Pac-Man World Re-Pac

ps5

1
4
8
28
10
-

Infos complémentaires

+ -
Date de sortie : 26/08/2022
Genre(s) : Action , Aventure
Territoire(s) : FRANCE

12 joueurs possèdent ce jeu
41 trophées au total
0 trophée online
0 trophée caché

Platiné par : 3 joueurs (25 %)

100% par : 3 joueurs (25 %)


Pas de note
des joueurs

Pas de note
des platineurs

Test rédigé par JohnBuckheart le 15-09-2022 - Modifié le 15-09-2022

Introduction

Image

Salut les Chasseuses et les Chasseurs. Avez-vous déjà entendu parler de Pac-Man ? À moins que vous n'aillez fait un voyage dans le temps juste avant sa création en 1980, difficile de ne pas connaître la mascotte jaune de Bandaï Namco.

Très régulièrement, nous avons des nouvelles de cette boule de gomme. Son éditeur sort ou re-sort régulièrement les aventures de Pac-Man, généralement sous une forme arcade plus ou moins remaniée. Je pense notamment au très récent Pac-Man 99 chez nos voisins Nintendo ou encore l'excellent Pac-Man Championship Edition 2.

Aujourd'hui, Pac-Man est de retour dans une aventure façon plate-forme et en 3D. Bandaï Namco a décidé de développer et éditer un portage de Pac-Man World, un titre sorti à l'origine en 1999 sur Playstation 1.

C'est donc le 25 août 2022 que nos Playstation 4 et 5 accueillent ce portage, pour un prix de vente à 39,99 euros. L'éditeur a par ailleurs pris le temps de proposer des vidéos comparant les graphismes des deux versions. En voici par exemple une effectuant la comparaison entre les zones 1 et 2 du jeu :




Maintenant, il est temps de se pencher sur ce Pac-Man World Re-Pac. Est-ce que ce portage vaut le détour ? Sommes-nous en présence d'un jeu de plate-forme solide ? Pac-Man va-t-il fracasser de nombreux fantômes ? Afin de répondre à ces questions, attrapez votre sac de pac-gomme, nous partons pour Ghost Island.
Contenu du jeu
Un scénario simple

Pac-Man, ce n'est pas seulement un GhostBuster, c'est aussi un bon père de famille et un ami fidèle. C'est donc sûrement pour cela que son entourage organise une fête surprise en son honneur. Alors que tout est en cours de préparation, les fantômes colorés, ennemis jurés de Pac-Man, débarquent sur les lieux et décident d'enlever tout le monde sous les ordres d'un certain Toc-Man, un robot géant ressemblant à s'y méprendre à notre héros rond.

Arrivant sur les lieux de l'enlèvement, Pac-Man trouve une affiche de la fête organisée à Ghost Island. Comprenant que sa famille a été enlevée, il part chez les fantômes histoire de distribuer quelques claques.


Une succession répétitive de niveaux

Pour le scénario, cela n'ira pas plus loin. Vous devez sauver votre famille et mettre un terme aux agissements du grand méchant Toc-Man. Mais comment allez-vous vous y prendre pour y arriver ? Et bien, Ghost Island est en fait le hub central vous permettant d'accéder aux différents niveaux du jeu : l'île est divisée en 6 zones, chacune possédant 3 niveaux et un combat de boss. Les niveaux ne sont que des longs couloirs allant de gauche à droite, façon Super Mario. La différence étant que tout est en 3D avec quelques portes à ouvrir ici et là. Pour cela, il faut ramasser des fruits qui ne sont jamais très loin et qui servent de clé.

Il n'y aucune difficulté à réussir les niveaux. Les vies pleuvent à gogo et la moindre énigme est d'une facilité déconcertante. Si vous tombez sur un porte fermée, même secondaire pour récupérer un collectible quelconque, la clé sera toujours à quelques pas de là.

De plus, si vous trouvez le jeu trop difficile, il y a un mode facile activable via les options et qui vous permet de tout simplement "voler" en planant à l'infini de la même manière que Yoshi dans Mario.

Chaque zone possédant son propre décor, vous traverserez des lieux très classiques pour un jeu de plate-forme : la plage des pirates, des ruines, une station spatiale, une usine, un parc d'attraction et un château hanté.


Combats de boss et Labyrinthes

Heureusement, chaque zone possède un boss et c'est là qu'il y a un tout petit peu d'originalité dans le titre (et surtout du renouvellement dans le gameplay). S'ils ne sont pas bien difficiles encore une fois, chaque adversaire propose un combat différent comme une course de karts, un shoot'em up ou une bataille sur des tapis roulants.

De plus, en ramassant les collectibles dans les niveaux (en vue de votre platine), vous débloquerez des "Labyrinthes". Sélectionnables dans le hub central, il s'agit ici d'une revisite de Pac-Man façon arcade. 4 fantômes vous chassent dans des décors différents pendant que vous ramassez les pac-gommes. Certains labyrinthes auront des pièges comme des chutes de pierres par exemple. Encore une fois, c'est extrêmement facile mais ça varie un peu la monotonie des niveaux du jeu. Après, il y a quand même 36 labyrinthes, ce qui installe un deuxième aspect répétitif si on décide de tous les faire d'affilé via le mode "Marathon" proposé une fois le jeu terminé.


La petite récompense de fin d'aventure

Il n'est pas courant de parler de la fin du jeu dans un test mais le bonus est très sympa. Une fois le boss final vaincu, vous débloquerez une borne d'arcade sur la plage de Ghost Island. Ainsi, vous pourrez vous abandonnez à de longues parties de Pac-Man classique, histoire de vous rappeler qu'à l'époque, la difficulté faisait partie intégrante de nos jeux.

Un petit cadeau sympa pour nous récompenser d'avoir terminer Pac-Man World Re-Pac.
Aspect technique du jeu
Un portage coloré et un jeu fatigué de la Playstation 1

Commençons par l'essentiel : Pac-Man World Re-Pac est le même jeu que Pac-Man World sur Playstation 1. Le vrai bonus, c'est l'amélioration graphique qui, pour le coup, est assez réussie avec de jolies couleurs. Il ne faudra pas trop regarder certains décors dans le fond des niveaux (par exemple la terre dans les niveaux spatiaux) mais à part ça, le travail est très bien fait sur la partie graphique.

Après, cela ne retirera en rien que nous sommes sur un jeu de l'ère Playstation 1, et ça se ressent fortement dans le gameplay. Pour commencer, le jeu est bourré de murs invisibles, même à des endroits insensés, vous bloquant dans des sauts et vous rappelant que le jeu est terriblement linéaire. Ensuite, les niveaux seront d'un classique monstrueux, se déroulant dans des longs couloirs allant de gauche à droite. Sur Playstation 1, on pouvait tolérer ça avec la capacité de la console, mais jouer à ce genre de titre sur Playstation 5, ça vous mettra une sacrée claque.

De plus, Pac-Man World Re-Pac n'est qu'une suite de niveaux tous similaires dont juste le décor varie. Le gameplay ne se renouvelle jamais et il faut attendre à chaque fois un boss pour sortir de notre torpeur cinq minutes avant de recommencer à faire la même chose tout le long de l'aventure.


Une compétence cassée et une bande-son insupportable

Parlons technique : dans les jeux de plate-forme, il y a un consensus général sur le fait que l'on saute avec (croix) puis on fait un double saut en appuyant une seconde fois sur (croix) en l'air. Éventuellement, certains jeux n'intègrent pas le double saut et mettent à la place la compétence de planer (ou juste rien du tout). Et bien dans ce Pac-Man World Re-Pac, le double saut est remplacé par l'attaque plongeante. Oui. Dans un jeu de plate-forme. Je peux vous dire que vous allez perdre des vies inutilement en fonçant tout droit dans le vide parce que vous avez appuyé trop vite une seconde fois sur (croix) en sautant. Une aberration dans le gameplay.

Autre point qui va gâcher votre expérience de jeu, c'est la musique. Chaque bande-son correspond bien aux décors des niveaux, avec plusieurs qui font une revisite du son de Pac-Man, mais elles sont toutes ultra répétitives. Trois notes en boucle qui rentrent dans la tête et rendent le jeu tout simplement désagréable. Vous aurez très vite fait de désactiver la musique via les options du jeu pour ne laisser que les bruitages.
Plaisir à jouer et à rejouer
Un jeu de plate-forme standard

Quand nous parlons de plaisir de jeu, cet aspect peut être compliqué à appréhender quand il s'agit d'un portage nostalgique d'un titre Playstation 1. Certains d'entre-vous ont peut-être passé de nombreuses heures sur ce titre quand ils étaient enfants et le retrouver des années plus tard avec de si belles couleurs provoquera forcément un plaisir indéniable.

Cependant, quand on sépare le titre en lui-même de son côté nostalgique, nous nous rendons compte très vite qu'il s'agit d'un jeu de plate-forme extrêmement classique. En soit, il répond aux critères du genre (surtout pour l'époque) mais la répétitivité, le manque d'originalité et le gameplay bateau en font un jeu moyen.

De plus, il faut savoir que Pac-Man World Re-Pac se termine en 6 heures maximum, soit environ 1 heure par zone et en prenant son temps tout en jouant dans les labyrinthes débloqués au fur et à mesure. Pourtant, malgré sa faible durée de vie, vous risquez quand même de vous ennuyer à cause de la répétitivité du titre. De plus, une fois le boss final vaincu, il n'y aura pas de plaisir à rejouer, juste le plaisir à se faire une partie dans Pac-Man classique via la bonne d'arcade fraichement débloquée.

Après, le jeu se veut accessible à tous et permettra peut-être à vos enfants de passer un bon moment. Nous jouons quand même Pac-Man et la boule jaune propose toujours son univers propre à lui. Pac-Man World Re-Pac n'est pas non plus mauvais, loin de là. Cependant, quand on voit le tarif du jeu pour ce portage, il aurait fallu proposer Pac-Man World 1, 2 et 3 dans une seule compilation pour vraiment prendre du plaisir et découvrir la trilogie complète qui s'étend sur Playstation 1 et 2.

Le plaisir sera peut-être dans la chasse aux trophées ? Rien n'est moins sûr si vous n'êtes pas doué à Pac-Man arcade.
Chasse aux trophées
Un 100% facile et de l'arcade compliqué

Si on sépare les classiques trophées liés à l'histoire, vous constaterez très vite que le platine réclame de finir à 100% l'aventure. C'est-à-dire que vous devrez :

  • Ramasser toutes les lettres PACMAN dans chaque niveaux.
  • Trouver les clés pour débloquer tous les labyrinthes.
  • Finir les 36 labyrinthes.
  • Réussir les niveaux bonus (en ramassant les lettres PACMAN justement).
  • Obtenir une couronne d'or dans chaque niveau (qui s'obtient encore une fois en collectant les lettres PACMAN).
À côté de ça, vous aurez quelques actions contextuelles à réaliser comme par exemple, vaincre 100 ennemis avec la fameuse attaque plongeante, 100 autres adversaires avec le sprint (triangle) ou encore 100 autres monstres à l'aide de votre lancée de pac-gomme (R2).

Ensuite, des trophées seront à effectuer contre certains boss. Par exemple, il ne faudra pas perdre de vie dans le mini-jeu shoot'em up de la zone spatiale. D'ailleurs, dans ce combat précis, vous devrez éliminer 50 ennemis avec la "bille bombe". Ensuite, lors de la course de kart contre le boss du parc d'attraction, vous devrez gagner en moins de 140 secondes. Un défi extrêmement difficile... sauf si vous activez le "mode facile" qui vous offre un boost illimité à votre kart.

D'ailleurs, parlons du mode facile. Ce dernier est à activer dans chaque niveau si vous voulez l'utiliser (et il ne bloque pas les trophées). Cependant, si vous l'utilisez, vous ne marquerez pas de points. Or, il faut que vous marquiez un cumul de 750 000 points (tous niveaux confondus) pour obtenir la "clé magique". Un score très facile à atteindre rassurez-vous mais qui vous oblige à ne pas activer le mode facile du coup. Après, comme ce dernier se désactive automatiquement en sortant d'un niveau, ce n'est pas très grave et vous n'avez qu'à rejouer sans. Notez que la "clé magique" permet d'ouvrir toutes les portes des niveaux sans aller chercher les fruits qui y sont liés mais bon, comme vous aurez déjà fini le jeu, c'est un objet inutile.

Ensuite, vous avez 3 trophées liés à la machine à sous de fin de niveau. Un seul est vraiment précis puisque vous devrez aligner 3 symboles "Galaxian". Cependant, les roulettes de la machine tournent assez lentement donc en vous concentrant, cela devrait se faire aisément.

Notons aussi la présence d'un trophée réclamant de posséder 99 vies sur vous. Normalement, cela se fera naturellement en jouant mais il est tout à fait possible de farmer des vies dans certains niveaux.

Une fois les 36 labyrinthes terminés à la fin du jeu, vous débloquerez le "Marathon". Il faudra de nouveau enchaîner les 36 niveaux labyrinthiques pour débloquer un nouveau trophée. Avec vos 99 vies, le défi sera très simple, juste long.

Jusqu'à maintenant, la difficulté du platine serait estimée à 3/10 maximum. C'est sans compter la borne d'arcade à la fin de l'aventure qui pousse cette note à 6 voire 7/10 pour une majorité de joueurs. En effet, vous devez réussir 9 niveaux à Pac-Man classique, ce qui est un exploit en soit. Vous devrez vous entraîner quelques heures sur le jeu d'arcade si vous n'avez pas l'habitude de ce dernier. Je ne serai même pas étonné que vous passiez plus de temps dessus que sur Pac-Man World en lui-même. Un trophée difficile que l'on ne s'attend absolument pas à faire quand on voit tout le reste du défi platine à côté. Le platine peut donc être à vous en une dizaine d'heures, voire plus en fonction de votre aisance sur la borne d'arcade.
Conclusion
Pac-World Re-Pac n'est ni bon, ni mauvais. C'est un plateformeur classique et simpliste de l'ère Playstation 1 que l'on nous propose avec un joli lifting sur Playstation 4 et 5. Il y a le plaisir indéniable de jouer Pac-Man, mais la répétitivité est au cœur du titre et sa faible durée de vie vous fera très vite passer à autre chose.

Vous allez rouler sur l'aventure en à peine 6 heures et à contrario, si vous cherchez à débloquer le platine du jeu, vous allez devoir jouer quelques heures de plus sur la borne d'arcade de Pac-Man classique. Là où un platine facile aurait pu être intéressant, on se retrouve avec une chasse aux trophées difficile à cause de la version Pac-Man de 1980.

Ce qui est en plus très regrettable, surtout au vue du prix proposé, c'est de ne pas avoir une compilation de Pac-Man World 1, 2 et 3 qui aurait pu permettre un contenu largement plus conséquent tout en découvrant cette trilogie de la boule jaune. Dans ces conditions, c'est assez difficile pour le jeu de se démarquer au sein de l'énorme univers des plateformeurs.


Image
J'ai aimé
  • Un jeu accessible à tous
  • L'originalité des combats de boss
  • Graphiquement, c'est un beau portage par rapport à sa version PS1
  • C'est toujours sympa de jouer Pac-Man
Je n'ai pas aimé
  • Une attaque plongeante qui remplace un double saut classique
  • La bande-son ultra répétitive
  • Des niveaux vides et très basiques
  • Le jeu est trop facile, même sans avoir activé le mode facile
  • Des murs invisibles partout
  • Un platine très dur à cause d'un seul trophée
  • Une compilation de Pac-Man World 1, 2 et 3 aurait été pertinent plutôt que l'épisode 1 seul
10
Je recommande ce jeu : Aux enfants, Aux chasseurs de trophées/platine difficile

JohnBuckheart (JohnBuckheart)

485
2324
4681
12125