Yu-Gi-Oh! Master Duel

ps5

1
5
5
16
-

Infos complémentaires

+ -
Date de sortie : 19/01/2022
Genre(s) : Jeu de cartes
Territoire(s) : FRANCE

709 joueurs possèdent ce jeu
11 trophées au total
11 trophées online
0 trophée caché

100% par : 21 joueurs (3 %)


Pas de note
des joueurs

Pas de note
des 100%

Test rédigé par WhiteRabbitHunter le 10-02-2022 - Modifié le 06-03-2022

Introduction

Image

Sans nouvelles d'une date de sortie il y a encore un mois, Konami a pris tout le monde par surprise en sortant sans prévenir sa poule aux œufs d'or le 19 Janvier dernier sur l'ensemble des plateformes consoles et PC. Les versions mobiles ne se sont pas faites attendre en sortant une petite semaine après. Autant dire que la licence phare du géant japonais a été prise d'assaut par les fans de duels de monstres et les topics sur comment bien débuter sa carrière de duelliste ont fleuri sur YouTube et les sites spécialisés.

Mais qu'est-ce donc que Yu-Gi-Oh! pour les non-initiés ? Tout d'abord un manga sur le thème du jeu (遊☆戯☆王, Yūgiō signifiant littéralement "Le Roi des Jeux"), imaginé par Kazuki Takahashi et prépublié dans le célèbre Weekly Shonen Jump entre 1996 et 2004 au Japon. On y suit les aventures du jeune Yugi et de ses camarades, combattant leurs adversaires à travers des duels de monstres consistant en un jeu de cartes stratégique ouvertement inspiré de Magic: The Gathering (la référence du genre). Véritable carton planétaire, notamment grâce au fameux dessin animé, le jeu de cartes à jouer et à collectionner débarque en France en 2002. S'ensuit une magnifique success story où les dessins animés et les extensions de jeu se multiplient jusqu'à atteindre plusieurs milliers de cartes au compteur et une communauté internationale solide.

Cependant, les adaptations des aventures de Yugi et consorts, ou du jeu de cartes seul, dans le monde du jeu vidéo n'ont jamais été très convaincantes, quelques fois très bonnes, souvent médiocres. Le jeu mobile Dual Links a relancé la machine sans toutefois convaincre entièrement. Cela fait plusieurs années que la communauté attend avec impatience un jeu à la hauteur de la licence culte. Konami est donc attendu au tournant à travers ce Yu-Gi-Oh! Master Duel.

La firme japonaise ayant beaucoup insisté dans sa communication sur le cross-save (jouer avec une même sauvegarde sur plusieurs plateformes) et le cross-play (multijoueur en ligne comprenant toutes les plateformes lors des matchmaking), je me permettrais plus bas de vous développer rapidement mon point de vue sur l'application autre que sur Playstation (notamment mobile). A noter que ce test a été par conséquent le fruit de mon expérience en parallèle sur PS4, PS5 et Android.
Contenu du jeu
Konami avait présenté ce Yu-Gi-Oh! Master Duel comme l'adaptation ultime du jeu de cartes à jouer (JcJ). Et à première vue, l'entreprise nippone ne prend aucun détour (et ceci pour le mieux !). Au programme, un seul et unique objectif : fabriquer le meilleur deck pour terrasser ses adversaires.

Ainsi, le jeu propose immanquablement un mode en ligne qui représente le seul réel intérêt du titre. Ici, il ne sera pas question de retracer les aventures de Yugi, Jaden ou encore Yusei dans un mode Histoire. Le but est réellement de se concentrer sur le jeu de cartes et uniquement sur celui-ci, sans s'encombrer de l'univers adjacent. Un choix salutaire à la vue des titres passés où l'on sentait l'univers de Yu-Gi-Oh! comme un poids pour exploiter pleinement les capacités vidéoludiques du jeu de cartes.
Image
Comme vous l'avez compris, ce mode sera donc celui où vous passerez le plus clair de votre temps (quoique...). Au sein de celui-ci, deux choix s'offrent à vous : duels avec classement ou duels amicaux.

Les premiers vous permettent de vous classer via différents grades allant de "Novice" à "Platine". Chacune de ces couleurs se composent de cinq grades "Tier" (hormis Novice qui ne compte que deux "Tier"). Autant dire que votre chemin sera semé d'embûches pour réussir à atteindre le Platine Tier I. En plus de ce classement, celui-ci se réinitialise tous les mois pour une nouvelle saison en calculant votre grade de départ en fonction du précédent. De même, plus vous montez, plus il vous faudra de victoires accumulées pour atteindre le stade suivant. Mais attention, car trop de défaites d'affilée vous conduiront à une rétrogradation à un rang inférieur. Grâce aux capacités de cross-play du titre, vous pourrez affronter des duellistes du monde entier quelle que soit la plateforme, soit plus de duels palpitants mais aussi potentiellement plus d'adversaires redoutables ! A moins de récupérer un deck connu pour être imparable, gravir les échelons par vos propres moyens et combos relève d'un très gros challenge.

En deuxième temps, après quelques rage quit inopinés sur le mode avec classement, vous pouvez aussi jouer de manière plus cool avec vos amis ou des inconnus via les "Matchs amicaux". Ce mode vous permet de créer une salle publique ou privée (pouvant accueillir jusqu'à 50 personnes tout de même) à personnaliser via différents paramètres. Ceci fait, vous pouvez envoyer des invitations à vos amis ou attendre que votre salle se remplisse d'inconnus si vous avez activé le "recrutement de membres" (en gros, avoir mis votre salle en public). Au sein de cette salle se tiennent des "tables" où les duellistes peuvent se rejoindre et commencer la bataille. Les autres membres peuvent tout à fait assister au duel en tant que spectateur. Tout est pensé dans ce mode pour reproduire virtuellement une ambiance de salle de jeu en boutique ou évènement réel, ce qui est vraiment appréciable.

Un troisième mode n'est pas encore disponible à l'heure où sont écrites ces lignes, concernant les évènements et autres tournois officiels. Une mise à jour de ce test sera réalisée lorsque les premiers évènements seront rendus disponibles en ligne par Konami.
Image
Oui, vous avez bien lu. Yu-Gi-Oh! Master Duel est pourvu d'un mode solo. Celui-ci n'est pas là pour raconter l'histoire du manga ou des dessins animés mais pour explorer les règles du jeu de cartes, ses subtilités et son lore. Si les premières étapes consistent en des didacticiels pour comprendre les règles de base, les chapitres suivants permettent de découvrir plein d'archétypes différents, des "Bêtes-Gladiateurs" aux "Chevaliers-Gemmes" en passant par l'archétype "Calice du monde" (pour ne citer qu'eux). En réalité, ce mode est assez fourni au lancement du jeu avec pas moins de 15 chapitres explorant des manières très diverses d'aborder les stratégies de duels. Chacun de ces chapitres se découpe de la même façon, c'est-à-dire :
- une introduction sur le lore de l'archétype scénarisé en images
- un duel d'entraînement pour comprendre les spécificités de duel de l'archétype
- un duel pur et simple contre le deck de l'archétype (en jouant avec votre deck ou un deck d'emprunt tout fait)
- une conclusion avec encore l'histoire du lore (vous octroyant le deck de base de l'archétype étudié à la fin)
- Bonus : vous pouvez débloquer des portails supplémentaires pour accéder à des duels avancés utilisant l'archétype étudié.

Si rare est le challenge au sein de ces études d'archétype, le mode a le mérite de vraiment nous faire découvrir des stratégies très variées et complètes. C'est également un bon moyen pour s'approprier le jeu et débloquer rapidement des cartes dans des decks "prêts à l'emploi". Ce mode serait même amené à être complété de nouveaux chapitres, ce qui le rend d'autant plus intéressant à suivre.
Image
Sûrement la partie la plus technique du jeu de cartes Yu-Gi-Oh!. Comptant plusieurs milliers de cartes, celui-ci possède par essence un contenu colossal. Cette adaptation Master Duel souhaite regrouper l'ensemble de la bibliothèque existante, Konami nous soufflant le nombre de 10 000 cartes au total. Un contenu énorme pour faire un nombre de combinaisons incalculable. Mais pas de panique, le compositeur de deck est très bien pensé et optimisé pour rendre votre tâche moins ardue. Si vous n'êtes pas friand de composer vos propres decks, vous pouvez tout simplement rechercher dans une immense base de données publique des deck-list à copier. D'une simple pression de bouton, votre cible copiée se retrouvera automatiquement redirigée dans une nouvelle composition dans votre liste de decks personnels, prête à être modifiée ou non.

C'est également là que vous pourrez personnaliser l'apparence de votre deck via plusieurs skins à débloquer à l'achat dans le shop ou en suivant des missions ("faire 5 matchs avec classement", "activer 20 cartes magie" par exemple). Cela passe par l'apparence du terrain, du cimetière ou encore des protège-cartes.
Image
Nous voici arrivés à la partie la plus sensible lorsqu'il s'agit d'un free to play. Alors ce Yu-Gi-Oh! Master Duel, free to play ou pay to win ? La réponse est en réalité en demi-teinte. Explications...

Le jeu possède sa monnaie virtuelle appelée "Gemmes". Celles-ci se gagnent via des missions remplies en jouant aux différents modes de jeu progressivement (comptez des gains allant de 20 à 100 gemmes maximum par objectif atteint). On en obtient également à chaque fin de duel en cas de victoire (8 tout au plus). Une troisième option existe... Celle de passer à la caisse ! Voici un récapitulatif des prix proposés pour les différents packs de gemmes :
- 1,39€ --> 70 gemmes
- 2,49€ --> 120 gemmes
- 6,19€ --> 350 gemmes
...
- 39,99€ --> 2400 gemmes
- 79,99€ --> 4920 gemmes

A savoir que la boutique propose plusieurs catégories de "packs" : des packs "normaux", des packs "secrets" et des packs "bonus". Tous sont proposés au même prix, à savoir 100 gemmes pour 1 pack. Il est possible d'acheter 10 packs d'un coup pour 1000 gemmes. L'avantage est la garantie d'obtenir une carte Super Rare. Chaque pack ouvert dévoile un total de 8 cartes tirées au hasard dans un ensemble de cartes thématiques selon le pack choisi. Les tableaux de probabilité des tirages sont accessibles mais au final assez obscurs.

Si l'on résume notre petit cours de mathématiques, les 4920 gemmes du lot à 79,99€ ne nous permettent d'acheter que 49 packs pour un total misérable de 392 cartes tirées. N'oubliez pas que le jeu compte plus de 10 000 cartes ! De plus, ces tirages ne nous garantissent pas du tout d'avoir de nouvelles cartes et encore moins celles espérées... En d'autres termes, la monnaie virtuelle de ce Yu-Gi-Oh! Master Duel est horriblement chère et ne mérite strictement pas que l'on ouvre un peu le porte-monnaie.

Fort heureusement pour nous, Konami a mis en place des fonctionnalités très intéressantes qui permettent de se passer largement de cette option coûteuse. En effet, il est possible de "démonter" les cartes possédées pour produire des points de crafts. Ceux-ci peuvent ensuite être réinvestis en générant d'autres cartes. Ces points s'obtiennent également en remplissant des chapitres du mode solo ou par complétion des missions.

Il existe également les packs bonus. Ceux-ci ne s'achètent qu'avec des "tickets" que l'on peut uniquement obtenir à la fin des duels, surtout en cas de victoire. Pour le moment, il n'existe qu'un pack de ce type disponible.


Pour conclure, Konami ne rigole pas avec ce Yu-Gi-Oh! Master Duel en proposant un contenu tout simplement colossal, contenu qui plus est évolutif étant donné le mode de développement du jeu (évènements, tournois, nouveaux packs, etc.). De même, l'écosystème du modèle free to play est relativement équilibré avec un système de craft bien pensé, malgré des prix en devise réelle tout bonnement exorbitants. Petit bémol concernant la traduction. Des mots en français, d'autres en anglais, au bon vouloir des traducteurs visiblement... si ce n'est des cartes entières oubliées. Cependant, ça ne gâche pas l'expérience en ce qui concerne les boutons, et les cas des cartes "oubliées" restent des cas extrêmement rares sur les milliers de cartes présentes.

Trophee
Aspect technique du jeu
Yu-Gi-Oh! Master Duel est vraiment très complet. De ce côté là, Konami a rempli sa mission. Mais le jeu suit-il dans le domaine technique ? Comme ce fut évoqué dans l'introduction, les jeux vidéo issus de la franchise n'ont jamais guère brillé par leurs prouesses techniques ou leurs graphismes à couper le souffle. L'éditeur japonais a cependant assuré avoir apporté un soin particulier cette fois-ci, jusqu'à promettre une belle résolution 4K sur les plateformes et appareils qui le permettent. Voyons donc ce que l'on nous a concocté sur le plan technique !
Image
Cette dimension relève finalement assez peu du jeu Master Duel stricto sensu mais du JcJ Yu-Gi-Oh!. Nous n'allons donc pas nous attarder longtemps sur ce point. Toutefois, il est intéressant de relever en quoi l'UI (user interface ou interface utilisateur en français) lors des duels est claire et fluide pour jouer.

Et là, les designers de Konami ont dû s'arracher les cheveux. En effet, Yu-Gi-Oh! est aujourd'hui un jeu de cartes de plus de vingt ans d'existence, ayant un contenu et des règles qui ont énormément évolués avec le temps. Fini les simples Monstres "Normaux" et les cartes Magie "Normales", et bienvenus aux "Xyz", "Pendule" ou autre "Lien". Autant de nouveaux types de cartes que de nouveaux effets et nouvelles invocations qui interconnectent à tout va l'ensemble des éléments du jeu (Main deck, Extra deck, Terrain, Cimetière, etc.). Malgré tout, l'interface en jeu est vraiment claire et optimisée pour utiliser l'ensemble de l'écran sans que l'on soit trop chargé en informations. La prise en main à la manette est aussi assez intuitive. Tout a été fait pour épurer un maximum l'écran et proposer au joueur via une touche des informations s'il le souhaite à son initiative. Si par exemple l'adversaire active une carte Piège, vous pouvez vous rendre sur ladite carte avec les touches directionnelles et une vignette apparaîtra sur votre gauche avec ses informations. Si vous souhaitez lire cette vignette en plein écran, rien de plus simple, il vous suffira de cliquer sur (L2) pour l'afficher en grand. De même, il peut être difficile de suivre l'enchaînement des combos de votre adversaire. C'est pourquoi l'ensemble des actions réalisées en duel sont accessibles en appuyant sur (start) (Options), un volet s'ouvrant sur votre droite avec les informations recherchées. Il faut ensuite appuyer sur (R2) pour explorer le volet si vous souhaitez vous remémorer une action ou une carte jouée.

Etant donné la complexité du jeu de cartes Yu-Gi-Oh!, on peut dire que les développeurs de chez Konami ont réalisé un excellent travail. Le mode de composition de deck est lui aussi clair avec un moteur de recherche de carte complet et lisible (recherche par mots, filtres, etc.).
Image
Voilà l'un des aspects où le jeu était très attendu ! Bien évidemment, nous sommes ici face à un jeu de cartes et nous n'attendons pas des modèles 3D photoréalistes à la The Last of Us. Au contraire, il est essentiel d'être simple mais efficace... ce qu'a très bien fait Konami ! On ressent dans les animations la puissance des monstres que l'on a invoqué, c'est vraiment très plaisant ! Cela s'accompagne d'effets de vibrations à la manette plus ou moins puissants, de quoi se sentir aussi classe que Kaiba invoquant son Dragon Ultime Aux Yeux Bleus.

Certains monstres puissants et iconiques ont leurs petites animations lorsque vous les invoquez, pour toujours plus s'immerger dans le jeu et en prendre plein les mirettes. D'autres sont plus spectaculaires et uniques comme l'effet résultant de Exodia Le Maudit (Cf. Images). Les animations pour les invocations spéciales (Fusion, Synchro, Xyz, etc.) sont aussi très réussies et agréables à visionner. Point aussi très sympathique : le terrain évolue selon votre nombre de Life Points (Points de vie) ! Ainsi, plus vous vous rapprocherez de la barre fatidique de 0 Life Point, plus votre terrain de jeu sera dégradé avec des fissures, etc. Cela peut paraître anodin mais cela démontre de l'application toute particulière des développeurs de rendre une partie plus dynamique et vivante.

Si les animations sont une vraie réussite, le comble reste quand même les moments où elles sont trop invasives et parasitent la vitesse du jeu. Je pense aux transitions entre les phases et notamment à la Draw Phase qui consiste à piocher une carte en début de tour. Il se peut par moment que la carte piochée reste figée en face de vous sans que vous ne puissiez rien faire et ceci jusqu'à six à sept longues secondes parfois (alors que là, la seule action est uniquement de piocher !). Problème d'animation ou de performance des serveurs ? Allez savoir...
Image
Tout comme les animations plus haut, le sound design en duel est très immersif. La puissance du monstre et/ou des effets est très bien retranscrite par des sons choisis qui rendent le tout cohérent et vivant. La bande-son du titre est aussi très qualitative, oscillant entre des tons calmes ou au contraire épiques. La musique de fond change selon l'environnement choisi mais aussi (tout comme le terrain) selon vos Life Points. Plus vous serez proches de 0, plus la musique s'emballera pour accentuer l'urgence de votre situation peu confortable. Après tout, on n'est pas là pour rigoler ! Cependant, elle reste peu fournie et devient assez vite lassante, si tant est que l'on peut très bien s'en passer pour apprécier les duels.


Pour conclure, Yu-Gi-Oh! Master Duel réussit également son bilan technique. Si le jeu de cartes dont il est l'adaptation est complexe, le dernier-né de la franchise phare de Konami nous offre un résultat graphique et sonore de qualité pour une expérience immersive et agréable à jouer. Le format free to play garantit aussi un suivi régulier en termes de contenu, d'évènements et de mises à jour techniques et dont Konami communique directement via les notifications dans l'application. A l'heure actuelle, la stabilité serveur est très correcte avec aucun problème majeur rencontré, à moins de quelques lags de temps à autre.

Trophee
Plaisir à jouer et à rejouer
Etant moi-même une grande collectionneuse du jeu de cartes et fan invétérée depuis mon enfance, ce fut un vrai plaisir de se replonger dans le vaste univers de Yu-Gi-Oh!. Cependant, comme évoqué plus haut, le jeu a énormément évolué et il devient difficile de comprendre l'entièreté des mécanismes à l'œuvre durant une partie et cela même pour une personne initiée comme moi. En réalité, je vois très mal un novice explorer en profondeur le jeu de cartes aujourd'hui.

Durant ce test, j'ai d'ailleurs demandé à une proche connaissant (et aimant) la franchise via les dessins animés de son enfance, mais n'ayant jamais réellement joué au jeu de cartes dans les règles, d'effectuer les didacticiels et de jouer avec moi en match amical. Le verdict a été sans appel : même si elle aime l'univers de Yu-Gi-Oh! et qu'elle souhaite en découvrir davantage, les différents règles, types de carte, effets, etc. sont très compliqués à assimiler et représentent un challenge vraiment important quand on (re)part de zéro.

En d'autres termes, l'appréciation du plaisir à jouer à ce Yu-Gi-Oh! Master Duel ne se fera que par le biais de ses connaissances dans le jeu de cartes. Toutefois, j'ai beaucoup apprécié le mode solo, vraie bonne surprise du titre. Dans ce type de jeu en développement continu, on s'attend à beaucoup de nouveautés à venir, notamment des évènements et tournois. La rejouabilité est donc plus ou moins par défaut infinie.

Le gros point noir sur le plaisir de jouer est l'omniprésence de certains decks Méta (très utilisés en tournois, optimisés et extrêmement efficaces) durant les matchs en ligne avec classement. Ainsi, attendez-vous à vous prendre des roustes répétées face à des decks Tri-Brigade, Exodia (+ Bibliothèque Royale Magique), Assaut de l'air, etc. Même si le Master Duel n'en est pas directement responsable, ce manque de diversité dans les decks adverses peut vraiment nuire au plaisir de jouer et d'affronter d'autres joueurs.

Enfin, un dernier mot sur les capacités cross-play et cross-save de Yu-Gi-Oh! Master Duel. Les versions que j'ai pu tester sont les versions PS4, PS5 et mobile (Android). Il n'existe aucune différence notable entre les trois versions, uniquement en termes d'UI pour l'adaptation au mobile. L'application est très bien adaptée au support et on retrouve facilement ses marques entre chaque version. Néanmoins, la connexion cross-save avec un ID Konami n'était pas très claire et beaucoup de joueurs se sont retrouvés dans l'incapacité de faire un transfert de données. Pour ma part, j'ai eu des difficultés à comprendre comment procéder (le site me demandant un ID et un mot de passe alors que je n'ai jamais créé de mot de passe nulle part...), d'autant que le site de Konami semblait souffrir du trop grand nombre de requêtes en simultané. Ceci étant, cette situation semble avoir été rapidement résolue et je n'ai rencontré aucun souci lors de mes sessions de jeu entre les consoles et mon smartphone. J'ai cru toutefois remarquer que mon nombre de gemmes n'est pas forcément le même si je joue sur ma console puis directement après sur mon mobile ou inversement. Problème de synchronisation ? Aucun moyen de le savoir.

Trophee
Chasse aux trophées
Aucun trophée platine en vue pour ce Yu-Gi-Oh! Master Duel. Au programme uniquement un 100% à obtenir à travers un total très léger de 11 trophées (5 Bronze, 5 Argent et 1 Or). Autant dire que si vous êtes fan de la licence et chasseur, ce maigre butin ne sera guère satisfaisant. Alors que Konami vendait son nouveau bébé comme le jeu de cartes ultime sur plateformes virtuelles (ce qu'il remplit bien ceci-dit), on aurait pu s'attendre à une liste plus fournie et explorant les multiples modes et fonctionnalités du titre.

En effet, en plus de ne pas être légion, les trophées sont assez basiques et n'explorent que les matchs avec classement. Ils se concentrent avant tout sur les statistiques de jeu telles que (Bronze) Maître des Invocations Spéciales qui consiste à accumuler un total de 50 invocations spéciales en matchs avec classement. Avec un mode solo aussi sympathique et fourni, il aurait été bienvenu d'avoir des trophées de complétion des portails. De même, pourquoi ne pas avoir proposé des trophées en lien avec les fonctionnalités de craft de cartes ("générer 10 cartes UR" par exemple) ?

En bref, Konami ne s'est pas foulé de ce côté-là en offrant le minimum syndical. Qui plus est, la quête des trophées n'est pas particulièrement enrichissante et seulement deux trophées sont contextuels ( (Argent) Ultra explosion et (Bronze) As des Chaînes). Il est possible d'espérer une évolution avec l'ajout de contenu à l'avenir mais Konami n'a jamais été très friand de trophées pour sa franchise Yu-Gi-Oh! donc l'espoir reste maigre.

Trophee
Conclusion
Konami a vendu ce Yu-Gi-Oh! Master Duel comme l'expérience ultime du jeu de cartes OCG/TCG (Original Card Game et Trading Card Game, nom officiel du jeu de carte pour respectivement le Japon et l'Europe/USA) et ils ont très bien réussi leur mission ! Sorti sans que personne ne s'y attende, le jeu mérite encore quelques finitions et l'arrivée d'évènements et tournois. Mais il devient sans conteste un incontournable pour tout fan du JcJ Yu-Gi-Oh!. Complet, ergonomique, cross-platform, vraiment beau et vivant, l'éditeur japonais a coché un grand nombre de cases avec ce titre pour enfin offrir un jeu digne de la franchise sur les nouvelles gen. Croyez en l'âme des cartes !

Image
J'ai aimé
  • Un écosystème free to play équilibré mais...
  • Une simulation du JcJ complète
  • Des animations très réussies...
  • Une bande-son vraiment entraînante...
  • Une UI assez claire malgré la grosse quantité d'informations
  • Un mode solo très bien construit et intéressant
  • Des serveurs plutôt stables
  • Cross-play et cross-save
Je n'ai pas aimé
  • ... des micro-transactions aux tarifs exorbitants
  • Des micros chargements qui parasitent la fluidité de l'application
  • ... mais des fois vraiment lentes
  • ... très répétitive à la longue
16
Je recommande ce jeu : Aux fans de la série

WhiteRabbitHunter (FunkyWhiteRabbit)

71
360
940
2633