Horse Club Adventures 2

ps4

1
1
22
18
12
3

Infos complémentaires

+ -
Date de sortie : 24/11/2022
Genre(s) : Aventure
Territoire(s) : FRANCE

4 joueurs possèdent ce jeu
42 trophées au total
0 trophée online
0 trophée caché

Platiné par : 2 joueurs (50 %)

100% par : 2 joueurs (50 %)


Pas de note
des joueurs

Pas de note
des platineurs

Test rédigé par charlrai1911 le 13-12-2022 - Modifié le 13-01-2023

Introduction

Image

Image
 
 
On le sait tous, le cheval c’est trop génial ! C’est pourquoi après un premier opus en mai 2021, Wild River Games revient avec Horse Club Adventures 2 en novembre 2022.
Le jeu semble, comme beaucoup de jeux de chevaux, plutôt axé pour les enfants et ça se remarque très facilement à la bande annonce. Et aussi parce que cette dernière est publiée par Wild River Games for Kids. Alors il faudra bien perdre une quinzaine d’années pour se plonger dans cette aventure sans préjugés et profiter à fond des aventures d’Hazelwood. Un bon retour en enfance qui, je l’espère, me rappellera mes heures passées sur Horse Life.

Prêt à chevaucher ? Alors mettons le pied à l’étrier pour suivre les aventures de Charlrai et son cheval Biscotte !
Contenu du jeu
Image
 
 
Amies pour la vie
 
Dans la continuité de son prédécesseur, nous retrouvons à notre arrivée à Lakeside nos quatre amies Sophia, Hannah, Lisa et Sarah avec leurs chevaux Mystery, Storm, Blossom et Cayenne. Nous serons guidés par nos quatre complices tout au long de l'histoire. Elles nous aideront à progresser, à nous occuper de Biscotte et c'est avec elles que nous coopérerons pour atteindre notre objectif final. Et parce qu'entre amies on sait s'amuser, on pourra faire la course, prendre en photo nos exploits et rendre service aux habitants du village ! En revanche, si vous aimez vous amuser avec vos copines en réel, vous ne pourrez malheureusement pas jouer en coopération.
Surtout, nous ferons ce qui nous plait le plus : galoper à travers un monde ouvert pour profiter de notre monture et des paysages de Lakeside.
 
Même au paradis des chevaux, la vie n’est pas toute rose. Comme dans la vraie vie, il y a toujours une personne - et pas une amie - pour se mettre en travers de notre chemin. Sous les traits d’une charmante jeune fille, vous devrez en réalité composer avec une méchante fille à papa qui, aidée de son frère, tentera de faire tout mieux que vous. Elle est d’ailleurs persuadée d’être meilleure que vous, à vous de lui prouver le contraire !
 
 
Lakeside
 
Votre destrier et vous-même évoluerez au travers de la ville de Lakeside. Chevauchez dans ce monde ouvert entre champs de blé, montagnes, traversez des rivières et longez la plage pour découvrir tous les coins et recoins de cette campagne où fleurissent des lieux où Biscotte pourra s'épanouir. Le monde ouvert est vraiment le gros point fort du jeu. Il est relativement vaste, possède des paysages diversifiés, un grand nombre de points d'intérêts, il nous force même à regarder la carte pour réussir à rejoindre notre objectif au risque de se retrouver coincé ou de faire un immense détour. Pour ceux ayant déjà fait le premier opus, vous reconnaîtrez la carte que vous avez déjà parcourue, seule la ville d’Hazelwood fait figure de nouveauté. Et on n’y passe pas tant de temps que ça en plus vu qu’elle est interdite aux chevaux. Le monde de Lakeside regorge de quêtes à réaliser pour vos voisins. Avancez dans l'histoire et les missions secondaires pour débloquer des récompenses qui vous embelliront. Car oui, dès votre arrivée à Lakeside, vous devrez personnaliser votre personnage et votre cheval. Vêtement, cheveux, crinière, selle... Tout y passe, même votre nom et celui de votre compagnon devra être choisi. Et comme dit à l'instant, vous débloquerez de nouvelles tenues en accomplissant des missions. Seul (gros) hic, il est impossible de choisir d'incarner un garçon, à croire que la pratique de l'équitation est réservée aux filles à Lakeside. Je n'ai aussi vu aucun homme sur un cheval de toute mon aventure, ce qui me laisse un peu perplexe.

 
 
Galop 7
 
Une multitude d'épreuves nous attend à Lakeside et vous trouverez forcément ce qui vous botte. À l'inverse, vous aurez aussi votre bête noire. Vous retrouverez les classiques : sauts d’obstacles, dressage, courses mais aussi d'autres plus originales. Je n’en dis pas plus, vous les découvrirez par vous-même. Si réussir à obtenir une médaille dans chaque épreuve est un jeu d’enfant, viser les trois médailles s’avérera bien plus complexe. Il vous faudra manier votre cheval à la perfection. Vous devrez réussir à le diriger, à saisir le bon timing pour sauter et à rester concentré au maximum pour le dressage. Vous devrez être organisé, patient et un peu minutieux pour ne pas confondre vitesse et précipitation. Plus vous allez vite, plus Biscotte sera difficile à contrôler. En plus d'être diversifiées, les épreuves présentent une réelle graduation dans leur difficulté, nous permettant de nous entraîner en facile ou en moyenne difficulté avant de s'attaquer au mode difficile. Et pour obtenir trois médailles dans ce dernier mode, vous avez plutôt intérêt à maîtriser votre animal à la perfection.

S’amuser à cheval c’est bien mais un cheval, ça s’entretient. Vous devrez veiller à le garder propre, en bonne santé et à le choyer pour établir une relation de confiance et devenir des meilleurs amis ! Vous gagnerez aussi des bonus à entretenir une bonne relation avec Biscotte, il sera plus rapide et plus endurant s’il mange bien et s’il est propre. À l’inverse, délaissez-le et il s’affaiblira. Heureusement pour vous, vous n'aurez qu'à vous occuper du votre, vos amies s'occuperont elles-mêmes de leur monture.
Aspect technique du jeu
Image
 
 
Les mauvaises nouvelles vont commencer ici
 
Ce qui frappe tout le long de notre histoire, c’est son gros manque de fluidité. Les animations sont souvent saccadées et la caméra devient instable lors des manœuvres un peu périlleuses. C’est vraiment dommage pour un jeu d’équitation car ce qui est souvent apprécié chez un cheval, c’est quand même sa grâce. Dans certaines épreuves, les caprices de la caméra iraient même à nous donner le tournis.
Tout semble très codifié, les mouvements ne sont pas naturels et répétitifs et le cheval est un peu lent même au galop et un peu long à la détente quand il s’agit de ralentir. Ou alors la transition du trot vers le pas et l’arrêt manquent vraiment de finitions.
Les zones sont elles aussi particulièrement scriptées, si Biscotte doit s’arrêter dans une zone, c’est vraiment dans cette zone et pas dix centimètres à côté. Les chemins sont aussi très réglementés, un rocher un peu haut ou une rivière soudainement trop profonde, vous serez souvent stoppés brutalement. Entre les forêts inaccessibles et les champs de maïs qui sont des zones mortes impossibles d'accès, vous devrez faire des tours et des détours pour vous rendre à votre objectif. Cet aspect très rigide coupe l’immersion du joueur et laisse peu de place au naturel quand celui-ci arrive au galop pour se prendre un mur invisible.
Autre point noir du jeu qui, couplé aux zones inaccessibles nous fait tourner en bourrique, l'absence de GPS. S'il y a bien une boussole pour indiquer la direction et la distance de la quête, il est impossible d'afficher le chemin y menant. Ouvrir la carte toutes les deux minutes ça va deux secondes, au bout d'un moment c'est un peu trop. Même en utilisant la carte, il est parfois difficile de se repérer. À peu près tout est indiqué sur la carte (points d'intérêt, objets collectés, épreuves réalisées...) ce qui d'un côté est très bien mais, étant donné que les quêtes principales et secondaires ne sont pas mises en avant, il est souvent difficile de les trouver. La possibilité de trier ce qui est affiché sur la carte n'aurait pas été de trop.
 
 
 
Place aux bonnes nouvelles
 
Parce qu’il n’y a pas que du mauvais, les graphismes de Horse Club Adventures 2 ont vraiment beaucoup à nous offrir. Ils sont parfaitement imparfaits, très colorés et bien contrastés mais les rochers sont un peu anguleux, les arbres manquent de profondeur et les décors manquent de détails. Loin d’être une mauvaise chose, c’est exactement ce qu’on attend d’un jeu pour enfant, c’est simple, beau et finalement juste enfantin.
Même constat au niveau de la bande-son, rien d’extraordinaire mais elle reflète parfaitement l'ambiance hippique d'une aventure dédiée aux bambins. On remercie Winifred Phillips de nous accompagner tout au long de notre aventure avec ses musiques plus hippiques qu'épiques. Autre nouveauté qui facilitera l’aventure pour nos loulous, les dialogues sont entièrement doublés en français, contrairement à son prédécesseur.
Le gameplay est très diversifié, on ne joue pas de la même façon une épreuve de dressage, qu'une course avec saut d'obstacle ou même qu'une quête qui demande de réaliser des actions spécifiques. Encore une fois, il reste assez simpliste et certaines touches ne sont quasiment pas utilisées, ce qui le rend abordable pour les plus petits. Toujours dans l'optique de rendre l'aventure réalisable par tous, les missions principales sont très simples autant intellectuellement que physiquement. La réelle difficulté se fera ressentir dans certaines missions secondaires qui demanderont plus d'exploration là où le joueur sera plutôt guidé dans l'histoire principale.
Plaisir à jouer et à rejouer
Image


Le plaisir à jouer est plutôt complexe à décrire alors je resterai 100 % subjective. J’ai vraiment eu beaucoup de mal à m’immerger dans Horse Club Adventures 2. Les quêtes principales sont en grosse partie composées de distance à parcourir avec les filles. L’animation rendant déjà assez ennuyeuses les balades, ce sera pire quand vous serez accompagné. Si vous allez trop vite, les filles s’arrêteront car vous êtes trop loin, vous devrez donc faire demi-tour. Si vous devez aller jusqu’à un point suivi par une des filles, c’est au point d’arrivée que vous devrez attendre si vous avez été trop vite. Encore une fois, ces petits problèmes cassent la fluidité du jeu. Ce trop-plein de promenades rend les quêtes principales un peu lourdes et je n’avais qu’une seule envie de mon côté, finir l’histoire pour en être débarrassée. Pourtant, le scénario est plutôt chouette - bien que bateau - mais c'est pour les enfants aussi. J'ai vraiment eu l'impression que ces balades ne sont là que pour gonfler la durée de vie de l'histoire. Les épreuves sont en revanche un vrai plaisir à faire. Ni trop simples, ni trop faciles et avec un gameplay très plaisant, on s'amusera vraiment à essayer de viser les trois médailles !

Une fois l'histoire terminée, j'ai vraiment pris plaisir à réaliser les quêtes secondaires qui nous donnent plus de liberté et nous demandent de chercher un peu plus dans notre environnement. Les objectifs se complexifient un peu plus et ce n'est pas pour me déplaire. Sauf pour la quête des fers-à-cheval, c'est un peu abusé. Pour certaines quêtes, on reste quand même obligé de faire des grands allers-retours à travers Lakeside. Mais au moins cette fois-ci, on est seul et on n'a pas à se préoccuper de limaces qui traînent derrière. Autre point que j'ai vraiment adoré : la personnalisation. J'adore pouvoir customiser mes personnages alors pouvoir le faire avec ma cavalière et Biscotte, c'était vraiment chouette !
Les transitions sont assez rapides et ça aussi, ça fait plaisir. Pas de temps de chargement à rallonge, on profite ici d'un jeu fluide et performant. Enfin si on ne percute pas le bord du chemin et qu'on ne regarde pas son cheval courir bien entendu.


Pour ce qui est du plaisir à rejouer, je n'irai pas refaire l'histoire mais il n'est pas impossible que certains y retournent pour retenter l'aventure. Avec une bonne vingtaine d'heures de jeu pour tout finir à 100 % et une exploration totale de Lakeside, on a déjà bien fait le tour de Horse Club Adventures 2. Pour ceux qui ont adoré les épreuves ou qui veulent battre leur propre record, il sera toujours possible de les faire et refaire à l'infini.
Chasse aux trophées
Image


La chasse aux trophées sera un jeu d'enfant. Enfin si on ne compte pas (Argent) Éclat doré. En dehors de ce trophée, il suffira de réaliser l'histoire principale, presque toutes les quêtes secondaires, de donner des pommes et d'obtenir au moins une médaille dans chaque épreuve, ce qui est largement abordable. Pour le plus compliqué, (Argent) Éclat doré, le joueur devra réaliser une quête secondaire qui demandera de trouver cinquante fers-à-cheval. Le problème avec ces fers, c'est qu'ils sont dispersés dans toute la carte mais ne sont absolument pas indiqués. Autant vous dire que c'est comme chercher une aiguille dans une botte de foin.

La course au platine ne propose donc pas vraiment de challenge, n'apporte pas grand-chose de plus que les missions et se révèlera même plutôt horrible si vous détestez chasser les collectibles.
Conclusion
Horse Club Adventures 2 est un bon jeu d'équitation de par son ambiance générale et son contenu. Malheureusement, ce n'est pas assez pour le rendre complètement amusant tant il semble parfois scripté sans possibilité de sortir des sentiers battus. Le bon gameplay simple mais varié viendra s'écraser sous les imperfections techniques du cheval et de la caméra. Ajoutez à cela une liste des trophées peu attractive et on obtient un jeu très moyen pour un chasseur. À moins d'être fan des platines faciles à obtenir.
J'ai aimé
  • Lakeside, un village vaste et diversifié.
  • Des habitants super sympas.
  • Des épreuves bien pensées.
  • De très jolis paysages.
  • Les quêtes secondaires.
Je n'ai pas aimé
  • Les animations saccadées.
  • L'absence de GPS.
  • Une liste des trophées pas très intéressante.
  • Des zones trop codifiées.
  • Une caméra parfois incontrolable.
  • Les missions principales.
12
Je recommande ce jeu : Aux enfants, Aux chasseurs de trophées/platine facile

charlrai1911 (charlrai1911)

139
978
1263
3648