Uncharted : Legacy of Thieves Collection

ps5

1
4
20
76
17
4

Infos complémentaires

+ -
Date de sortie : 28/01/2022
Genre(s) : Action , Aventure, TPS
Territoire(s) : FRANCE

1118 joueurs possèdent ce jeu
101 trophées au total
0 trophée online
38 trophées cachés
1 DLC

Platiné par : 328 joueurs (29 %)

100% par : 328 joueurs (29 %)


Note des joueurs :
4.4/5 - 10 notes

Note des platineurs :
4.3/5 - 6 notes

Test rédigé par NicoFantasy le 26-01-2022 - Modifié le 10-02-2022

Introduction

Image

Sortis respectivement en 2016 et en 2017 sur PlayStation 4, Uncharted 4 et sa suite standalone The Lost Legacy sont les deux derniers opus d’une saga de 6 jeux, initiée sur PlayStation 3 en 2008. Créée par l’un des meilleurs studio de Sony, à savoir Naughty Dog, la saga sera également à l’honneur au cinéma en ce début d’année 2022.
Pour l’occasion, les 2 jeux ressortent sur PlayStation 5 au sein d’une Legacy of Thieves collection avec des améliorations techniques (DualSense, Audio 3D, chargement rapide) et graphiques avec 3 modes d’affichage : 4K native à 30 fps ; 4K upscalée à partir d’une source 1440p à 60 fps et enfin 1080p à 120 fps (pour cela, il vous faut une télé compatible, ça ne court pas encore les rues).

Concernant les informations d’upgrade, on peut lire sur le blog PlayStation :
Les joueurs ayant acheté Uncharted 4 : A Thief’s End, Uncharted : The Lost Legacy en version physique ou le pack numérique Uncharted : The Lost Legacy peuvent payer 10€ pour faire une mise à niveau vers la version numérique de Uncharted : Legacy of Thieves. La mise à niveau sera disponible à la sortie du jeu, le 28 janvier 2022.
Les joueurs possédant une version disque du jeu sur PS4 doivent l’insérer dans la PS5 à chaque fois qu’ils veulent télécharger ou jouer à la version numérique sur PS5. Les joueurs possédant une version disque du jeu sur PS4 et ayant acheté la PS5 Édition numérique sans lecteur de disques ne pourront pas obtenir la version PS5 à prix réduit. Les membres PlayStation Plus qui ont déjà téléchargé Uncharted 4 : A Thief’s End via leur abonnement PlayStation Plus ne sont pas éligibles à l’offre de mise à niveau au prix de 10 € vers la version PS5 numérique.
Vous avez bien lu ! Si vous possédez déjà Uncharted 4 (hormis la version de la PS+ collection) ou The Lost Legacy, il suffira de 10 € pour avoir accès aux 2 jeux en version PS5 !
Contenu du jeu
Le contenu d’Uncharted 4 : A Thief’s End et de Uncharted : The Lost Legacy est identique à la version PS4, à l’exception du mode multijoueur et du mode survie qui ont été enlevés. Je vous propose de replonger dans nos tests PS4 de l’époque

Uncharted 4 : La fin du voyage
Fidèle à l'esprit de la série, Uncharted 4 est un jeu d'action-aventure à la troisième personne. Avec bien évidemment des nouveautés sur lesquelles nous reviendrons en temps voulu, l'exploration et les voyages seront toujours de la partie. Afin de trouver le trésor d'Avery, Sam et Nate iront en Italie, en Ecosse et à Madagascar (avec d'autres destinations volontairement non dévoilées). Il vous faudra facilement 10 à 12 heures (cinématiques comprises) afin de terminer le mode solo, temps qui peut grandement varier en fonction de votre approche et du mode de difficulté choisi.

Le jeu dispose en effet de plusieurs modes de difficulté allant du mode "Exploration" (très facile) à "Extrême" (inutile d'expliquer, le terme suffit en lui-même). De plus, finir l'aventure principale une première fois débloque des fonctionnalités très sympathiques. On comptera par exemple le menu "Combats" qui permet de rejouer directement toutes les séquences de combat du jeu sans avoir à refaire tout le chapitre lié, les modificateurs de gameplay (mode ralenti, munitions infinies, etc), voire même la possibilité de relire le journal de Drake tel que vous l'aurez rempli dans votre aventure.

The Lost Legacy : De la suite dans les idées
L’aventure de nos deux héroïnes dans ce qu’il reste de l’empire Hoysala est tout simplement magistrale en terme de contenu et il vous faudra une bonne dizaine d’heures pour en venir à bout, si tant est que vous jouiez dans une bonne difficulté.
Le parti pris de reconduire un duo dans cette aventure peut sembler intéressant dans la mesure où Uncharted 4 avait parfaitement réussi la transition entre des jeux très orientés actions/énigmes avec un coté narratif beaucoup plus prononcé dans la dernière sortie de Nate, le retour de son frère Sam et enfin sa romance avec Elena.

En ce qui concerne The Lost Legacy, il semble que Naughty Dog ait voulu faire un mix des épisodes PS3 et PS4. Ainsi, il n’y a pas de véritable temps mort ni de pause narrative entre les deux jeunes femmes. Le jeu nous renvoie aux bons souvenirs d’Uncharted 2 mais de fait ne permet pas véritablement de développer l’histoire entre l’ancienne amante et l’ancienne ennemie jurée de Nate. Dommage, d’autant plus que l’arrivée surprise d’une autre personne en fin d’histoire aurait permis de grandement développer les relations entre les personnages… Est-ce volontaire pour de prochaines aventures ?

Je n’ai personnellement pas été toujours convaincu par Nadine Ross qui peine à nous faire oublier cet exceptionnel partenaire qu’est Victor Sullivan. Elle sera quand même là pour nous rattraper dans nos chutes les plus spectaculaires, mais aussi pour aider les plus novices à retrouver leur chemin ou résoudre des énigmes qui entravent la progression du joueur. On notera tout de même la confiance naissante de Chloé pour Nadine tout au long de l’aventure mais cela aurait pu être plus poussé.

Quoi qu’il en soit, le jeu récite admirablement les codes de son solo : de l’action, des scènes de gunfight bien pensées, des courses poursuites d’anthologie et des énigmes à gogo (peut-être pas assez variées).


Uncharted : Exploration, réflexion, action

Les deux épisodes de la collection alternent entre séquences de plate-formes, d'énigmes et de combat comme le faisaient les anciens opus.
Assez nombreuses et surtout plus techniques, les phases de combat ont bien changé. Le jeu vous proposera quasiment toujours d'effectuer une approche furtive puisque des herbes hautes parsèmeront les zones afin d'approcher discrètement de vos ennemis et de les éliminer sans être vu. Bien évidemment, vous pourrez opter de rentrer dans le tas en tirant sur le premier venu, mais sachez que les ennemis sont nombreux et assez alertes une fois que vous êtes repéré. Côté arsenal, Uncharted 4 dispose des traditionnelles armes à feu tels que pistolet, fusils d'assaut, mitraillettes, lance-roquettes, etc.

Les phases de plate-formes assez nombreuses seront un moyen d'avancer progressivement vers votre prochain indice en évitant de vous écraser 20 à 50 mètres plus bas. Uncharted 4 ne se repose pas sur les acquis de ses aînés en ajoutant un grappin ainsi qu'un piolet, deux nouveaux objets qui apporteront une diversité et un renouvellement au gameplay du jeu sur lequel nous reviendrons par la suite.

Enfin, les énigmes sont toujours de la partie. Nathan et Chloé utilisent toujours le fameux carnet de notes dans lequel s' ajouteront progressivement des informations qui s'avéreront parfois cruciales pour résoudre une énigme. En cas d'échec ou de réussite, vos partenaires ou l'un de ses amis fera une remarque afin de vous aiguiller et éviter une trop grande frustration à ne pas réussir et rester bloqué.

Dans The Lost Legacy, on ne peut qu’être agréablement surpris de ce chapitre 4 qui nous plonge dans un Open World. Même si nous sommes loin des standards de ce type de jeu, le mérite d'abandonner totalement le jeu couloir existe. Pouvoir décider de l’ordre des quêtes à mener dans ce chapitre qui, afin d'être complété à 100%, vous prendra autant de temps que tout le reste du jeu, est un immense plaisir.

A travers les plaines et les jungles indiennes, sous grand soleil ou pluie battante mais surtout dans des temples reculés où personne n’a mis les pieds depuis des siècles, Uncharted nous offre ce qui se fait de mieux dans l’exploration et la découverte d’environnements variés.
Aspect technique du jeu
Toujours au top graphiquement mais attention au mode 4K

Uncharted 4 : A Thief's End a surclassé en 2016 les autres jeux de sa génération sur le plan graphique. Et même si les jeux PS4 qui lui ont succédé ont envoyé du lourd (Horizon Zero Dawn, God of War, RDR2), on ne peut pas dire qu’un gap ait été franchi entre 2016 et 2021 sur PS4. C’est dire la maitrise totale de Naughty Dog sur la PlayStation 4.

Dans U4 et U:TLL tout est travaillé au plus haut point : les textures, les jeux de lumière, le level design. C'est bien simple, Uncharted 4 atteint le niveau de détail d'un film d'animation actuel avec son niveau de détail extrêmement poussé. Naughty Dog est d'ailleurs bien conscient de ce point : de nombreux passages du jeu sont purement contemplatifs puisque vous perdrez le contrôle de la caméra qui vous offrira alors le meilleur angle pour apprécier le panorama.

Les personnages sont par ailleurs très travaillés et disposent de petits éléments discrets mais qui ajoutent au réalisme et à l'ambiance du jeu. Par exemple, braquer la lampe sur Sam dans le noir lui fera détourner le regard pour ne pas être ébloui. Discret, simple, mais efficace.
Si vous voulez en prendre plein les mirettes, il est tentant de choisir le mode 4K 30 fps. Cependant, je le déconseille fortement. En effet, le 30 fps a fait son temps et jouer dans ces conditions nous donne l’impression de personnes lourdes à manier, peu dynamique. C’est véritablement là qu’on sent les années passer. De plus, le jeu est très mal paramétré de base avec un flou de cinétique à 10, ce qui limite file la nausée (comme de la VR). En plan statique c’est magnifique mais dès que le paysage bouge trop vite, c’est la cata. La sensation est réduite en mettant le flou à 0... et encore.
En fait le mode 4K, à mon sens, est carrément à bannir. Vous profiterez bien plus du jeu en mode performance et peut-être même plus en mode 120 fps, si vous acceptez de repasser en 1080p, et surtout si vous avec un écran compatible 120 Hz.
Ce problème sera peut-être patché à la sortie du jeu. Pour le reste, le jeu était techniquement au top sur PS4, le gain de la fluidité sur PS5 le rend encore meilleur. Les ajouts sympas liés à la DualSense (gâchettes adaptatives, retour haptique) et l’audio 3D sont bien évidemment un plus également, tout comme les chargements quasi absents.


Une bande son à la hauteur

Pour clôturer la saga Uncharted, Naughty Dog a mis Henry Jackman à la bande son, tout simplement. Compositeur à succès pour des films très populaires (Kick-Ass, Captain America ou X-Men : Le Commencement), c'est en quelque sorte un moyen de rapprocher un peu plus Uncharted du monde du cinéma. Il va sans dire que la bande son du jeu est irréprochable, apportant à chaque situation le thème nécessaire. Les musiques comprennent des sonorités évoquant l'aventure, les combats mais aussi de la mélancolie avec les séquences entre Nate et Elena.

En dehors d'une bande son impeccable, les doublages français restent parfaits. On retrouvera les doubleurs de Nathan, Sully et Elena qui n'ont désormais plus rien à prouver. Les doubleurs des nouveaux personnages sont également excellents. Une nouvelle fois, la version française n'a pas à rougir de sa sœur anglaise.

Pour finir, les bruitages du jeu contribuent à mettre dans l'ambiance. J'ai pour ma part particulièrement apprécié les grincements des planches de bois qui semblent être sur le point de céder sous votre poids, accusant leur âge.

Dans The Lost Legacy La bande son est très empruntée à Uncharted 4. Très propre, elle accompagne le joueur dans les moments les plus calmes mais aussi ceux plus épiques. On regrettera quand même que les frissons provoqués par quelques morceaux tels que « Cut to the Chase » soient si rares. Les doublages français sont véritablement excellents mais on préférera quand même l’accent australien de Chloé (doublée par Claudia Lee Black) en toutes circonstances.



Un gameplay et une IA qui commencent à dater

Également à 100% recyclé, le gameplay est à l’identique, que ce soit en terme de déplacement, d'escalade, ou de courses poursuite. Est-ce un mal ? Pas forcément, dans la mesure où rien ne prend ici le joueur à défaut tant la mécanique est au service d’un gameplay efficace mais qui commence à dater. Les God of war, the last of us ou autres ghost of tsushima sont désormais plus fluides, mieux pensés qu' Uncharted qui fonctionne bien mais se trouve assez conventionnel. On restera quand même toujours un peu dubitatif sur certains sauts en grappins qui nous semblent un peu trop surréalistes.
Les phases de plate-formes se voient grandement améliorées notamment grâce au piolet et au grappin. Il vous faudra dorénavant souvent vous jeter dans le vide et viser au dernier moment un point d'accroche afin de pouvoir vous balancer au-dessus du vide et atteindre la plate-forme située de l'autre côté. Le jeu dispose de très nombreuses pentes sur lesquelles Nate ne pourra que glisser. A vous d'orienter la glissade et de sauter au moment opportun.

Concernant les phases de combat, Nathan et Chloé pourront évoluer discrètement dans les hautes herbes afin d'éviter d'être détecté. En effet, cet Uncharted ajoute une jauge de détection qui rappellera fortement les jeux Assassin's Creed : un ennemi qui vous voit remplira d'abord une jauge grise qui virera au jaune et le poussera à aller au dernier endroit où il vous a aperçu. Enfin, la barre virera à l'orange si vous êtes vu et le combat commencera alors. A vous donc d'évoluer progressivement dans les zones afin d'éviter toute détection ou bien de décimer toutes les lignes ennemies à grands renforts de balles. Vous pourrez même éliminer des ennemis en vous jetant sur eux depuis une corde, idéal pour des attaques acrobatiques.

Petit mot sur l'IA : elle reste toujours aussi agressive et téméraire. Bien qu'on pourrait se moquer de leur vision (ils passeront parfois à côté d'un Nathan Drake dépassant à peine des hautes herbes), une fois entrés en combat, ils ne vous laisseront pas souffler. Certains attendent cachés que vous montriez le moindre bout de peau afin de le canarder tandis que d'autres avanceront progressivement vers votre position afin de vous déloger. Il faut rester mobile et/ou alerte afin d'éviter d'être pris à revers et de tenter de garder l'ascendant lors d'un combat, puisque la situation peut très vite tourner à votre désavantage.
Uncharted : The Lost Legacy lui, est clairement développé pour permettre une approche très furtive des ennemis, surtout dans les niveaux de difficulté les plus élevés. On ne sera donc que déconcerté en voyant Nadine se balader au nez des ennemis sans que rien ne se passe. On aurait été sûrement plus agacé encore de perdre notre furtivité à cause d’elle. L’un dans l’autre, je préfère la première solution, mais si le studio est en quête de perfection, l’IA, qui n’a pas trop évolué depuis le premier épisode.

Uncharted assume complètement son coté hollywoodien avec des phases d’exploration, d’action plus incroyables les unes que les autres. Cela tranche assez radicalement avec un jeu comme Ghost of Tsushima qui se veut plus réaliste.
Uncharted est un jeu popcorn que s’apprécie comme tel mais qui désormais a un peu vieillit.
Plaisir à jouer et à rejouer
Uncharted 4 : A Thief's End - La fin d'un voleur

Naughty Dog maîtrise toujours autant la mise en scène. Uncharted 4 dispose en effet d'une narration digne d'un film avec une caméra qui se placera bien souvent au meilleur endroit afin de vous laisser vous concentrer uniquement sur le gameplay tout en profitant au maximum des événements. Chaque situation qui semble perdue d'avance sera une occasion pour Nate de donner le meilleur de lui-même afin de s'en extirper.

Il faut en revanche noter que cet opus ne dispose pas d'autant de situations "cauchemardesques" que ses prédécesseurs. L'action y reste certes très importante avec quelques situations abracadabrantesques, mais dans l'ensemble, le jeu laisse la part belle à l'ambiance, l'histoire et surtout, sur le fait que Nate avait désiré se retirer des aventures folles. Rassurez-vous, la chasse aux indices en quête du trésor reste de la partie, indices toujours insérés intelligemment à la narration afin de garder un univers cohérent et vraisemblable.

Comme Uncharted 3 l'avait fait avant lui, Uncharted 4 : A Thief's End appuie lourdement sur l'évolution psychologique des personnages, notamment de Nathan Drake. Si Uncharted premier du nom présentait un jeune chasseur de trésors intrépide et inarrêtable, ses nombreuses aventures l'avaient progressivement fait mûrir et évoluer vers quelqu'un de plus posé et quelque peu plus réfléchi (une aventure avait failli coûté la vie d'Elena tandis que deux autres ont failli tuer Sully). Ainsi, Nathan Drake cherche désormais du réconfort auprès de sa femme, connaissant le prix à payer pour ses aventures. Sully et Elena restent fidèles à eux-mêmes tout en évoluant afin de coller au point de vue de Nate. Samuel est comme Nathan au début de ses aventures : euphorique, inconscient des dangers qui le guette, etc. Au final, le scénario de cet Uncharted est le plus "calme" des 4 opus sortis mais est pourtant l'un des plus réussis, puisqu'on apprécie le chemin parcouru par Nate jusque-là et son évolution psychologique indéniable.

Uncharted 4 fait ainsi partie de ces grands jeux dans lesquels vous vous investirez et serez concerné par le sort des personnages présentés tant leur passé et leur façon de penser sont compréhensibles.

The Lost Legacy - A consommer sans modération

Uncharted est désormais solidement ancré dans les licences les plus marquantes des jeux-vidéo depuis une bonne décennie. Une fois passé le petit pincement de ne plus voir son héros emblématique, on retrouve quand même avec un énorme plaisir Chloé. Exit le coté aguicheur du personnage qui fut élue Miss 2009 du « nouveau personnage le plus sexy de la décennie », c’est une Chloé plus mature qui est dévoilée ici et on appréciera en apprendre plus sur son passé, sa famille et ses ambitions nouvelles.

L’histoire est véritablement prenante et on aura plaisir à la faire sans regarder sa montre. On peut passer plusieurs heures à traîner dans la jungle indienne qui recèle d’éléments de quêtes annexes ainsi que d’une grande quantité de collectibles. A bord de la Jeep ou à pieds, on est libre pour la première fois et cela fait un bien fou.

On relancera certains chapitres plus que d’autres avec plaisir, ou encore ne rejouer que les combats les plus marquants. A ce propos, une fois n’est pas coutume, Naughty Dog prend le parti de ne pas imposer un boss aux capacités trop WTF, ce qui rend le jeu pertinent au niveau de sa narration. Le revers de la médaille, c’est qu’on oubliera assez rapidement le combat final du jeu, comme ce fut souvent le cas des autres Uncharted (à l’exception de Lazarevic dans Uncharted 2 qui à mon avis reste le meilleur antagoniste de la série).
5 modes de difficulté permettent d’en avoir pour tous les goûts : du Run&Gun en facile avec tout un tas d’assistances, à la désormais classique difficulté Extrême qui ne peut se conclure que par une furtivité de tous les instants.
Chasse aux trophées
Les aventuriers du platine perdu

Le jeu PS5 propose une liste de trophées très agréable à réaliser et, au final, accessible à tous. Un seul trophée platine sera présent cette fois puisque The Lost Legacy fait désormais office de DLC. Mais attention ! Ce DLC devra impérativement être bouclé à 100% pour entrevoir le platine puisque tous les trophées multi-joueurs de Uncharted 4 : A Thief’s End ont été remplacés par un trophée (Or) Ne gâche pas ce beau moment : « Débloquer tous les trophées de Uncharted : The Lost Legacy ». On se retrouve donc en réalité avec un jeu a plus de 100 trophées nécessaires pour débloquer le platine.


Uncharted 4 : A Thief’s End : Les modes de difficulté disposent tous d'un trophée débloqué une fois l'aventure terminé. Il faudra ainsi terminer le jeu en difficulté Extrême, le mode le plus difficile. Pourtant, si de nombreux joueurs tenteront de relever le challenge honnêtement, finir le jeu dans une difficulté inférieure permet d'accéder au bonus munitions infinies ainsi qu'à la possibilité d'obtenir n'importe quelle arme à tout moment (sous réserve que Nate utilise une arme de poing ou une arme plus lourde normalement). Le défi est donc nettement facilité et permet à tous les joueurs de le réussir, assistés ou non.

La chasse aux trésors est également liée aux trophées puisqu'il faudra récupérer tous les trésors, normaux comme "bizarres", à savoir liés aux autres jeux du studio Naughty Dog. On comptera également plusieurs trophées demandant de réaliser des actions particulières et donc masqués pour ne pas dévoiler l'intrigue ou une situation du jeu. Sachez néanmoins que ces trophées demandent un minimum de concentration mais s'avèrent très accessibles. Comme présenté précédemment, le menu "Combats" permet de réaliser bien plus facilement les trophées liés aux éliminations puisque vous gagnerez un temps fou à ne pas refaire tout un chapitre pour LE combat lié à un trophée.

Le speedrun fait également son retour après avoir été intégré sur les versions remastérisées sorties sur PlayStation 4. Uncharted 4 vous demandera de finir l'aventure en moins de 6 heures. Ce temps peut sembler très difficile à atteindre, mais avec un peu de pratique et en passant toutes les cinématiques, il devient assez faisable. Cette pratique peut soulever quelques critiques puisque cela pourrait aller à l'encontre de l'esprit d'un jeu, mais ce speedrun relance l'intérêt du jeu en apportant un nouvel objectif à atteindre en relançant l'aventure.


Uncharted : The Lost Legacy propose une liste de 50 trophées, dans la plus pure lignée des épisodes PS3.
Il vous faudra donc appréhender le jeu dans sa difficulté maximale qui ne laisse que peu de place aux erreurs lors des phases de combat. Le challenge sera néanmoins facilité si vous optez pour cette difficulté dans un second temps puisque de nombreux bonus tels que les munitions infinies ou l’accès au panel complet d’armement à tout moment sera possible. Ceci facilite grandement les choses, quitte à rendre le jeu moins excitant. Dommage que l’utilisation de bonus ne soit pas restreinte qu’en difficulté déjà complétée.

La classique chasse aux collectibles est forcément de la partie : trésors, serrures à crocheter (petite nouveauté), photos à prendre ou conversations optionnelles qui fleurent bon The Last of Us. La nouveauté se situe ici dans la possibilité d’obtenir (moyennant une longue quête), un objet qui nous prévient de la présence d’un trésor à proximité... Mais, hélas, pas des autres situations à rechercher (photos / conversations) qui sont parfois difficiles à débusquer. Sachez que si vous partez en quête du platine sans le guide, vous passerez un temps bien plus important en Inde.

On trouvera également un grand nombre de trophées liés à des actions spécifiques, notamment liées à des énigmes, mais aussi des trophées liés à des utilisations d’armes particulières. Le tout se faisant sans aucune frustration, mais parfois sans grand intérêt. Un peu plus de précisions dans la formulation de certains trophées n’aurait pas été de refus non plus.
Deux excellentes améliorations par rapport à Uncharted 4 : l’abandon du speedrun et du trophée lié à la précision que bon nombre de joueurs ont débloqué grâce à un glitch et qui n’ont apporté aucune plus-value au jeu à mon sens. Libre à chacun de se lancer dans ce challenge comme il le souhaite.

Il est important de noter que si vous possédez déjà des trophées d’Uncharted 4 et de The Lost Legacy sur PS4, vous pouvez transférer vos sauvegardes et ainsi débloquer de nombreux trophées sur la version PS5. Il vous faudra avoir la sauvegarde PS4 sur votre PS5 pour que cela fonctionne. Tous les trophées liés aux collectibles et au fait de finir le jeu seront automatiquement à vous par exemple.
Conclusion
Uncharted : Legacy of Thieves collection est assurément une pépite au même titre que l’étaient les versions PS4. En réunissant les 2 dernières aventures de Nathan et de Chloé, vous serez assuré de kiffer pendant quelques dizaines d’heures.
Uncharted 4 : A Thief’s End offre une magnifique fin aux aventures de Nathan Drake en plongeant notre héros dans une dernière aventure riche en péripéties et en sensations fortes. Naughty Dog livre une conclusion qui sublime la vision globale d'Uncharted en perfectionnant chacun des aspects de la saga afin d'offrir à tous les joueurs un plaisir de jeu immédiat et durable. De son côté, Uncharted : The Lost Legacy est une suite à part entière d’Uncharted 4 et il remplit à merveille son office, à savoir nous proposer une aventure de très grande qualité, esthétiquement irréprochable et fidèle à son ainé. Replonger dans les aventures de Nathan Drake et de ses comparses ramène une véritable nostalgie, car la saga est belle est bien terminée. A titre personnel, je retrouve un plaisir intact à refaire ces deux jeux même s'il est vrai que d'un point de vue technique, le jeu a déjà 5 ans et que des titres tels God of War ou The Last of Us ont pris un bel ascendant.

Les 2 titres sont proposés en boite ou en dématérialisé pour 50€ sur PS5 avec leur lot d’améliorations graphiques et techniques, qui malgré tout ne révolutionneront pas forcément l’expérience. On regrettera que le mode 4K ne soit pas convainquant, les modes 60 et 120 fps étant ici vraiment les plus intéressants, tout comme les ajouts liés à la Dualsense.

La vraie question tient plus du modèle économique choisi qui consiste à sortir la collection PS5 à 50€ sachant qu’Uncharted 4 est offert dans la PlayStation + collection et que The Lost Legacy se trouve à 10/15€ en occasion. De plus, si vous possédez déjà Uncharted 4 (hormis la version de la PS+ collection) ou The Lost Legacy, il suffira de 10 € pour avoir accès aux 2 jeux en version PS5 ! Dans ces conditions, on peut se laisser tenter pour avoir la meilleure version de ces deux hits franchement très aboutis pour une vingtaine d’euros ! Mais l’intérêt ne sera pas incroyable vu la faible différence entre les deux versions.

Si vous débarquez dans l’univers PlayStation avec la PS5, je ne peux que vous conseiller d’investir dans la première trilogie sur PS4 et d’enchainer avec la Legacy of Thieves Collection à prix réduit (un jeu en occasion + un upgrade de 10€) pour en profiter au max.

Enfin, à la vue de ce qui a été proposé par la version PC de God of War, il y a fort à parier que la version PC d’Uncharted : Legacy of Thieves soit celle qui mette tout le monde d’accord.
J'ai aimé
  • Le plaisir de retrouver des héros iconiques
  • 2 jeux en 1 pour un cout très modeste
  • Le mode en 60 et 120 fps
  • Une narration au top
  • Une réalisation hollywoodienne
  • Un nouveau platine
  • L'absence des trophées Survie
Je n'ai pas aimé
  • Le flou cinétique en 4K
  • Le mode 4K inconstant
  • L'absence du multi
  • Des antagonistes peu mis en avant
  • Quelques trophées peu intéressants
17
Je recommande ce jeu : Aux fans de la série

NicoFantasy (NicoFantasy)

414
2044
4660
12375