Riders Republic

ps5
Extra

1
4
15
15
15
5

Infos complémentaires

+ -
Date de sortie : 28/10/2021
Genre(s) : Sport
Territoire(s) : FRANCE

2486 joueurs possèdent ce jeu
35 trophées au total
35 trophées online
0 trophée caché

Platiné par : 305 joueurs (12 %)

100% par : 305 joueurs (12 %)


Note des joueurs :
4.4/5 - 16 notes

Note des platineurs :
4.5/5 - 15 notes

Test rédigé par Sulivahn le 08-12-2023 - Modifié le 12-01-2024

Introduction

Image

Après l’excellent Tony Hawk Pro Skater sorti en 1999 et Steep plus récemment, pour ne citer qu’eux, comment renouveler l’univers du sport dans le jeu vidéo ? Avec une production qui réunit un ensemble de disciplines, évidemment !

Plongez dans un monde où nature brute et sports extrêmes ne font qu'un. Dans Riders Republic, il vous faudra partir à la découverte des parcs nationaux les plus emblématiques des Etats-Unis, où l'adrénaline deviendra le carburant de votre exploration. Imaginez-vous glissant sur les pentes enneigées du parc de Yellowstone, suivant les chemins balisés ou traçant votre propre route à travers les forêts de sapins. Ou peut-être préférez-vous dévaler à toute vitesse les chemins escarpés de Bryce Canyon, à vos risques et périls... Que vous soyez un passionné de ski / snowboard, un adepte du vélo tout-terrain / Slopestyle ou un fanatique de wingsuit / rocket wing, c'est dans ces paysages à couper le souffle que vous vivrez des expériences inédites, défiant les lois de la gravité et de l'exploration.

Avec un peu de courage et une bonne dose de folie, tout est possible, bienvenue dans la Republic !


Image

A la fin des années 1950, un précurseur inattendu du jeu vidéo prend forme dans les laboratoires New-Yorkais. En se servant d’un simple oscilloscope comme écran, le physicien William Higinbotham imagine Tennis for Two, un prototype jeu de tennis non pas conçu pour le divertissement, mais plutôt comme une démonstration des possibilités d’interaction avec la technologie de l’époque. Sans le savoir, il posa les bases d’une relation entre le sport et les jeux-vidéos.

Au fil des décennies, l'évolution des graphismes, de la jouabilité et des capacités technologiques ont permis de concevoir certains classiques tels que Pong en 1972, souvent défini comme le premier jeu de sport grâce à son succès commercial. Les années 1990 ont par la suite proposées des simulations plus complexes avec des franchises telles que NBA Jam ou encore Fifa. Ce n’est qu’avec l’arrivée des consoles 3D dans les années 2000 que les jeux de sports extrêmes sont devenus à la mode, principalement axés sur le skate (Top Sk8ter et Tony Hawk’s Pro Skater), ou encore le Snowboard (Alpine Surfer et SSX).

Cependant, après avoir parcouru cette évolution, une question inévitable se pose : qu'est-ce que la récente production d'Ubisoft Annecy offre de plus, qui n’a pas déjà été vu et revu par le passé ? Une approche révolutionnaire, accompagnée d’un monde ouvert massif, rien que ça ! En effet, le jeu permet de vous promener comme bon vous semble à travers la carte en passant sans interruption du VTT au ski, snowboard, wingsuit, rocket Wing, BMX (DLC) ou skateboard (DLC). De plus, il propose des compétitions multijoueur pouvant aller jusqu’à 60 personnes en simultané sur les consoles dernières générations. Pour résumer, il s’efforce de redéfinir les attentes de jeux de sports extrêmes en proposant une expérience innovante, immersive et bougrement sociale.
Contenu du jeu
Image
Pour établir votre renommée au sein de la Republic, votre première étape consistera à définir l’esthétique du rider qui vous accompagnera tout au long de votre aventure. Le générateur propose un choix assez varié d'options de personnalisation, couvrant des éléments tels que le genre, la couleur de peau, le visage, la coiffure et les accessoires. Cette personnalisation donne une touche unique à votre avatar bien qu’elle soit encore perfectible sur certains points (les traits sur les visages disponibles ne sont pas assez marqués, ce qui les rend tous plus ou moins ressemblants).

Une fois cette étape franchie, une présentation rapide des différents parcs vous sera faîte afin de vous donner un aperçu de la diversité des environnements que vous pourrez explorer librement. Vous serez ensuite plongé dans une course de vélo en montagne, dévalant une pente raide. Il ne vous faudra que quelques secondes pour vous rendre compte que les sensations de descente sont tout bonnement réussies, et le mode première personne intensifie cette expérience, bien que cela complique légèrement la perception des distances en raison du placement de la caméra.

Après quelques minutes de descente, Riders Republic dévoile toute sa polyvalence en intégrant au milieu de la piste un portail, vous offrant la possibilité de passer du vélo au rocket wing (une combinaison de wingsuit et de fusée). Vous devrez alors traverser un désert rocailleux, et faire preuve de concentration pour éviter les obstacles en vue de votre vitesse croissante. Pour finir, une session de ski vous attendra après avoir franchi un second portail, démontrant la maîtrise d'Ubisoft dans les transitions fluides entre différents environnements et climats. Une fois cette initiation terminée, vous découvrirez le quartier général du jeu, où des personnages non-joueurs vous accueilleront et vous feront explorer les lieux.

Le Riders Ridge sert de point de convergence pour la communauté :

« On a voulu décomposer tout ce que l’on voulait raconter en trois piliers essentiels, centrés sur la joie. Il y a la joie du dépassement de soi, la joie d’être ensemble, mais aussi la joie de découvrir des environnements riches et assez incroyables. » Ubisoft Annecy

Dans ce point central toujours animé, on retrouve un ensemble d'activités multijoueur, avec les Tricks battle centrées sur l'exécution de tricks et cascades dans des arènes en 6vs6, où vous serez jugé sur la variété et la complexité de vos tricks (vous devez capturer des zones de l'arène en effectuant des tricks sur toutes les plateformes de sauts / rails d'une zone avant l'équipe adverse). A contrario, le mode Free for all vous mettra en compétition avec 11 autres joueurs sur une liste d'events sélectionnés, sans équipes définies, vous devrez donc vous battre pour remporter la première place sur un maximum d'events. Quant au mode Showdown, il vous placera dans une arène spécifique où vous devrez collecter autant d'éclairs que possible pour votre équipe et les ramener à la base (ils seront répartis dans l'arène), petite précision néanmoins, vous enfourcherez des engins permettant de détruire vos ennemis si vous leur foncez dedans, et récupérer leurs éclairs. Enfin, les Mass race proposent un condensé de trois courses endiablées pouvant aller jusqu'à 60 joueurs, les parcours sont évidemment semés d'obstacles en tout genres. Les cartes sont aléatoires et sont aujourd'hui nombreuses et diversifiées.

Mais les riders de la Republic ne sont pas seulement des athlètes, ce sont des professionnels soutenus par leurs sponsors. Ils sont présents en grand nombre (Rossignol, Red Bull, Santa Cruz, Canyon...) et vous proposeront des contrats quotidiens disponibles depuis le Ridge et souvent associés à leur discipline majoritaire (ex : Vans pour des défis Vélo, Skate ou BMX). En remplissant ces contrats, vous améliorerez votre relation avec vos sponsors, débloquant de nouvelles épreuves sur la carte, des objets cosmétiques ainsi que des opportunités plus prestigieuses comme l'acquisition d'équipement légendaire.

Au cœur du Ridge se trouve la Tricks Academy, un espace dédié à l'apprentissage et à la maîtrise des disciplines. Vous pourrez vous immerger dans l'entraînement, perfectionner vos compétences, et apprendre les subtilités de chaque trick. C'est l'endroit idéal si vous cherchez à perfectionner votre art. Un autre moyen efficace pour s'entraîner consiste à réaliser les défis hebdomadaires qui vous inciteront à explorer différentes facettes du jeu, autant sur le gameplay global que sur des actions spécifiques à réaliser sur une discipline. En relevant ces défis, vous remporterez des récompenses exclusives, encore une fois liées à de l'équipement ou des vêtements.

Enfin, si vous souhaitez vous démarquer par un style unique, une boutique est disponible pour vous acheter des vêtements et des accessoires. Ils sont regroupés par série de 3-4 articles et changeront de manière journalière, hebdomadaire ou saisonnière selon le regroupement. Ces articles peuvent être achetés avec de la monnaie du jeu gagnée en compétition ou de la monnaie réelle. Il est important de noter que les achats avec de la monnaie réelle prédominent, et c'est bien dommage.


Image

Une fois le prologue achevé (comptez une heure tout de même), vous êtes libre de tracer votre route dans le monde ouvert. L'objectif central étant d'obtenir une place pour le célèbre Riders Ridge Invitational, une compétition de grande envergure regroupant les meilleurs athlètes du monde entier.

Vous l'aurez compris, la progression de votre personnage est une composante essentielle, il vous faudra gagner de l'expérience par le biais de défis, courses et compétitions pour débloquer de nouvelles disciplines, équipements, et zones d'exploration. La méthode la plus rapide consistera à réaliser les différentes carrières disponibles, il y en a une par sport proposant des évènements variés qui vous feront accéder, en cas de victoire évidemment, à différentes compétitions d'envergures. Les stunts par exemple, représentent à titre personnel l'expérience la plus marquante que j'ai retenu du jeu. Il s'agit de parcours extrêmes à effectuer en solo et dans un temps impartis, préparez-vous à des sauts impressionnants depuis une falaise, une traversée en vélo sur un câble perché au-dessus du vide, un ride sur un télésiège et bien plus encore. Le monde ouvert est également semé de secrets et équipements loufoques à découvrir. Des objets uniques appelés reliques, comme une planche de surf ou d'autres surprises insolites, peuvent être cachés dans des endroits reculés, vous encourageant à explorer les moindres recoins de la carte. Enfin, vous devrez partir à la recherche des différents points de vue panoramique, dispersés dans les différents parcs et qui vous offriront des vues à couper le souffle sur les paysages du jeu ainsi qu'une note sur l'histoire du lieu visité.


Partez à la découverte des parcs emblématiques des Etats-unis :

« Notre objectif était vraiment de valoriser la représentation de la nature et le respect qu’on lui porte, tout comme notre passion pour l’activité outdoor. » Yann Fieux, World designer

Ubisoft a fait un choix stratégique en sélectionnant les parcs nationaux américains, qu'on ne peut qu'approuver. Ces sites emblématiques offrent non seulement des paysages qu'on ne voit nulle part ailleurs, mais également une diversité de terrains et de défis, créant ainsi une toile de fond idéale pour les amateurs de sports extrêmes. Sans prétendre que cela constitue le message principal du jeu, Riders Republic cherche à rappeler la splendeur des paysages naturels présents dans les parcs nationaux, soulignant l'importance de restreindre les constructions humaines et l'exploitation des ressources dans ces zones.

Les équipes ont donc été envoyées dans ces lieux iconiques afin de les retranscrire le plus précisément possible à l'échelle 1:1 en ajustant quelques éléments pour qu'ils s'intègrent au mieux à l'univers du jeu. Et c'est un vrai succès ! On le ressent jusque dans la biodiversité des lieux : « Dans le parc du Yosemite, on a des papillons qui volent à l'aube, alors qu'en fin de journée ce sont plutôt les animaux comme les ours ou les renards qui sortent. Il y a aussi une vraie différence entre chaque région. On y entend pas les mêmes oiseaux, on n'y voit pas les mêmes arbres ».

______________________________________________________________________

Débutons notre voyage par l'Ouest, en plein coeur des montagnes majestueuses et enneigées de Mammoth Mountain, où vous serez confronté à des courses effrénées de ski / snowboard et des descentes vertigineuses en RocketWing. Cet environnement de haute altitude est également le théâtre des X Games, l'évènement phare des sports extrêmes sur neige. Vous préférez vous balader en ville ? Partez à la découverte de Mammoth City, où vous pourrez explorer les toits de la ville à vélo, offrant une toute nouvelle perspective. Les stunts sont aussi de la partie, avec des défis marquants comme rider sur un télésiège avec une compétence hors pair, et dans un temps imparti. Cette prouesse vous offrira une dose d'adrénaline supplémentaire, faisant de Mammoth une destination incontournable.

Toujours dans la partie Ouest, la région de Bryce Canyon propose un décor unique pour une variété d'activités centrées sur les tricks. Les cyclistes descendent les pentes escarpées à toute vitesse, tandis que les amateurs de sensations fortes s'élancent depuis les sommets avec le wingsuit. Le parc se révèle aussi être un terrain de jeu idéal pour les adeptes du BMX qui peuvent parcourir les Waves, formations rocheuses arrondies, offrant des opportunités à des acrobaties et figures avancées. Quant aux skateurs, le parc massif The Deek deviendra un incontournable, offrant une multitude de tremplins, rampes et zones de ride.

Trophee Trophee
______________________________________________________________________

Le parc de Yosemite s'étend à travers tout le centre de la carte. Niché dans le creux des montagnes, il offre un terrain diversifié ainsi qu'une variété d'activités de sports extrêmes (courses / tricks vélo, wingsuit, rocketwing). C'est également ici que se situe le Stadium Arena dédié au mode Showdown, ainsi que différents stunts dont l'un consiste à se frayer un chemin entre neige et terre dans le couloir le plus étroit de la région.

Concernant le Nord, on retrouve Grand Teton, se démarquant par son point culminant atteignant une altitude de 4200 mètres. Ce site offre une vue panoramique sur l'ensemble de la carte, constituant ainsi un point d'observation privilégié. Les pentes glissantes de ses montagnes sont le théâtre de compétitions de ski telles que le Red Bull Homerun et le Ridge Multiball. Ces courses mettent à l'épreuve la maîtrise des skieurs dans des descentes rapides et techniques, offrant des défis parfois corsés au milieu de ce paysage montagneux immersif à souhaits. Outre les compétitions, le site regorge de reliques qui ajoutent une touche ludique à l'expérience de rider. Une planche de surf, des skis vintages en bois rappelant l'histoire du sport, et même un vélo glacier vous offriront une approche décalée et amusante de la pratique du sport.

Trophee Trophee
______________________________________________________________________

Direction le sud-ouest avec le Parc naturel de Zion, il offre un terrain dynamique caractérisé par ses pentes sinueuses, créant l'environnement idéal pour des épreuves de tricks à vélo. Parmi les compétitions emblématiques de la région, le "Canyon Dual Style" se démarque, fusionnant les disciplines du freeride et du slopestyle. Les riders peuvent ainsi mettre en œuvre une variété de tricks, jonglant entre les descentes rapides et les figures acrobatiques. Le site propose également un big event de Rocket wing, une compétition audacieuse qui met les participants au défi de faire la course au milieu des formations géologiques. 

Positionnée au sud-ouest de la carte, la région de Sequoia Park se caractérise par ses collines vallonnées peuplées de majestueux séquoias, offrant une expérience immersive au cœur d'une nature (presque) indomptée ainsi que plusieurs points de vue à visiter pour atteindre le platine. Les activités sont centrées autour de l'exploration et de l'appréciation de la nature environnante. Les riders peuvent s'aventurer sur l'une des descentes les plus difficiles à vélo du jeu, naviguant au milieu d'une forêt de séquoias. De plus, une compétition incontournable, la "Rossignol Feel the Power," se déroule sur les pistes de Sequoia Park. Cette compétition met en avant les riders les plus aguerris, les invitant à défier la poudreuse.

Trophee Trophee
______________________________________________________________________

Enfin, la région située au sud de la carte s'inspire des paysages du parc national Canyonlands. Partez explorer des sites emblématiques comme le Devil's Garden, avec ses formations rocheuses uniques, les Joshua Trees qui ponctuent le paysage, et les célèbres arches naturelles. Depuis un récent ajout dû à un DLC, il propose de nombreuses épreuves dédiées à la carrière BMX. Un parc massif offre d'ailleurs la possibilité de perfectionner ses compétences et repousser ses limites dans des environnements spécialement conçus pour le BMX. Mais l'épicentre de l'action dans Canyonland est le Rider Ridge Invitational, le plus grand événement de la Republic en multisports. Cette compétition rassemble des riders de toutes les disciplines, que ce soit en vélo, en snowboard, en ski, ou en wingsuit, le Rider Ridge Invitational est l'occasion ultime de voir s'affronter les meilleurs talents dans une variété de sports extrêmes.
Trophee
Aspect technique du jeu
Image

Comparé à son prédécesseur Steep, sorti en 2016, Riders Republic a fait un énorme bond en avant en matière de graphismes, les améliorations sont notables sur plusieurs aspects tels que la variété des environnements, la richesse des textures et cet incroyable réalisme qu'ont les mouvements.

En effet, les graphismes sont saisissants : les paysages sont magnifiques, les textures détaillées et les effets météorologiques ajoutent à l'immersion du joueur. Les modélisations des personnages sont réalistes et les tenues sportives présentées sont fidèles à celles que l'on peut voir dans la réalité. La fluidité des animations est également primordiale pour garantir une bonne jouabilité, surtout dans un jeu axé sur l'action et la vitesse !

Ces graphismes ont un impact direct sur l'expérience multijoueur en ligne, la qualité visuelle des environnements et des animations rendent les compétitions encore plus palpitantes et immersives. De plus, le mode multijoueur propose une variété d'épreuves et de défis qui mettent en avant les graphismes du jeu et la facilité d'Ubisoft pour créer de transitions "naturelle" entre les différents environnements et climats.

Image

Au-delà des graphismes, la bande sonore est un élément essentiel dans les jeux vidéo, tout particulièrement pour les jeux de sports extrêmes. Elle a pour rôle de contribuer à créer une atmosphère immersive et captivante tout au long du gameplay. La musique sélectionnée doit accompagner les différentes épreuves sportives proposées avec justesse, afin de renforcer les sensations ressenties par le joueur durant sa progression.

La bande sonore de Riders Republic est donc composée d'une grande variété de musiques allant du rock au hip-hop, en passant par le rap US et l'électro. Ces différents styles musicaux sont parfaitement adaptés aux différentes disciplines sportives présentes dans le jeu. Par exemple, les morceaux de rock sont souvent associés aux épreuves de VTT pour intensifier l'adrénaline ressentie lors des descentes à toute vitesse. Les musiques électro, quant à elles, accompagnent les sessions de wingsuit où les joueurs volent à travers des paysages à couper le souffle.

En comparaison avec d'autres jeux de sports extrêmes populaires, la bande sonore de Riders Republic se distingue par sa diversité et son adéquation avec les différentes disciplines proposées. Alors que certaines bandes sonores peuvent souffrir d'un certain manque d'originalité, celle de Riders Republic offre une variété musicale plus que satisfaisante, contribuant à l'expérience globale du joueur.

Image

« Nous ne voulions pas que les joueurs soient frustrés par les contrôles et qu’ils aient une expérience trop différente de ce qu’ils peuvent avoir dans la vie réelle. C’était important de donner la sensation de faire quelque chose de réel et non pas de donner la sensation technique de faire ces choses pour de vrai. L’accessibilité était primordiale pour nous. »

La prise en main est par conséquent intuitive et accessible à tous les niveaux de joueurs. L'utilisation des sticks analogiques, des boutons et des gâchettes est pensée pour refléter la diversité des mouvements et des acrobaties possibles. Les contrôles sont fluides et précis, et permettent trois modes d’atterrissage : le mode Auto pour (presque) toujours retomber sur ses pattes, le mode manuel qui vous obligera à synchroniser votre rotation pour atterrir aligné à la piste et enfin le mode Steep, qui permet de passer du mode auto au mode manuel en plein vol, simplement en relâchant les touches exécutées pour le tricks. Le jeu propose également un système de gestion des collisions et des mouvements du personnage, offrant cette sensation de réalisme tout en maintenant le plaisir de jouer. Cet équilibre sur l'accessibilité permet aux joueurs de ne pas être découragés par une courbe d'apprentissage trop abrupte.

Cependant, on ne peut que remarquer que les capacités de la Dualsense n’ont pas été prises en considération par les développeurs. Les personnes ayant joué à un certain Astro Playroom savent quelles sensations les vibrations et effets sonores de la manette peuvent apporter à un gameplay. Cette absence ne diminue pas nécessairement la qualité globale du jeu, mais souligne une différence dans l'approche de l'intégration des fonctionnalités spécifiques pour la PlayStation 5.
Plaisir à jouer et à rejouer
Image

Ayant toujours été attiré par les jeux de sports extrêmes, j'ai trouvé Riders Republic particulièrement divertissant et addictif, et ce, dès la sortie de la béta en août 2021. On ne peut qu’apprécier cette expérience permettant d’explorer des montagnes enneigées, des forêts de Sequoias et des canyons arides, le tout en passant d’un sport à un autre avec une facilité déconcertante. Le sentiment de liberté procuré par le jeu est incomparable, et la possibilité de partager cette expérience avec des amis rend l'aventure encore plus mémorable. Le système d’intégration de la communauté a lui aussi été bien pensé, la carte est peuplée de ‘’fantômes’’ d’ordinateurs se promenant au milieu des joueurs réels, donnant vie à ce monde excentrique.

Malgré ces points positifs, quelques aspects pourraient être améliorés, notamment la gestion des collisions et certaines animations parfois un peu rigides. Mais par-dessus tout, certains studios devraient se mettre en tête que la monétisation d’un jeu peut lui porter défaut. En effet, au-delà des sports proposés dans le jeu de base, il faudra débourser pas moins de 50€ pour profiter de nouvelles disciplines comme le BMX, le skateboard ainsi que de nouvelles carrières. De plus, l’ensemble des DLC ajoutés ne comportent strictement aucun trophée, impossible pour des chasseurs de trophées tels que nous de ne pas le remarquer... Enfin, il est important de noter que le jeu ne propose pas de new game + et encore plus étrange, il est impossible de recommencer une partie depuis le début une fois celle-ci débutée, impactant fortement la question de la rejouabilité du jeu.

Pour finir, il est important de souligner que votre appréciation du jeu pourra changer en fonction de vos attentes : Ubisoft Annecy à souhaité se distinguer par sa focalisation sur l'accessibilité, attirant ainsi les joueurs en quête d'une expérience de découverte immersive. Cependant, certaines critiques pointent du doigt la gestion de la carte ou les contrôles de tricks, qui selon certains joueurs, ne sont pas aussi élaborés que ceux d'autres jeux du même style, pouvant décevoir des vétérans des jeux de sports extrêmes cherchant une expérience plus technique. En définitive, Riders Republic semble être particulièrement apprécié par ceux qui, tout comme moi, privilégient l'accessibilité et l'exploration dans un cadre de jeu en monde ouvert, tandis qu'il pourra décevoir les joueurs en quête d'une expérience exigeante, demandant une maitrise parfaite du gameplay et des techniques disponibles.
Chasse aux trophées
Image

La chasse aux trophées sur Riders Republic ne posera pas de réels problèmes mais peut paraître chronophage, malgré cela, aucun trophée ne peut être manqué et aucune difficulté n'est imposée :

En premier lieu, certains trophées se feront au fur et à mesure de votre progression, car ils demanderont un temps considérable pour être réalisés. Vous devrez par exemple participer à 50 mass races pour obtenir (Or) Flash Mobs (les courses n'apparaissent que toutes les 30min au Rider Ridge ), le trophée semble toutefois présenter des bugs pour certains joueurs et nécessite quelques Mass Races supplémentaires. Vous devrez par la même occasion capturer 100 modules dans le mode tricks battle pour (Argent) Ex-cent tricks ou encore trouver tous les points de vues, reliques ou ballons (200) et décrocher (Bronze) Veni...

Il faudra également terminer l'ensemble des carrières et évènements du monde ouvert : tricks vélo ( (Argent) Tricks or treat ), course vélo ( (Argent) Ex-cent tricks), tricks ski/snow ( (Argent) X boss ), courses ski/snow ( (Bronze) Tout schuss ), wingsuit & rocket wing (Argent) L'air de rien ) ainsi que des big events associés. Les carrières liées au BMX et au skateboard ont été ajoutés via des DLC et ne sont pas incluses dans le (Platine). A leurs issues, vous devriez avoir obtenu assez d'étoiles (750) pour décrocher votre place pour le Riders Ridge Invitational et débloquer (Or) Vici...

Enfin, vous devrez accomplir certains défis loufoques comme marquer 5 000 000 de points avec la planche de surf pour ( (Argent) A cloche pied), terminer 50 event avec des équipements funkies (les reliques trouvées sur la map) pour décrocher ( (Bronze) Shackdaddy en herbe ) ou encore terminer 10 défis hebdomadaire et obtenir ( (Bronze) Pure folie ).

A savoir : Une connexion internet est obligatoire pour accéder à la carte complète ainsi qu'à ses évènements.
Conclusion
Riders Republic s'affirme comme un incontournable pour les passionnés de sports extrêmes, offrant une expérience dynamique, visuellement impressionnante et résolument axée sur le plaisir et l'accessibilité. Que vous soyez un adepte du snowboard aérien ou un amateur de descentes à vélo palpitantes, Riders Republic a de quoi satisfaire votre soif d'adrénaline.
J'ai aimé
  • Diversité des disciplines
  • Environnement visuellement époustouflants
  • Prise en main intuitive
  • Multijoueur massif
  • Eléments arcade et fun
Je n'ai pas aimé
  • Manque de profondeur narrative
  • Monétisation trop importante
  • Absence des fonctionnalités de la DualSense
15
Je recommande ce jeu : À tous

Sulivahn (Sulivahn)

0
0
0
0