WWE 2K22

ps4

1
2
6
46
14
-

Infos complémentaires

+ -
Date de sortie : 11/03/2022
Genre(s) : Sport
Territoire(s) : FRANCE

261 joueurs possèdent ce jeu
55 trophées au total
0 trophée online
0 trophée caché

Platiné par : 15 joueurs (6 %)

100% par : 15 joueurs (6 %)


Note des joueurs :
4.3/5 - 3 notes

Pas de note
des platineurs

Test rédigé par SolisTrad le 04-05-2022 - Modifié le 02-06-2022

Introduction

Image

C'est après une année de disette que les fans de catch vont pouvoir replonger sur les rings en incarnant leurs superstars préférées dans WWE 2K22 qui est développé par Visual Concept et édité par 2K Games. Un nouvel opus sorti le 8 mars 2022 et qui donne la part belle au célèbre Rey Mysterio.

Comme chaque année le roster diffère en fonction des stars encore sous contrat au sein de la WWE qui a également vécue une année mouvementée avec la Covid qui a gardé éloigné le public américain durant de longs mois. Ce qui a, de manière indirecte, eu des répercussions sur le titre de diverses manières.
Contenu du jeu
En ce qui concerne les modes de jeux, il y en aura pour tous les goûts. Le titre vous permettra d'explorer de nombreux aspects de l'univers de la WWE à travers différents modes en et hors ligne.

L'éternel mode en ligne Ma Faction qui consiste à jouer avec des catcheurs dont vous gagnez les cartes en réalisant des défis et en ouvrant des packs est logiquement de la partie. Les tours hebdomadaires, la guerre de clan et le terrain d'entrainements vous feront passer plusieurs dizaines d'heures sur le titre avant même que vous ne pensiez à vous concentrer sur les défis d'une vie. Tous ces mini-modes sont d'ailleurs liés à des trophées.
Petit détail qui a son importance, même si une connexion internet sera obligatoire pour y accéder, vous n'aurez pas à affronter d'autres joueurs.

Les habitués de jeux de sports sont aujourd'hui habitués à ce fameux mode qui vous permet de créer un personnage qui évoluera pour grimper les échelons afin de devenir le meilleur à travers une aventure plus ou moins scénarisée. Ici, ce mode s'appelle Mon Ascension et vous permettra d'incarner un homme ou une femme qui décide de changer de carrière pour rejoindre le monde du divertissement sportif. Cela sera l'occasion de faire équipe ou de développer des rivalités avec d'autres grandes superstars et de visiter tous les shows de la WWE et remporter tous les titres existants.

Le mode exhibition vous permettra de jouer tous types de combats existants : Tag Team, échelles, tables, Iron Man, Royal Rumble, cage, etc. Vous aurez également la possibilité de modifier certains paramètres pour pimenter ces combats. Que ce soit en modifiant les règles ou les performances de votre personnage ou celles de vos adversaires.

Visual Concept nous offre également un mode Showcase travaillé et émouvant qui permettra à la personne devant son écran de suivre les moments les plus marquants de la carrière de Rey Mysterio pour fêter les 20 ans de carrière de ce grand athlète. Né le 11/12/74, Óscar Gutiérrez Rubio de son vrai nom, a remporté 16 titres au sein de la WWE.
Le mélange de séquences entre phases de jeux et archives vidéo est dosé à la perfection pour offrir une expérience de qualité. Le tout accompagné d'une longue interview de l'une des plus grandes superstars de la WWE.

Mais l'univers de la WWE ce n'est pas seulement des athlètes surentraînés qui mettent leur santé en péril pour offrir un divertissement de qualité à leurs fans aux quatre coins du globe. C'est également un business qui est géré par ceux que l'on appelle les Managers Généraux. Un rôle que vous pourrez endosser dans le mode My GM qui consiste à prendre le contrôle du catcheur de votre choix entre Raw, Smackdown, NxT et Nxt UK.
Vous devrez gérer le budget, la sélection de votre roster de départ, le recrutement de superstars, et le financement de vos shows chaque semaine dans le jeu. L'idée est bonne et pourrait offrir un contenu de qualité car votre objectif sera de rester devant le show de votre rival.

Reste alors le mode Univers qui pourrait facilement être considéré comme une version allégée de celui décrit précédemment. On se choisit une superstar, un show et on avance chaque semaine de façon simplifiée et rapide sans incarner de GM. Le joueur a la possibilité, toutes les quelques semaines, de choisir une interaction parmi celles proposées que sont : un changement de show, le lancement d'une rivalité ou une chance d'affronter un champion pour obtenir sa ceinture.
En dehors de l'obtention des trophées qui y sont liés, il n'apporte pas un grand intérêt au jeu dans l'absolu. Offrir plus de profondeur à My GM aurait été un bien meilleur investissement de temps et de moyens.
Aspect technique du jeu
On ne va pas se mentir, le jeu est graphiquement dépassé dans tous les aspects. La modélisation et les expressions des visages, les gestes un peu trop carrés et un public morose au possible qui n'a aucune réaction durant les combats. Pourtant l'intensité d'un combat de catch dépend aussi de manière significative des réactions du public en fonction de nombreux facteurs. Le fait d'être un Face (gentil) ou un Heel (méchant) n'y changera rien.

Les bruitages restent par contre d'excellente facture durant les combats. Que ce soit les sons des coups, de la superstar qui vient s'écraser sur le ring ou qui est envoyée contre un poteau. Idem pour les coups de chaise, de shinai ou d'une table qui se brise quand quelqu'un est envoyé dedans. Quant à la musique, elle, est inexistante en dehors des chansons des menus ou des intros des superstars qui sont fidèlement reconstituées.

La facette du jeu qui sera le plus sujet au débat sera sans aucun doute le gameplay. Comme souligné en fin de test en ce qui concerne les publics concernés par ce titre, tout le monde peut s'y retrouver très facilement et rapidement. Les menus sont fluides et vous ne mettrez pas plus de cinq minutes à comprendre comment balancer des prises, coller des beignes et sauter comme un écureuil depuis la troisième corde. De ce côté on peut féliciter le studio pour avoir fait un travail sérieux, appliqué et ludique.

Tout n'est malheureusement pas rose au niveau de certains aspects des combats lorsqu'il y a trop de superstars en action. De légères chutes de framerate sont à noter lors des combats à 8 superstars ou plus. Ce qui a pour incidence de rendre un autre aspect du jeu plus facile à exploiter : les contres. Pour placer un contre il faut appuyer sur (triangle) lorsque le logo de la touche s'affiche au-dessus de la tête de votre personnage. Or, si le jeu se met à ramer de quelques fractions de secondes cela vous rend la tâche plus ardue.
Restons d'ailleurs sur ce système de contre qui se veut aussi utile et bien pensé qu'hasardeux. Frustrant même par moments... Il y a des moments où le jeu vous demandera d'anticiper le contre car même avec les meilleurs réflexes du monde, votre personnage ne réagira pas à temps pour vous redonner l'avantage. Certains contres ne sont pas à lancer dès que l'adversaire enclenche son attaque mais une seconde après, d'autres avant. En gros, il faut connaître chaque modèle d'attaque de chaque personnage pour avoir une vraie chance de bien gérer vos contres.

Plusieurs modes de jeu de ce WWE 2K22 vous enverront dans des combats d'échelles à 8. Des affrontements horribles qui sont clairement mal pensés et programmés car il y a trop de facteurs qui font durer ces pugilats massifs inutilement.
En plus des quelques bugs de collisions qu'on peut avoir (votre personnage ne touchera pas un adversaire durant un combo alors qu'il n'y a rien entre vous deux), les échelles sont les objets les plus fragiles du jeu. Celles-ci tombent dès que vous les frôlez.
Ajoutez à cela que chaque superstar sera là pour vous empêcher d'avancer pour récupérer la valise suspendue dans les airs et qu'aucun d'entre eux n'ira la chercher. Si vous avez le malheur d'être sur le ring alors qu'ils tapent sur un autre adversaire, les IA se retourneront sur vous pour vous coller des pains en équipe.
Afin de gagner ces combats il faut récupérer une échelle, la poser à proximité du centre du ring, monter dessus et libérer plusieurs jalons de mousqueton. Plusieurs objectifs compliqués à réaliser du coup. Pour vous donner un ordre d'idée, un combat va durer en moyenne entre 5 et 10 minutes, alors qu'un combat échelle peut aller jusqu'à 30-40 minutes en fonction de votre rapidité à enclencher les échelons de la valise.

Des bugs mineurs qui ne vous gêneront en rien pour profiter du titre dans son ensemble. Le jeu reste vraiment plaisant et amusant.
Plaisir à jouer et à rejouer
Les jeux de sport ne possèdent pas de re-jouabilité à proprement parler étant donné qu'il s'agit de jouer des rencontres, matches ou combats en fonction de la discipline concernée. Cette catégorie du test pourrait donc se concentrer uniquement sur les modes My GM ou Univers qui vous permettent de contrôler et gérer le show de votre choix.

Malheureusement, aucun de ces deux modes ne permet de générer un intérêt auprès du joueur sur le long terme. La monotonie prendra l'ascendant sur l'excitation pour My GM des premières heures car on se retrouve rapidement à faire la même chose en boucle avec une difficulté quasi inexistante. Une fois que l'on a compris qui opposer à qui et comment gérer les rivalités, il ne reste plus grand chose à découvrir.

Le fait de pouvoir affronter d'autres personnes en ligne pourrait devenir une véritable bouffée d'air frais car on sort rapidement des gestes répétés de l'IA. Cependant beaucoup de joueuses/joueurs évitent les combats classiques qui peuvent se gagner trop facilement avec des soumissions. Privilégiez donc les combats un peu spéciaux comme les Royal Rumble, les affrontements en cage, etc.

Le constat est similaire pour Univers où les interactions se veulent peu nombreuses et redondantes. Il y a clairement de l'idée, même si les développeurs se sont contentés du strict minimum pour justifier l'existence de ce mode de jeu.

Autant dire que vous passerez le plus clair de votre temps entre Ma Faction et les matches d'exhibition (en ligne ou non, selon vos préférences). Le Showcase de Rey Mysterio restant une expérience unique et dont les objectifs annexes sont assez faciles à réaliser du premier coup pour débloquer un petit bonus.
Chasse aux trophées
Cet aspect du test peut être assez contradictoire car les trophées n'ont rien de compliqué en l'état. Le problème réside dans la chance que vous aurez pour (Argent) En manque de SNICKERS qui consiste à remporter un Royal Rumble en commençant dès le début. Cela pourrait passer du premier coup comme vous en demander 4-5 si vous avez un contre qui ne fonctionne pas alors que vous appuyez sur (triangle) au bon moment. La frustration sera votre pire ennemie dans le jeu.
Idem pour les combats à l'échelle que vous aurez à remporter dans le mode Ma Faction.

Tout le reste se fera sans réelle difficulté, mais demandera quand même de vous connecter régulièrement sur le jeu pour obtenir des récompenses de fidélité durant quatre semaines. Sans oublier les défis d'une vie qui requièrent de remporter 500 combats entre autres choses.

Nous restons de toute façon bien loin des trophées chronophages qui peuvent nécessiter de collectionner un nombre pharamineux de cartes ou qui vous forceront à jouer dans des difficultés si élevées que vous en viendriez à vous en arracher les cheveux. Comptez quand même deux ou trois dizaines d'heures pour finir les deux modes carrières (un en homme et l'autre en femme).

La chasse au (Platine) se veut donc largement abordable, même pour les néophytes.
Conclusion
Après une attente de deux années, ce WWE 2K22 coche toutes les cases d'un jeu de catch solide et amusant pour tous les publics. Même les chasseurs de trophées pourront se lancer dessus sans peur de peiner à obtenir le précieux (Platine). Les rares bugs qu'on peut trouver dessus (collisions, contre, combats à échelles) sont anecdotiques et on ne les remarque quasiment pas.

Un effort pourrait probablement être fait sur l'aspect graphique qui est clairement le point faible de cet opus avec le mode Univers qui provoquera rapidement l'ennui des personnes qui se lanceront dessus.

Pour conclure : la bonne surprise restera clairement le mode de jeu My GM qui vous permet d'incarner le Manager Général de votre choix. Approfondir ce système de jeu pourrait offrir encore plus d'attrait à la licence car il y a clairement un filon à exploiter dans ce domaine. La chose restant encore un peu trop basique pour le moment.
J'ai aimé
  • Un mode Showcase inspiré.
  • De nombreux modes de jeux.
  • Les bruitages sont de qualité.
  • Un platine accessible.
Je n'ai pas aimé
  • Des graphismes moyens.
  • Les combats à l'échelle sont infernaux et interminables.
  • Encore quelques bugs de collision présents.
14
Je recommande ce jeu : À tous, Aux fans de la série, Aux chasseurs de trophées/platine facile

SolisTrad (Solis_Trad)

64
440
1446
6125