My Universe - Maîtresse d'école

ps4

0
0
21
14
-

Infos complémentaires

+ -
Date de sortie : 15/10/2020
Genre(s) : Gestion, Simulation
Territoire(s) : FRANCE

4 joueurs possèdent ce jeu
21 trophées au total
0 trophée online
0 trophée caché

100% par : 0 joueur (0 %)


Pas de note
des joueurs

Pas de note
des 100%

Test rédigé par dregs le 25-10-2020 - Modifié le 08-11-2020

Introduction

My Universe : Maîtresse d’école est un jeu de gestion de salle de classe édité par Microids et disponible depuis le 15 Octobre 2020. À vous d’incarner le professeur de votre choix et de guider les élèves en fonction de leurs aptitudes dans le but d'atteindre leurs objectifs professionnels. Mais comment allez-vous faire pour devenir le professeur préféré de la ville et réussir à captiver l'ensemble des élèves ? Et surtout à quel type de joueurs peut s'adresser un tel jeu? Il est temps pour vous de préparer votre règle et vos craies et d'aller lutter contre ces chenapans.

Contenu du jeu

Avant de planter les décors, il vous faut donc créer votre professeur. Bien évidemment vous pouvez aussi bien incarner un homme ou une femme et paramétrer quelques attributs tels que le visage, cheveux, vêtements… Bien que les possibilités de personnalisation sont très limitées, vous aurez toujours la possibilité de modifier votre personnage au fur et à mesure de votre avancée en débloquant de nouveaux attributs. À vous également de définir le nom de votre école et de personnaliser les différentes salles de classe, toujours dans le même esprit que pour votre personnage. Vous aurez la possibilité de créer jusqu’à trois professeurs et de changer en cours d’aventure comme bon vous semble.

Vous voilà donc en place pour votre nouvel emploi qui plus est avec la lourde tâche de terminer l’année en cours. Après une présentation de la part de votre directeur, il est temps de prendre place et d’accéder aux attentes de vos élèves. Pour ceux qui ne l’auraient pas encore compris, My Universe : Maîtresse d’école est un jeu destiné aux plus jeunes et il ne faut pas vous attendre à un contenu démentiel et à une gestion trop complexe. Oui il vous faudra dispenser des cours tels que la lecture, l’écriture, la géométrie, le dessin… Chaque cours est décomposé en 2 parties, dans un premier temps vous devrez assurer votre épreuve en réalisant des exercices comme mémoriser des touches et les retranscrire, réaliser un dessin en coloriant les bonnes zones avec les bonnes couleurs, ou encore effectuer une partition musicale en appuyant sur les bonnes touches au bon moment. La seconde partie consistera à surveiller la classe en réalisant 3 types de contraintes, à savoir répondre aux questions des élèves, les sortir de leurs rêves et pire encore les réveiller. Le but de tout cela étant de récupérer un maximum d’étoiles que vous gagnerez en maintenant vos élèves dans une concentration optimum.

Chaque semaine est composée de quatre jours de travail avec 3 épreuves par jour. Une année scolaire est quant à elle constituée de 6 semaines. Rapidement des objectifs viendront s’intercaler comme obtenir le plus d’étoiles dans une matière spécifique en vue de remporter une coupe. Comme évoqué, vous débloquerez de temps à autres des récompenses telles que des vêtements ou encore différentes couleurs de mur et de sol en vue de personnaliser votre salle de classe. En dehors de ces récompenses, le nombre d’étoiles ne vous servira pas à grand-chose. Cependant vous aurez à cœur d’augmenter les attributs souhaités par vos élèves afin d’atteindre leur objectif de carrière.
Note : 3/5

Aspect technique du jeu

Au risque de le répéter, le jeu étant destiné à un public très jeune, celui-ci est donc très lisse d’un point de vue graphique. Très beau avec des couleurs simples et lumineuses, on voit que My Universe : Maîtresse d’école est le stéréotype des jeux de consoles portables destinés aux enfants. Pas d’inquiétude, l’adaptation sur console de salon est parfaitement réalisée et l’univers parfaitement retranscrit. Et oui, niveau bruitage nous sommes toujours dans l’esprit simple et enfantin, et les sons dépendront notamment de vos épreuves, passant du simple bruitage à une petite mélodie lors de vos cours de musique.

My Universe : Maîtresse d’école se veut assez ouvert en vous laissant la possibilité de naviguer librement dans votre école entre deux leçons afin d’admirer votre customisation des salles de classe. Cependant impossible pour vous d’aller au-delà de l’école, vous laissant ainsi errer dans le peu de pièces disponibles tout en ayant la possibilité d’avoir quelques interactions avec les élèves qui ne jureront que par leur émission de chant préférée.

Concernant le gameplay, rien de bien sorcier de ce côté, il vous suffira de vous déplacer avec (R3), interagir avec (croix) et enfin réaliser des QTE lors des différentes épreuves. Jusque-là tout semble accessible facilement et le jeu semble idéal car la difficulté et la mémorisation vont s’accentuer au fur et à mesure de votre progression. Certains exercices, ceux de musique notamment, deviendront rapidement complexes et ça pour les grands comme pour les petits.
Note : 4/5

Plaisir à jouer et à rejouer

Quel meilleur indicateur de plaisir que les yeux d’un enfant? Ma fille bientôt 7 ans qui joue avec une certaine intensité et qui me demande quand elle pourra rejouer à la maîtresse. Voilà donc les bases de cette section. Qui plus est, les parents y trouveront également leur compte avec ce jeu ludo-éducatif dont l’attrait principal se partage entre la mémoire, la réflexion et la dextérité manette en main. Sachez quand même que cet opus fait partie d’une lignée de nombreuses autres versions telles que My Universe Fashion Boutique ou encore My Universe Cooking Star Restaurant.

Alors certes le jeu deviendra très vite répétitif et ce malgré les nouvelles matières qui feront leur apparition ou encore avec l’acquisition de nouveaux items de personnalisation. Mais il s’agit là de voir ce jeu comme une gestion pour enfant, avec une chère tête blonde qui ne passera que quelques heures par semaines (et encore) et non pour un acharné qui souhaite y consacrer de nombreuses heures quotidiennes. Il est quand même à noter que les parents se laisseront également prendre au jeu et celui-ci créera à coup sûr un moment de partage et de rigolade avec votre progéniture.

D’autant plus que le jeu s’adapte parfaitement à son public, permettant d’initier les enfants aux différentes touches et à la prise en mains de la manette tout en alliant des exercices de mémoire et de rapidité. Ajoutez à cela des décors enfantins et un esprit légèrement « Animal Crossing » et vous obtenez une recette qui fera mouche à coup sûr.
Note : 3/5

Plaisir à faire les trophées, le Platine / 100%

Avant de vous jeter tête baissée dans la course aux trophées, sachez que My Universe : Maîtresse d’école ne possède pas de platine. Il ne s’agira donc que d’un 100% avec pas moins de 21 trophées bronze. Le jeu étant destiné à un public avant tout très jeune, la plupart des trophées se débloqueront au fur et à mesure de votre avancée dans le jeu. A titre d’exemple, il vous faudra obtenir 100, 250 et enfin 1000 étoiles au total. Seul le temps fera évoluer vos gains et il vous faudra enchaîner les années scolaires. Bien sûr votre dextérité sur les épreuves ainsi que votre rapidité vous permettront d’obtenir des étoiles supplémentaires et réduiront ainsi le temps d’obtention du trophée.

Un seul trophée vous demandera une action spécifique, à savoir prendre et tenir un dinosaure. Il faudra alors attendre le premier cours d’histoire pour voir apparaître une figurine sur le bureau. Avant de débuter le cours, aller donc prendre celle-ci pour obtenir un énième Ding.

Vous noterez quand même que gagner un concours or se réalisera sur 1 année scolaire, ce qui signifie donc que gagner l’ensemble des concours peut s’avérer plutôt long quand on sait que chaque matière possède son propre concours. Faire le 100% de My Universe : Maîtresse d’école est relativement simple mais plutôt long. Si vous êtes un chasseur de trophées qui souhaite soigner son average et que vous avez un enfant, ce jeu est fait pour vous.
Note : 4/5

Conclusion

My Universe : Maitresse d’école correspond typiquement au genre de jeu que l’on souhaite pour nos chères têtes blondes. Parcourir les salles de classe et gérer l’attention des élèves apporte son lot de réflexion et permet de développer leur logique. Sans vouloir lobotomiser leur cerveau avec du contenu inutile, le jeu se veut clairement ludo-éducatif et cela fonctionne à la perfection. Idéal à partir de 7-8 ans.
Contenu du jeu
Aspect technique du jeu
Plaisir à jouer et à rejouer
Plaisir à faire les trophées
14
Je recommande ce jeu : Aux enfants, Aux habitués des 100%, Aux chasseurs de trophées/platine facile

dregs (dregs23)

112
461
1269
3479