Endling - Extinction is Forever

ps4

1
7
8
12
15
-

Infos complémentaires

+ -
Date de sortie : 19/07/2022
Genre(s) : Aventure, Simulation, Indépendant
Territoire(s) : FRANCE

22 joueurs possèdent ce jeu
28 trophées au total
0 trophée online
9 trophées cachés

Platiné par : 6 joueurs (27 %)

100% par : 6 joueurs (27 %)


Note des joueurs :
5/5 - 2 notes

Note des platineurs :
5/5 - 2 notes

Test rédigé par DeadManLogan le 02-09-2022 - Modifié le 02-09-2022

Introduction

Image

C'est sous un ciel orangé, reflet d'une forêt en proie aux flammes, que commence l'aventure de Endling - Extinction is Forever. Un décor que vous devrez d'ores et déjà fuir, dans l'espoir de trouver un havre de paix vous permettant de passer la nuit. Un sentiment d'urgence sera alors bien présent lors de cette première fuite désespérée.
Maman Renard et ses petits une fois en sécurité, le titre apparaît à l'écran, mais l'ambiance est déjà posée.
Votre but ici sera de survivre.

Endling - Extinction is Forever est un jeu édité par Herobeat Studios, développé par HandyGames et sorti le 19 juillet 2022. Dans un monde ravagé par l'homme, vous y incarnerez une Maman Renard prête à tout pour la survie de ses petits. Mais dans un tel niveau de désolation, reste-t-il un espoir pour cette famille de canidés ?
Contenu du jeu
L'aventure entièrement solo de Endling se déroule d'une manière assez originale : pas de chapitres ou de banals niveaux ici. En effet, le système du jeu se base sur un cycle jour/nuit qui se répètera jusqu'à la fin de vos péripéties. Notre petite famille ne pourra alors sortir que lorsque le soleil se sera couché, pour vite rejoindre sa tanière aux premières lueurs de l'aube. Lors de vos escapades noctambules, vous devrez constamment veiller sur vos petits (au nombre de quatre au début de l'histoire), en leur trouvant régulièrement de la nourriture et en les protégeant des mille dangers alentour.


L'aspect survie sera donc prédominant au cours de votre périple. Les besoins en nourriture des renardeaux seront affichés à l'écran via une barre de progression se déchargeant au fil du temps : si celle-ci tombe à zéro, l'un des petits tombera sous le coup de la fatigue, et finira par mourir si vous ne lui trouvez pas rapidement un repas. Heureusement, une simple pression sur (L1) vous permettra de suivre la piste des différents aliments à proximité. Utile, surtout dans l'urgence.


La faim ne sera malgré tout pas la seule de vos préoccupations, la plupart de vos rencontres s'avérant hostiles. Un chasseur acharné ou un hibou mal luné ? Une simple erreur et la mort d'un de vos petits sera très vite arrivée. Une mort d'autant plus pénalisante qu'elle sera définitive. Apprentis survivants, prenez garde !


L'intrigue générale, quant à elle, évoluera grâce à un fil rouge apparaissant dès vos premières nuits. Ce dernier prendra la forme d'une piste à suivre, jusqu'à retrouver l'origine de l'odeur flairée. De petites séquences régulières à la mise en scène soignée, assez bien réparties et jamais déplaisantes.
Aspect technique du jeu
Malgré un parti pris minimaliste assumé par les développeurs, il faut bien reconnaître que Endling est de toute beauté. En effet, la direction artistique épurée du jeu est clairement l'un de ses atouts majeurs : un assortiment de couleurs pastels couplé à une esthétique sobre nous donneront l'impression d'évoluer dans un véritable tableau en mouvement. Mention spéciale à toutes les petites mignonneries qui ponctuent l'aventure, à l'image des petites "séances câlins" pour rassurer ses petits. Musicalement, les quelques mélodies présentes sont de bonne facture et contribuent à la dimension mélancolique du titre, bien que l'accompagnement sonore se fasse parfois très discret. De l'ensemble se dégage au final une certaine poésie, un petit supplément d'âme qui lui est propre et dont on se souviendra après la partie.

Manette en main, la palette de contrôles est très classique et permet au jeu d'être des plus accessibles. On notera toutefois quelques petites errances au niveau des actions contextuelles, un mauvais placement de vos renardeaux empêchant parfois leurs lancements. Mais rien de bien méchant à signaler.

Par contre, on peut facilement reprocher à Endling ses trop nombreux temps de chargement. A l'issue de chaque cinématique ainsi qu'à chaque entrée/sortie de la tanière, l'action se verra freinée par un loading screen : un poil frustrant à la longue.
Plaisir à jouer et à rejouer
Une fois le plaisir de la découverte derrière nous, on ne peut pas dire que le gameplay de Endling soit des plus palpitants. Certes, le concept tient la route et a le mérite de s'appuyer sur quelques idées assez originales. Mais au bout de quelques nuits seulement, on aura fait le tour des diverses actions offertes par la jouabilité et compris le cycle à répéter lors de nos différentes sorties. Une certaine redondance pourra alors vite s'installer, et ce ne sont pas la poignée de compétences apprises par vos petits qui relanceront l'ensemble. Malgré tout, un gameplay en demi-teinte ne suffira pas à faire de ce Endling un mauvais jeu.

Ce qui captera notre attention dans Endling, c'est avant tout son univers. Cette ambiance aigre-douce teintée de désespoir qui nous accompagne durant les quatre à cinq heures nécessaires pour boucler l'aventure. On se prendra forcément d'affection pour cette petite famille de renards, condamnée par un monde dévasté par les actions de l'Homme. Le titre est d'ailleurs habité d'un discours fort sur l'écologie et le réchauffement climatique de la planète, et nous amène à réfléchir sur l'état actuel de notre Monde. On se rendra alors compte que chacune des zones du jeu symbolise une problématique environnementale et leurs effets nocifs pour le règne animal : un message fort et important très bien retranscrit dans le jeu. Le tout forme donc une expérience sincère et émouvante, et tout à fait singulière dans le paysage vidéo-ludique.

Par contre, force est de constater qu'une fois la conclusion atteinte, il n'y a que très peu d'intérêt à relancer une nouvelle partie (hors trophées). Quels que soient vos choix ou vos pertes, vous serez amenés à reprendre les mêmes chemins et à revivre les mêmes situations. Pas très stimulant, pour le coup.
Chasse aux trophées
Vous ne croiserez pas de réelle difficulté lors de votre course au platine de Endling. Si vous obtiendrez bel et bien une récompense virtuelle en cas de survie de tous vos petits, celle-ci pourra facilement être obtenue en tirant parti du système de sauvegarde du jeu. Néanmoins (et c'est là que ça devient nettement moins amusant), la majorité des trophées est manquable. En effet, la plupart d'entre eux vous demanderont d'effectuer une action spécifique à un moment précis du jeu. Le titre étant pensé d'un bloc, sans sauvegarde manuelle ou autre sélection de chapitre disponible, il y a de fortes chances que vous n'ayez pas tout débloqué lorsque le générique de fin défilera. Vous serez alors amené à recommencer depuis le début uniquement pour la chasse. Une nouvelle partie où je conseillerais par ailleurs d'utiliser un guide, un oubli étant facilement arrivé par manque de préparation.

Une chasse aux trophées très peu stimulante et légèrement agaçante, donc.
Conclusion
L'expérience proposée par Endling - Extinction is Forever mérite clairement qu'on lui jette un coup d'œil. En effet, le titre est une réussite tant sur la forme que le fond, grâce une direction artistique superbe et toujours au service des thématiques qu'il aborde. On lui pardonnera donc facilement une certaine répétitivité dans son gameplay, tant l'ensemble paraît cohérent. Un jeu véritablement important à travers les problématiques qu'il met en avant, et qui plaira particulièrement à celles et ceux qui se soucient de l'Environnement.
J'ai aimé
  • Artistiquement superbe
  • Le propos écologique très bien amené
  • L'attachement à la famille renard
  • L'originalité globale du titre
Je n'ai pas aimé
  • Les trop nombreux temps de chargement
  • La redondance du gameplay
  • La rejouabilité quasi-inexistante
15
Je recommande ce jeu : À tous, Aux spécialistes du genre, Aux curieux

DeadManLogan (DeadManLogan)

121
609
1264
3478