Insurgency : Sandstorm

ps4

1
6
10
14
14
-

Infos complémentaires

+ -
Date de sortie : 29/09/2021
Genre(s) : FPS
Territoire(s) : FRANCE

134 joueurs possèdent ce jeu
31 trophées au total
0 trophée online
0 trophée caché

Platiné par : 0 joueur (0 %)

100% par : 0 joueur (0 %)


Note des joueurs :
3.5/5 - 2 notes

Pas de note
des platineurs

Test rédigé par ElaStickK le 15-10-2021 - Modifié le 09-11-2021

Introduction

Image

Un portage très attendu par les fans :

Sorti il y a maintenant 3 ans sur PC, et attendu par beaucoup sur console, Insurgency : Sandstorm débarque enfin sur PS4 (et Xbox One) le 29 septembre 2021. Développé par New World Interactive, le jeu est un FPS multijoueur qui se veut très poussé sur le réalisme.

Faisant suite au premier épisode déjà très apprécié de 2014, ce second opus a été difficile à porter sur console selon les développeurs. Alors, l'attente est-elle justifiée ? A-t-on le droit à la même expérience que sur PC avec ce portage console ?

Ce test a été réalisé sur PS4 FAT. Il est d'ailleurs curieux de constater que le jeu n'est pas encore sorti sur PS5, peut-être car la sortie PS4 était déjà compliquée.
Contenu du jeu
Le même contenu que sur PC à peu de choses près :

Si vous aviez déjà joué à la version PC, vous retrouverez à peu près tout ce que propose cette dernière sur le portage console. Vous pouvez jouer en local ou en ligne, les personnes n'ayant pas internet peuvent donc profiter du jeu (mais ne peuvent pas débloquer de trophée !). En ligne, vous aurez le choix entre jouer contre de vrais joueurs, ou alors contre l'IA. Dans les deux cas, vos stats seront conservées, contrairement au mode local.

Pour ce qui est des modes de jeu, le mode Coop vs IA en propose 2 (avec une alternative "hardcore"), et le mode multijoueur pur en comporte 3. On y retrouve pour le PVP le classique "Checkpoint" qui consiste à capturer des objectifs qu'une équipe essaye de défendre, mais nous avons aussi un mode "Push" et "Firefight". Le mode Coop quant à lui propose le mode "Checkpoint" et un mode "Survie". Les maps sont très nombreuses et possèdent toutes une alternative de nuit, changeant totalement l'atmosphère de la partie. Un mode stand de tir vous permet également de tester vos classes avant de rentrer sur le terrain.

Concernant les classes et autres équipements, ici pas besoin de tout débloquer comme dans un Call of Duty. Une fois la classe débloquée, vous pourrez tout utiliser, il faudra simplement choisir consciencieusement son équipement, car nous sommes limités en points. Chaque arme/accessoire coûte des points, et vous devrez ne pas dépasser un certain nombre. Il existe une classe de fusilier classique, mais aussi de tireur d'élite, d'arme lourde, de commandant (pour les tirs aériens), ce qui vous permet de vous adapter à votre style de jeu préféré. La personnalisation du personnage est cependant plutôt classique, car le jeu se veut réaliste (et ce n'est pas plus mal !).

Pour les vétérans du jeu, presque tout y est, et pour les nouvelles recrues, beaucoup de contenu en perspective pour s'amuser de nombreuses heures, pour le peu que l'on accroche au gameplay.
Aspect technique du jeu
L'aspect technique a cependant un peu fait la guerre... :

Là où le bât blesse pour Insurgency : Sandstorm, c'est bien le côté technique du jeu. Cette bonne vieille PS4 commence à se faire vieille, et faire tourner des jeux comme celui-ci devient de plus en plus compliqué.

Le jeu s'en sort plutôt bien graphiquement. On sent tout de même qu'un gros travail pour rendre le tout joli visuellement a été réalisé, du moins pour tout ce qui est relativement proche de votre personnage, car les décors affichés un peu plus loin sont pixelisés, rendant parfois la lisibilité assez compliquée. Les détails de vos bras et de l'arme sont les plus réussis. On notera tout de même quelques textures qui mettent parfois un peu de temps à charger.

Pour ce qui est du son, très peu de musique, mais beaucoup d'effets sonores durant les parties, qui nous immergent parfaitement au cœur de la bataille. Entre les bruits d'explosion, de coups de feu, des voix, des cris, il n'y a pas à dire c'est très réussi, ce qui permet d'augmenter la part de réalisme que souhaite amener le jeu. Les débutants seront même surpris lorsqu'ils ne verront absolument rien sur une map de nuit, surtout s'ils ont oublié leur paire de lunettes de vision nocturne.

Concernant l'optimisation, c'est selon moi le gros problème d'Insurgency sur console. J'imagine que de porter le jeu en le rendant visuellement agréable a dû demander quelques concessions sur le gameplay, mais là cela ampute une partie du plaisir de jeu. Le jeu est limité à 30fps, ce qui fait mal par rapport à d'autres gros FPS de la console (comme Battlefield par exemple). D'ailleurs vous resterez rarement à ce seuil, car le jeu oscille bien souvent entre 15-20fps durant de grosses phases de bataille. Très peu de bugs à signaler cependant. J'ai également eu personnellement 2 crashs durant mes parties, annulant bien évidemment tout ce que vous aurez accompli dans ces dernières. L'IA du mode Coop et Local est quant à elle peu intelligente, mais peut tout de même vous tuer en 1 balle. À vous d'être simplement plus réactif !

De manière générale, si le jeu est relativement beau sur la console de Sony, on ne va pas se cacher que l'optimisation limitant grandement la fluidité du jeu a un grand impact sur le gameplay, rendant la prise en main moins agréable, et le gameplay déjà lent de base devient simplement mou.
Plaisir à jouer et à rejouer
Un FPS particulier et différent des autres :

La durée de vie du jeu dépendra bien évidemment de si vous accrochez ou non à ce FPS. Cependant, contrairement à un Call of Duty qui propose beaucoup de contenu à débloquer, ou alors un Rainbow Six Siege qui propose un système de match classé, tout ce qui vous incitera à jouer et rejouer à Insurgency, c'est simplement d'aimer le jeu. En effet, il y a peu de contenu à débloquer si ce n'est du cosmétique pour votre soldat.

Concernant le plaisir de jeu, il est évident que si vous aviez déjà goûté à la version PC, vous trouverez cette version très limitée et peu satisfaisante. Si par contre vous n'y aviez jamais joué, vous apprécierez le côté réaliste du jeu si vous êtes un passionné de jeux de guerre.

Attention tout de même, la prise en main est un peu spéciale, et le gameplay ne plaira pas à tout le monde, surtout ceux qui sont habitués à frag à tout va. Ici, le style de jeu sera plus tactique et lent, bien que cela ne vous empêche pas de courir comme un zozo dans la mêlée, au risque de titiller vos collègues (le chat vocal est souvent utilisé, même en Coop vs IA).

Ayant déjà joué à la version PC, j'ai tout de même pris du plaisir à redécouvrir le jeu en version console. La seule différence restant finalement technique (bien qu'il y ait un gouffre entre les deux supports !).
Chasse aux trophées
Un platine simple pour les habitués :

Le platine dépendra beaucoup de votre habileté aux FPS sur console. En effet, pas ou peu de trophées se débloquent à force de jouer, mais beaucoup d'actions à réaliser, et certaines peuvent être compliquées si l'on n'est pas à l'aise avec ce style de jeu.

Au programme, les classiques trophées de 100 objectifs à capturer, d'être le meilleur joueur d'une manche, mais aussi des trophées du type enchaîner 3 tirs à la tête, ou alors tuer un adversaire avec sa grenade, ou le difficile tuer un ennemi en enfonçant une porte.

Cependant, il paraîtrait que malheureusement, 2 trophées soient glitchés et impossibles à obtenir à l'heure actuelle. Quand on sait le temps que le jeu a mis pour être porté sur console, on espère qu'il sera tout de même patché plus rapidement que ça...

Un platine relativement classique et qui d'un côté fera plaisir à ceux qui n'aiment pas passer des heures sur un jeu, mais qui en contrepartie demandera de réaliser des trophées plutôt "situationnels" et donc pas forcément évidents. Il est bon de noter que les trophées peuvent être réalisés en Coop Vs IA, rendant leurs obtention plus "simple".
Conclusion
Un quasi sans faute, sauf pour l'optimisation assez capricieuse :

C'est un portage extrêmement fidèle à la version PC que nous a pondu New World Interactive. C'est une bonne chose, car cela permettra à ceux qui n'ont pas la chance d'avoir une machine suffisamment puissante de découvrir le jeu sur console. Il faut cependant prendre en compte que Insurgency n'est pas un FPS fait pour courir dans le tas et tirer sur tout ce qui bouge ! Vous devrez un minimum aimer le jeu d'équipe pour accrocher au gameplay.

Il a fallu bien évidemment voir quelques petites choses au rabais pour faire tourner le jeu sur console, et cela se ressent beaucoup sur l'optimisation générale du titre. Vous n'aurez pas la même expérience de jeu sur une console capée à 30fps et un PC à 140fps. Mais si vous voulez simplement essayer cette série tout en faisant des trophées, c'est tout à fait convenable.
J'ai aimé
  • Enfin un très bon FPS tactique sur console !
  • Des graphismes plutôt réussis de près...
  • Tous les équipements des classes déjà débloqués.
  • Possibilité de jouer sans connexion (mais trophées pas faisables en local).
Je n'ai pas aimé
  • Une optimisation très aléatoire.
  • ... mais pas toujours très beau de loin.
  • Une expérience moins agréable que sur PC.
14
Je recommande ce jeu : Aux spécialistes du genre, Aux fans de la série, Aux curieux

ElaStickK (ilorraine2002)

103
639
1322
4442