Steelrising

ps5

1
2
7
40
16
5

Infos complémentaires

+ -
Date de sortie : 08/09/2022
Genre(s) : Action , RPG
Territoire(s) : FRANCE

280 joueurs possèdent ce jeu
50 trophées au total
0 trophée online
18 trophées cachés

Platiné par : 26 joueurs (9 %)

100% par : 26 joueurs (9 %)


Note des joueurs :
4/5 - 1 note

Note des platineurs :
4/5 - 1 note

Test rédigé par kukuman le 14-09-2022 - Modifié le 14-09-2022

Introduction

Image

Steelrising est un jeu d'action/aventure au gameplay exigeant développé par Spiders et édité par Nacon et Bigben Interactive. Le jeu est sorti le 8 septembre 2022 sur PS5.

Paris, 1789, les automates du roi Louis XVI sèment le chaos dans les rues et exterminent la population française. Vous incarnez Aegis, automate danseuse douée de conscience au service de la reine Marie-Antoinette. Vous serez missionné par la reine de mettre fin à la tyrannie du roi et faire la lumière sur ce qui est arrivé au dauphin du royaume.

Cette quête vous mènera aux quatre coins de Paris et vous ferez la rencontre de nombreux personnages célèbres de la Révolution française.
Contenu du jeu
L'histoire


Steelrising est une aventure totalement solo dans un esprit totalement Souls-like. Vous êtes aux commandes d’Aegis, automate garde du corps au service de la reine Marie-Antoinette et votre objectif est de mettre fin aux agissements du roi. Votre devoir est de trouver le créateur des machines qui assaillent Paris afin de libérer la reine et le peuple par la même occasion.

Vous progresserez au travers de 8 zones de jeu où vous ferez la connaissance de personnages historiques comme La Fayette ou même Robespierre qui vous aideront (ou non) dans votre périple. Steelrising est une dystopie qui prend énormément de libertés avec la réalité pour votre plus grand plaisir.

La construction des niveaux est assez linéaire de prime abord mais vous serez amené à les refaire plus tard lors de l’aventure quand votre personnage aura débloqué de nouvelles capacités. Je ne vais pas vous gâcher les surprises car cela fait partie de l’aventure mais, par exemple, vous débloquerez une technique qui permet de défoncer certains murs ce qui vous ouvrira de nouveaux chemins. Ces techniques de personnage (au nombre de 4) seront aussi utilisables en combat.

L'aventure commence


Dès le lancement du jeu, Steelrising vous propose deux modes : le mode normal et le mode assistance qui, contrairement au premier, permet d’activer des options visant à réduire la difficulté du titre. Ces options changent radicalement le jeu puisque vous pouvez ne plus subir de dégâts ou bien même ne plus dépendre de votre endurance. Il va de soi que ces options bloquent l’obtention des trophées. J’ai essayé ce mode mais cela enlève vraiment tout le côté fun du jeu puisque vous êtes invulnérable.
Je vous invite plutôt à lancer Steelrising dans la difficulté prévue par les développeurs et que vous ne pouvez pas changer.

Une fois votre mode de jeu choisi, vous commencerez l’aventure par la personnalisation de votre automate. Vous pouvez choisir sa tête, sa couleur de « peau » et ses cheveux. Il n’y a pas énormément de choix différents mais cela permet quand même de faire un automate selon vos goûts.

Quand vous serez satisfait de votre apparence, vous passerez à votre classe et vous pourrez choisir entre 4 classes différentes : Garde du corps, Soldate, Danseuse et Alchimiste. Votre arme de départ ainsi que vos points de compétences dépendent de ce choix.

Gameplay


Une fois en jeu, vous pourrez changer d’arme ou bien même acheter à la boutique celle que vous n’avez pas pu prendre au début. Chaque arme possède un spécial qui peut être soit une fonction bouclier soit un coup dévastateur. Cela influencera votre manière de jouer car sans bouclier, il ne vous reste que l’esquive.

Les attaques sont assez simples dans le jeu : vous avez les attaques rapides avec (R1) et les attaques puissantes avec (R2). Si vous êtes un adepte des Souls, vous savez que vous allez devoir esquiver souvent donc la touche (rond) sera votre meilleure amie dans ce jeu. Comme cité précédemment, chaque arme possède un spécial utilisable avec (L2).
Il y a 7 types d'armes afin de varier les plaisirs. Vous avez les classiques comme la masse ou le fleuret mais vous trouverez aussi des armes atypiques comme l’éventail ou la roue. Ces armes ont des mouvements très rapides ce qui est un plus dans les combats face à plusieurs ennemis en même temps, cependant les dégâts sont forcément moins forts. Quelle que soit votre façon de jouer, vous devriez trouver votre bonheur.

Vos armes pourront être améliorées grâces aux mânes. Si vous vous demandez ce que sont les mânes, il s’agit tout simplement de la même chose que les âmes dans les Souls. C’est une sorte de monnaie d’échange laissée par les ennemis lors de leur mort qui vous permet d’acheter des objets en boutique et d’améliorer vos armes ainsi que votre personnage.

Vous ne pouvez pas faire cela n’importe où, vous devez utiliser des vestales afin d’accéder aux menus d’amélioration et d’achat. Les vestales vous serviront aussi de points de sauvegarde ainsi que de points de réapparition en cas de mort (ce qui vous arrivera forcément). Bien entendu, vous ne conservez pas vos mânes quand vous décédez sinon cela serait bien trop simple.

Ennemis


Tous vos ennemis seront des robots (forcément puisque votre but est de tous les pourfendre) avec des tailles et des caractéristiques différentes. Vous passerez du chien mécanique au gros robot à tête de bébé joufflu sans vous en rendre compte. Les ennemis, même les plus petits, font vraiment mal et vous débusquent assez facilement. Certains ennemis peuvent être pris à revers afin de les tuer instantanément ou de les blesser très fortement. L’esquive et le bouclier (si vous avez joué une arme qui le possède) seront indispensables lors des combats. Certains ennemis possèdent des résistances aux éléments donc à vous de trouver la faiblesse et de l’exploiter pour vaincre rapidement.

Vous tomberez aussi sur des ennemis cachés dans des tonneaux ou même qui sont accrochés au plafond ce qui vous forcera à toujours avancer prudemment pour ne pas vous faire surprendre. Je ne vous cache pas qu’il m’est arrivé d’avoir quelques frayeurs quand un de ces ennemis m’est tombé dessus alors que ma santé était au plus bas.

Objets et équipements


Aegis peut être améliorée grâce aux mânes comme expliqué précédemment mais vous pouvez aussi renforcer ses caractéristiques avec votre équipement. Vous disposez de 4 emplacements : la tête, le haut du corps, le bas du corps et les chaussures. Les pièces d’équipement sont à trouver dans des coffres cachés dans tout Paris.

Pour améliorer totalement votre personnage, vous disposez de 4 emplacements de boitier. Vous devez débloquer ces emplacements grâce aux clefs que vous trouvez sur certains ennemis ou bien dans des coffres cachés dans Paris. Les boitiers aussi sont trouvables sur les ennemis et dans les coffres. Il y a tous types de boîtiers comme l’extension de vie ou même le rechargement d’endurance lorsque vous étourdissez un ennemi. A vous de trouver la combinaison parfaite de boitier qui correspondra le mieux à votre façon de jouer.

Pour parvenir à vos fins, vous disposez aussi de consommables permettant d’augmenter votre résistance aux éléments et aussi de grenades. Il y a des grenades pour tout ! Pour incendier, pour ralentir, pour glacer… Vous les trouverez sur le corps de vos ennemis aléatoirement ou vous pourrez les acheter auprès des vestales. Personnellement, j’étais suréquipé en grenade pour toujours me sortir de situations compliquées et honnêtement, la difficulté de Steelrising serait beaucoup plus élevée sans cet objet. La limite de stockage étant de 99 par type de grenade, vous avez largement de quoi faire.
Aspect technique du jeu
Graphismes


Steelrising n’est pas le plus beau jeu de la console mais je trouve qu’il s’en dégage une ambiance très prenante. Vous commencez votre périple dans les jardins de Saint-Cloud avec de belles couleurs vives et flamboyantes avant de découvrir l’ambiance glauque d’un Paris dévasté par la guerre. Le design des ennemis en mode steampunk colle parfaitement à l’atmosphère du jeu même si l’histoire d’Aegis est totalement improbable à l’époque décrite (même actuellement cela semble compliqué). Les décors ainsi que les ennemis et l’ambiance font que l’ensemble fonctionne parfaitement. Les piles de cadavres un peu partout en ville vous rappellent en permanence que vous n’êtes pas en sécurité et que le danger est partout.

Le reproche que j’ai à faire est surtout au niveau des graphismes des humains. Les cinématiques ne sont pas vraiment jolies quand il s’agit de voir Aegis interagir avec des humains. Les designs des personnages comme La Fayette, Mirabeau et autres ne sont pas forcément très développés et personnellement je n’ai quasiment pas vu la différence entre ces personnages. Perruques identiques, tenues identiques...
Hormis ce point, tout le reste du jeu est très agréable à regarder. La direction artistique fonctionne en adéquation avec l'histoire pour proposer un ensemble très cohérent bien que anachronique.

Ambiance sonore


Là où le bât blesse à mon sens est que le jeu est doublé uniquement en anglais ce qui est un comble pour un jeu qui se déroule à Paris. Et d'un studio français en plus ! Cependant, il y a bien un peu de français dans les dialogues mais toujours hors de propos. Les personnages disent certains mots aléatoirement en français ou bien des expressions mais toujours en plein milieu d’une phrase en anglais ce qui n’a aucun sens. Honnêtement, cela m’amusait plus qu’autre chose car cela casse complètement le sérieux de la situation.

Concernant la bande son, c’est très simple, il n’y en a pas. Il y a quelques musiques d’ambiance quand un combat se lance et lors des combats de boss mais c’est tout. Paris est étonnamment calme. Vous entendrez uniquement les bruits des machines ainsi que le contact de vos armes contre vos ennemis. Bien entendu, il y a les bruitages des dégâts, du feu, etc., mais c’est tout. Je m’attendais à un peu plus d’immersion sonore mais Steelrising est plutôt calme comme jeu.
Plaisir à jouer et à rejouer
J’ai pris beaucoup de plaisir à jouer à ce jeu. Je ne vous cache pas que l’aventure a commencé par beaucoup de frustration à la suite de mes multiples morts consécutives. Le jeu est exigeant mais pas injuste. Si vous jouez prudemment, vous ne devriez pas avoir trop de soucis. Chaque mort sera votre faute ce qui vous pousse à toujours vous améliorer.

Personnellement, j'avais des gros doutes sur le fait que le titre fonctionne et je suis ravi de m'être trompé. L'ambiance, la direction artistique, tout fonctionne à merveille et cela donne un excellent jeu. Vous aurez toujours envie d'y retourner, que ce soit pour vous améliorer ou bien même découvrir les secrets du roi.

Le jeu propose plusieurs missions annexes afin de faire durer le plaisir de l’aventure. Ces missions vous feront aller dans tous les recoins de la capitale et vous devrez utiliser toutes les techniques débloquées lors des combats de boss pour ouvrir des nouveaux chemins. Les résultats de ces missions dépendent de vos choix lors de celles-ci et certaines missions secondaires pourront même être loupées en fonction des choix que vous ferez.

Vous devriez finir l’intégralité du jeu et des missions annexes en 15 heures environs et le (Platine) en 20 heures. Les zones du jeu sont variées et les ennemis aussi ce qui fait que vous n’aurez pas le sentiment de refaire la même chose en boucle.

Actuellement le jeu ne dispose pas de New Game + ce qui fait qu’une fois le boss de fin achevé, vous serez renvoyé au menu principal sans possibilité de relancer votre partie. Vous pouvez relancer une partie si vous le souhaitez en essayant de changer d’arme mais l’aventure sera la même. La rejouabilité du titre est assez faible comparée aux autres jeux du genre.
Chasse aux trophées
Le jeu dispose de 50 trophées dont 40 (Bronze), 7 (Argent), 2 (Or) et un (Platine). On peut diviser la liste des trophées en 3 catégories : l'histoire, l’utilisation des armes et la découverte de tous les objets. Beaucoup de trophées tomberont naturellement au cours de l’aventure sans que vous y fassiez attention mais d'autres comme Enflammer 100 ennemis vous demanderont de refaire certaines zones du jeu afin de booster ce chiffre.

Le mode assistance du jeu bloque totalement l’obtention des trophées donc ne l’activez surtout pas si vous êtes en quête du platine. Seul le trophée (Or) Complétionniste pourra poser problème car celui-ci vous demande de finir le jeu sans utiliser de burette d’huile. Les burettes d’huile servent à régénérer votre santé instantanément donc ne pas les utiliser consiste à jouer avec un vrai handicap. Je vous rassure, il existe d’autres moyens de se soigner dans le jeu.

Le platine devrait vous prendre une vingtaine d’heures sachant que vous allez devoir faire deux fois l’aventure vu que deux trophées sont antagonistes. L’un vous demande d’aider La Fayette alors que l’autre vous demande de favoriser Robespierre. Vous pouvez mettre votre sauvegarde dans le cloud PS + ou sur clef USB pour éviter de refaire l'intégralité du jeu mais sachez qu'il faut au minimum une partie et demi. Le choix décisif entre les deux protagonistes se situe au milieu du jeu et le trophée lié à votre choix tombera lors de la cinématique de fin. En bref, la liste des trophées vous poussera à faire l'intégralité de ce que le jeu vous propose.

Conclusion
Steelrising propose une aventure passionnante au cœur de Paris sous les flammes et à l’atmosphère glauque. Le titre se veut exigeant comme le sont les Souls mais il est légèrement plus simple que ses pairs. Steelrising est un bon jeu d’aventure dans lequel j’ai pris énormément de plaisir à apprendre les patterns des ennemis et à farfouiller dans chaque recoin de la ville pour trouver des armes, des tenues mais aussi des indices pour comprendre l’histoire et les motivations du roi. L’histoire mérite d’être un peu plus étoffée mais je vous garantis que vous ne serez pas déçu en jouant à ce jeu.
J'ai aimé
  • L'histoire qui saura vous tenir en haleine
  • Les décors variés
  • Le gameplay exigeant mais pas injuste
  • Les nombreuses armes variant le gameplay
  • L'immersion dans un Paris ravagé
Je n'ai pas aimé
  • La bande son inexistante
  • Le manque de rejouabilité du titre
  • Le jeu est assez court
16
Je recommande ce jeu : À tous, Aux spécialistes du genre, Aux curieux

kukuman (kukuman53)

1102
7098
8889
22169