Maquette

ps5

1
6
14
2
14
4

Infos complémentaires

+ -
Date de sortie : 02/03/2021
Genre(s) : Puzzle-Game
Territoire(s) : FRANCE

1372 joueurs possèdent ce jeu
23 trophées au total
0 trophée online
7 trophées cachés

Platiné par : 523 joueurs (38 %)

100% par : 523 joueurs (38 %)


Note des joueurs :
3.5/5 - 11 notes

Note des platineurs :
3.2/5 - 9 notes

Test rédigé par Elite-man le 23-03-2021 - Modifié le 21-04-2021

Introduction

Maquette est le premier jeu du studio indépendant Graceful Decay et il est édité par Annapurna interactive, connu pour ses nombreuses éditions de jeux type walking-simulator, qui mettent en avant la narration et l'émotion. Ce jeu de réflexion de type puzzle-game est disponible depuis le 2 mars 2021 sur PC, PlayStation 4 et 5.

Plongez-vous dans la maquette et découvrez l'histoire touchante de Kenzie et Michael, deux adultes pleins de rêves et d'espoirs. Résolvez des énigmes basées sur la taille et la perspective afin d'arriver à la conclusion de ce récit émouvant et profondément humain.

Contenu du jeu

Image
Pour commencer, le jeu ne dure que quelques heures et vous plongera, tout au long de votre progression, dans un récit mélancolique centré sur la relation entre les deux protagonistes principaux de l'aventure. Le jeu ne dispose pas de niveau de difficulté ni d'un mode multijoueur. Les tenants et aboutissants du récit seront racontés par le biais de courtes cinématiques et entre ces scènes narratives seront mises en place des phases d'énigmes, jouant sur la perspective et la taille. Vous aurez un total de 7 tableaux à parcourir, que vous finirez en 10 minutes en moyenne. Chaque niveau représentera un moment de vie des deux personnages principaux et il sera découpé en 4 zones distinctes. Votre voyage sera accompagné de nombreux messages sur les murs, vous montrant ainsi le chemin à prendre. À la fin d'un niveau, une cinématique se déclenchera avec la composition d'un dessin au fur et à mesure, accompagnée d'un dialogue entre les deux interlocuteurs. Le cœur du jeu se passera en grande partie dans la maquette, qui est en faite une mise en abyme, c’est-à-dire que chaque maquette en contient une plus petite, etc. et certains niveaux vous demanderont de passer d'une maquette à l'autre. Vous parcourrez les mêmes décors, d'un point de vue d'un géant ou d'un rat, influençant votre point de vue initial. Certaines énigmes vous demanderont d'aller sur la maquette supérieure afin d'atteindre certains endroits trop petits depuis la maquette normale. En principe, chaque tableau vous mettra en place une mécanique bien particulière, qu'il faudra utiliser de différentes façons tout au long du niveau. Vous pourrez récupérer certains objets clés que vous devrez agrandir ou réduire afin de pouvoir créer des ponts ou ouvrir des portes qui nécessitent la clé de la bonne taille. L'aventure sera gratifiante et vous demandera certes de la réflexion, mais vous fera aussi réagir sur certains moments de vie, qu'ils soient douloureux ou heureux. On se surprendra à prendre position ou à juger la relation entre les deux personnages du jeu.

Finalement, l'aventure ne dure que quelques heures, mais nous fera passer par différentes émotions, suivant l'évolution de la relation entre les deux personnages. Les énigmes sont bien pensées et nous feront réfléchir sur la manière d'atteindre notre objectif.
Note : 3/5

Aspect technique du jeu

Image
L'un des points forts du jeu en dehors de sa narration et de son style graphique est sans conteste sa bande sonore qui accompagne parfaitement le récit. Vous aurez par moments, pendant des points clés de l'histoire, une chanson qui se déclenchera pendant quelques minutes, accompagnant la narration. D'un style assez mélancolique, ces chansons raconteront d'une bien belle façon la dépression ou l'amour. Cependant, il est dommage de n'avoir que quelques passages musicaux pendant les niveaux, laissant le bruit des oiseaux en arrière-plan le reste du temps. Le doublage des deux protagonistes est de bonne facture et nous force à choisir un camp entre les deux, comme si on assistait à la scène d'un point de vue extérieur. Il faut aussi noter que les doublages sont en anglais, sous titrés en français. Ces dialogues seront présents à la fin de chaque zone et clôtureront les niveaux.

Image

Le jeu adoptera un style graphique coloré et cartoonesque, qui s'assombrira au fur et à mesure d'avancer dans le récit. Plus le temps passe et plus les couleurs disparaitront, laissant la place à une nuance de gris, comme pour symboliser la rupture ou la solitude. Cela donnera un air de peinture délavée, passant de la couleur extrême au gris morose et déprimant. La couleur combinée à la musique accentuera les émotions éprouvées dans ces épreuves de la vie. Techniquement, le jeu est plutôt beau et enchanteur malgré le fait qu'il ne fasse pas "next-gen".

Image

Maquette offre une bien belle aventure, mais ne laisse pas beaucoup de liberté au joueur. En effet, si vous souhaitez contourner le jeu ou résoudre une énigme d'une autre manière, vous aurez des problèmes et pourrez rester facilement coincé. Certains endroits n'ont pas de murs invisibles, par exemple dès le premier niveau, en voulant couper par un parterre de fleurs, vous vous retrouverez bloqué dans la modélisation et il sera impossible d'en sortir, ne vous laissant le choix que de recommencer, ce qui est frustrant lorsque vous en êtes assez loin dans le niveau. Vous devrez suivre le chemin tracé par le jeu qui vous laissera des traces écrites sur les murs pour vous signifier que vous êtes sur la bonne voie. L'autre problème du jeu sont ses chutes de framerate assez courantes durant le jeu, ce que l'on peut comprendre, car il doit calculer plusieurs fois le même décor. On regrettera cependant, l'absence de musique tout au long du jeu ou le fait qu'elle soit coupée lorsqu'on atteint la cinématique suivante. L'interaction avec les objets est parfois capricieuse et le jeu vous demandera par moment de poser ou récupérer un objet à tel endroit à tel moment, vous privant de toute liberté d'action ou de moyen de gagner du temps. Enfin, la manipulation de cesdits objets pourra paraître confuse par moment, surtout lorsqu'il faudra les déplacer dans l'espace.


Finalement, le jeu nous offre de beaux décors, certes répétitifs par endroits, mais qui se dégraderont jusqu'à la fin du jeu. La musique nous accompagnera jusqu'à la conclusion du récit qui sera touchante et nous fera réfléchir sur la vie à deux. Cependant, le jeu pourra devenir frustrant par moment, car il nous obligera à suivre le chemin dicté par le jeu.
Note : 3/5

Plaisir à jouer et à rejouer

Image
On prendra plaisir à se balader sur la maquette, à découvrir les enjeux et à résoudre les énigmes en tout genre. Chaque niveau dévoilera une nouvelle mécanique de jeu. Par exemple le troisième niveau nous obligera à récupérer des cristaux pour passer certaines barrières alors que le quatrième consistera à changer les objets de taille afin d'accéder à certaines zones trop hautes. Le fait de changer les objets de taille sera assez gratifiant pour le joueur, car il verra ses actions se répercuter directement dans le monde qui l'entoure. La narration et le récit mis en place depuis le début du jeu nous garderont en haleine jusqu'à la fin, car ils traitent de la vie de couple et le joueur pourra se sentir touché par certains aspects abordés par le récit.

Image

Il n'y a pas de rejouabilité à proprement parlé sauf si vous êtes chasseur de trophées. En effet, une fois l'aventure terminée, vous aurez la possibilité de refaire le jeu et de résoudre chaque niveau avec le moins de temps possible, ce qui sera indispensable pour obtenir le trophée (Platine). Néanmoins, ces trophées rajouteront une durée de vie et un challenge artificiel vous obligeant à apprendre les tracés par cœur afin de battre ces fameux chronos. Autant vous dire que vous aurez vite l'envie d'en finir à force de recommencer plusieurs fois les niveaux.

Finalement, les énigmes sont assez bien pensées et proposent une intéressante mise en abyme, même si on restera sur notre faim tellement l'aventure se conclura rapidement, au bout de quelques heures. La rejouabilité ne sera présente que pour le plaisir du speedrun et l'obtention des trophées associés.
Note : 4/5

Plaisir à faire les trophées, le Platine / 100%

Image
Maquette comporte un total de 22 trophées dont la moitié sont liés à l'histoire. Vous n'aurez pas beaucoup d'efforts à faire pour les obtenir, car vous ferez forcément les actions nécessaires à leur obtention, comme changer la taille d'un objet pour le trophée (Or) Manipulateur de taille ou bien le pivoter (Bronze) Placement précis afin de mieux le placer. D'autres trophées nécessiteront de vous éloigner du chemin principal, par exemple de vous enfuir de la maquette (Or) Évasion ou bien de vous rendre dans une niche de chien (Or) Créatures d'équipe. Ces trophées ne seront pas super passionnants à obtenir, mais ils méritent au moins le fait de nous faire explorer et farfouiller les moindres recoins de la maquette. Ils sauront récompenser votre curiosité car ils vous demanderont de sortir des sentiers battus. Enfin, finir chaque niveau vous octroiera un trophée par la même occasion, ce qui vous donnera 7 trophées plus le dernier qui marquera la fin de l'aventure (Or) La conclusion.

À ce stade de l'aventure, il ne vous restera plus que les derniers trophées qui vous demanderont d'être rapide dans la résolution des niveaux. Passez toutes les cinématiques et perdez le moins de temps possible dans le premier niveau par exemple et vous aurez la gratification d'obtenir le trophée (Argent) Trop long ; pas lu : Jardins. Ces trophées vous obligeront à rejouer plusieurs fois un niveau, ce qui a pour conséquence d'augmenter artificiellement la durée de vie du titre. On peut regretter l'absence d'un mode spécial "Speedrun", passant automatiquement les cinématiques, ajoutant un chronomètre sur l'interface et nous permettant de pouvoir charger le niveau que l'on souhaite, ce qui n'est pas le cas actuellement. Finalement, on peut s'interroger sur le fait que l'ajout de ces trophées speedrun a été fait à la dernière minute et n'a pas été pensé en amont pendant le développement du jeu. N'hésitez pas à jeter un œil au Guide des trophées de Maquette pour plus d'informations sur leur obtention.

Edit: il a été découvert qu'un sous menu appelé "Chapitres" peut être débloqué depuis le menu principal en faisant la combinaison de touches suivante : Maintenir (gauche) et faire 5 fois (L1) (L1) (L1) (L1) (L1)


Finalement, il ne vous faudra pas plus de deux heures pour obtenir le fameux (Platine), ce qui est un must-have pour tout chasseur de trophées qui se respecte. Cependant, mis à part les trophées qui demandent de battre un chrono, vous n'aurez pas de difficulté particulière à acquérir la totalité des 22 trophées du titre. Le plaisir de la chasse aux trophées sera surtout de se lancer un défi et de trouver des combines pour gagner du temps.
Note : 4/5

Conclusion

En conclusion, le studio Graceful Decay nous livre une bien belle copie malgré certains problèmes techniques qui n'entraveront pas l'aventure ni l'aspect poétique et énigmatique du titre. Les énigmes seront bien utilisées et mettront vos méninges à rude épreuve, malgré certaines qui seront tirées par les cheveux. On aurait aimé que l'aventure dure plus longtemps, mais tout a une fin et c'est bien cela que nous enseignera le jeu au cours du récit.
Contenu du jeu
Aspect technique du jeu
Plaisir à jouer et à rejouer
Plaisir à faire les trophées
14
Je recommande ce jeu : Aux spécialistes du genre, Aux curieux, Aux chasseurs de trophées/platine facile

Elite-man (Elite-man)

191
891
2743
9280