Stellar Blade

ps5

1
3
12
29
18
-

Infos complémentaires

+ -
Date de sortie : 26/04/2024
Genre(s) : Action , Aventure
Territoire(s) : FRANCE

1431 joueurs possèdent ce jeu
45 trophées au total
0 trophée online
21 trophées cachés
1 DLC

Platiné par : 489 joueurs (34 %)

100% par : 377 joueurs (26 %)


Note des joueurs :
4.6/5 - 19 notes

Note des platineurs :
4.8/5 - 13 notes

Test rédigé par Dregs le 03-05-2024 - Modifié le 03-05-2024

Introduction

Image

Disponible depuis le 26 avril 2024, Stellar Blade est le dernier-né du studio coréen Shift Up. Initialement présenté en tant que Project Eve en 2019 et envisagé sur consoles de salon et PC, c’est en 2021 que Sony obtient les droits exclusifs du titre.
Ces derniers temps, Stellar Blade a fait grand bruit, en cause : l’hyper sexualisation de son héroïne. Laissant totalement de côté les attributs du titre pour ceux de Eve, les joueurs auraient presque oublié que Shift Up a pour ambition d’intégrer la cour des grands avec ce premier titre classé AAA.

Après avoir passer les premières minutes du titre, la plastique d’Eve passe totalement au second plan pour laisser place à un jeu bien modelé et avec des arguments techniques à faire valoir. Il est bien loin le temps où nous jugions un produit à son emballage, je vous propose donc de découvrir avec moi Stellar Blade et de vous laisser plonger dans son univers.
Contenu du jeu
Vous incarnez Eve, membre du 7ème escadron aéroporté d’une station orbitale, qui a pour mission de sauver la Terre. En effet celle-ci fut abandonnée lorsque les Naytibas, d’étranges créatures extraterrestres, ont pris le contrôle en détruisant tout ce qui s’y trouve, forçant l’exil des survivants vers ces fameuses stations. Seule une dernière ville du nom de Xion avec quelques survivants, arrive encore à vivoter dans ce cadre post apocalyptique.
Lors de son arrivée sur Terre, l’escadron d’Eve sous le commandement de Tachy est rapidement mis en déroute, la laissant pour seule rescapée. C’est après avoir été sauvée par un Terrien du nom d’Adam que notre héroïne décide de poursuivre sa mission. Elle sera également rejointe dans son périple par Lily, une jeune ingénieure de soutien, mais malheureusement, votre parcours s’annonce semé d’embûches.

Stellar Blade est un jeu entièrement solo, de type action / aventure avec une vue à la troisième personne. Il possède également une mécanique bien rodée avec des zones linéaires et des zones d’explorations en semi open-world. Tout au long de votre périple, de nombreux Naytibas viendront se mettre en travers de votre route, souvent ponctuée par des rencontres avec des Naytibas Alpha qui font office de Boss.
Outre la trame principale, vous ferez la rencontre de nombreux protagonistes à qui vous proposerez votre aide afin d’en apprendre plus sur l’histoire de la Terre qui vous est totalement inconnue. Chacune de ces quêtes secondaires, en plus de vous fournir des récompenses, vous fera gagner de l’expérience et notamment des points de compétence que l’on peut échanger pour améliorer notre personnage suivant des arbres bien distincts.

Image
Durant votre épopée, que ce soit lors de l’histoire ou lors de l’exploration, vous croiserez régulièrement des cadavres qui jonchent le sol et qui portent des documents permettant d’en connaitre un peu plus sur l’univers qui vous entoure. De nombreux coffres sont présents, possédant de la monnaie ou des pièces pour l’amélioration de votre drone. Certains de ces coffres nécessitent un mot de passe qu’il vous faudra trouver ailleurs, sur les cadavres très souvent. On retrouve également des exospines, qui correspondent à des améliorations qui s’adaptent sur votre colonne vertébrale et qui vous octroient des bonus supplémentaires qu’il vous faut améliorer et équiper en fonction des aptitudes qui s’adaptent le mieux à votre style. Des canettes sont également trouvables, ces objets de collection trouvent leur place dans un distributeur en échange de récompenses, et les nano-combinaisons vous permettent de changer à tout moment la tenue vestimentaire d’Eve.

Comme évoqué, en plus d’améliorer vos aptitudes en vue d’en débloquer des supplémentaires au fur et à mesure de votre progression, il est également possible et fortement recommander d’améliorer les caractéristiques de votre drone. En effet, celui-ci s’avère être un allié précieux lors des phases de combat, notamment pour un combat à distance en utilisant des munitions. Attention toutefois, celles-ci étant limitées, il est fortement recommandé de les utiliser avec parcimonie, sous peine de retourner auprès d’un feu de camp pour refaire le plein.
Justement, ces feux de camp correspondent aux points de sauvegarde et servent aussi pour se téléporter. Ici, vous trouverez un distributeur de boissons, qui prend la place d’un marchand pour vous recharger en munitions et en soins. Une cabine téléphonique permet de se téléporter vers un autre point, un siège permet de se reposer afin de recharger entièrement votre barre de soin et tous vos stocks, mais attention, tous les ennemis que vous avez éliminé dans la zone alentour referont leur apparition. Également disponible, une boîte interface afin d’améliorer vos caractéristiques et une autre pour l’amélioration de vos exospines, de votre drone, ou tout simplement pour déverrouiller les nouvelles tenues que vous avez déniché.
Aspect technique du jeu
De par ses trailers et autres démos, Stellar Blade semblait annoncer de bonnes perspectives, et on peut dire que le titre tient toutes ses promesses. Libre à vous de choisir parmi 3 modes d’affichages entre Equilibré, Graphisme et Performance. La qualité graphique est digne de la PS5 et c’est plaisant de voir que ça tient la route tout au long de l’aventure. Que ça soit dans les parties désertiques ou dans les ruines d’une ville, la richesse des décors couplée aux jeux de lumière transporte le joueur de bout en bout. Comment ne pas apprécier un petit plongeon dans une grotte où les poissons viendront s’immiscer parmi les reflets du soleil ou encore avancer dans les ruines d’une vieille rame de métro dont seul le scintillement d’un néon vous accompagnera.

Image
Difficile de classer le titre dans un genre particulier. Alliant à tour de rôle action, aventure, beat’em all et phase de plateforme, il n’est pas sans rappeler de nombreux titres phares de la PS5. Il ne sera donc pas impossible d’avoir une pensée pour Nathan Drake lorsque notre héroïne devra se sortir d’un train qui se décroche. Voir carrément Sekiro dans son système de combat.
Stellar Blade sort également son épingle du jeu de par son bestiaire d’un visuel époustouflant. Non sans rappeler certaines créatures toutes droites sorties d’un The Last of Us, d’un Resident Evil ou encore de la série Stranger things, les détails d’éventuelles transformations sont tout simplement magnifiques. Grande force du titre, il ne faudra jamais négliger l’IA de vos ennemis. Si certains cherchent à vous frapper avec des attaques lourdes, d’autres préférèrent les attaques à distance en projetant des textures infâmes, là où d’autres, plus petites généralement, se précipitent sur les cadavres avoisinants pour se transformer en créatures beaucoup moins dociles. Et je ne vous parle pas là des boss dont certaines attaques sont parfois fatales. Fort heureusement, chaque Game Over vous renvoie vers le camp le plus proche sans pour autant vous faire perdre les données récupérées.

Côté Gameplay, les actions sont relativement classiques (marcher, sauter, courir…) mais on peut développer continuellement notre panoplie en améliorant notre arbre de compétences mais également celui de notre drone. En effet, celui-ci pourra rapidement nous être utile pour tirer sur les ennemis, tandis que du côté de notre héroïne, le double saut par exemple devient primordial pour accéder à des zones inabordables au premier abord. Bien évidemment, améliorer vos compétences apporte bon nombre de nouveautés pour les phases de combat.
C’est bien de ce côté-là que Stellar Blade vient chercher l’un de ses points forts avec le principe de parade / esquive. Il est extrêmement important de maitriser ces 2 aspects, tant l’issue des combats que ce soit vis-à-vis d’un monstre courant ou d’un Naytibas Alphas peut s’avérer périlleux le cas contraire. A ce titre, il est inutile d’espérer une issue favorable à votre duel avec une approche consistant à matraquer le bouton d’attaque. Si l’ambiance des combats est relativement nerveuse, on ressent également la lourdeur des attaques puissantes et justement, développer vos aptitudes donnera un tout autre sens avec des combos plus puissants et mis en scène à la perfection.

Image
Comment ne pas évoquer le titre sans parler des tenues vestimentaires de notre héroïne, chose qui a suscité de nombreux débats, inutiles à mon sens. Avec pas moins de 30 nano-combinaisons disponibles, Eve peut s’accommoder de tenues plus ou moins vêtues, mais toujours avec un côté sexy en ligne de conduite. Il en est de même pour vos compagnons Adam et Lily, sans oublier votre drone.
Ajoutez à ça une bande sonore magnifique, qui nous plonge dans cet univers post apocalyptique avec une douceur semblable à la série des Nier. Entre musiques d’ambiance lors de votre avancée ou bruitages durant les combats pour appuyer le côté nerveux, celle-ci transporte parfaitement le joueur et vient compléter à la perfection ce packaging déjà merveilleux.
Plaisir à jouer et à rejouer
Si dès les premières secondes nous sommes plongés dans le titre de par sa vidéo d’introduction nerveuse et spectaculaire, il faut garder en tête que Stellar Blade se savoure progressivement. D’ores et déjà, libre à vous de choisir la difficulté de votre choix en fonction de comment vous souhaitez aborder le jeu. Pour les non-initiés, choisir la difficulté histoire semble le plus approprié, et à vrai dire elle serait même recommandée pour vraiment profiter au maximum de l’expérience.
Ce qui est agréable, c’est que la prise en mains se fait naturellement sans passer par un tutoriel trop pompeux, et rapidement vous maitriserez de nombreux aspects du jeu. Cependant n’allez pas croire que vous débloquerez tout dès les premières heures, on obtient régulièrement des améliorations ou tout simplement de nouvelles aptitudes. Que ce soit avec votre drone, le double saut, la pêche…

A vrai dire, les 2 premières heures de jeu peuvent paraître assez ternes et la mise en place se fait réellement une fois votre premier boss exterminé, voire même une fois la première zone semi open-world débloquée. Il y a vraiment deux styles de jeu bien distincts entre les phases d’explorations, où libre à vous de réaliser les quêtes ou farfouiller à la recherche de documents et autres canettes, et les phases d’histoire principales, où votre chemin est généralement très linéaire et parsemé d’embûches.

Image
Pour ce qui est de la narration, Stellar Blade souffle un peu le chaud et le froid. Le sujet étant un classique du genre, la Terre dans un état de désolation, l’intelligence artificielle qui prend le pas sur l’homme, celui-ci vivant (ou plutôt se débrouillant) avec ce qu’il trouve… On aura droit à des passages plutôt bien maitrisés, et à contrario certaines séquences n’auront que peu d’intérêt ou seront brouillonnes. Du coté des quêtes secondaires on a toutefois droit à de jolies découvertes avec quelques personnages charismatiques et avec une vraie problématique.
A l’inverse notre héroïne semble un peu en retrait. Si ses aptitudes au combat ainsi que sa plastique et les tenues disponibles n’ont rien à envier à des Lara Croft ou autres Alloy, sa personnalité est plutôt très discrète. En ajoutant à ça la découverte d’une civilisation et d’un passé qui lui est mystérieux, on a surtout la sensation de jouer avec « une bonne copine ». On regrettera d'ailleurs que les nano-combinaisons que l'on débloque au fur et à mesure de notre périple, ne servent que de skin et n'apportent aucune compétence ou attribut particulier à Eve.

Enfin n’oublions pas que l’approche du gameplay avec sa structure hybride, couplé à l’ensemble des qualités graphiques et techniques du titre permet au studio Shift Up d’entrer dans la cour des grands et d’une belle manière qui plus est. Il est d’ailleurs évident que tous les joueurs qui accrocheront à l’opus auront à cœur de réaliser les différentes fins et surtout de glaner et prendre connaissance des différentes données. Certes, de très nombreux éléments sont à récupérer, sans pour autant rentrer dans un procédé imbuvable. La vingtaine d’heures nécessaire pour terminer l’histoire est bien maitrisée, et l’obtention du platine vous en coutera probablement le double.
Chasse aux trophées
Image
Avec ses 43 trophées, (Platine) inclus, Stellar Blade propose une liste partagée entre trophées liés à l’histoire et collectibles.
Avant toute chose, sachez qu’aucun trophée n’est lié à une quelconque difficulté, ce qui permet à chacun de profiter comme il se doit du jeu. La majorité des breloques liées à l’histoire tomberont à chaque boss vaincu ou en terminant des zones. Il existe également 3 fins possibles, vous obligeant à faire le jeu plusieurs fois car celles-ci dépendront de votre choix final ou de votre niveau d’avancement dans votre quête de données.

Image
La plus grosse partie de votre temps à consacrer au (Platine) se portera essentiellement sur les collectibles. Entre la collecte des 200 données, des 49 canettes, des 30 combinaisons… il faudra faire preuve de persévérance et pousser votre curiosité à aller gratter chaque recoin de la carte.

D’ailleurs, si la majorité des coffres ou corps humains croiseront votre chemin ou seront disponibles au détour d’un recoin, certains autres demanderont plus de réflexion. Que ça soit en trouvant les codes ou en effectuant rapidement des actions pour ouvrir un coffre, ou encore en déplaçant des plateformes pour accéder à un endroit surélevé. Dans le même sens, on retrouve la pêche, grand classique de ce genre de titre, mais il sera nécessaire de terminer une quête secondaire pour débloquer cette activité.

Dans la même lignée, la majorité des trophées visant à améliorer votre personnage ou vos équipements sera également étroitement liée à l’exploration. Il sera primordial de trouver ces pièces d'améliorations auprès de défunts personnages ou encore sur des robots qu’il faut affronter afin d’obtenir quelques pièces. N’oublions pas non plus l’expérience engrangée afin d’acquérir l’ensemble des compétences. C’est d’ailleurs en débloquant certaines d’entre elles que les trophées nécessitant des types d’esquive ou d’attaque seront alors accessibles.
TropheeTrophee
Toujours dans l’optique de réaliser tout ce que le jeu peut proposer, finaliser certaines quêtes secondaires en vue d’en apprendre plus sur certains personnages est également de la partie. Sans pour autant se consacrer à l’ensemble des quêtes annexes, cela permet toutefois d’en apprendre plus sur les divers protagonistes.
Sachez également qu’à la sortie du jeu, un DLC a tout de suite fait son apparition dans le but de réaliser une partie New Game + et d’obtenir les nouvelles compétences liées à celle-ci. Fort heureusement cette nouvelle partie sera nécessaire en vue d’obtenir les diverses fins. Prévoyez donc aisément 50 heures de jeu pour obtenir le saint Graal.
Conclusion
Stellar Blade peut se targuer de marquer ce début d’année et son nom sera probablement inclus dans la liste pour les meilleurs jeux de 2024. Si la communication faite autour du titre laisse porter à croire que la plastique de l’héroïne est le principal atout du jeu et laisse planer un doute sur la moralité de celle-ci, c’est bien se tromper. Non sans rappeler la série des Nier, l’univers post-apocalypse est des plus captivants. Passée la cinématique du début, et dès la prise en main du personnage, l’histoire, le gameplay et surtout la qualité graphique font que Stellar Blade peut se permettre de jouer dans la cour des grands. Ce serait d’ailleurs bien dommage de passer à côté de cette petite pépite.
J'ai aimé
  • Graphiquement magnifique.
  • Un joli compromis des genres.
  • Un bestiaire soigné.
  • Bande son sublime.
  • La personalisation des personnages.
Je n'ai pas aimé
  • Parfois lent à se mettre en place.
  • Le personnage de Eve qui se dévoile, mais sous exploité.
18
Je recommande ce jeu : À tous, Aux curieux

Dregs (dregs23)

201
1031
1968
5213