Ghost Trick : Détective fantôme

ps4

1
6
9
14
17
3

Infos complémentaires

+ -
Date de sortie : 30/06/2023
Genre(s) : Action , Aventure
Territoire(s) : FRANCE

43 joueurs possèdent ce jeu
30 trophées au total
0 trophée online
3 trophées cachés

Platiné par : 24 joueurs (56 %)

100% par : 24 joueurs (56 %)


Note des joueurs :
5/5 - 1 note

Note des platineurs :
5/5 - 1 note

Test rédigé par dayvyde le 05-07-2023 - Modifié le 05-07-2023


Introduction

Image

Tout le monde connaît la célèbre console portable pliable, la Nintendo DS qui s’est vendue à plus de 150 millions d’unités à travers le monde. C’est sans conteste la meilleure vente de Nintendo à ce jour. Et sachez que sur cette plateforme, un petit jeu de la part d’un éditeur sans prétentions, à savoir un certain Capcom, a vu le jour en 2011 dans nos contrées. Il s’agit, vous l’aurez compris, de Ghost Trick : Détective Fantôme.

De type point’n’click, nous sommes aux commandes de Sissel, un fantôme dont le corps est mort depuis très peu de temps. Mais le problème est que, devenu un esprit, Sissel ne se souvient plus de rien et n’a donc aucune idée des circonstances de sa mort… L’espace d’une nuit il va donc tout faire pour comprendre ce qui lui est arrivé. Une nuit et pas plus, car une fois que le soleil se lèvera, il disparaîtra à tout jamais !

Partons donc à l’aventure et voyons ensemble ce que vaut cette nouvelle version plus de dix ans après sa sortie initiale.
Contenu du jeu
Notre quête en recherche de réponses commence donc dans une décharge, où l’on voit notre corps, sans vie, gisant sur le sol. À coté, une femme est sur le point de se faire assassiner ! En voyant cette scène, notre seule idée est de la sauver. Mais dans cet état, il est évident que nous ne sommes pas en mesure de réaliser une telle chose. C’est donc impuissant, que l’on assiste à la mort de cette jeune femme…

C’est à ce moment-là qu'une lampe de bureau nous interpelle. Oui, une lampe douée de parole, prénommée Ray qui plus est ! Elle nous explique alors qu’en étant dans cet état fantôme, nous avons la capacité de remonter dans le temps lorsque quelqu'un vient de mourir. Certes, on ne peut revenir que quatre minutes en arrière, mais c’est largement suffisant pour comprendre les circonstances qui ont amené la personne de vie à trépas et tenter de changer le cours des choses.
Pour parvenir à inverser la situation nous devrons jongler entre deux "mondes". Le premier est le monde fantôme dans lequel nous pouvons nous déplacer d’un objet à un autre tant qu’ils sont à une distance respectable. Et le deuxième est le monde normal où il est possible de manipuler certains objets, comme faire rouler un ballon ou faire tomber un cadre photo par exemple. Et pour se déplacer dans un lieu différent, le seul moyen sera d’emprunter des lignes téléphoniques, si tant est qu’elles soient actives.

Ces premières minutes nous permettent donc de saisir le fonctionnement global du jeu et toutes ses mécaniques, dont certaines sont assez subtiles. Et c’est au travers de dix-sept chapitres que nous évoluerons pour obtenir toutes les réponses à nos questions, la première étant : pourquoi et comment notre personnage a été tué ?! Pleine de rebondissements, l’histoire ne cessera de nous surprendre et nous tenir en haleine jusqu’au bout.

Une fois le dénouement final atteint au bout d’une dizaine d’heures, une sélection de chapitres est à notre disposition pour revenir à un moment précis de l’aventure, pour découvrir le résultat de nos actions en les faisant différemment par exemple.

En bonus, une galerie d’images et de musiques du jeu sont disponibles. Au départ, il n’y en a aucune et tout se débloque au fur et à mesure de notre avancée.
Et histoire de faire un peu passer le temps, il y a un mode Ghost Puzzles qui propose un jeu de taquin sous trois formats différents : 3x3, 4x4 et 5x5. Le but ici est de reconstituer des tableaux découpés en plusieurs morceaux placés aléatoirement en les faisant glisser. Une bonne dose de patience et de logique est alors nécessaire pour arriver au bout.
Aspect technique du jeu
La première question qui se pose ici est la suivante : est-ce que la transition de la Nintendo DS vers la PS4 est réussie ? Et c’est un très bon oui ! Si dans l’ancienne version tous les déplacements de l’âme de Sissel d’un objet à un autre se faisaient à l’aide du stylet, dans cette nouvelle mouture tout est géré avec le joystick gauche, et de manière intuitive. Côté gameplay donc, rien à dire.

Pour ce qui est de l’aspect sonore, l’ensemble est de très bonne facture là aussi. Chaque scène du jeu est accompagnée d’une musique qui est à chaque fois bien appropriée. Que ce soit pendant un simple moment de discussion, une passage d’extrême tension ou encore un instant assez drôle, chaque musique fait mouche.
Petit bémol, le jeu est dépourvu de doublage pour les dialogues. Il faudra donc forcément lire des lignes de texte, qui sont totalement en français. Et pour remplacer les doublages, les dialogues sont pourvus de sons qui font écho aux émotions des personnages.
Pour les connaisseurs de la licence Ace Attorney (un jeu d’enquête Capcom également où l’on contrôle un avocat), l’ensemble de la palette sonore du jeu, que ce soient les musiques ou les sons, nous fera automatiquement penser à cette série de jeux. Et à juste titre étant donné que c’est le créateur est le même, à savoir Shu Takumi.

En revanche, visuellement parlant il n’y a rien de révolutionnaire. L’ensemble des graphismes a été lissé par rapport au modèle d’origine, histoire de coller un peu plus à l’époque actuelle. Et pour éviter d’avoir des images trop étirées, des bandes sont visibles sur le côté, ce qui fait que le jeu ne prend pas toute la largeur de l’écran. Le visuel de ces bandes est par ailleurs modifiable dans les options du jeu.

Et pour un jeu qui a déjà fait ses preuves il y a plus d’une dizaine d’années, sur ma dizaine d’heures de jeu, aucun bug n’est à déplorer, fort heureusement !
Plaisir à jouer et à rejouer
Si vous êtes un aficionado de la saga Ace Attorney, vous pouvez vous jeter les yeux fermés sur Ghost Trick. Pour les autres, n’hésitez pas pour autant, car le jeu, au-delà du fait d’être relativement court à parcourir, reste néanmoins très intéressant et agréable à jouer.

Toutefois, il faut être prêt à digérer un bon nombre de lignes de texte. Mais ce n’est rien en comparaison de n’importe quel titre Ace Attorney en l'occurrence. Même s’il faudra lire, les dialogues restent simples et légers. N’ayez donc pas peur de ce côté-là !

Qui plus est, l’histoire en elle-même est extrêmement intéressante et très riche en rebondissements. Découpée en dix-sept chapitres, elle commence très simplement avec une enquête sur l’assassinat du personnage principal. Mais, très vite, l’aventure évolue avec des protagonistes qui apparaissent et aussi grâce à des évènements qui viennent tout chambouler de manière totalement inattendue.
À l’image d’une série télévisée par exemple, chaque fin de chapitre nous donne envie de poursuivre rapidement le jeu pour découvrir la suite avec une très bonne dose d’excitation ! Et ce, jusqu’à la fin du jeu, alors même que l’on pensait avoir tout compris…
Chasse aux trophées
Pour cette réédition du jeu, Capcom propose trente trophées au total (platine inclus), et il s’agira d’une promenade de santé pour les obtenir.

Tout d’abord, en ayant complété l’histoire, il y en aura dix-huit qui tomberont automatiquement dans votre escarcelle.
Toujours liés à notre aventure, sept autres pourront être obtenus en réalisant des actions bien précises dans des chapitres particuliers. Fort heureusement, une sélection de chapitres étant disponible, il n’y a pas de crainte à avoir si l’action a été ratée. Qui plus est, le détail de chaque trophée est assez explicite pour comprendre aisément la tâche à entreprendre.

Si vous m’avez bien suivi jusqu’ici, vous aurez alors compris qu’il reste quatre trophées à obtenir avant le (Platine).
Pour les trois premiers, ils restent liés au mode histoire et aux différentes actions réalisées. Il faudra être allé dans le monde fantôme au moins 444 fois ce qui est un (Bronze) Un vilain défaut ou bien s’être déplacé entre les objets 444 fois pour montrer que vous avez (Bronze) L’esprit baladeur. Autrement, en avançant dans le jeu une capacité d’échanger des objets sera possible, et en faisant 44 échanges vous comprendrez que ça sera (Bronze) Du pareil au même.

Et pour l’ultime trophée avant le graal, il faudra aller cette fois-ci dans le mode de jeu Ghost Puzzles et réussir à résoudre les trois tableaux de taquin au format 5x5. Avec la bonne méthodologie pour y parvenir, l’obtention de (Or) Métamorphose ne sera qu’une formalité.
Conclusion
Ghost Trick : Détective Fantôme est une petite expérience vidéo-ludique très agréable. L'histoire est sur le principe tout ce qu'il y a de plus banal, certes. Mais avec tous les rebondissements et les énigmes à résoudre pour découvrir le fin mot, ce jeu saura vous tenir en haleine pour vous donner envie d'aller jusqu'au bout !
J'ai aimé
  • Des énigmes intéressantes
  • Une histoire à rebondissements prenante
  • Les personnages aux personnalités variées
Je n'ai pas aimé
  • Trop court
17
Je recommande ce jeu : À tous, Aux chasseurs de trophées/platine facile

dayvyde (Dayvyde)

167
709
1943
6287