It Takes Two

ps5

1
10
0
10
18
3

Infos complémentaires

+ -
Date de sortie : 26/03/2021
Genre(s) : Aventure
Territoire(s) : FRANCE

587 joueurs possèdent ce jeu
21 trophées au total
0 trophée online
2 trophées cachés

Platiné par : 254 joueurs (43 %)

100% par : 254 joueurs (43 %)


Note des joueurs :
4.8/5 - 6 notes

Note des platineurs :
5/5 - 5 notes

Test rédigé par Elite-man le 18-04-2021 - Modifié le 18-04-2021

Introduction

Image

It Takes Two est un jeu vidéo d'aventure édité par EA Originals et développé par le studio suédois Hazelight Studio. Ce dernier fut fondé en 2014 par le réalisateur Josef Fares, connu entre autres, pour ses frasques et interviews décomplexées, taclant le cinéma au profit du jeu vidéo. Le jeu est sorti le 26 mars 2021 sur Xbox One, Xbox Series X/S, PlayStation 4, PlayStation 5 et Windows et il est le deuxième jeu du studio, après le très bon A Way Out plébiscité pour son aspect coopératif.

Hazelight Studio remet le couvert cette fois-ci avec It Takes Two, une aventure jouable uniquement à deux joueurs, mettant en scène les deux protagonistes qui sont Cody et May, un couple en pleine tourmente et qui devra surmonter de nombreuses épreuves afin de retrouver leur complicité d'avant. Leur fille Rose vivra mal la situation et mettra tout en œuvre pour que tout se passe bien entre eux. Mais comme toute vie à deux, cela ne sera pas une partie de plaisir et des efforts devront être fait des deux côtés. Heureusement pour eux, le Docteur Hakim est la personne qu'il leur faut.

Le jeu se joue uniquement à deux, que ce soit depuis le canapé avec votre ami ou votre âme sœur, mais également à distance en invitant un de vos amis grâce au pass ami. Ce procédé, déjà mis en place dans A Way Out, vous permettra de jouer avec votre ami sans que ce dernier ne débourse un seul centime, à condition bien sûr, que vous possédiez le jeu. Attention, la personne jouant depuis le pass ami n'obtiendra pas de trophées.

"Ne soyez pas parfait, soyez vous-même" Dr Hakim

Contenu du jeu

Image

Dès les premières minutes du jeu, vous ferez la connaissance des différents personnages principaux du jeu, Cody, May, leur fille Rose et le Docteur Hakim, un spécialiste de l'amour. Les deux parents, à force de disputes et d'incompréhensions, ont décidé de divorcer, sous les yeux de leur fille, Rose, impuissante face à cette situation et qui va tout tenter pour qu'ils redeviennent amis. Cette dernière, à l'aide d'un livre d'amour signé par le Docteur Hakim, transformera son père Cody en une poupée d'argile et sa mère May, quant à elle, sera faite de bois et de laine. C'est ici, dans l'atelier, que l'aventure commencera.

Vous prendrez le contrôle d'un des deux parents, et cela sera important pour la suite, car chaque héros a son gadget et son gameplay associé offrant une expérience de jeu unique et différente entre les deux personnages. Le jeu sera découpé en deux écrans tout au long de l'aventure, sauf pour quelques rares moments et pendant les cinématiques. Votre but sera donc de progresser à travers plusieurs niveaux afin que les deux protagonistes réparent leur relation et retrouvent ainsi leurs corps d'origine. Vous suivrez une thérapie qui vous obligera à collaborer afin de franchir les différents obstacles vous faisant face. Vous aurez par moment l'obligation de vous synchroniser avec votre partenaire, ce qui vous demandera une bonne communication. L'usage du micro sera important pour communiquer, car il n'y aura aucun moyen de passer des messages depuis le jeu. Les gadgets et les lieux seront là pour servir la narration et feront office de métaphores. Par exemple, à un moment dans le jeu, les deux joueurs auront chacun une partie d'un aimant et le but de la thérapie sera de recréer une attraction entre eux, l'un repoussant les obstacles et l'autre les attirant. Les lieux seront aussi là pour rappeler certaines notions de la vie de couple. En effet, vous serez propulsé à l'intérieur d'une horloge à coucou qui représentera le temps qui passe et le fait qu'on ne puisse pas rattraper le temps perdu. Les lieux et gadgets seront intelligemment pensés pour rendre le monde du jeu plus crédible et intéressant à parcourir. Cela est d'autant plus vrai lorsque vous jouez avec votre compagne ou petite amie, car le jeu vous forcera à faire une introspection de votre relation. Le souhait de Rose est que ses parents redeviennent amis, cela sera-t-il le cas à la fin de cette aventure ?

Image

Le jeu nous raconte l'histoire d'un couple sur le point de divorcer et qui se retrouve transformé involontairement en poupées miniatures par leur fille. Ils devront trouver un moyen de redevenir humains, mais pour se faire, ils devront mettre de côté leurs différends. Cependant, le déroulement du jeu en lui-même est quelque peu attendu et on en devinera la conclusion dès le début. Le problème du jeu est qu'il laisse peu de place au scénario et aux dialogues entre les personnages qui les balaient en second plan, priorisant le plaisir de jeu et le gameplay. Les dialogues entre Cody et May se feront majoritairement pendant que vous jouez et le jeu étant en anglais, vous louperez pas mal d'anecdotes ou d'échanges entre les deux si vous n'êtes pas très à l'aise avec la langue de Shakespeare. Le Docteur Hakim sera un personnage important de l'aventure, présent dans le jeu sous la forme d'un livre animé. Il fera la transition entre les niveaux et délivrera des conseils pour raviver la flamme dans le couple. Cody et May n'hésiteront pas à user de tous les moyens à leur disposition pour redevenir humains, même si certaines méthodes pourront paraître cruelles, laissant un message assez confus aux joueurs. La deuxième et dernière partie du jeu sera basique et il vous faudra juste terminer les niveaux afin de récupérer un objet clé. Les seuls moments assez marquants du scénario se dérouleront vers la moitié et la fin du jeu, le reste du temps étant des courts moments où le couple fait la connaissance de ses nouveaux gadgets et de leurs objectifs. Le dernier bémol est le fait que le jeu se termine un peu brusquement, manquant d'un côté spectaculaire qu'on aurait pu attendre à ce moment-là du jeu. Sinon, le scénario tient la route et pourrait être adapté en film d'animation.


Image

Lorsque vous vous baladerez dans le jeu, vous croiserez tout un tas de références à des films ou jeux vidéos, qu'ils soient anciens ou nouveaux. Par exemple, lorsque vous viendrez à bout d'un des boss du jeu, ce dernier tombera dans la lave et fera le pouce en l'air à la Schwarzenegger dans le film Terminator. Vous aurez aussi un hommage aux jeux d'arcade d'autrefois comme Frogger dans une session de jeu à dos de grenouilles. On sent que le jeu vidéo et le cinéma sont des passions de Josef Fares et il nous le fait savoir en instillant plusieurs clins d'œil dans ses productions. L'interface jouera aussi un rôle important, car il changera en fonction du genre de jeu, par exemple lors d'un combat en vue de côté, vous aurez la barre de vie des deux combattants qui apparaîtra, pareil lorsque vous serez projeté dans un donjon en vue de dessus et que vous aurez différentes compétences, une pour chaque bouton. Finalement, le jeu arrivera à surprendre les joueurs à des endroits où ils ne s'y attendront pas, ce qui créera des moments marquants à partager avec votre partenaire.

Image

Pendant votre aventure, vous aurez un total de 25 mini-jeux à trouver et à essayer avec votre compagnon de jeu. Ils mettront votre sens de la compétition à l'épreuve. Vous affronterez votre ami dans différents jeux aussi nombreux que variés comme du curling, du volley ou alors une partie d'échecs grandeur nature. Ces mini-jeux seront une pause dans votre aventure et vous aurez la possibilité de les rejouer à volonté depuis le menu principal. Ils rajouteront une durée de vie non négligeable et de la diversité dans une aventure qui n'en manque déjà pas. Cependant, il vous faudra fouiller afin de tous les trouver, ce qui rajoute un côté chasse aux œufs assez intéressant.

En conclusion, le jeu sera une expérience unique à deux et vous aurez plaisir à vous allier à votre coéquipier et venir à bout des énigmes et boss sur votre chemin. Le jeu vous offrira des moments grandioses avec une mise en scène soignée et travaillée qui réinvente le jeu coopératif de façon inédite. D'une douzaine d'heures, vous aurez largement de quoi faire et si l'envie vous prend, vous pourrez affronter votre ami dans des mini-jeux certes déjà vus, mais toujours aussi efficaces.

Note : 5/5

Aspect technique du jeu

Image

Un des points forts du jeu est sa diversité de personnages et de décors qui fourmillent de détails. En effet, vous ferez la rencontre de toutes sortes de créatures, d'objets et d'animaux sauvages au cours de votre périple. Ces derniers auront pour but d'aider ou au contraire d'entraver votre progression. Vous aurez par exemple à devoir affronter la boîte à outils de May, car cette dernière, endommagée, a été négligée par sa propriétaire. Vous recevrez aussi l'aide d'un télescope ou d'écureuils qui ont élu domicile dans l'arbre du jardin. Ces personnages rappelleront le film d'animation Toy Story où chaque jouet, objet de la maison est personnifié. Ils rendront le monde vivant et marqueront la différence entre le monde réel et fictionnel. Ils seront d'autant plus touchants qu'ils ont tous un lien avec Rose, Cody ou May. Certains d'entre eux serviront aussi de véhicules et rajouteront de nouvelles mécaniques de gameplay, renouvelant l'expérience.

Enfin, vous aurez plusieurs niveaux à parcourir, tous plus originaux les uns que les autres. À part certains niveaux qui sont assez simplistes et peu recherchés, vous aurez de nombreux endroits abordant des thèmes inédits. Vous vous balancerez sur les branches d'un arbre, ferez du patin à l'intérieur d'une boule à neige ou sauterez de planète en planète dans l'espace. Ces lieux serviront le récit car passeront des messages importants sur la vie de couple. Par exemple, la boule à neige servira à revivre des souvenirs heureux alors que le jardin sera introduit pour mettre en avant la passion de Cody. Ces endroits seront prétexte à une thérapie et à la réparation du couple. Le jeu a également de belles lumières qui rajoutent une plus-value aux matières métalliques ou plastiques.

Image

La musique est un élément central du jeu. Elle accompagnera votre aventure d'une bien belle façon que ce soit pendant votre exploration ou pendant les combats de boss, rajoutant un côté épique à l'aventure. Vous aurez aussi un niveau entier sur le thème de la musique avec des modèles 3D de pianos, guitares, microphones et tout ce qui se rapproche du métier du son. Même les murs seront remplis de mousse acoustique, ce qui est assez immersif pour le coup. Enfin, la bande son ne sera pas trop envahissante et laissera des moments d'accalmie et de pause, laissant les deux protagonistes interagir et discuter entre eux.

Les bruitages quant à eux seront bien utilisés et accompagneront de manière parfaite l'aventure des deux héros. Ils seront réalistes et sauront représenter les différentes matières comme le bois, les feuilles, le plastique, donnant un côté organique et vivant au monde qui les entoure. Vous aurez de nombreux sons d'ambiance qui accompagneront le récit comme le vent, les oiseaux ou les bruits des patins sur la glace. Ils auront pour effet de rendre le monde plus crédible et cohérent.

Il faut aussi noter le bon travail des acteurs de doublage, rendant chaque scène marquante, que ce soit dans l'humour ou dans la tristesse. Étant donné le nombre important de personnages principaux et secondaires, un bon doublage saura nous faire adhérer ou rester dans l'univers que le jeu nous propose. Cependant, il est dommage qu'un jeu de cette envergure n'ait pas son doublage français à l'instar des films de Disney et Pixar ce qui rendrait le jeu beaucoup plus accessible pour les jeunes joueurs.

Image

Pour commencer, le jeu étant cross-gen, c’est-à-dire sortant sur les deux générations PlayStation 4 et 5, il est normal qu'il n'exploite pas à fond les caractéristiques de la nouvelle génération. Développé depuis 2018, le jeu était prévu à la base sur la PlayStation 4, ce qui explique le manque de fonctionnalités next-gen. En effet, la manette Dualsense n'apporte pas entière satisfaction dans l'expérience de It Takes Two en ne proposant ni gâchettes adaptatives, ni vibrations améliorées, ce qui est dommage pour un jeu de plates-formes offrant une énorme interactivité avec son environnement.

Personnellement, j'aurais apprécié une expérience plus immersive à la Astro's Playroom, ce qui aurait rendu l'aventure encore plus intéressante et passionnante à vivre. Ressentir la résistance des gâchettes pendant l'utilisation des nombreux gadgets à votre disposition aurait été un plus non négligeable. On peut espérer que ces fonctionnalités soient ajoutées lors d'une prochaine mise à jour (Mais j'y crois moyen).

Image

Il y a peu de défauts et failles techniques à reprocher au jeu si ce n'est la caméra qui est capricieuse par moment. En effet, il sera parfois difficile de visualiser une situation ou un combat, vous obligeant sans cesse à la replacer. Pendant des combats de boss par exemple, la caméra sera votre pire adversaire en se bloquant contre un mur ou en vous obstruant la vision sur certains sauts. Cependant, ces problèmes de caméra n'arrivent que très rarement et n'entacheront que pour un court instant votre épopée à deux.

Finalement, le jeu offrira aux joueurs des lieux originaux et bien pensés, en adéquation avec le thème du divorce, qui donneront un effet de gigantisme à tout ce qui se trouve autour des deux héros Cody et May. La musique sera entraînante et en rythme avec la progression des deux joueurs, procurant un côté épique au récit. Cependant, on notera quelques bugs et problèmes de caméra, mais ils seront assez rares pour ne pas ruiner l'aventure. On regrettera l'absence des fonctionnalités de la Dualsense, qui auraient permis aux joueurs de s'immerger encore plus dans le titre.
Note : 4/5

Plaisir à jouer et à rejouer

Image

It Takes Two a pris le parti de proposer un jeu facile, accessible à tous. Vous aurez certes moins de challenge et plus d'assistanat, mais le jeu n'en perdra pas pour autant de sa substance qui est l'amusement et la coopération. Le premier élément qui rend le jeu facile est le fait que Cody et May soient immortels et peuvent revenir à la vie en boucle. En effet, lorsqu'un des deux joueurs trépasse, il devra marteler la touche (triangle) pour revenir à la vie, sauf si le deuxième joueur meurt au même moment ce qui entraînera la fin de la partie. En général, le joueur expérimenté saura survivre en attendant la réapparition de son coéquipier. En plus de ça, vous aurez de nombreux points de réapparition, pratiquement à chaque début d'obstacle ou entre chaque phase de boss. Il sera donc presque impossible de ne pas arriver à la fin du jeu tellement les morts et chutes ne sont pas punitives. Cela pourra rebuter les joueurs cherchant le challenge et la technicité, mais attirera d'un autre côté les joueurs les moins initiés au jeu vidéo. J'ai par exemple tenté les premiers niveaux avec ma sœur en bas âge qui a réussi à avancer sans trop de difficultés. Cela sera donc un atout pour tous ceux qui souhaitent partager leur passion du jeu vidéo avec quelqu'un qui n'y connait pas grand-chose. De toute manière, le jeu n'a pas besoin d'être difficile pour être satisfaisant, car c'est la diversité des mécaniques de jeu, sa direction artistique colorée et le sujet de la parentalité qui rendra le jeu intéressant et addictif.

Image

Vous aurez plaisir à vous balader dans le monde que It Takes Two vous propose. Les déplacements de Cody et May seront fluides et agréables, rendant la progression moins fastidieuse et frustrante. Cela est dû en partie à des animations détaillées et diversifiées simulant un effet de souplesse sur les personnages. Le sprint, la charge et le double saut seront satisfaisants à effectuer et permettront d'échapper à de nombreuses reprises à une mort atroce. Les objets et personnages auront un aspect très organique avec de multiples déformations leur donnant un rendu élastique, cartoon. Dans le jeu vous aurez aussi la possibilité d'aller sous l'eau et d'explorer les fonds marins, ce qui donne dans la majorité des cas, une sensation désagréable manette en main. Ce n'est pas du tout le cas dans It Takes Two où vous aurez plaisir à nager et explorer les lieux. Finalement les animations répondent bien aux différents contrôles et enlèveront une partie de frustration qui se fait sentir lorsqu'on n’arrive pas à faire ce que l'on veut.

Image

L'un des points forts du jeu est sa diversité que ce soit au niveau des décors, des mécaniques de gameplay mais aussi par la multitude de nouveaux personnages que Cody et May rencontreront dans le jeu.

Dans chaque niveau du jeu, vous aurez en votre possession deux nouveaux gadgets, un pour chaque joueur. Ils seront complémentaires et devront être utilisés par les deux joueurs pour créer des combinaisons. Par exemple, dès le premier niveau May obtiendra la tête d'un marteau et Cody sera quant à lui équipé de clous qu'il pourra envoyer ou récupérer à la manière de la hache de Kratos, afin de créer des passages sur les murs qui ne pourront être traversés qu'avec la tête du marteau. Cependant, malgré les nombreux gadgets que l'on trouvera tout au long du jeu, leurs utilisations au sein d'un même niveau seront assez répétitives.

It Takes Two est un véritable hommage au jeu vidéo et il vous le prouvera en vous faisant passer par tous les genres de jeu, allant du Beat them up avec un gameplay de combat dynamique à la Devil May Cry jusqu'à du Hack'n'slash en vue de dessus vous permettant d'incarner un magicien ou un guerrier comme dans la tradition des jeux de rôle. Bien évidemment, tous les genres de jeu seront représentés pendant de courtes sessions de jeu, rendant l'aventure moins routinière et beaucoup plus amusante. Cela sera une bien belle manière d'attirer les non initiés vers le jeu vidéo, en leur proposant une vision globale et diversifiée de ce média. Et en plus vous découvrirez tout ça en duo ce qui est deux fois plus satisfaisant.

En plus de se renouveler dans ses mécaniques de gameplay, vous explorerez de nombreux décors tous originaux et différents les uns des autres. De nombreux thèmes seront mis à l'honneur comme le thème du cirque, de l'espace, de la nature ou de la musique. Ces lieux seront d'autant plus différents que les modèles 3D seront inédits d'un niveau à l'autre, ce qui apportera un dépaysement à chaque instant. Les niveaux que vous traverserez seront fournis de détails en tout genre et avec une interactivité poussée par moment. Vous aurez de nombreuses zones ouvertes vous laissant la possibilité de sortir du chemin imposé par le scénario afin de vous laisser la liberté de fouiller chaque recoin des lieux, à la recherche de détails ou de références cachées.

Et enfin, vous ferez la connaissance de nombreux personnages, qu'ils soient des espèces végétales, animales ou anthropomorphiques. Chaque niveau aura ses personnages et ses propres enjeux. Il faudra vous lier d'amitié à certaines de ces espèces pour avoir la possibilité d'avancer dans le jeu ou au contraire les affronter lors de combats de boss qui sont, en passant, pas toujours très bien pensés et assez répétitifs dans leurs mécaniques. On se surprendra à s'attacher plus aux personnages qu'aux héros eux-mêmes, car certaines de leurs actions seront discutables.

Cependant, tout n'est pas parfait et vous multiplierez les mêmes phases de jeu comme les passages sur des rails ou les combats de boss intervenant à chaque fin de niveau. Il y aura souvent besoin d'activer ou de récupérer trois objectifs avant de pouvoir conclure un niveau, ce qui rend cette avancée assez répétitive et finalement ce seront les zones non ouvertes qui offriront le plus de plaisir.

Image

Après avoir fini le jeu, vous n'aurez pas de contenu supplémentaire, mais seulement la possibilité de rejouer chaque chapitre de l'aventure. Vous pouvez tenter de jouer avec May si vous aviez Cody pour votre première partie, ce qui change quand même pas mal de choses vu que les deux héros ont des gadgets différents, même si l'aventure restera potentiellement la même. Vous aurez aussi la possibilité depuis le menu principal de rejouer aux mini-jeux débloqués durant votre périple, ce qui peut être intéressant pour des courtes sessions de jeu entre amis. Finalement, la rejouabilité est anecdotique et n'aura d'intérêt que pour partager et faire découvrir le jeu à une autre personne ou lui faire revivre les meilleurs moments du jeu.


En conclusion, It Takes Two offre une diversité de décors, personnages et gadgets, empêchant les joueurs de s'ennuyer et de poser la manette créant un effet addictif. Le jeu se renouvellera sans cesse et fourmillera de bonnes idées dans ses mécaniques, même si elles sont pour la majorité piochées à droite à gauche. Les sensations, manette en mains, seront agréables et les animations donneront un effet organique et de souplesse aux personnages. La facilité du jeu pourra déranger les joueurs cherchant le challenge et les défis, mais il rendra le jeu accessible à tous et offrira une fenêtre d'entrée dans ce médium qu'est le jeu vidéo.
Note : 4/5

Plaisir à faire les trophées, le Platine / 100%

Image

La chasse aux trophées ne s'annoncera pas très compliquée, car il vous faudra seulement fouiller un minimum les lieux que vous explorerez. Ces trophées seront en fait des références ou des clins d'œil à d'autres jeux ou films. Certains vous proposeront un défi intéressant comme (Or) Pros des plateformes qui vous demandera de grimper au sommet d'une tour en sautant de plateforme en plateforme, cependant celles-ci se déplaceront suivant l'axe de la tour et il vous faudra un bon timing pour arriver au sommet de cette tour infernale. En ce qui concerne les autres trophées, il vous faudra effectuer des actions ou interagir avec certains objets, comme (Or) On casse la tirelire où vous devrez tout simplement détruire un cochon tirelire en porcelaine pour y voler toutes les économies de Rose. Il y aura un trophée de collecte qui vous demandera de trouver et jouer à tous les mini-jeux de l'aventure : (Or) Insatiables. Ces derniers seront répartis un peu partout et vous aurez une indication de leur localisation et obtention depuis le menu de sélection de niveau. Évidemment, le jeu étant un jeu coopératif, il vous faudra l'aide de votre coéquipier pour obtenir certains trophées comme (Bronze) La tête dans les étoiles qui vous demandera d'éjecter votre ami dans les étoiles. Enfin, comme dit plus haut, vous aurez des trophées faisant un clin d'œil à des jeux vidéos comme Zelda avec (Or) Force triangulaire ou à leur ancien jeu A Way Out avec le trophée (Or) Une grande évasion.

Cependant, je souligne le fait que le partenaire utilisant le pass ami n'aura pas la possibilité d'obtenir les trophées, faites donc bien attention à ce point avant de vous lancer dans l'aventure.

Vous l'aurez compris, vous n'aurez pas beaucoup de mal à obtenir le (Platine) dans ce jeu, ce qui est un bon point pour tous les amateurs de trophées platine faciles. Cependant, il est dommage qu'il y ait si peu de trophées, ce qui est une habitude pour Hazelight car A Way Out aussi n'avait pas beaucoup de trophées. Ces derniers seront sympathiques et ne demanderont pas de temps de jeu supplémentaire sauf pour trouver les mini-jeux ratés pendant votre périple. Il vous faudra bien évidemment faire preuve de coordination dans votre quête du platine sans quoi vous pourriez passer à côté de certains trophées.
Note : 5/5

Conclusion

En conclusion, It Takes Two offre une aventure coopérative inoubliable et diversifiée nous faisant passer par de multiples lieux tous aussi impressionnants les uns que les autres et ayant pour but le voyage et l'émerveillement. Le jeu abordera le thème du divorce, qui n'est pas fréquent dans le jeu vidéo, mais avec quelques imperfections et des soucis d'écriture. La durée de vie du titre d'une douzaine d'heures est impressionnante, surtout avec la variété de personnages, gadgets et lieux auxquels vous ferez face. Le jeu, au prix de 39 euros, vous permettra de jouer avec un ami sans que ce dernier ne mette la main au portefeuille. Vous en aurez pour votre argent comparé à d'autres jeux du genre qui durent moins longtemps, avec moins de diversité et où la lassitude se fait sentir au bout de quelques heures.

It Takes Two est donc un must have de cette année et vous fera passer par toutes les émotions, que ce soit la surprise, la joie ou la peine. Et puis, un jeu coopératif en local est tellement rare de nos jours, alors pourquoi s'en priver.
Contenu du jeu
Aspect technique du jeu
Plaisir à jouer et à rejouer
Plaisir à faire les trophées
18
Je recommande ce jeu : Aux enfants

Elite-man (Elite-man)

191
891
2743
9280