Mighty Goose

ps4

1
9
5
4
14
-

Infos complémentaires

+ -
Date de sortie : 05/06/2021
Genre(s) : Action 
Territoire(s) : FRANCE

4 joueurs possèdent ce jeu
19 trophées au total
0 trophée online
1 trophée caché

Platiné par : 0 joueur (0 %)

100% par : 0 joueur (0 %)


Pas de note
des joueurs

Pas de note
des platineurs

Test rédigé par Ex-Nihylo le 16-08-2021 - Modifié le 16-08-2021

Introduction

Image

Run and gun à l'ancienne, Mighty Goose, co-développé par Blastmode et MP2 Games, nous propose d'incarner une oie chasseuse de primes dans un jeu proposant une ambiance volontairement rétro. Disponible sur nos bonnes vieilles PS4 depuis le 5 juin 2021 et édité par Active Gaming Media, le jeu consiste à enchainer les niveaux en 2D en butant tout ce qui bouge à l'écran.

L'ambiance loufoque du jeu suffit-elle à rendre Mighty Goose intéressant ? Apporte-t-il suffisamment de nouveautés pour se démarquer de la masse de run & gun disponibles sur cette plateforme ? C'est ce que nous allons tâcher de décortiquer dans ce test ! Mais d'abord, place au trailer officiel sur votre droite. (droite)

Contenu du jeu
Passée une courte intro qui nous explique, sur un ton décalé, que notre héros Mighty Goose est un chasseur de primes traquant le mal, le jeu rentre directement dans le vif du sujet. Vous incarnez une oie qui possède la faculté de défoncer tout ce qui bouge devant vous grâce à un flingue, dans une succession de 9 niveaux en 2D qui rappelleront rapidement la fameuse série de jeux des Metal Slug, pour les connaisseurs. Les références à cette saga sont même plutôt nombreuses, les développeurs ne se cachant pas de leur source d'inspiration principale.

Ainsi, les commandes se résument à tirer, esquiver, sauter et courir, le tout en conservant au moins un point de vie pour venir à bout de tous les ennemis de chaque niveau. Heureusement les vies sont infinies et un système de checkpoint a été mis en place pour éviter le risque de vous lasser d'une trop grande difficulté. De même, un système d'upgrade vous permet de débloquer des fusils toujours plus puissants tels qu'un fusil à pompe ou une bonne vieille mitraillette des familles pour zigouiller encore plus efficacement tout ce qui se présente à l'écran. Mais gare à vos munitions, qui ne sont pas illimitées !

Entre chaque mission vous avez accès à l'armurerie pour déverrouiller de nouvelles capacités mais aussi obtenir de nouveaux compagnons de route qui vous assisteront lors de vos combats. Ces espèces de familiers vous apporteront au début une aide sommaire, se contentant de frapper un ennemi de temps à autre, mais une fois que vous aurez débloqué les plus puissants d'entre eux, les niveaux pourront enfin vous paraître bien moins redoutables qu'au premier abord.

Le jeu ne proposant pas de jeu en ligne, ici si on veut s'éclater à plusieurs, cela passera par le mode deux joueurs proposé en local. Idéal pour profiter davantage du soft, amoindrir quelque peu la difficulté globale, assez corsée mais plutôt bien dosée, tout en tirant la quintessence du fun que ce type de jeu a à offrir. Et vous pourrez vous en donner à cœur joie car vous ne risquez pas de toucher votre ami en tirant comme des fous !

Enfin, quelques paramètres sont modifiables à l'écran titre du jeu - ainsi qu'en pleine partie - mais cela ne concerne que la musique, les bruitages, la possibilité de bénéficier du tir automatique et 2 ou 3 autres options, le jeu se contentant du minimum syndical à ce niveau.
Aspect technique du jeu
Les graphismes régaleront tous les retrogamers dignes de ce nom : à vous les ambiances toutes en couleurs des années 90, combinant de la meilleure des façons pixel art et humour à l'ancienne. Les animations ne sont pas en reste avec des explosions en pagaille lors de joutes musclées, bien que des ralentissements se font ressentir à l'écran. Pas d'animations non plus pendant les séquences cinématiques, qui ne sont qu'une succession d'écrans, avec bien souvent des répliques décalées : après tout, on est dans un jeu conçu pour respecter une ambiance à l'ancienne, du coup on ne s'en plaindra pas et on savourera plutôt l'humour du jeu.

La bande-son n'est pas en reste avec des pistes teintées de rock, et des bruitages en adéquation avec ce que l'on peut attendre de ce type de jeu, le tout là encore teinté de cet esprit des années 90 qui lui confère un charme certain. Les mélodies ne sont pas non plus inoubliables, mais elles collent avec le jeu et c'est bien là l'essentiel.

A ce jour votre fidèle serviteur n'a connu aucun problème de sauvegarde ni de freeze, et encore moins de bug, preuve que le développement du jeu a bien été mené. Sans les quelques ralentissements constatés par-ci, par-là, le jeu frôlait la perfection au niveau de sa technique. A noter que le jeu est intégralement traduit en français : idéal pour profiter de l'humour omniprésent dans un jeu qui ne se prend pas au sérieux !
Plaisir à jouer et à rejouer
Les développeurs se sont fait plaisir en nous proposant un run & gun à l'ancienne, avec une jouabilité à l'ancienne. On manie le héros à la perfection dans des décors en 2D qui auraient fait honneur à une Super Nintendo boostée aux hormones et qui tireront sans doute une larme de joie aux retrogamers en manque de jeux du genre. On se plait très facilement et très rapidement à parcourir les différents niveaux du jeu, à défoncer tout ce qui bouge, à trouver comment faire pour venir à bout des boss ou des rares missions spéciales comme le combat en arène fermée.

Et en prime le jeu se targue de proposer un new game + en mode miroir ! Que demander de plus, me direz-vous ? Eh bien... Malgré tout, c'est là que le bât blesse : le jeu ne propose que 9 niveaux, plutôt courts à finir, et le new game + ne rajoutera pas grand chose de neuf à se mettre sous le pad. Il aurait plutôt fallu intégrer des niveaux bonus, à débloquer, ou alors un éditeur de niveaux afin de pallier cette durée de vie bien trop courte. Finir le jeu ne prendra qu'une poignée d'heures aux habitués du genre, seuls les néophytes mettront un peu plus de temps, mais il faudrait vraiment posséder 2 mains gauches - ou mains droites pour les gauchers - pour ne pas réussir à en venir à bout en moins de 6/7 heures grand maximum.

Heureusement que le mode 2 joueurs est là pour allonger quelque peu la durée de vie et gonfler de quelques crans le plaisir et la rejouabilité du jeu. L'ambiance globale donne envie d'y retourner, au pire pour finir d'obtenir les trophées, mais on n'a jamais l'impression de gâcher son temps à faire et refaire les niveaux, tellement le gameplay, simple mais efficace, donne envie de s'y replonger. Petite précision : seul le joueur qui lancera la partie avec son compte PSN gagnera les trophées du jeu.
Chasse aux trophées
Les trophées se décomposent en 9 trophées or, 5 trophées argent et 4 trophées bronze, soit un total de 19 trophées, platine inclus. L'obtention des trophées se découpe de cette façon : environ 1/3 des trophées en finissant simplement le jeu, un autre tiers avec des actions spécifiques et enfin le dernier tiers en complétant le jeu à 100 %.

Terminer le jeu vous octroiera d'office un bon nombre de trophées : de manière classique, un trophée s'obtient par niveau achevé. Il vous faudra achever les 5 niveaux du jeu (découpé en 9 niveaux en réalité, vers la fin il faudra finir 2 niveaux qui comptent pour un) pour obtenir les 5 trophées correspondants, dont un trophée en (Or) Longue vie à l'oie.

Dans les actions spécifiques il vous faudra par exemple tuer un total de 10 000 ennemis pour obtenir (Or) Inclinez-vous devant l'oie DIVINE, ce qui finira par arriver puisque vous devrez au moins finir deux fois le jeu pour obtenir le platine.

En effet, le new game + est de la partie et permet à lui seul de gagner deux trophées. Il sera utile pour faciliter l'obtention des rangs S dans tous les niveaux, a priori LE trophée le plus délicat à obtenir, à savoir le trophée (Or) Viva la Goose mais comme vous commencerez le jeu avec les éléments déjà ramassés dans votre précédente partie, dont les fameux familiers surpuissants, cela devrait être un jeu d'enfant ou presque d'en venir à bout.

Enfin, d'autres actions spécifiques sont de la partie comme celle qui consiste à battre un boss en moins d'une minute pour obtenir (Bronze) Plus rapide que son ombre, qui en soit n'est pas très compliqué à obtenir, du moment que l'on choisit de battre l'un des boss les plus simples du jeu.

Au final les trophées demeurent classiques dans leur obtention et le challenge proposé est plutôt équilibré, la difficulté d'obtention allant crescendo, passant du très simple (finir un niveau), à l'obtention de tous les rangs S de tous les niveaux. Une fois la difficulté du jeu appréhendée, le platine ne devrait guère poser de problème, surtout pour les habitués du genre.
Conclusion
La vague rétro proposée sur PS4 depuis quelques années s'enrichit donc d'un nouveau titre totalement déjanté qui peut se targuer de nous présenter un challenge suffisamment alléchant, quoique trop court, pour attirer tous les fans du genre. Pas forcément une entrée idéale en la matière pour les néophytes, à cause notamment de la difficulté globale, ces derniers pourront tout de même en profiter pour peu qu'ils daignent faire les efforts de die & retry inhérents à ce type de jeu.
J'ai aimé
  • Un run & gun à l'ambiance unique
  • Une jouabilité au poil
  • Le pixel art qui donne du cachet
Je n'ai pas aimé
  • Une difficulté qui peut dissuader, parfois...
  • Des ralentissements
  • La durée de vie plutôt faible
14
Je recommande ce jeu : À tous, Aux spécialistes du genre, Aux curieux

Ex-Nihylo (ex-nihylo)

134
993
1420
3926