Ratchet & Clank : Rift Apart

ps5

1
3
7
36
18
3

Infos complémentaires

+ -
Date de sortie : 11/06/2021
Genre(s) : Action , Aventure, Plates-formes
Territoire(s) : FRANCE

2964 joueurs possèdent ce jeu
47 trophées au total
0 trophée online
15 trophées cachés

Platiné par : 2285 joueurs (77 %)

100% par : 2285 joueurs (77 %)


Note des joueurs :
4.7/5 - 42 notes

Note des platineurs :
4.6/5 - 29 notes

Test rédigé par Elite-man le 01-07-2021 - Modifié le 08-09-2021

Introduction

Image

Cela fait 11 ans que les fans attendent une suite ambitieuse à Ratchet and Clank : A Crack in Time. Ce jour est enfin arrivé avec ce nouvel épisode sorti sur Playstation 5, mettant en avant des technologies comme le SSD, le Raytracing et la manette Dualsense, tout ça en y incorporant le concept de multivers, amorcé précédemment dans Ratchet and Clank : Nexus. Cette nouvelle aventure à travers les dimensions introduira de nouveaux personnages, antagonistes ainsi que de nouvelles planètes à explorer.

Insomniac, depuis son rachat par Sony en Août 2019, est très productif en termes de sorties, notamment avec son autre licence iconique Spider-man, qui a eu le droit à son remaster sur Playstation 5 ainsi qu'à un standalone mettant en scène Miles Morales. Ratchet and Clank est donc la troisième production nouvelle génération d'Insomniac, qui a donc pu acquérir de l'expérience sur la nouvelle console de Sony. Le plus fou dans tout ça est que le développement de R&C s'est déroulé sans crunch, ce qui est rare dans l'industrie.

Des années se sont écoulées depuis les dernières tribulations de nos deux acolytes Ratchet et Clank, considérés comme des héros par toute la galaxie et n'ayant jamais connu la défaite. Un festival sera organisé en leur honneur, à Megalopolis, sur Corson V, mais tout ne se déroulera pas comme prévu et le Docteur Nefarious fera son grand retour des années après Ratchet and Clank : A Crack in Time, afin de mettre la main sur une arme surpuissante, basculant nos deux héros dans une toute nouvelle dimension.
Contenu du jeu
Image

Pour commencer, le jeu se passe dans une dimension parallèle à celle que l'on connaît des anciens opus et où vous y découvrirez de nouvelles planètes, personnages et méchants. Vous ferez aussi la connaissance de Rivet, une lombax violette, double dimensionnel de Ratchet et faisant partie de la résistance contre le docteur Nefarious, devenu empereur dans cette dimension. Cette dernière vit recluse depuis des années sur la planète Sargasso, en compagnie des Morks, et tente de lutter contre l'empereur, mais sans grand succès. Elle fera la rencontre de Clank, amputé d'un bras et séparé de son ami à poils jaunes. Il y aura un lien intéressant entre eux grâce à leur handicap commun (Rivet aussi a perdu son bras). Vous pourrez ainsi prendre le contrôle de Rivet, et aussi de Ratchet, mais ils seront limités à certaines planètes et vous ne pourrez pas choisir qui prendre lorsque vous vous poserez sur l'une d'elles. Finalement, Rivet ne sera qu'un simple skin de Ratchet, avec les mêmes animations de combat, le même inventaire et le même équipement. Cependant, elle apportera un peu de fraicheur dans cette aventure avec sa personnalité attachante et son passé tumultueux dus à ses nombreux affrontements échoués contre l'empereur Nefarious. Sa méfiance envers les robots la dissocie complétement de son alter ego, car elle n'a pas vécu les mêmes aventures que ce dernier, n'a pas rencontré le double dimensionnel de Clank et n'est pas devenue l'héroïne de sa galaxie. Finalement, l'apparition d'une nouvelle dimension permet de surprendre les joueurs en créant de nouveaux enjeux et en mettant en place de nouveaux personnages, ayant du vécu et un passé qui mérite d'être développé. Il y aura donc une distinction entre les deux univers, entre une dimension où Ratchet et Clank sont les héros et un autre où Rivet tente de survivre face à l'implacable Nefarious, créant ainsi un contraste intéressant.

Image

Le jeu sera basé sur le voyage entre les dimensions, faisant passer le héros de monde en monde en une fraction de seconde, grâce à la puissance du SSD (disque dur permettant de charger plus vite les éléments et les décors entourant le héros principal) réduisant considérablement les temps de chargement entre les niveaux. Insomniac a donc utilisé le SSD pour articuler tout un scénario autour de celui-ci. Vous pourrez donc désormais passer d'un monde à l'autre instantanément, ce qui est impressionnant comparé aux anciennes générations où il fallait une minute pour charger un niveau. Vous aurez plusieurs failles dimensionnelles, chacune d'elle ayant une fonction différente. Il y aura la faille interdimensionnelle violette qui sera là pour servir le scénario et qui vous emmènera d'un monde à l'autre quasi-instantanément. Vous en aurez des bleues, cachées sur certaines planètes et qui vous emmèneront cette fois-ci dans une poche dimensionnelle (un monde entre deux dimensions), une sorte de zone secrète, renfermant des pièces d'armure. Certaines planètes posséderont des cristaux dimensionnels vous faisant passer d'une dimension à l'autre, en un claquement de doigts ou plutôt de clef à molette, changeant ainsi la disposition des lieux et révélant de nouveaux passages, détruits ou bloqués dans la dimension principale. Le dernier élément sera un portail de couleur jaune, qui, lorsque vous appuierez sur la touche (R1), vous permettra de vous téléporter sur sa position en un rien de temps, ce qui est utile pour esquiver une vague d'ennemis ou bien d'atteindre des zones éloignées. Vous l'aurez compris, le voyage entre les dimensions sera présenté de diverses manières et ne sera pas qu'un simple passage entre les mondes.

Image

Pour commencer, le jeu ne révolutionnera pas la licence, mais l'améliorera et récupérant à droite à gauche des mécaniques de gameplay déjà présentes dans les précédents opus. Je pense notamment à certains gadgets qui seront de retour comme les bottes magnétiques vous permettant de pouvoir marcher sur les murs et le plafond, mais aussi le grappin qui aura différentes fonctions. Cet épisode sera donc la continuité des aventures de Ratchet and Clank entamées dans les jeux précédents. En ce qui concerne l'arsenal de Rivet ou Ratchet, vous retrouverez certaines armes comme le Pistomitrail, Va-t'en-guerre etc., vous donnant une impression de déjà vu. Même le bestiaire sera du recyclage et vous recroiserez la route d'ennemis comme les robots pirates, amibes, robots de Nefarious et les mercenaires Goons-4-Less nommés précédemment Thugs-4-Less. C'est aussi le cas pour le Docteur Nefarious qui refera son retour après de multiples apparitions dans la série. Évidemment, vous aurez des phases d'énigmes avec Clank, des courses-poursuite à dos de créatures ou de la glisse sur rails. Certaines planètes seront également de retour comme Sargasso ou Ardolis, mais modifiées, car elles sont dans une autre dimension. Pour finir, le jeu tenant place dans une autre dimension, vous aurez certains repères, mais qui seront vite brisés, car les règles et enjeux ne seront pas les mêmes dans cet univers.

Image

Cet épisode, à l'instar des jeux précédents, vous demandera de voyager à travers la galaxie pour mettre fin à la menace du docteur Nefarious, autoproclamé empereur de cet univers. Vous aurez donc plusieurs planètes, différentes de celles que vous connaissez sur les anciens jeux, à part Sargasso et Ardolis, qui ont subi une transformation importante et ne ressemblent plus du tout aux planètes de la dimension de Ratchet. Les planètes proposeront un gameplay différent, seront beaucoup plus ouvertes et surtout auront un niveau de détail jamais vu dans la série auparavant. En effet, le nombre d'éléments à l'écran et la distance d'affichage est juste dingue et rend l'exploration beaucoup plus satisfaisante, même si certaines planètes manquent un peu d'âme, comme les marais de Sargasso ou Savali, une planète vaste qui introduira un nouveau moyen de se déplacer. Cette dernière sera une zone bien plus ouverte que n'importe quelle autre planète de la saga et vous laissera accomplir les objectifs dans l'ordre que vous désirez. Cependant, Savali est un peu avide en détails et n'apporte que très peu d'intérêt visuellement, mais vous laissera un semblant de liberté. Pour finir, vous aurez une dizaine de planètes à explorer de fond en comble, à la recherche de collectibles ou bien juste pour avancer dans l'histoire.

Image

Le scénario fera énormément penser à la saga mythique Star Wars, avec la résistance contre l'Empire et le fait que Rivet possède un bras robotique, comme pour Luke après l'avoir perdu face à Dark Vador. Mais l'inspiration ne s'arrête pas là, car les transitions en volets avant l'arrivée sur les planètes feront aussi penser à cette saga, tout comme la présence de tavernes regroupant toutes les espèces de la galaxie. Mais vous aurez toutes sortes de références et inspirations tout au long de l'aventure, comme le combat final ayant une allure d'Avengers : Endgame, avec l'utilisation des failles dimensionnelles servant à invoquer des alliés pour la bataille. Vous aurez aussi une planète qui mettra votre claustrophobie à l'épreuve, rajoutant un côté horrifique à la Alien isolation. Sans oublier les nombreux clins d'œil aux productions de Sony comme Sly Cooper ou Horizon Zero Dawn. Finalement, Ratchet and Clank pioche à droite à gauche certaines idées de gameplay ou d'ambiance, donnant comme résultat un jeu un peu plus sérieux que les précédents opus.


Cet épisode restera dans la lignée des anciens, mais introduira des nouveautés, comme de nouveaux protagonistes, nouvelles planètes et enjeux, rendant une aventure unique et addictive et vous donnant l'envie d'aller au bout de l'aventure. Le jeu durera environ une dizaine d'heures, ce qui fait du jeu l'un des plus courts de la série, ce qui est dommage pour un jeu à 80 euros à sa sortie. Cependant, Ratchet and Clank proposera un scénario plaisant même si attendu ou déjà vu dans d'autres productions cinématographiques. Rivet sera l'un des points forts du jeu avec sa personnalité forte et atypique, faisant d'elle un personnage attachant et indispensable pour le futur de la série.
Aspect technique du jeu
Image

Ratchet and Clank est l'un des plus beau jeu à ce jour, ressemblant presque à un film d'animation tellement le monde fourmille de détails en tout genre, augmentant le nombre d'éléments affichés à l'écran, améliorant les effets de particules et la distance d'affichage, tout ça sans baisse de framerate ou de saccades. Le jeu mettra votre bécane à rude épreuve, et ce, dès le début de votre aventure, en vous offrant des tribunes remplies de spectateurs et des feux d'artifices en pagaille, ce qui est bien évidemment impossible sur la gen précédente en gardant les 30 images par seconde, sans quoi il aurait fallu virer tout plein d'effets visuels et diminuer le nombre de personnes à l'écran. Le plus impressionnant reste encore la qualité des textures et matériaux en particulier pour la peau des personnages qui les rendent plus organiques et vivants que jamais. La fourrure des deux lombax est, elle aussi, bien fournie, rajoutant encore plus de réalisme et de cohérence aux protagonistes. Il faut aussi noter qu'il y a plus d'un million de polygones rien que pour la queue de Ratchet, ce qui est énorme comparé aux anciens modèles 3D, plus pauvres en détails. La lumière jouera merveilleusement bien son rôle grâce au Raytracing permettant une réflexion plus réaliste sur des matériaux comme le métal, le chrome ou le verre.

Autre changement par rapport aux anciens Ratchet and Clank c'est l'agrandissement des arènes de combat permettant d'accueillir bien plus d'ennemis et d'alliés en même temps, ce qui augmente l'impression d'être submergé par les ennemis. L'exemple qui m’a marqué est le fait de ne plus être limité par le nombre de mini-zurkons à vos côtés. Auparavant, vous n'auriez pu en invoquer qu'une dizaine, alors que désormais vous pourrez en appeler jusqu'à l'expiration des munitions, allant jusqu'à une vingtaine de vos camarades sur le terrain, soit le double par rapport à la gen précédente. Cependant, avec l'accumulation de ces effets visuels, les combats deviendront vite brouillons et illisibles.

Les animateurs d'Insomniac useront des techniques du cinéma d'animation, comme le stretch (allongement) et le squatch (aplatissement), donnant un aspect élastique et malléable aux personnages ou objets, accentuant au maximum les déformations et permettant ainsi une animation plus dynamique. Par exemple, lorsque Ratchet se prendra un coup en pleine face, son visage sera écrasé le temps d'une frame ou deux, ce qui accentue le coup porté par son adversaire, sans pour autant qu'on le remarque à vitesse réelle. En plus de ça, les planètes seront peuplées de vie et tout sera en perpétuel mouvement que ce soient les feuilles, les insectes ou les nombreux vaisseaux survolant la zone de jeu.

Image

Le jeu est un bijou d'optimisation et vous proposera (comme ce fut le cas pour Spiderman Miles Morales) le choix entre plusieurs modes graphiques : performance ( un mode à 60 FPS sans Raytracing et effets visuels au minimum), performance avec Raytracing ou alors le mode fidélité, rendant une image en 4K avec Raytracing, au détriment du framerate bloqué à 30 FPS. Ce dernier mode est celui prévu par les développeurs et permet d'avoir de meilleurs effets de lumières, de particules et un plus grand nombre d'objets affichés à l'écran. Je m'attendais personnellement à ce que la PlayStation 5 se mette à chauffer ou ventiler plus que d'ordinaire et quelle a été ma surprise quand ce ne fut pas le cas, surtout pendant des affrontements remplis d'effets à tout va, mais cela est normal pour un début de gen. On pourra regretter toutefois de devoir choisir entre fluidité et qualité graphique, ce qui est tout de même un sacrifice. Le jeu s'offrira aussi le luxe de nous faire passer d'un monde à l'autre, sans temps de chargement ni micro latence pendant les transitions, ce qui est un travail remarquable et prouve encore une fois la très bonne optimisation du jeu. Un autre argument dans ce sens est le fait que le jeu pèse moins de 42,183GB, ce qui est impressionnant quand on voit que des jeux sur PlayStation 4 comme Battlefield V pèsent plus de 100 GB. Au final, on sent la maitrise d'Insomniac à nous faire vivre une expérience aussi agréable visuellement que techniquement. Cependant, j'ai quand même rencontré quelques bugs qui m'ont obligé à redémarrer la console, en particulier pendant les courses poursuites sur rail où j'ai dévié du chemin imposé par le jeu.

Image

La bande son est bien utilisée dans le jeu et accompagne d'une bien belle façon les aventures de nos deux lombax. Elle sera toutefois mise en retrait par rapport aux effets sonores et dialogues, ce qui est dommage tant les musiques sont de qualité et retranscrivent un côté épique et mélancolique au jeu. Elles seront d'ailleurs mises à l'honneur grâce à l'audio 3D de la Playstation 5, invitant le joueur dans une salle d'orchestre. Les musiques rappelleront certains films comme Star Wars, Spiderman ou les productions Marvel en général qui donnent un côté grandiose aux scènes d'actions et de batailles. Il y aura des fluctuations au sein même d'une musique, passant d'un côté calme à un mouvementé en une fraction de seconde. D'ailleurs, le compositeur du jeu Mark Mothesbaugh est connu pour avoir participé à la bande originale des films Thor, Hôtel Transylvanie, mais aussi de jeux comme Jak and Daxter et Crash Bandicoot où l'on remarquera la ressemblance dans certains morceaux.

Rivet, la nouvelle héroïne de cet épisode, sera doublée en français par Barbara Tissier, voix française de Cameron Diaz et pionnière du doublage. Le doublage français sera de bonne qualité et il n'aura pas à pâlir par rapport à la version originale. Martial Le Minoux et Cyrille Artaux reprendront leurs rôles respectifs de Clank et de Ratchet comme pour Phillippe Peythieu pour le docteur Nefarious. Le casting français sera d'une grande qualité avec des acteurs de doublage comme Emmanuel Curtil (Jim Carrey), Brigitte Lecordier (San Goku/Gohan) et Fily Keita (Tessa Thompson).

Image

L'une des nouveautés de cet épisode est l'apport de la Dualsense, qui rend une expérience de jeu plus immersive. En effet, à l'instar de titres comme Returnal et Astrobot, le jeu usera d'effets haptiques à tout va, lorsque vous utiliserez certains gadgets ou armes à votre disposition, faisant rendre les tirs beaucoup plus impactants pour le joueur. Les gâchettes adaptatives seront quant à elles mises à contribution lors de l'utilisation des armes à feu par exemple, rendant un effet unique pour les différentes et nombreuses armes du jeu. En effet, chaque arme aura deux niveaux d'utilisation, par exemple pour le fusil à pompe, appuyer à moitié sur la gâchette lancera une seule salve alors qu'appuyer à fond enverra deux salves de munitions. On ressentira bien la puissance des armes sous ses doigts avec les gâchettes adaptatives couplées aux vibrations améliorées. Finalement, le reste des fonctionnalités de la Dualsense passera à la trappe, que ce soit le pavé tactile ou bien le micro intégré à la manette, mais le principal est là et c'est le plus important.


Ratchet and Clank : Rift Apart sera une vitrine technique et visuelle de la Playstation 5, en proposant des environnements variés, détaillés et fourmillant de vie. La musique, le doublage français et la manette Dualsense offriront une immersion sans pareils. Finalement, le jeu sera un exemple en terme d'optimisation en proposant un jeu sans temps de chargement et avec une multitude d'éléments à l'écran.
Plaisir à jouer et à rejouer
Image

Dans les anciens opus de la série, vous vous procuriez des armes aux kiosques de Gadgetron et GruminNet. Cet épisode se passant dans une autre dimension, cela sera un peu différent et vous rencontrerez un drôle de robot, Madame Zurkon, infiltrée pour le compte de la résistance. Cette dernière est le double dimensionnel de monsieur Zurkon et vous aidera dans votre aventure en vous vendant des armes contre des boulons et en les améliorant grâce à un minerai rare, le raritanium. Celui-ci sera disséminé dans toute la galaxie dans des caisses et gisements. Vous aurez une multitude d'armes à améliorer et acheter, et chacune d'entre elles aura ses propres compétences et caractéristiques telles que la portée, la précision, la vitesse de rechargement, etc. La recette ne change pas pour cet épisode et vous aurez des niveaux d'armes et atteindre le palier maximum changera le nom, l'apparence et ajoutera une nouvelle façon de l'utiliser. Par exemple, une fois que le Pistomitrail aura atteint le niveau 5, il tirera 3 balles en même temps au lieu d'une auparavant. Ces armes offriront des sensations diverses et donneront envie de les améliorer rien que pour découvrir la nouveauté qu'offrent ces armes au niveau maximum. Évidemment, certaines armes ne sont pas inédites et viennent de précédents opus, comme le Pistomitrail, le Discozigzag ou le Va-t-en-guerre pour les plus récurrents de la série. Mention spéciale pour le très puissant T.E.L.T, déblocable en trouvant les 10 robots espions cachés dans toute la galaxie. Ce dernier, d'une puissance considérable, sera différent des autres versions, car il utilisera les failles dimensionnelles à son avantage pour défaire ses ennemis (des clins d'œil aux autres productions de Sony pourront surgir de ces failles). Finalement, le plaisir de la découverte sera satisfaisant, en adéquation avec des effets visuels partout, créant un feu d'artifice de couleurs.

Image

Comme pour les autres jeux de la série, cet épisode contient son lot de boulons en or à trouver. Vous aurez un total de 25 boulons dissimulés à travers la galaxie et ces derniers donneront des bonus plus cosmétiques et amusants qu'autre chose. En effet, sans rentrer dans les détails, un de ces bonus vous permettra de changer la pièce de monnaie du jeu (le boulon) par des pièces d'or (référence à Sly Cooper), des rubis de toutes les couleurs (Spyro ou Zelda) mais bien d'autres encore. En récupérant la totalité des boulons en or, vous aurez aussi l'avantage d'avoir munitions et vies illimitées, ce qui vous fait rentrer dans une sorte de god mode, pour une nouvelle partie en défi par exemple, d'où l'intérêt de partir à leur recherche lors de votre première partie. Cette chasse aux collectibles sera toutefois simplifiée dans cet épisode, car ils seront indiqués sur la carte et vous pourrez aussi les trouver plus précisément grâce au ciblage en jeu. En plus des boulons en or, vous aurez la possibilité d'obtenir des pièces d'armure (jambes, tête et torse) afin de compléter une panoplie entière vous donnant de nombreux avantages comme des dégâts réduits face aux pirates ou à l'armée de Nefarious. Il y aura aussi un total de 10 robots espions à trouver pour pouvoir obtenir l'arme ultime du jeu, le T.E.L.T. Enfin, certains collectibles seront limités à une planète et tous les obtenir vous donnera de précieuses informations sur l'univers de Ratchet and Clank ou bien des pièces d'armure pour parfaire votre style de combat. Le jeu se prêtera assez bien à la chasse aux collectibles et la récompenses sera à la hauteur des attentes, pour la plupart du moins.

Image

Si vous êtes un connaisseur de la licence, vous savez qu'une nouvelle partie est possible. Une fois l'aventure terminée, vous pourrez désormais relancer une partie en mode défi offrant une difficulté plus corsée et vous permettant de garder armes et armures amassées durant tout le jeu, mais ce n'est pas tout. En effet, vous pourrez désormais monter ces armes au niveau 10, moyennant finance auprès de madame Zurkon. Vous aurez désormais accès à un compteur de combos, augmentant votre taux de boulons, allant jusqu'à x10, mais ce dernier repartira à zéro à chaque coup reçu. Enfin, madame Zurkon grâce à sa grande générosité, vous offrira deux armes inédites de niveau 1. Finalement, le jeu aura un certain replay value avec l'ajout de deux nouvelles armes et le plaisir de toutes les maximiser. Ce new game + plaira donc aux fans inconditionnels de la série ainsi qu'aux perfectionnistes n'aimant pas ne pas avoir toutes leurs armes au niveau 10.


Finalement, on prendra plaisir à parcourir les planètes pleines de vie de cette nouvelle dimension, en y incarnant Ratchet ou Rivet, face à une nouvelle menace certes déjà connue dans l'univers du jeu, mais abordée sous un angle différent. Les combats seront agréables et dynamiques, avec des armes montant en puissance au fil de l'aventure, même si elles manquent d'un côté loufoque comme on a eu l'habitude d'avoir par le passé. Enfin, le jeu proposera un new game + qui rajoutera un intérêt à refaire l'aventure avec de nouvelles armes et niveaux d'amélioration.
Chasse aux trophées
Pour commencer, vous n'aurez pas trop de mal à obtenir le trophée (Platine) de Ratchet and Clank : Rift Apart car la majorité des trophées tomberont naturellement au cours de votre partie sans que vous ne cherchiez à les obtenir, sauf certains qui demanderont des actions particulières, concernant en général certaines armes. Je pense notamment au trophée (Bronze) Retours gratuits qui vous demande d'augmenter au maximum l'arme Vacupérulseur afin de pouvoir renvoyer les tirs ennemis. Toujours concernant les armes, le trophée (Or) Arsenal complet vous demandera de débuter une nouvelle partie + afin d'obtenir les dernières armes manquantes. Il faudra aussi en améliorer une au niveau maximum (Argent) C'est de la bombe ! et obtenir toutes ses compétences avec le raritanium que vous trouverez sur les planètes (Argent) Il y a même un porte-gobelet. Concernant ces deux trophées, je trouve cela dommage qu'il n'y en ait pas un qui vous demande d'augmenter toutes les armes au niveau 5, ce qui permettrait d'avoir une vision globale de toutes les armes du jeu. Portez aussi un œil attentif sur le trophée (Bronze) Espèce en voie d'extinction, car c'est le seul qui peut être manqué après avoir progressé trop loin dans le jeu. Sachez également que vous pourrez explorer librement la galaxie à n'importe quel moment du jeu même après avoir terminé le jeu. Enfin, il vous faudra trouver la totalité des collectibles du jeu, mais ce dernier vous facilitera la tâche en vous indiquant leurs localisations, sauf pour les ours en peluche Craiggerbear vous permettant d'acquérir le trophée (Or) Beaucoup trop mignon.


Les trophées ne vous demanderont donc pas de challenges particuliers, mais auront le mérite de vous faire voir la totalité de ce que le jeu a à vous offrir sans rallonger plus que ça la durée de vie du titre. Il vous faudra une dizaine d'heures pour obtenir le (Platine) de ce jeu certes court, mais riche en action.
Conclusion
Ratchet and Clank est un jeu qui ne révolutionnera pas le genre, mais sera finalement une synthèse bien maitrisée de tous les anciens jeux de la série. Il excellera dans tous les domaines et rendra une copie plus que correcte, en rendant les combats plus dynamiques et intenses, même si certaines armes seront moins ésotériques et décalées qu'à l'accoutumée. Le scénario nous tiendra en haleine tout au long de l'aventure et le personnage de Rivet aura une personnalité attachante avec un passé sombre créant un contraste avec celui de Ratchet. Enfin, les décors seront beaucoup plus travaillés et vivants que jamais, sans oublier l'ajout de la mécanique de gameplay la plus importante de cet épisode, les failles dimensionnelles.
J'ai aimé
  • Le personnage de Rivet...
  • L'un des plus beau jeu à ce jour.
  • Des planètes se chargeant en quelques secondes.
  • Des armes plus destructrices que jamais..
  • De nombreuses planètes à visiter...
  • Une plus grande liberté que les opus précedents.
  • Le nombre d'éléments affichés à l'écran.
  • Le changement de dimension.
Je n'ai pas aimé
  • ... même si c'est une copie de Ratchet.
  • Un peu trop court (une dizaine d'heures).
  • Un bestiaire qui ne se renouvelle pas .
  • ...manquant cependant d'un côté décalé, loufoque.
  • ...même si certaines manquent de charme et d'authenticité.
  • Certains véhicules difficiles à manœuvrer.
  • Dans la lignée des précédents jeux.
18
Je recommande ce jeu : À tous, Aux fans de la série, Aux chasseurs de trophées/platine facile

Elite-man (Elite-man)

199
927
2818
9504