Sayonara Wild Hearts

ps4

1
6
12
6
15
-

Infos complémentaires

+ -
Date de sortie : 19/09/2019
Genre(s) : Action 
Territoire(s) : FRANCE

39 joueurs possèdent ce jeu
25 trophées au total
0 trophée online
0 trophée caché

Platiné par : 13 joueurs (33 %)

100% par : 13 joueurs (33 %)


Note des joueurs :
5/5 - 2 notes

Note des platineurs :
5/5 - 2 notes

Test rédigé par Warriortidus le 03-10-2020 - Modifié le 07-11-2020

Introduction

Sayonara Wild Hearts est un titre qui se place entre l'expérience musicale, le jeu de rythme et d'action. Il a été développé par le studio suédois indépendant Simogo, et édité par Annapurna Interactive. Le jeu est sorti en dématérialisé, à l'automne 2019, sur tous les supports du moment, et avait même connu une édition physique (en quantité limitée) sur le territoire américain. Une édition physique arrive sur le territoire français le 13 octobre 2020 grâce à Just for Games, l'occasion pour nous d'enfin tester cet "album pop interactif".



Contenu du jeu

Sayonara Wild Hearts, c'est l'histoire d'une femme au cœur brisé, qui se retrouve plongée dans un monde parallèle, où elle devra lutter pour récupérer chaque fragment de son cœur. Si le début de l'histoire semble s'inspirer quelque peu d'une œuvre connue comme Alice au pays des Merveilles (vous suivez un papillon en lieu et place du fameux Lapin Blanc), elle est surtout prétexte à vous proposer multitude de tableaux et d'ennemis, qui se succèdent, comme se suivent les titres d'un album (musical). En effet, sous ses airs de runner teinté de synthwave, nous avons finalement affaire à un album pop interactif, où chaque titre correspond à un niveau et possède son identité propre. Votre moyen de locomotion changera régulièrement, apportant à chaque fois un gameplay un peu différent ; vous allez commencer en skate, passer par le tapis (carte de tarot) volant, à la classique moto jusqu'à la voiture qui dérape façon Outrun (sur le titre Night Drift) et j'en passe. Au delà de la maniabilité qui change en fonction, les axes de caméra peuvent varier d'un niveau à l'autre aussi. Vous pouvez tout à fait avoir une caméra proche, éloignée ou même une vue à la première personne, permettant de donner du dynamisme au jeu, et surtout d'éviter la répétitivité, pendant l'heure de jeu que propose l'expérience Sayonara Wild Hearts. Car oui, toujours à l'image d'un album pop, faire le jeu une première fois vous occupera littéralement 1h (52 min 34 secondes exactement si vous faites un run parfait dès votre première tentative). C'est court certes, mais l'expérience visuelle et sonore est telle, qu'il est difficile d'en demander beaucoup plus, tout en restant agréable et digeste.

Rappelons-le, le jeu est vendu comme un album pop interactif, et comme pour tout album musical, vous allez refaire et/ou réécouter chaque titre du jeu plusieurs fois ; le jeu est pensé et prévu pour cela. Bien entendu, vous allez d'abord trouver des scores à battre afin d'atteindre le Rang Or sur chaque morceau, ce qui vous demandera de connaître chacun des 23 niveaux parfaitement. Vous aurez aussi à récolter tous les collectibles ("pièces carrées") dans chaque niveau, et enfin une série de défis/énigmes pour voir l'ensemble du jeu. Vous débloquerez au fur et à mesure, le mode Arcade et Yolo Arcade où vous pourrez faire le jeu en enchaînant tous les niveaux, avec le choix de le faire avec une seule vie ou pas.

En résumé, si vous comptez faire juste le jeu pour la découverte, il ne vous en prendra qu'une petite heure, pendant que ceux qui feront chaque Rang Or, et tenteront de réaliser chaque énigme (et le platine) pourront compter une bonne dizaine d'heures pour tout réussir. Sachant qu'au bout d'une heure de jeu, vous aurez vu l'intégralité du contenu du jeu, la suite consistera juste à refaire chacun des titres en fonction de vos objectifs.
Note : 2/5

Aspect technique du jeu

S'il y a bien un aspect qui est mis en avant sur Sayonara Wild Hearts, c'est sa direction artistique, autant par sa partie visuelle que sonore. L'univers onirique du jeu se veut "rétro-futuriste", autant par ses couleurs dominantes telles que le rose et le violet, que par ses références à des jeux rétros des années 80 comme Tetris, Outrun, ou d'autres titres de type Shoot 'em up. Si ses décors et son style graphique peuvent parfois paraître dépouillés au premier abord, le jeu met une claque autant par sa fluidité de tous les instants, que par les différents effets de lumière ou de changement de décor, qui rendent l'expérience parfois presque psychédélique (presque étonnant qu'il n'y ait pas d'avertissement pour ceux qui sont sensibles aux crises d'épilepsie d'ailleurs).

A l'image de certains titres comme Asura's Wrath dans une ambiance différente, le jeu se compose essentiellement de QTE et de directions à choisir (seulement en 2 dimensions) afin d'éviter d'éventuels obstacles ou pour choisir la route que vous souhaitez, avec pour objectif d'arriver à la fin du niveau avec le meilleur score possible. Si le jeu répond au doigt et à l’œil, on pestera parfois contre certains angles de caméra qui ne nous permettent pas forcément de toujours bien juger, si un obstacle est devant nous ou pas. Côté sonore, la musique de Sayonara Wild Hearts (composée par Daniel Olsén et Jonathan Eng, interprété par Linnea Olsson) complétera l'expérience en proposant une bande-son de haute volée, et conçue spécialement pour ce jeu. Je ne saurai vous recommander de vous munir de votre meilleur casque pour l'apprécier à sa juste valeur (je laisse un lien Youtube pour ceux qui voudraient découvrir l'OST du jeu).

Au final, Sayonara Wild Hearts ne vous laissera forcément pas indifférent, et propose une expérience visuelle et sonore qui saura vous marquer un minimum, aussi courte soit-elle.
Note : 5/5

Plaisir à jouer et à rejouer

On l'a dit et on va se répéter un peu, mais l'ambiance, la musique, la direction artistique dans son ensemble, font qu'il sera très plaisant d'évoluer pendant une bonne heure dans l'univers que nous propose de découvrir Sayonara Wild Hearts. Le jeu se veut très accessible (mais plus difficile à maitriser) et vous n'aurez aucun mal à arriver au bout de l'aventure. Et pour ceux qui buteraient sur certains passages un peu retords, le jeu vous proposera rapidement la possibilité de passer la zone qui vous résiste, et vous emmènera quelques secondes plus loin pour que vous puissiez aller au bout. L'aventure sait se renouveler au fil des niveaux, changer de rythme quand il le faut, ou même renouveler suffisamment son gameplay pour ne pas avoir rapidement le sentiment de toujours faire la même chose, malgré le fait qu'on se contente du joystick gauche et du bouton (croix) pendant une heure.

La question maintenant, est-ce que vous êtes prêt à refaire le jeu encore et encore pour réussir différents objectifs comme la chasse aux "Square Coins", aux Rangs Or ou encore réaliser un certain nombre de défis ? Cela va dépendre un peu de votre façon d'apprécier les défis, car pour les plus courageux, il faudra connaître par cœur ou presque chaque niveau pour réussir toutes ses quêtes. Il faudra en effet à la fois assurer son combo en récoltant le maximum de cœurs, le tout en évitant chaque obstacle ou attaque que vous pourrez avoir sur votre route. Même si le jeu ne souffre d'aucun temps de chargement, vous permettant de vite recommencer en cas d'échec, il faut être prêt à faire confiance à sa mémoire et à ses réflexes pour entrevoir la possibilité d'obtenir le trophée platine.
Note : 4/5

Plaisir à faire les trophées, le Platine / 100%

Ainsi, le plaisir de faire les trophées va être intimement lié au fait d'apprécier refaire plusieurs fois chaque niveau ou non. En effet, par défaut, vous n'aurez aucun trophée à la fin de votre aventure, vous laissant le choix de passer à un autre jeu (et à supprimer votre liste de trophées si vous êtes complétionniste), ou alors de relever les défis proposés par Sayonara Wild Hearts. Le jeu vous demandera d'abord de récolter chaque collectible et d'obtenir tous les Rangs Or sur chaque niveau ; si vous avez une petite marge de manœuvre, la plupart des niveaux vous demanderont des parcours quasiment parfaits, faisant travailler votre mémoire et vos réflexes. A partir de là, vous aurez la possibilité de faire le jeu en mode Arcade et surtout en mode Yolo Arcade : dans ce dernier vous n'aurez qu'une seule vie pour aller le plus loin possible sur l'ensemble des niveaux. Un trophée vous demandera d'obtenir le Rang Bronze minimum ce qui correspond en gros à faire le premier tiers de l'aventure d'une traite sans mourir une seule fois, bon courage !

Le reste des trophées est composé de l'ensemble des défis et énigmes à résoudre, allant par exemple, de marquer moins de 5000 points sur le premier niveau (facile), à réussir 3 fois consécutivement un niveau précis en Rang Or (moins simple), et j'en passe. Logiquement, rien d'impossible si vous avez réussi les premiers trophées cités dans ce test, même si votre patience sera parfois mise à rude épreuve.

Finalement, le jeu contente tout le monde : ceux qui sont effrayés par les trophées pourront faire le jeu sans prendre le risque de se retrouver avec une liste de trophées à 1%, pendant que les adeptes de défis pourront se donner à cœur joie pendant une dizaine d'heures, pour faire et refaire le jeu dans tous les sens.
Note : 4/5

Conclusion

Sayonara Wild Hearts fait partie de ces expériences vidéoludiques atypiques et marquantes, qui valent le coup d'être testées un jour. Que vous soyez à la recherche d'un jeu qui sorte des sentiers battus, ou avide de défis, vous devriez être facilement contentés par ce titre.
Contenu du jeu
Aspect technique du jeu
Plaisir à jouer et à rejouer
Plaisir à faire les trophées
15
Je recommande ce jeu : À tous, Aux curieux

Warriortidus (Warriortidus)

149
863
2018
6666