LEGO 2K Drive

ps5

1
4
12
22
18
5

Infos complémentaires

+ -
Date de sortie : 19/05/2023
Genre(s) : Course
Territoire(s) : FRANCE

2036 joueurs possèdent ce jeu
39 trophées au total
1 trophée online
0 trophée caché

Platiné par : 104 joueurs (5 %)

100% par : 104 joueurs (5 %)


Note des joueurs :
4.3/5 - 9 notes

Note des platineurs :
2.8/5 - 4 notes

Test rédigé par Dregs le 06-06-2023 - Modifié le 17-07-2023

Introduction

Image

Nouveau jeu de la célèbre marque à la brique rouge Lego 2K Drive se présente comme l’une des probables bonnes surprises de ce mois de Mai 2023.

Édité par les studios 2K Games et développé par Visual Concepts, ce nouveau Lego prend un tout autre tournant dans l’histoire de la franchise. En effet, si jusqu’alors nous avions droit à des adaptations de célèbres films ou sagas à la sauce briquette, Lego City avait déjà apporté un vent de changement.
Lego 2K Drive amorce carrément un virage en se voulant un mix d’un Forza Horizon et d’un Mario Kart (ou un Crash Team Racing pour les Playstation only).
Si nous sommes bien là dans l’univers de la brique, qu'en est-il vraiment de cet opus et comment la franchise va-t-elle réussir à sortir son épingle du lot ?

Il est temps d’enfiler votre plus beau casque et d’aller faire chauffer la gomme - ou la brique tout est question de point de vue – sur le bitume de Bricklandia.
Contenu du jeu
Il est grand temps de vous lancer dans la conquête du mode histoire. Vous voilà donc à Bricklandia où vous avez pour objectif de gagner la course ultime, la Coupe céleste. C’est sous fond d’annonce médiatique que votre venu vient interpeller le terrible Z le Zorrible, mais avant de pouvoir le vaincre, il va falloir faire vos preuves. Vous l'aurez compris, l'histoire en elle même n'a guère d’intérêt que d'offrir un objectif à votre périple.
Dans un premier temps, le jeu vous initie aux différentes commandes au travers de tutoriels. Si celles-ci ne s’avèrent pas très compliqués à assimiler, je ne peux que vous conseiller de ne pas trop bouder cette étape. A ce titre, le jeu se scinde en 2 parties distinctes, les défis où vos aptitudes de pilote sont importantes en vue de glaner la médaille d’or, et les courses où seule la première place compte et où certains stratagèmes tels que les missiles, toiles d’araignées ou autres boules explosives viennent à votre rescousse.
Image
Vous voilà donc prêt pour votre objectif principal, et il est temps de choisir votre personnage parmi un (faible) choix imposé, ainsi que vos véhicules. Eh oui, très regrettable de ne pas pouvoir customiser notre héros, mais j’y reviendrai un peu plus tard. Sachez quand même que remporter des courses permet de débloquer quelques protagonistes ainsi que leurs véhicules, voire des pièces de construction.
Pour participer à ces fameuses courses et remporter vos premiers drapeaux, il est important de parcourir les diverses contrées de Bricklandia. En démarrant de la Base Turbo, point de départ de votre aventure, en allant dans le désert du Comté des grands rocs, aux mines d’or de la Vallée de l’orpaillage pour finalement obtenir des sueurs froides dans la terrible région de Préfectrouille. Rapidement vous arriverez à débloquer l’ensemble de la carte pour peu que vous vous focalisiez exclusivement sur l’histoire principale qui consiste en gros à gagner une trentaine de courses.

Profitez justement de vos phases de découverte pour compléter votre collection de collectibles. Vous pouvez également en profiter pour tondre les différentes parcelles et ainsi devenir un excellent citoyen. Tous ces à-côtés viennent compléter la très longue liste de défis ou autres quêtes qu’il vous faut compléter en vue d’augmenter votre expérience mais également pour venir gonfler votre compte en banque. D’ailleurs tout au long de votre aventure, de très nombreuses actions viendront vous récompenser pour avoir effectué un très long saut, pour avoir touché un de vos adversaires… La progression en niveau est assez homogène et vous ne devrez pas avoir à farmer l'expérience pour atteindre rapidement le niveau 30. Comptez une dizaine d'heures pour finir l'histoire principale.
Image
Pour les adeptes des jeux entre amis ou des courses en ligne, Lego 2K Drive comble parfaitement nos attentes. Que ça soit sur serveur contre des adversaires du monde entier où seule la première place compte, ou contre des amis, il est sûr que le titre saura ravir vos soirées. On notera toutefois que le mode nous permet simplement de gagner des Brickflouzes et non pas de l’expérience. Vous pouvez aussi jouer en réseau local sur écran splitté.

Pour tous les fans de construction, le Garage est fait pour vous. Retrouvez votre singe de compagnie qui vous guidera tout au long, mais également au travers d’un didacticiel afin de créer vos voitures customisées. C’est d’ailleurs ici que votre imagination n’aura pas de limite, enfin si, vous aurez le droit à un total de 350 briques avec un châssis plus ou moins imposé (à choisir parmi une liste réduite). Oubliez donc tous les gros bolides que vous avez dans votre collection physique. Sachez quand même que chaque brique vous est facturée et malgré vos connaissances dans l'aérodynamisme, cela ne jouera pas sur les compétences de votre véhicule. Si ce mode est vraiment plaisant compte tenu de la quantité dantesque de possibilités, venir à bout de la voiture de vos rêves peut rapidement devenir une tâche complexe tant il faut prendre le temps de naviguer d’un onglet à l’autre.

Enfin, le magasin, Unkie’s Emporium est quant à lui présent pour que vous puissiez acheter des véhicules ou des personnages déjà existants. Si le principe est plutôt agréable pour venir dépenser vos Brickflouzes durement gagnés, sachez quand même que les prix pratiqués sont plutôt abusifs. Tout est donc fait pour nous faire passer par des microtransactions comme savent si bien le faire la plupart des jeux étiquetés 2K. Cependant, ceux-ci ne vous apportent guère plus que de nouveaux skins et n’empêchent en rien tout nouveau joueur de profiter du titre.
Aspect technique du jeu
Tout jeu de conduite se doit d’avoir un gameplay à la hauteur et Lego 2K Drive se débrouille plutôt bien. Accessible et jouant notamment sur 4 caractéristiques, il vous faudra trouver le bon équilibre en fonction de votre propre style de conduite. En effet le jeu se voulant ultradynamique et dans un style plutôt décomplexé, il y a peu de chances que le freinage soit une option. Préférez plutôt jouer des dérapages, bien que cette option ne soit pas des plus accessibles. A ce titre cela peut vous poser quelques soucis lors de défis vous demandant de drifter sur la plus grande distance possible. Mais rassurez-vous, c’est bien là un des seuls points noirs du titre.

L’open world se déroulant sur plusieurs types de terrain, et le jeu ne se revendiquant pas comme un vulgaire jeu de course sur circuit, vous pourrez donc alterner entre passages sur route avec votre meilleur bolide, tout-terrain avec tout type de kart (tondeuse comprise) ou encore véhicule aquatique pour les moments sur l’eau.
Image
Sachant que la majorité des courses ou tout simplement vos balades vous feront passer d’un terrain à l’autre, le jeu switchera automatiquement d’un véhicule à l’autre avec la plus grande des fluidités. Il y a de quoi être épaté tant la réponse est immédiate. Il est d’ailleurs important de bien choisir votre combinaison de véhicules sous peine de rapidement être surpris par la maniabilité qui peut changer du tout au tout.

Qui dit Lego, dit forcément briques qui volent dans tous les sens. De ce point de vue-là, aucun complexe à avoir, envoyez tout valdinguer, que ça soit les éléments du décor ou autres personnages, tout se reconstruira rapidement. Sans parler des sauts plus dingues les uns que les autres pour vous permettre de glaner quelques collectibles, expérience ou encore de l’argent.
Il en va de même lors de vos différentes épreuves qui vous obligent soit à aller le plus vite possible et auquel cas il est nécessaire de profiter des différents obstacles devant vous pour tenter de gagner de précieuses secondes, soit tout simplement de détruire des éléments du décor le plus rapidement possible.
Lors des courses, il est donc primordial de récupérer les items vous permettant de perturber vos adversaires. Missiles, toiles d’araignées ou autres boules explosives font donc partie de votre arsenal.
Image
D’un point de vue graphique et en gardant en tête qu’il s’agit d’un jeu Lego, il faut avouer que Lego 2K Drive s’en sort à merveille. Comme évoqué précédemment, le temps de réponse est plus que correct, le tout couplé à des détails et des effets d’une grande justesse. C’est en effet très jouissif d’envoyer votre boost et de voir les différentes pièces et autres PNJ valdinguer derrière votre véhicule. D’ailleurs très peu de bugs sont à noter et lorsque vous vous retrouvez coincé, vous serez automatiquement renvoyé à une place proche plus acceptable.

La bande-son fait également son travail alternant à tour de rôle entre bruits ambiants, commentaires, discours des personnages environnants ou tout simplement musiques d’ambiance.
Plaisir à jouer et à rejouer
Soyons clair d’entrée, il est difficile de bouder son plaisir tant le jeu nous propose un contenu gargantuesque et où chacun trouvera forcément son compte. Que ce soit au travers du mode histoire où le joueur est convié à passer le plus clair de son temps pour monter en niveau, gagner des Brickflouzes ou pour tout simplement venir à bout de l’ensemble des défis. Parcourir le vaste monde de Bricklandia en passant d’une carte à l’autre et surtout d’un thème à l’autre permet d’apporter de la diversité des lieux pour le plus grand bonheur visuel. Certes, les quêtes ou défis sont souvent redondants, mais justement à vous de profiter des diverses morphologies de terrain pour gagner de précieuses secondes et établir certains records.
Image
Si vous êtes plus du style à vous tirer la bourre entre amis que ce soit en local ou en multijoueur vous pourrez toujours gagner de nombreux Brickflouzes cumulables sur votre compte. Cependant il est impératif de se créer un compte 2K ce qui risque toujours d’apporter un peu de réticence chez certains. Néanmoins comment ne pas bouder son plaisir sur les différents circuits, d’autant plus que ceux-ci possèdent de nombreux raccourcis qu’il vous faudra connaitre si vous souhaitez glaner de précieuses places au classement.

Pour les plus grands accros aux fameuses briques, comment ne pas évoquer le Garage. Libre à vous de libérer votre créativité en construisant les véhicules les plus loufoques et où le choix des briques n’a pas vraiment de limite. A ce titre, gagner certains challenges permet de débloquer de nombreuses autres pièces. Il est sûr que ce mode permet de passer de nombreuses heures et si vous possédez encore les notices de vos jouets, alors foncez !!!
Image
A contrario on regrette le fait de ne pas pouvoir personnaliser ses personnages (ou Minifig pour les puristes). C’est très regrettable, d’autant plus que chaque jeu Lego a toujours possédé cette option et pour le coup Lego 2K Drive est probablement le titre où ce mode aurait une vrai plus-value.

Enfin, comme pour de très nombreux jeux de l’éditeur, 2K Games n’hésite pas à utiliser les moyens pour vous faire sortir votre Carte Bleue. Dès que vous approchez des différents garages, un personnage présent non loin, vous propose de faire un tour par sa boutique. Vous aurez donc à cœur de dépenser vos Brickflouzes durement gagnés en échange de nouveaux personnages ou autres véhicules. Attention cependant, les prix pratiqués sont tout simplement exorbitants.
Voilà donc pourquoi, il vous est proposé d’acheter des jetons qui sont ensuite échangeables contre les fameux Brickflouzes. Nous ne sommes donc pas en présence d’un jeu Pay to Win, mais plutôt un Pay to be cool…
Chasse aux trophées
Que serait un jeu Lego sans sa liste de trophées atypiques. Détrompez-vous, cette fois-ci la liste se fond de manière plus classique au jeu. Exit les demandes farfelues où il faut détruire tel personnages avec tel autre. Avec ses 39 trophées, (Platine) inclus, il sera cependant nécessaire de réaliser tout ce que le jeu peut vous offrir.
Image
Tout d’abord, se consacrer au mode histoire rapportera de nombreuses récompenses et une majorité de celles-ci se débloqueront sans même s’en rendre compte. En effet, détruire un certain nombre d’objets ou véhicules, bousculer des gens, sauter de nombreuses fois… Bref, autant de choses que vous prendrez plaisir à faire. Attention cependant, dans le même principe, parcourir 6000 miles s’avèrera plus long que vous ne le pensiez et ce, même en parcourant toutes les activités annexes.

Justement, sans posséder une difficulté trop exigeante, il faudra toutefois relever des challenges parfois coriaces. Obtenir une médaille d’or dans l’ensemble des épreuves rapportera bon nombre d’expérience ou d’argent, mais il sera nécessaire de s’y reprendre à plusieurs fois pour arriver à vos fins. Parfois même, il faudra également compter sur la chance pour obtenir la médaille d’or.

Chaque lieu possédant son lot de collectibles, il vous faudra parcourir les endroits les plus reculés de Bricklandia afin de compléter votre liste. Contrairement aux autres jeux proposés par la franchise, inutile d’espérer compter sur les célèbres briques rouges pour vous faciliter la tâche. A vous de vous débrouiller seul, ou à l’aide de notre guide par exemple.
Image
Lego 2K Drive possédant quelques trophées spécifiques, il sera nécessaire de trouver le meilleur spot possible pour réaliser un saut à 1080 degrés sans jetpack. A l’opposé, trouver tous les jetpacks afin d’obtenir leur récompense sera une obligation en vue du 100%. Pour le coté plus fun, il faudra prouver vos talents de jardinier pour tondre toutes les parcelles de Bricklandia.

Enfin, le jeu vous demande de réaliser tous les didacticiels Kart du garage, afin de vous initier à la customisation de votre véhicule. Il faudra également entrevoir le mode en ligne pour participer à 10 courses ou activités en mode Jouer avec tout le monde.
Conclusion
Avec son Open World, ses différentes activités et sa qualité graphique, Lego 2K Drive s’approprie à merveille un nouvel univers. Si les options proposées permettent d’en faire un jeu ultra-complet et au contenu énorme, on pourra toutefois regretter le manque de présence d’un itinéraire conseillé pour nous emmener d’un point à un autre. Néanmoins l’humour et la diversité propre aux titres de la franchise font une nouvelle fois mouche.
Sans parler du mode garage qui permet de développer à merveille notre créativité afin de réaliser des véhicules plus loufoques les uns les autres. Il est également bon de signaler le mode en ligne qui tient également la route. Dommage que le côté pay to win bien connu des jeux 2K vienne se positionner sur un tel titre.
J'ai aimé
  • La touche et l'humour LEGO qui matchent toujours autant.
  • La taille de la carte et l'espace de jeu.
  • Le dynamisme du gameplay.
  • Un multi qui fonctionne bien.
  • La customisation des véhicules.
Je n'ai pas aimé
  • Pas d'aide pour l'itinéraire.
  • Pas de customisation des personnages.
  • L'ajout de microtransactions.
18
Je recommande ce jeu : À tous, Aux fans de la série, Aux curieux

Dregs (dregs23)

198
1021
1934
5138