LEGO DC Super-Vilains

ps4

1
3
10
62
18
4

Infos complémentaires

+ -
Date de sortie : 17/10/2018
Genre(s) : Action 
Territoire(s) : FRANCE

760 joueurs possèdent ce jeu
76 trophées au total
0 trophée online
30 trophées cachés
6 DLC's

Platiné par : 374 joueurs (49 %)

100% par : 168 joueurs (22 %)


Note des joueurs :
4.8/5 - 8 notes

Note des platineurs :
5/5 - 5 notes

Test rédigé par dregs le 10-10-2020 - Modifié le 07-11-2020

Introduction

Sortie le 17 octobre 2018 sur multi support, les développeurs de TT Games et les éditeurs de Warner Bros. Interactive Entertainment nous dévoilent un énième opus de la saga Lego mais cette fois c’est du côté des supers vilains qu’il faut chercher son bonheur. Prenez place dans la peau du Joker, utilisez la folie d’Harley Queen, les poisons de Poison Ivy ou de l’Epouvantail mais encore pleins d’autres protagonistes.
Oui mais voilà, qu’allons-nous devoir faire et contre qui allons-nous nous battre ? Il est donc temps de troquer votre cape contre votre sourire de méchant et votre rire démoniaque.

Contenu du jeu

Que ne serait pas l’univers du mal sans un bon super vilain ? Lego DC Super Vilains maitrise parfaitement son sujet car dès les premiers instants de jeu, il vous faudra créer celui-ci comme bon vous semble. À ce petit jeu, le titre ne chôme pas avec des possibilités de personnalisation à la limite de la démesure. Déjà la parité homme femme est de rigueur, suite à quoi vous devrez choisir la coiffure, forme du visage, maquillage, habits… en passant par la case accessoires. Autant vous dire qu’il vous faudra de longues minutes avant de réaliser votre personnage idéal, sans oublier que vous déciderez des pouvoirs que vous souhaitez lui attribuer. Pour ceux qui ont peur de passer un temps fou, vous pouvez toujours choisir un profil type et rassurez-vous, rien ne vous obligera à écumer le jeu de fond en comble avec ce personnage.

Vous voilà donc dans l’univers Lego déjà bien déjanté et ajoutez à ça des personnages principaux tels que le Joker ou encore Harley Queen. Autant dire qu’il s’agit d’un gros bordel en perspective. Oui mais voilà, vous n’allez pas vous battre contre les gentils héros de la Justice League qui ont eux disparu dans un univers parallèle en lieu et place de vilains encore plus vilains que vous, l’auto proclamé Syndicat de Justice. Et oui, s’ils ressemblent grandement aux héros de la Justice League, ceux-ci sont là pour mettre en place leur plan machiavélique que vous allez devoir déjouer. Vous vous surprendrez même à collaborer avec vos anciens ennemis afin de continuer à lutter les uns contre les autres en parfaite harmonie.

Voilà donc la trame principale constituée d’une vingtaine de missions où vous incarnerez à tour de rôle des personnages différents avec des pouvoirs toujours plus utiles les uns que les autres sans oublier votre personnage qui apprendra de nouveaux pouvoirs au fur et à mesure de votre périple dans le but de casser et d'assembler toujours plus de briques jaunes. Comptez un peu plus d'une dizaine d'heures en vous consacrant essentiellement aux missions. S’ajoute à cela un terrain de jeu relativement grand où l’on trouve diverses courses, défis ou autres requêtes, toujours utiles pour débloquer des véhicules ou personnages supplémentaires. Ce n'est pas moins d'une trentaine de véhicules et plus de 160 protagonistes que vous pourrez débloquer.

Comme pour les opus précédents, vous pourrez jouer à deux joueurs sur écran partagé afin de coopérer dans l’évolution de votre aventure. Enfin, le jeu propose 6 DLC en supplément ajoutant ainsi 6 histoires supplémentaires sur des héros bien spécifiques que vous pourrez réaliser à tous moment. Un contenu relativement conséquent vous attend.
Note : 5/5

Aspect technique du jeu

D’un point de vu gameplay, les habitués de la franchise ne seront pas dépaysés. Il n’y a pas de révolution, les touches sont les mêmes et la manière d’appréhender les choses aussi, mais après tout pourquoi changer un gameplay qui a déjà fait ses preuves et dont l’efficacité n’est plus à démontrer. Coté changements, on notera l’apparition de mini puzzles ainsi que de mini labyrinthes que vous devrez débloquer et terminer grâce aux pouvoirs de certains de vos vilains garnements. A noter aussi que les personnages ne se contentent plus d’avoir qu’une seule aptitude mais au contraire leur panoplie se voit largement agrandie. Grâce à cela, vous n’aurez pas à parcourir et débloquer la quasi-totalité des héros pour être apte à répondre aux compétences nécessaires du mode jeu libre. Et oui dès les premiers niveaux vous devriez être rapidement en possession de la majorité des pouvoirs.

Lego DC Super Vilains pousse l’identité DC au maximum en donnant une identité propre à chaque personnage. Le Joker se battra à coup de poings rétractables, Superman aura au choix son souffle froid ou sa vision dévastatrice, en passant par Harley Queen et ses rollers, mais aussi Batman et son aspect sombre. Vous l’aurez compris chacun pourra retrouver son super héros / vilain préféré tout en puisant dans son caractère le plus profond.

En dehors de cela, les décors et les jeux de lumière vous en mettront plein les yeux. Les décors sont sublimes et le mariage entre l’univers Lego et DC comics est parfaitement retranscrit et saura vous émerveiller. Bien que les personnages semblent être de simples briques jaunes, les expressions collent au poil avec l’humour voulu par les développeurs. Sans compter que votre objectif principal étant de casser, ramasser et d'assembler des briques à outrance, le jeu supporte sans soucis les moindres changements soudain du décors et rien ne viendra entacher votre plaisir de ce point de vue là.

Ajoutez à cela un univers sonore collant parfaitement au thème et vous arriverez à vous fondre parfaitement dans l’esprit de ce Lego DC Super Vilains. Les puristes reconnaîtront à coup sûr le titre Joker and the Thief du groupe Wolfmother, une vocation rock en adéquation avec le titre de TT Games.

Il est cependant important de noter le positionnement souvent hasardeux de la caméra lors de votre exploration du monde, ce qui peut provoquer des pertes de temps mais surtout des pertes de repères le temps de réajuster celle-ci. La présence de quelques bugs peut aussi s’avérer gênante, le plus récurrent étant lorsque votre personnage reste bloqué entre deux éléments ce qui peut vous obliger à recommencer un niveau.

Note : 4/5

Plaisir à jouer et à rejouer

Dans la lignée des différents opus proposés par la franchise, Lego DC Super Vilains mise beaucoup sur son humour qui une fois n’est pas coutume fait mouche. Quel plaisir de se balader dans ce monde ouvert dans lequel on retrouve les différents mondes connus des fans de l’univers DC. Le hall de la fatalité, la prison d’Arkham, Gotham, la ferme… Comme d’habitude, chaque niveau vous gratifiera de plusieurs personnages, de briques d’or et autres minikits nécessaires dans votre quête du 100%. On retrouve également les briques rouges qui une fois achetées vous permettent de débloquer des bonus plus qu’appréciables, bien que cette fois le jeu mise un peu plus sur l’aspect esthétique des bonus que sur l’aspect utile. Cependant vous retrouverez les bonus multiplicateurs pouvant monter jusqu'au bien connu x10, mais aussi le traditionnel aimant à pièces, qui permettent de valider les jauges de pièces de chaque niveau avec une grande facilité. Sans oublier l'indicateur de minikit qui facilite grandement vos parties en jeu libre pour la quête du 100%

Mais votre plus grand terrain de jeu sera ce magnifique monde ouvert dont les décors et les jeux de lumières viendront apporter une grande diversité. Vous aurez l’occasion d’effectuer des courses afin de débloquer des véhicules, celles-ci mettant vos compétences à l’épreuve telles que la vitesse, l’agilité ou le fait de planer. Vous aurez également des requêtes de la part des citoyens qu’il faudra combler afin de remporter des personnages supplémentaires. Les habitués de la franchise ne seront pas dépaysés et remarqueront que les objectifs annexes sont relativement nombreux. Parfois trop ! Ce côté répétitif peut avoir tendance à freiner les joueurs à la recherche du 100% tant les quêtes s’apparentent à du farm à la longue… casser, ramasser, construire constituera le plus gros de votre travail. Heureusement l’humour sera toujours là pour vous tenir en éveil et à vous d’alterner entre les missions de la trame principale et les quêtes que le monde vous propose.

Pour ceux qui n’auraient jamais joué à un des jeux Lego, sachez qu’une fois un niveau en mode histoire terminé, vous débloquerez le mode jeu libre. Entendez par là que vous pourrez recommencer celui-ci pour obtenir tous les minikits, briques d’or et autres personnages en choisissant des héros aux pouvoirs bien spécifiques que vous n’aviez pas lors de votre première traversée.

Ajoutez à cela la pléthore de contenu supplémentaire et vous voilà avec un jeu vous proposant de nombreuses heures d’amusement et il ne vous faudra surtout pas vous priver de jouer à deux si vous possédez un grand écran bien évidement. Après tout et comme chaque opus de la franchise, Lego DC Super Vilains saura vous divertir sans vous prendre la tête sur des actions vous demandant un acharnement sans faille. Rappelons que les jeux Lego visent avant tout un public jeune et qu’il est donc impossible de ne pas y arriver.
Note : 5/5

Plaisir à faire les trophées, le Platine / 100%

Avec 46 trophées, (Platine) inclus, Lego DC Super Vilains nous gratifie de nombreux trophées aux objectifs divers. A cela rajoutez 30 trophées bronze supplémentaires pour les possesseurs du season pass et vous aurez alors de quoi passer de nombreuses heures devant vous.

Mais attachons nous au jeu de base dans un premier temps. Chaque niveau terminé et vous obtiendrez un trophée (Bronze), avec un total de 20 niveaux, je vous laisse faire le calcul… 21 trophées. Oui une fois l’histoire terminée on nous récompense aussi. Voici donc les seuls trophées liés à l’histoire.

Les habitués ne seront pas dépaysés, on retrouve les récompenses liées aux différents objectifs du 100%. À vous d’obtenir tous les minikits, les briques rouges, l’ensemble de la jauge des pièces des niveaux… bref de nombreux trophées seront obtenus à l’approche de la fin de votre périple. Les objectifs sont nombreux et je ne peux que vous conseiller de varier les plaisirs lors de votre avancée afin de ne pas tomber dans la répétitivité.

En dehors de ces actions habituelles, il vous est demandé d’associer des personnages entre eux, généralement symboliques de l’univers DC comme prendre un selfie avec Batman et le Joker. Planer durant 60 secondes avec Batman vous obligera à grimper l’un des plus hauts buildings de la ville afin de vous garantir un succès. Vous l’aurez compris, tous ces trophées seront encore une fois déblocables lors de votre quête du 100%, débloquer Lobo en est un parfait exemple. Néanmoins certains trophées peuvent s’avérer plus techniques comme faire danser 5 personnes en même temps ou encore saisir un ennemi et en charger 5 autres. Dans l’ensemble rien d’insurmontable, obtenir le (Platine) vous demandera du temps mais rien de bien complexe. Reste à souligner que la répétitivité des actions peut s’avérer un frein, mais gardez à l’esprit que l’humour et le plaisir de parcourir ce monde ouvert ne vous empêchera pas d’écumer la cinquantaine d’heures nécessaires à l’obtention de votre précieux.

Pour tous ceux qui seraient en possession du season pass, comptez environ deux heures par niveau supplémentaire, soit un total de douze heures pour obtenir un 100% amplement mérité. La trame sera toujours la même, finir le niveau, le recommencer en jeu libre afin de débloquer les minikits, jauges de pièces… et généralement une action avec un ou deux personnages issues de la thématique du niveau.
Note : 4/5

Conclusion

Lego DC Super Vilains est encore un fois un très bon jeu que nous propose la franchise. L’univers DC est parfaitement retranscrit et saura ravir à coup sûr les plus grands fans comme les moins assidus du genre. Bien que les jeux de l’univers Lego ont tendance à se suivre et se ressembler sur la forme, quelques nouveautés ont été ajoutées. Cependant la répétitivité de l’opus est à noter, d’autant plus que le contenu de celui-ci est grand. Heureusement, l’humour et le coté déjanté sauront vous tenir à flot tout au long de l'aventure.
Contenu du jeu
Aspect technique du jeu
Plaisir à jouer et à rejouer
Plaisir à faire les trophées
18
Je recommande ce jeu : À tous, Aux enfants, Aux fans de la série

dregs (dregs23)

112
461
1269
3488