Fate/Samurai Remnant

ps5

1
4
8
69
16
3

Infos complémentaires

+ -
Date de sortie : 29/09/2023
Genre(s) : Action , RPG
Territoire(s) : FRANCE

43 joueurs possèdent ce jeu
82 trophées au total
0 trophée online
23 trophées cachés
3 DLC's

Platiné par : 10 joueurs (23 %)

100% par : 0 joueur (0 %)


Pas de note
des joueurs

Pas de note
des platineurs

Test rédigé par Dregs le 23-10-2023 - Modifié le 13-11-2023

Introduction

Image

Disponible depuis le 29 septembre 2023, Fate/Samurai Remnant est un RPG de type hack and slash qui reprend tous les codes de l’anime. Produit du partenariat entre Type-Moon et Omega Forces et distribué par Koei Tecmo, on retrouve également le type Musou des combats dans une moindre mesure. S’il faut également compter sur l’aspect Visual Novel pour la partie narration, il est toutefois bon de signaler que seuls les anglophones pourront apprécier le titre à sa juste valeur.
Trouvez votre Servant et équipez votre arme de prédilection, un grand défi vous attend.
Contenu du jeu
Nous voilà donc dans la peau de Iori Miyamoto, un jeune homme vivant à la période de l’ère Edo, fils adoptif et également apprenti du légendaire Miyamoto Musashi. Ne souhaitant pas servir pour le compte de la guerre, celui-ci passe ses journées à s’entrainer au maniement de l’épée. Un soir, alors que le village est attaqué, notre héros s’interpose face à un adversaire extrêmement puissant. Alors que votre défaite ne fait plus aucun doute, Saber, une jeune femme aux pouvoirs étonnants, vous sauve la mise.
C’est ici que l'on apprend que nous avons été choisi pour faire partie du Waxing Moon Ritual. Celui-ci consiste à composer 7 groupes de Maitres et Servants qui devront s’affronter afin de désigner une seule et unique paire de vainqueurs. Le duo gagnant aura l’honneur de recevoir le Waxing Moon Vessel, permettant d’exaucer un souhait.


Vous l’aurez compris, vous avez été désigné comme Master et Saber n’est autre que votre Servant. A ce titre, les Servant sont des invocations de héros dont le nom consiste simplement en l’évocation de leurs spécialités afin de conserver une once de mystère sur leurs compétences. On retrouvera donc Saber, Rider, Assassin, Archer, Lancer, Berserker et Caster.

Image
Vous aurez donc à cœur de parcourir les différentes zones de la ville au travers d'une quête principale qui se décompose en 7 chapitres. D’ailleurs, dès le 3ème chapitre, le jeu nous demande de prendre des décisions qui aboutiront à des fins différentes. Durant ce périple, de nombreux protagonistes viendront également compléter vos rangs. En effet, en plus de jouer avec Iori et Saber, différents Servants pourront être pris en main au cours de l’histoire. Chacun ayant des caractéristiques qui lui sont propres, il faudra s’adapter au style de combat (corps à corps, attaque à l’arc…), mais également utiliser à bon escient la puissance de vos alliés.


Notez qu’en plus d’équiper des éléments tels que des armes et armures que vous trouverez ou que vous pourrez également acheter, il est très important d’améliorer votre roue de compétences pour gagner en puissance ou encore débloquer de nouvelles techniques. Tout ceci prendra naturellement place au gré de votre progression.
Dans les différents menus, on retrouve également votre inventaire ainsi que les éléments de votre Logbook que vous compléterez en fonction de votre avancée ou de vos découvertes. En somme, il s’agit là de choses très classiques pour un titre du genre.


En plus de la trame principale, des quêtes se nommant Digressions et s’apparentant à des quêtes annexes seront également disponibles. Il faut donc naviguer d’un quartier à l’autre pour relever ces défis. Sans compter sur la Leyline, sorte de monde parallèle sous forme de jeu de plateau, où gagner des cases et contrecarrer l’ennemi sera primordial pour débloquer de nouveaux lieux.
D’ailleurs en explorant les différentes zones, vous aurez l’occasion de participer à diverses activités. Si chaque lieu propose son lot de défis, vous pourrez participer à des batailles, régler des conflits, jouer avec vos amis les chiens et chats… De plus, dans notre maison, on aura à cœur d’effectuer des mini-jeux afin de chouchouter nos épées ou encore construire de nos propres mains des statues de Bouddha afin de les vendre un peu plus tard.
Vous l’aurez compris, Fate/Samurai Remnant propose un large contenu qui offrira toujours son lot de diversité. Bien que les phases de dialogue et les cinématiques occupent une part importante (voir dans la partie aspect technique), vous trouverez toujours de quoi couper la trame principale qui peut parfois être linéaire.
Aspect technique du jeu
Si l’histoire s’imbrique parfaitement, il est encore une fois utile de rappeler que le jeu n’est disponible qu’en japonais sous-titré anglais. Au vu des nombreux dialogues et cinématiques, ce ne sera pas une mince affaire pour le non anglophone de profiter de l’histoire. Cependant une fois passé la barrière de la langue, l’aspect Visual Novel reprend pas mal de codes du genre avec la possibilité de passer manuellement les dialogues afin de prendre le temps de traduire, de les lire en accéléré ou tout simplement switcher ceux-ci ainsi que les cinématiques avec l’option Skip. Cette option prendra tout son sens lors de votre seconde partie en New Game +.
Image
Fate/Samurai Remnant possède la particularité d’expliquer ses différentes actions sous forme de tutoriels. Outre toute cette partie gestion, le jeu, en plus d’être axé sur la découverte et l’exploration, reprend l’aspect Musou pour ses phases de combat, très connu des fans des jeux d’Omega Force. Si jouer sur les combinaisons pour obtenir des combos aux lourds dégâts est une nécessité, il faut également alterner entre les différents éléments (terre, eau, feu…) pour vous adapter au nombre d’ennemis et au style du combat. Comptez également sur une jauge permettant d’envoyer une attaque puissante ainsi que la jauge de votre Servant qui permet, en plus d’utiliser des techniques spéciales, d’incarner votre compagnon pour utiliser sa puissance.

Vous noterez également que malgré un univers ambiant peu changeant de par son emplacement, les personnages que vous serez amenés à rencontrer auront toutefois des caractéristiques différentes. Certes, on reste dans le très basique, mais comparé au bestiaire peu changeant, on appréciera l’effort. A ce titre, style Musou oblige, ne vous attendez pas à rencontrer des ennemis à l’intelligence surdéveloppée. Pour faire simple, les boss auront la particularité d’être des sacs à PV dont il vous faudra au préalable percer l’armure, et les petits ennemis seront là pour faire effet de foule, bien que certains puissent vous poser quelques problèmes.
Image
Enfin, comment ne pas s’émerveiller sur la qualité des décors que vous êtes amenés à parcourir, mais également et surtout des cinématiques. Digne des plus belles scènes d’animes que nous pouvons trouver, Fate/Samurai Remnant s’accompagne également d’une bande son de haut vol. Que ça soit via les musiques et bruits de fond présents dans les différents quartiers, où via le dynamisme des phases de combat, c’est un réel sans faute. Pour vous dire, la vidéo de démarrage du jeu pose déjà de solides bases.

Précisons également qu’au lancement du jeu, je n’ai subi aucun bug, ni framerate qui aurait pu gêner la progression. Le tout est relativement fluide, seuls certains placements lors des phases de combat, uniquement face aux adversaires humains, peuvent poser problème. En effet la caméra ne se replaçant pas automatiquement face à eux, on doit jouer du joystick pour voir où se situent le ou les combattants récalcitrants.
Plaisir à jouer et à rejouer
Fate/Samurai Remnant réussit parfaitement son coup en proposant une nouvelle adaptation de l’anime toujours aussi plaisante. Si les premières heures de jeu peuvent terrifier nombre d’entre vous de par ces nombreux dialogues et autres notices, qui plus est en anglais, la prise en mains et l’avancée dans l’histoire n’en restent pas moins fluides.
Comme évoqué précédemment, le fait que le titre soit exclusivement adressé aux anglophones risque de poser problème à bon nombre de joueurs. Dommage tant la narration est l’un des gros points forts du titre. Alors certes, rien n’empêche d’avancer en passant toutes les cinématiques et gagner un temps conséquent, mais vous perdrez tout intérêt envers l’opus.

Le gameplay justement, apporte son lot de diversité, que ça soit au travers de l’exploration, des phases de combat, des mini-jeux voire même des phases de plateau avec la Leyline. Celle-ci justement vous demande d’alterner entre stratégie avec un nombre de mouvements limités pour arriver à vos fins et phases de combats dynamiques. C’est d’ailleurs ici que l’on pourra admirer la qualité des cinématiques, notamment en utilisant la capacité spéciale des Servants que vous serez amenés à contrôler.
Image
Finalement, avec ses 7 chapitres (en comptant le prologue), et pour peu que vous exploriez les différents quartiers s’offrant à vous pour effectuer régulièrement les quelques combats qui vous attendent, Fate/Samurai Remnant avoisinera les 20 heures de jeu. Sans forcer pour autant le joueur au point de le dégouter, finir le titre une seconde fois en effectuant des choix différents permettra d’obtenir des fins alternatives. Heureusement un New Game + sera présent et certaines sauvegardes bien placées pourront permettre un gain de temps appréciable.

Avec le New Game +, vous aurez également la bonne surprise de tomber sur des monstres encore plus puissants. Notez aussi que les joueurs ayant une affection particulière pour le 100% auront à cœur de venir assouvir toutes les requêtes de chaque quartier. Le temps de votre partie grimpera donc en flèche sans pour autant devenir trop rébarbatif et sans s’apparenter à du farming intempestif.
Sachez aussi qu’en terminant le jeu une première fois, vous débloquerez également un nouveau mode de difficulté, ce qui laisse la possibilité de jouer en facile, normal, difficile et très difficile.
Chasse aux trophées
La liste de Fate/Samurai Remnant se compose de 45 trophées, (Platine) inclus. Pour le plus grand plaisir des fans, comme des nouveaux joueurs, aucun trophée n’est lié à une quelconque difficulté. Cependant il faudra faire preuve de patience car le (Platine) nécessite de parcourir l’ensemble de ce que le jeu peut vous proposer.

Dans un premier temps, finir le mode histoire est nécessaire, que ça soit pour obtenir une des 3 fins possibles, mais également pour obtenir de nombreuses breloques liées à vos premières fois. Une fois terminé, vous accédez au New game + qui proposera quant à lui un nouveau défi. En effet, combattre des monstres géants, comprenez par là des monstres plus puissants qu’à l’accoutumée, ne sera disponible que dans un second temps.

Comme évoqué, plusieurs fins sont disponibles, et si jouer avec vos sauvegardes permet de raccourcir le temps d’obtention, il n’en sera pas moins indispensable de réaliser 2 parties complètes, ou presque, le NG+ proposant de redémarrer à partir du chapitre 2.
Autre particularité, le 100% est cumulatif sur l’ensemble de vos sauvegardes, et non pas spécifique à une seule. Vous pourrez donc librement recharger l’une d’entre elle afin d’effectuer un choix différent et obtenir une nouvelle fin.

Image
Il faudra toutefois être vigilant, car de nombreux trophées demandent d’explorer des lieux qui risquent de ne plus être accessibles en fonction de votre avancée. Un guide sera d’ailleurs rapidement disponible afin de connaitre l’emplacement de ces nombreux lieux cachés.
Il en est de même pour les digressions, ces quêtes annexes données par les différents Servants, qui peuvent rapidement être oubliées et ne plus être accessibles.
Enfin, des trophées étant cumulatifs, comme tuer un certain nombre d’ennemis, utiliser un certain nombre de fois une technique… il sera impératif de ne pas lésiner sur les combats. De plus les objets à glaner ici et là seront indispensables pour monter votre maison à son maximum.

En somme, il s’agit là d’une liste de trophées très agréable qui nous permet de parcourir tout ce que le jeu nous propose, sans pour autant tomber dans l’excès, ou du moins en maitrisant ceux-ci.
Conclusion
Ce nouvel opus de la saga Fate se donne les moyens d’assouvir les attentes des fans comme des nouveaux joueurs. Si on regrette une nouvelle fois que le jeu ne soit disponible que dans la langue de Shakespeare, il est à noter que le côté Visual Novel des dialogues, couplé aux cinématiques est utilisé à merveille.
Sans oublier un gameplay et une jouabilité relativement fluide, Fate/Samurai Remnant maitrise parfaitement tous les aspects du genre. Les chasseurs de trophées y trouveront également leur compte, mais comme souvent, pour mériter le (Platine) , il faudra également parcourir tout ce qu’il propose.
J'ai aimé
  • L'histoire et ses cinématiques
  • Les graphismes dynamiques des phases d'action
  • La fluidité des combats
  • Les variations de style de gameplay
Je n'ai pas aimé
  • Seuls les anglophones apprécieront pleinement le jeu
  • Le manque de diversité des ennemis
  • Le manque d'intérêt des quêtes annexes
16
Je recommande ce jeu : À tous, Aux fans de la série, Aux curieux

Dregs (dregs23)

202
1031
1973
5217