Nioh 2

ps4

1
2
5
74
16
6

Infos complémentaires

+ -
Date de sortie : 13/03/2020
Genre(s) : Action , RPG
Territoire(s) : FRANCE

870 joueurs possèdent ce jeu
82 trophées au total
0 trophée online
27 trophées cachés
2 DLC's

Platiné par : 397 joueurs (46 %)

100% par : 52 joueurs (6 %)


Note des joueurs :
4.5/5 - 18 notes

Note des platineurs :
4.6/5 - 16 notes

Test rédigé par AZGARALITY le 04-04-2020 - Modifié le 04-04-2020


Introduction

Dans les temps les plus sombres de l'histoire, mélanges de mythe et de réalité, l'humanité fit la connaissance d'un être hors du commun : le premier Yokai. Ils commencèrent par l'aduler et utiliser sa force incroyable pour finir par le craindre et le haïr. Le Yokai ressentit cette aura maléfique qui lui était destinée et finit par attaquer les humains. Alors qu'il décimait et ravageait le pays, un homme trouva une pierre, source de multiples pouvoirs : l'Amrita. Avec elle, il put affaiblir le Yokai et le battre. Mais un pouvoir immense jamais ne meurt, il s'endort pour un réveil dévastateur.

La Team Ninja nous offre une suite à son Nioh premier du nom après presque 3 ans d'attente jour pour jour, un délai qui a vu naître 3 DLC. Mars 2020 marque le temps du retour de la myriade de Yokai prêts à vous cueillir et accueillir armes et crocs dehors. Alors que Sekiro a fait une plus que forte impression avec son titre de jeu de l'année par de nombreux organismes dédiés à l'art vidéo-ludique, Nioh 2 arrive-t-il à se faire et une place aux côtés de son ainé, et une place dans le genre du Die & Retry ? Je m'en vais vous narrer mes aventures et multiples péripéties.

Avant de commencer, je précise que les commentaires qui suivent ont été réalisés sur une PS4 Pro avec les paramètres vidéos dans le jeu réglées sur le mode action qui stabilise le taux d'images, au détriment d'une stabilisation à 30 images par secondes ou d'une stabilisation de la résolution.


Image

Contenu du jeu

Image

Le studio prend un bon pari de départ avec ce nouvel opus. En effet, il est à la fois un préquel du jeu puisqu'il présente les évènements précédents au premier volet, mais également un paraquel et même une première fin potentielle du jeu initial. Le terme de "potentiel" est de rigueur puisque les DLC de Nioh narraient les suites des péripéties de William, son protagoniste, dans sa quête d'équilibre de l'Amrita.

Le jeu se déroule toujours dans l'ère Sengoku : après des siècles de guerres de clans qui ont ravagé le pays au point de le séparer de son Shoguna (pouvoir politique), notre protagoniste éveille en lui les pouvoirs des Yokais. Muni d'une dague étrange, il va prendre une part plus qu'importante dans un contexte où l'utilisation de l'Amrita fait pencher la balance des batailles de façon dramatique pour les milliers de victimes de cet auguste pouvoir. Le jeu lie de façon subtile des évènements et personnages réels avec son postulat fantastique : les hautes personnalités et les chefs de clans charismatiques souhaitent rallier le Japon entier sous leurs bannières. Les rencontres avec ou contre eux seront monnaie courante dans un jeu qui souhaite être à la fois réaliste dans ce qu'était la guerre à cette époque, avant une prise de pouvoir par Oda Nobunaga en tant que premier unificateur du Japon, tout en rajoutant des évènements mystiques pour venir expliquer certaines situations.

Le jeu est ainsi découpé en régions, à l'instar de son prédécesseur, mais également en période : la ligne temporelle de Nioh 2 est ainsi plus clairement définie et nous propose à l'heure actuelle d'aller de 1555 à 1616. Historiquement, elle comprend les évènements les plus marquants de la fin de son ère et des retournements de situations qui ont clairement inspirés des séries telles que Game of Thrones.
Trophee
Tout une époque à découper.



Image

Alors que le premier volet nous imposait un marin anglais attiré par la force du destin dans une contrée lointaine, Nioh 2 nous offre la possibilité de créer son personnage. Alors que dans les grandes lignes, la personnalisation permet un bon nombre de possibilités, je souligne plus fortement l'éventualité d'incarner un personnage féminin. Alors que le débat sur la féminité dans les jeux vidéos bat son plein et fait couler énormément d'encre, je trouve éminemment puissant et rafraichissant de voir une damoiselle se battre et mettre une fessé déculottée à un bestiaire hideux de malfaisance et de soif de sang.

Coiffures, couleurs des cheveux, mèches, placement du nez, tatouages, yeux, taille, couleur de peau, détails de la forme Yokai... Les choix sont multiples et vous offriront un bon moment avant de trouver le personnage de votre choix, ou de tenter de reproduire des figures emblématiques du monde vidéoludique ou de la Pop Culture.

Trophee
Ore wa Uzumaki Naruto !


Cependant, nous remarquons assez rapidement que derrière une personnalisation plutôt poussée et engageante, il nous est impossible de créer des personnages excessivement farfelus : oubliez les protagonistes avec des coupes tirées des mangas à succès, ou un personnage à la peau bleutée plébiscité par les meilleurs speedrunner de Dark Souls, votre personnage se veut un maximum réaliste et cohérent dans l'univers qui l'entoure. L'excentricité pourra cependant se faire avec la personnalisation de votre forme Yokai, une nouveauté du jeu.

Toujours dans cette optique d'avoir un personnage tel que souhaité, il nous est offert de modifier à tout moment le physique et le sexe de notre personnage sans entacher notre avancée dans le jeu. Certes, cette possibilité existait déjà dans Nioh via la prise d'apparence, mais elle ne s'appliquait qu'aux personnages disponibles dans le salon de thé. Un nouveau monde de guerriers personnalisés s'ouvre à nous.

Image

Alors que son ainé offrait une interface multijoueur plus que discutable, Nioh 2 fait la part belle à l'entraide et à son aspect communautaire. Si nous retrouvons les tombes sanglantes, localisations des joueurs ayant quittés ce monde et qui viendront nous hanter, vous avez la possibilité d'aider et d'être aidé par des personnages contrôlés par l'ordinateur. Tout joueur à la possibilité de poser une Jaspe Juste dans n'importe quel endroit permis par le jeu afin d'être invoqué par un joueur en difficulté. Symbolisées par une lame bleutée et nommées tombes bienveillantes, vous pourrez en poser trois dans tout le jeu et attendre de recevoir des récompenses dès lors que vous aidez quelqu'un.

Il est également possible de rejoindre une guerrier lambda dans une missions spécifique : placez-vous dans la mission de votre choix et demandez au jeu de vous trouver un partenaire, qui lui sera contrôlé par un joueur. Dès lors que vous jouez en réelle coopération avec quelqu'un, les effets bénéfiques tels que la chance et l'acquisition d'objets sont augmentés.

Pour finir, une interface est dédiée à ceux qui souhaitent jouer ensemble sur des périodes plus longues. Via le menu du Tori vous pourrez toujours rejoindre aléatoirement des joueurs, mais surtout retrouver un ami via un système de mot de passe et de nom de lobby. Les heures de farming avec votre meilleur comparse de mésaventures sont vôtres. Il ne vous reste plus qu'à vous faire découper en duo ou même en trio !

Trophee
Voici mes récompenses après une soirée sans jouer !
Note : 4/5

Aspect technique du jeu

Image

Tout le jeu repose sur un système de missions : vous débutez une mission, vous parcourez l'espace qui vous est donné, prenez ce que vous avez à prendre, pour finir la plupart du temps par l'anéantissement d'un ou de plusieurs ennemis. Il existe trois genres de missions : celles dites principales, celles dites secondaires, et les crépusculaires.
Les missions principales vont, bien évidemment, vous faire avancer dans la trame scénaristique. C'est là que vont se jouer les enjeux et les batailles précédemment cités. Soyez sûr qu'à sa fin se trouve un boss qui va vous donner du fil à retordre. Il n'est pas question de foncer tête baissée puisque ces derniers ont plus que souvent des particularités, voire un décor qui va se jouer d'eux et que vous devrez utiliser à votre avantage.
Les missions secondaires, quant à elles, seront l'occasion de découvrir un peu plus l'histoire des personnages et des lieux que vous visitez. Certaines seront au contraire une occasion de détendre l'atmosphère avec par exemple une mission de collectes de chats. Mais ne vous méprenez pas pour autant : nous sommes dans Nioh 2 et même allez câliner des chats ne sera pas une mince affaire !
Les crépusculaires offrent un challenge plus qu'imposant puisque réduisant vos statistiques au strict minimum, elles sont néanmoins celles qui offrent les meilleurs récompenses. Il s'agit en réalité des missions principales et secondaires, avec une difficulté accrue et changeant tous les jours.

Sans être exceptionnels ou novateurs, les décors du jeu restent cependant agréables et renferment parfois quelques pépites. Je noterais toutefois la désagréable surprise d'avoir un niveau que je nommerais d'aquatique - en ce sens où j'ai en horreur ce type de niveaux - avec des énigmes liées au niveau de l'eau qui contraste complètement avec ce que nous pouvions constater dans les deux opus. Bien que jouant sur PS4 Pro, il n'est pas rare d'avoir des gros ralentissements notamment lorsque le décor et les objets au sol se font légions. Les passages dans les rizières et la pluie sont particulièrement un calvaire si votre console tourne depuis déjà un bon moment.

Le bestiaire se renouvelle également avec plusieurs Yokais, toujours plus monstrueux, agressifs et parfois intrigants. Alors que les boss sont tous dans la catégorie des nouveautés, plus nous avançons dans le jeu et plus les Yokai du premier volet apparaissent pour prendre une part plus importante en volume.

Image

Avant d'aller en mission, vous aurez une multitude de choses à faire afin de préparer au mieux vos prochaines batailles. Et ce n'est pas peu dire puisque vos possibilités de préparations sont plutôt grandes et poussées.

Commençons avec la Hutte. Sans être la plus passionnante ou importante, elle regroupe quelques options propres à votre personnage, voire son équipement. C'est par exemple ici que vous pourrez changer l'apparence de votre personnage, mettre des objets dans votre réserve (genre de coffre fort) ou encore lire moultes anecdotes sur le jeu. En revanche, d'autres options sortent nettement du lot.

Vous pourrez sauvegarder des ensembles d'équipements et les utiliser lorsque vous le souhaitez. Les équipements pouvant être bloqués pour ne pas être vendus ou démantelés, il est aisément possible de se faire plusieurs jeux d'armes et d'armures, tous spécifiques à une situation ou à un style de jeu particulier : magie, ninjustsu, dégâts de feu, attaques à distances, et j'en passe. Pour pousser encore plus loin le concept, à la fin du jeu, vous aurez même la possibilité de concevoir des Builds.

Ces derniers sont une version excessivement poussée et optimisée de l'ensemble d'équipement et va sauvegarder plus de données : points d'attributions des statistiques, liste des titres et bonus, points de compétences dans les arbres de compétences... Vous pouvez donc en quelques manipulations passer d'un gameplay basé sur les doubles épées et le corps-à-corps pour un build de magie pure sans aucune arme.

Vous pourrez également aménager votre hutte selon vos gouts avec un style défini, des parchemins et même un esprit protecteur à vos côtés. Mais une autre nouveauté réside dans les services à thé. En plus d'être l'objet du trophée (Bronze) Connaisseur en thé, ces derniers viendront améliorer vos statistiques de chance, d'argent récolté et le taux d'autres accessoires à thé.

Trophee
J'aime la présence d'un chaton chez moi.


Le Sanctuaire s'ouvre ensuite à vous. C'est ici que va se dessiner votre façon de jouer avec plusieurs onglets.
En tout premier lieu, la montée de niveau. En échange d'Amrita, vous pourrez augmenter une ou plusieurs caractéristiques. C'est également l'endroit pour changer d'esprits protecteurs. Ces derniers se récupèrent en avançant dans les diverses missions principales et secondaires, et permettent de vous octroyer des bonus pendant vos missions. Leur choix est donc primordial en fonction de ce que vous souhaitez jouer puisque les bonus sont variés, mais tous servent un but précis. De plus, chaque esprit est affilié à un type de contre nommé sobrement contre explosif. Au nombre de trois, les contres vous permettront de bloquer les attaques puissantes des Yokais et des humains : le type brute attaquera l'ennemi pour l'arrêter, le type féroce foncera sur l'ennemi pour le stopper, et le type fantôme contrera l'attaque si elle est bloquée au moment de l'impact.

Les epsrits pourront être équipés de noyaux Yokai, autre nouveauté du jeu. De part votre nature hybride, vous aurez l'occasion de récolter l'essence même des Yokai vaincus au combat. Une fois purifiés dans un Temple Kodama, vous les maîtriserez et pourrez les utiliser à vos fins. De plus, ils donneront deux bonus prédéfinis à l'avance et un à trois bonus aléatoires, de quoi continuer la recherche du build parfait. Vous pourrez également léguer les noyaux superflus ou les fusionner ensemble afin soit d'augmenter votre caractéristique d'hybride -là encore, j'y reviendrai plus tard -, soit d'augmenter les bonus d'un noyau.
L'utilisation d'un Noyau pendant un affrontement demande de l'Anima, une ressource obtenue en frappant vos ennemis et symbolisée par une jauge violette. Chacun ayant un coût et votre esprit protecteur un maximum de points à accorder, il ne vous sera pas possible de mettre tout et n'importe quoi : vous devrez utiliser vos possibilités à bon escient.

Trophee
Le noyau du Mezuki en pleine action !
Grosses mandales en perspective !



Vous aurez également pour tradition de vérifier les Ninjutsu et Magies d'Onmyo que vous avez préparé à l'avance, ainsi que les compétences de vos armes. Ces derniers s'obtiennent en débloquant des points dans l'onglet Touch Pad → Apprendre des compétence, points acquis en utilisant les dites compétences, armes ou noyaux yokai. Ainsi, le développement des compétences d'un joueur à l'odachi (katana géant) ne sera pas le même que celui d'un joueur au glaive, ou de celui d'un joueur Ninjutsu : les arbres de compétences sont le reflet de votre partie.
Une fois débloquées, les compétences magiques et d'infiltrations devront être équipées sur votre personnage pour une utilisation lors de vos missions. Là encore, impossible de tout avoir en même temps, vous devrez faire des choix en fonction de vos préférences.

Trophee
L'arbre de compétences hybrides.



Vous débloquerez rapidement l'accès au forgeron, lieu de multiples créations et améliorations. Comme pour le reste des options de Nioh 2, les possibilités seront nombreuses ici.
Les classiques Achats et Ventes sont là, accompagnés d'autres confrères du genre. L'option de forge vous permettra, en échange de matériaux et de textes de forge, de créer votre propre équipement. De plus, plus les matériaux fournis seront rares, et plus le résultat final le sera tout autant. L'association d'âme vous permettra d'augmenter le niveau global de vos équipements. Votre arme tape fort comme un ours brun, mais elle n'a pas le style ma chérie ? Modifiez son aspect via la forge. Tout équipement qui est passé dans votre inventaire servira de modèle pour changer l'apparence de vos équipements actuels et dénués du sens de la mode. Avec l'option renforcer, en échange d'ambracites plus ou moins rares, vous pourrez choisir une nouvelle statistique à votre arme et chercher les bonus les plus adaptés à votre style de jeu. Pour finir, vous pourrez remodelez votre arme : via cet onglet, vous pourrez modifier la statistique prioritaire sur votre arme et ainsi gagner encore plus de dégâts.

Trophee
Ça va couper Chérie.



Image

Si beaucoup de choses sont à mettre au crédit de Nioh 2, d'autres demeurent dans le domaine de l'incompréhension.
Il est facile de commencer par les parfois très gros problèmes d'équilibrage que les dégâts des ennemis comportent. Le jeu se veut certes dur, mais il est compliqué de comprendre pourquoi un ennemi que l'on croise par paquets de 10 dans une mission arrive allègrement à faire fondre votre jauge de vie, alors que les boss de fin de missions n'y arrivent pas. Dans cette optique de difficulté, la jauge de progression est parfois mal dosée : si les trois premiers boss demeurent complexes et frustrants lors de votre première visite, le milieu du jeu se fait mou, pour repartir de façon beaucoup plus forte à la fin. Nous passons de boss plutôt simples et rentre dedans, à des boss avec des mécaniques complexes et des attaques combinées et multiples.

Dans le registre du mode online, seul l'hôte a la possibilité d’interagir avec les éléments du jeu : tous les éléments. Portes, amrita, leviers, temples... Tout passe exclusivement par l'hôte de la partie, les autres joueurs étant là exclusivement pour la castagne. Même aller dans la zone du boss est exclusivement réservé à l'hôte : impossible de vous faire accompagner par un ami surpuissant qui fera tout pour vous. De plus, votre niveau sera toujours synchronisé avec le niveau maximal de la mission. Vous êtes niveau 300 avec un ami dans la mission niveau 1 ? Préparez-vous à prendre très cher au niveau de vos statistiques.

Il est également à noter, mais cela est le cas pour tous les jeux catégorisés de nerveux, que nous avons la présence d'une caméra qui ne sait pas forcément où se placer. Dans certains combats, souvent tendus, il est assez rageant de perdre à cause d'un manque de visibilité.

Cependant, les développeurs travaillent fermement dans l'optique de résoudre divers bugs et problèmes. Wait & See.
Note : 4/5

Plaisir à jouer et à rejouer

Image

Que l'on se le dise tout de suite : Nioh 2 est volontairement dur. En excluant les quelques remarques sur l'équilibrage faites plus haut, l'essence même du jeu est de littéralement vivre chaque affrontement comme une dernière bataille, celle qui permettra d'avancer vers la lumière. Vous allez donc mourir. Et un sacré paquet de fois, autant être clair.
Pourtant, le jeu reste dans la tradition des Souls : la mort n'est pas une défaite, elle est un moyen de vous faire comprendre que vous ne parviendrez pas à avancer dans le jeu sans réfléchir.

Alors certes, certaines façons d’appréhender le jeu sont plus sûres que d'autres, mais le jeu vous fera connaître ses nombreux tours, sortis de son chapeau magique, qui vous feront douter de vos capacités en tant que joueur. Nioh 2, comme son ainé, est un jeu qui s'apprend. Chaque défaite est l'occasion d'apprendre de nouvelles façons d'aborder un combat contre un ennemi. Ou peut être de voir un combat différemment. Dans cette optique, les Yokai ont une barre d'endurance. Il est donc possible de les épuiser pour mieux les gérer. De même, il est avantageux de viser l'Amrita sortant de leur corps pour les épuiser quasi-instantanément et les affaiblir durablement.

Vous vivrez surement cette situation d'étonnement et d'incompréhension des heures durant après avoir Platiné le jeu, mais cela ne voudra dire qu'une chose : vous êtes prêt pour le End-Game

Trophee
Libéré de ce bas monde.
Léché à mort par Onyudo



Image

Une fois l'aventure finie, vous êtes loin d'avoir vu tout ce que le jeu a à vous proposer : la difficulté Rêve du guerrier vous ouvre ses portes. Vous vous en doutez certainement, cette difficulté augmente plus que considérablement la force et l'impact des ennemis que vous croiserez dans les missions déjà vues auparavant. En revanche, inutile de ne vouloir faire que les quêtes principales : le jeu vous force à réaliser un certain nombre de missions avant de vous autoriser à mettre le nez dans la prochaine. La courbe d'apprentissage ici prend un tout autre sens : les ennemis sont plus agressifs, plus nombreux et les royaumes Yokai monnaie courante.

Mais qui dit plus de difficulté, dit meilleures récompenses. Les équipements de raretés Célestes sont disponibles dans toutes les difficultés. Là encore, la logique est maîtresse : plus vous jouez des missions difficiles, et plus les récompenses sont au rendez-vous. Vous pourrez également sacrifier des fragments célestes (ressource du jeu) afin d'augmenter vos chances d'acquérir des objets à la fameuse rareté.

Recommencer le jeu, mais avec des conditions différentes, est un réel regain d'intérêt qui, je n'en doute pas, grandira encore plus avec les raretés éthérées et les difficultés encore supérieures déjà existantes dans Nioh premier du nom.

De façon plus anecdotique, mais présentes, des batailles de clan se déroulent toutes les semaines : plus vous êtes actifs et donnez des tribus à votre clan, et plus votre renommée en ligne et vos récompenses sont élevées. De la à vouloir être en tête du classement, il n'y a qu'un pas.

Image

Mais la véritable force du jeu reste ses multiples possibilités de gameplay. Sans aller jusqu'à calculer, imaginez : vous avez 9 armes, vous pouvez en avoir deux sur vous, et 3 postures pour chacune d'entre elles offrant des attaques différentes. Ensuite, rajoutez les armes à distances : arc, arquebuse et canon. Encore une fois, vous pouvez en avoir deux sur vous. Rajoutez à cela les magies et ninjutsu.

Que choisissez-vous ?

La question n'est pas simple, mais c'est en jouant que vous vous rendrez compte de ce qui vous plaît vraiment. Je ne parle pas seulement de ce qui vous convient pour battre tout le monde le plus facilement possible, mais bien ce qui vous plaît : l'esquive de cette arme est bien, elle permet de mieux contrôler mon Ki (jauge d'endurance), et puis les dégâts sont corrects, et en plus en posture haute je peux cibler facilement la tête des Yokai... Le choix ne sera pas un hasard.

Alors que vous naviguerez entre les armes pour trouver l'a(r)me soeur, vous constaterez que les armures sont loin d'être des accessoires esthétiques et purement défensifs. Toute pièce d'équipement vient obligatoirement avec une statistique prédéfinie, voire mieux avec un set d'équipement. En cumulant plusieurs pièces d'une armure, et parfois les armes correspondantes, vous gagnerez des bonus supplémentaires sans aucun contre-coup. C'est là que nous rentrons dans la recherche de l'équipement parfait.

Vous allez jouer des missions pour obtenir l'équipement que vous avez décidé d'avoir. Encore mieux, si vous obtenez le texte ancien, vous pourrez le forger vous même sans devoir combattre. Forgez et reforgez jusqu'à avoir la pièce la plus parfaite que possible. Mais elle ne l'est pas encore. Il vous faut l'augmenter de niveau, augmenter ses limites, atteindre le maximum que le jeu permet. Maintenant, cherchez des pièces d'équipements qui offrent la possibilité de rajouter des bonus. Améliorez encore plus votre équipement grâce à ça. Un bonus ne vous convient pas vraiment ? Pas de problème, le renforcement est là. Poussez d'avantage les limites avec le remodelage pour gratter encore quelques points de statistiques.

Voici le résultat avec la dernière mission du jeu en difficulté maximale.




Imaginez maintenant les possibilités et les heures de jeu pour chaque armes, chaque armures, chaque esprits, chaque noyaux que le jeu vous offre.
Note : 5/5

Plaisir à faire les trophées, le Platine / 100%

Image

Une bonne partie des trophées sera obtenue en profitant des possibilités du jeu. Il y a de tout : avancer dans l'histoire, faire toutes les missions, utiliser les armes... Une bonne majorité du Platine sera vôtre sans vous en rendre compte. Il s'agit là d'un avantage du jeu : si vous rentrez dedans, vous serez récompensé.

Les trophées liées aux missions vous immergeront dans l'histoire, autant historique, que récit fantastique, qu'avec les personnages. Explorer les différents recoins en quête d'ennemis à pourfendre vous donnera l'occasion de faire, ne serait-ce que par accident, certains trophées liés à des missions spécifiques. Jouer avec les différentes armes vous assurera également de trouver celle qui hantera votre coeur, mais surtout l'obtention d'un trophée par tête de pipe.

Image

Cependant, ce tableau aurait pu être parfait, mais la présence de quelques trophées entachent le paysage.
Pour commencer, les petits êtres portant le doux nom de Kodama ne savent toujours pas où ils habitent ! C'est donc à vous qu'il convient d'aiguiller les 150 Kodamas disséminés dans les diverses missions. Certes, ces derniers offrent des bonus sur l'époque à laquelle vous jouez, mais la localisation de certains se résume à entrer dans les dédales les plus profonds des missions du jeu. Même avec la compétence Présence Kodama, les rendant visibles sur votre radar, ces petites grenouilles vont vous rendre fous.

Par ailleurs, il existe deux trophées qui sont pires que de la collecte gratuite : (Bronze) Ami des Kodama et (Argent) Chercheur d'âmes. Ces deux derniers sont, en plus d'être une collecte, des trophées basés sur l'aléatoire. En effet, les noyaux étant des objets ramassables sur les ennemis vaincus, il vous faudra parfois un bon nombre de tentatives avant d'obtenir celui ou ceux manquants. De quoi rester sans Platine à cause de l'aléatoire du jeu.
Note : 3/5

Conclusion

Nioh 2 est une version ultra-améliorée et gardant les succès de son prédécesseur. En dépit de quelques coins sombres et parfois dérangeants, le jeu est une excellente alternative au monde des Souls et saura vous divertir un bon moment.

Quant à la question, est-il meilleur que Sekiro ? La réponse : ce sont deux jeux traitant de la même époque, mais avec des approches différentes. Ils sont complémentaires à mon humble avis.
Contenu du jeu
Aspect technique du jeu
Plaisir à jouer et à rejouer
Plaisir à faire les trophées
16
Je recommande ce jeu : Aux spécialistes du genre, Aux fans de la série, Aux chasseurs de trophées/platine difficile

AZGARALITY (Azgaralth)

97
470
1472
5486