligne.

En somme, la liste reste un challenge mais plus accessible que les autres épisodes de Kingdom Hearts. Le platine sera surtout long avec quelques trophées rallongeant la sauce mais ce n'est pas si étonnant pour le style de jeu. Cela aurait été juste plus agréable d'avoir à terminer toutes les chansons mais seulement dans n'importe quelle difficulté. Après, si vous accrochez à fond à cet opus, vous ne verrez pas le temps passer et notre guide des trophées sera là pour vous accompagner.


Trophee
Note : 4/5

Conclusion

Melody of Memory est une lettre d'amour aux fans de la série comme aux nouveaux venus, une carte postale qui fait une douce mélodie quand on l'ouvre.

Il est important de noter l'absence quasi complet de scénario, ce qui implique au passage que vous pouvez jouer à cet opus sans pour autant connaître la série. Le jeu est riche en nombre de pistes musicales, le gameplay fonctionne bien malgré un manque de lisibilité de temps en temps sur un type précis de chansons, et on se surprend très vite à enchaîner les parties. Melody of Memory est un bon jeu de rythme réussi dans l'univers déjà très dense de Kingdom Hearts. Le platine sera quant à lui réservé à ceux qui pousseront le jeu à 100%, voire même au-delà, et qui maîtriseront correctement le gameplay.
Contenu du jeu
Aspect technique du jeu
Plaisir à jouer et à rejouer
Plaisir à faire les trophées
16
Je recommande ce jeu : Aux habitués des 100%, Aux fans de la série, Aux curieux

JohnBuckheart (JohnBuckheart)

328
1584
3169
8015