Double Dragon Gaiden : Rise of the Dragons

ps4

1
8
9
2
13
-

Infos complémentaires

+ -
Date de sortie : 27/07/2023
Genre(s) : Beat'em all
Territoire(s) : FRANCE

26 joueurs possèdent ce jeu
20 trophées au total
0 trophée online
0 trophée caché

Platiné par : 17 joueurs (65 %)

100% par : 17 joueurs (65 %)


Note des joueurs :
4/5 - 2 notes

Note des platineurs :
4.5/5 - 2 notes

Test rédigé par Ex-Nihylo le 02-08-2023 - Modifié le 04-08-2023

Introduction

Image

Apparu sur borne d'arcade puis série de jeux cultes des années 80/90, Double Dragon demeure encore aujourd'hui une licence fortement appréciée auprès des fans de beat-them-all. 6 ans après le dernier opus, intitulé Double Dragon Neon, la saga accouche d'une énième itération appelée Double Dragon Gaiden : Rise of the Dragons.

Billy et son frère Jimmy vont de nouveau devoir faire parler leurs poings puisque des gangs sèment le trouble à travers la ville. Ils ne seront pas seuls puisque Marian, la petite amie de Billy et Oncle Matin, un soldat, peuvent également être incarnés. Assiste-t-on réellement au réveil des dragons à travers cette nouveauté ? C'est ce que nous allons tenter de voir dans ce test, mais d'abord, place au trailer officiel :
Contenu du jeu
Développé par les singapouriens de Secret Base Pte Ltd et édité par Modus Games, le jeu conserve allègrement tout ce qui a fait la force de la série tout en essayant de varier un peu la recette initiale. Ainsi, on se retrouve dans un pur beat-them-all à l'ancienne, le tout dans des décors rappelant la crème des jeux 2D d'une autre époque, dans une ambiance qui plongera à merveille les joueurs dans une belle vague de nostalgie.

Le jeu joue même la carte de la nostalgie à fond puisqu'il propose un scénario digne d'un nanard de série Z en guise de prétexte à castagner tout ce qui apparaît à l'écran. Ne comptez pas sur un scénario fin et délicat qui saurait vous prendre jusqu'aux tripes, ça n'a jamais été le fort de la série, et d'ailleurs c'est très rarement le cas dans un beat-them-all. Mais ça n'empêche nullement d'en faire de bons jeux.

Ici, une pseudo guerre de gangs vous entraîne dans 4 niveaux plus ou moins longs, car tout dépend de l'ordre dans lequel vous choisissez de les faire. Le dernier niveau sera toujours bien plus long que les précédents, ce qui renouvelle quelque peu l'expérience et qui d'ailleurs vous poussera à faire le jeu au moins 4 ou 5 fois si vous visez le 100%. Pour le reste, on enchaîne les niveaux, que l'on sélectionne via une carte de la ville où se déroule nos aventures, et on tape sur tout ce qui bouge.

Dès que l'on a battu tous les adversaires d'un écran, on peut continuer d'avancer dans le niveau, et ainsi de suite, jusqu'à l'apparition du boss. Celui-ci battu, on revient sur la carte du jeu et on choisit le niveau d'après. Et ainsi de suite jusqu'à terminer les 4 niveaux du jeu, pour ensuite en déverrouiller un dernier, en fonction du choix que vous ferez. Mais je n'en dis pas plus, à vous le loisir de découvrir par vous même.

Le mode Histoire est jouable à 1 ou 2 en coopération locale. Que l'on joue seul ou à deux ne change strictement rien, hormis faciliter un jeu qui peut s'avérer assez corsé en fonction de nos choix initiaux. En effet, on a la possibilité de paramétrer d'emblée la difficulté du jeu en fonction de nos propres capacités, et on ne peut qu'en remercier les développeurs, qui ont tenu compte du fait que l'on n'était pas tous, loin de là, des dieux du jeu en matière de beat-them-all.

L'IA est ainsi paramétrable, pour rendre vos ennemis plus ou moins féroces, plus ou moins chargés en niveau de vie. Attention cependant à ne pas tout régler pour que le jeu soit vraiment facile, car d'un côté cela ne vous empêchera pas de connaître l'échec si vous débutez en la matière, et d'autre part parce que cela vous coûtera plus cher en dollars si vous devez ranimer votre équipe pour poursuivre votre épopée. La monnaie du jeu se déniche en fracassant des caisses dans chaque niveau, par exemple, alors veuillez toujours en avoir assez sur vous au cas où.

Il ne faudra pas non plus négliger l'obtention de jetons, que l'on vous proposera aléatoirement à chaque fin de sous-niveaux. Ceux-ci vous permettent de débloquer du contenu comme des illustrations, des vidéos, mais aussi des personnages jouables supplémentaires, donc n'hésitez pas à choisir d'obtenir des jetons quand l'occasion se présente. Chaque fin de sous-niveaux vous proposera aussi d'upgrader vos personnages donc choisissez bien ce qui vous semblera le plus pertinent.

Le jeu comporte, outre son mode Histoire, un menu intitulé Boutique Jetons dans lequel on échange les fameux jetons récoltés contre tout un lot d'objets divers et variés, un Classement dans lequel nos records sont enregistrés, les traditionnelles Options permettant de varier par exemple le niveau du son, des bruitages, etc., et enfin on retrouve les Instructions dans lesquelles les explications relatives au jeu nous sont fournies. A noter qu'il n'y a pas de coopération en ligne.
Aspect technique du jeu
Graphiquement le titre rend hommage à la 2D et au pixel art, nous gratifiant de graphismes propres et épurés dans leur ensemble. Les nostalgiques des années 90 ou les amateurs des productions récentes nous immergeant dans ce désormais lointain univers, à l'instar d'un Street of Rage 4, se régaleront à la vue des animations simples mais efficaces comme pouvait en engendrer cette époque révolue. Quelques zooms font leur apparition lors du déclenchement des coups spéciaux, avec un Special KO apparaissant en gros plan qui fait plaisir à nos rétines.

Nous avons ainsi un véritable mélange de graphismes des années 90 dans lequel se fondent les personnages récurrents de la série, tels les frères Billy et Jimmy Lee, que l'on retrouve dans un look légèrement plus mignon/délire que d'habitude. Ce choix artistique correspond parfaitement à ce qu'on est en droit d'attendre d'une telle production, puisque le tout se marie très bien, et que l'on en redemande ! Le bestiaire est peu varié par contre, du moins il l'est assez pour 4 niveaux de jeu mais à l'exception de scorpions et autres ennemis non humains, on tabasse très souvent une foule de petits bonshommes parfois armés jusqu'aux dents. D'ailleurs l'IA variera assez fortement selon les choix effectués en début de partie, lors du fameux écran de paramétrage des parties.

Les scènes cinématiques, constituées d'enchaînement d'images fixes, sont rares mais ont le mérite d'être présentes, et traduites en français. Quelques doublages en anglais sont de la partie mais se contentent du minimum, le jeu étant loin d'être intégralement doublé. La bande sonore comporte quelques pistes issues de l'univers Double Dragon, marquant la continuité de la saga, ainsi que quelques nouvelles pistes ; quant aux bruitages ils font le boulot, ni plus ni moins. Enfin, aucun bug ou latence n'ont été rencontrés durant la partie, seulement certains temps de chargement n'ont clairement pas été optimisés sur nos bonnes vieilles PS4, dommage.
Plaisir à jouer et à rejouer
Une touche pour frapper, une pour les coups spéciaux, une pour sauter, des raccourcis de coups spéciaux en utilisant une touche latérale (R2) ou (L2) et la possibilité de sprinter pour faire un coup rapide sur vos ennemis : le jeu part sur les bases classiques, mais efficaces du genre. A cela s'ajoute la possibilité de faire des combos en mitraillant la touche de frappe. Il manque tout de même la possibilité d'envoyer valser des objets, comme des couteaux ou des bouteilles en verre que vos ennemis ne se privent pas d'utiliser, eux. C'est parfois frustrant de voir tous ces couteaux par terre et de ne pas pouvoir s'en servir !

Autre possibilité offerte, liée au fait que l'on puisse jouer en tag (en relais), c'est que votre partenaire de tag peut très bien tanner vos ennemis en entrant - à l'aide de la touche de tag dédiée - si tant est que vous l'ayez upgradé en conséquence. Le tag permet de recouvrer un peu de vie au personnage blessé que vous mettrez sur la touche, donc soyez stratégique, utilisez cette possibilité à bon escient.

Bien que l'action soit omniprésente, pour ne pas dire frénétique, le jeu ne lasse pas trop, en dépit de son manque de combos. C'est sûr qu'on aurait aimé que les développeurs intègrent des séries de boutons à taper pour sortir tout un tas de combos divers et variés, tous plus surpuissants les uns que les autres, mais ici on se contentera des coups spéciaux et des coups normaux. Coups normaux qui feront de toute façon office de combos au fur et à mesure qu'on mitraille la manette. Les coups spéciaux devront être utilisés avec intelligence, puisqu'ils permettent, si on les utilise bien, de pulvériser plusieurs ennemis d'un coup, ce qui fait apparaître un message spécial à l'écran mais confère en prime des rations qui vous redonnent de la vie.

Finalement, la durée de vie assez courte du jeu est paradoxalement en partie un de ses atouts : on ne s'ennuie pas, et on a envie d'y revenir pour recommencer une partie en choisissant un nouvel ordre de niveaux, pour débloquer de nouveaux jetons en vue d'acheter de nouveaux personnages, mais aussi pour profiter du mode coop pour friter du méchant à ne plus vouloir en finir. Le jeu réussit son pari de défouler ses joueurs sans se prendre la tête et de nous y faire revenir avec plaisir, peut-être pour de courtes sessions, mais au moins on ne s'en lasse pas.
Chasse aux trophées
Le jeu comporte, platine inclus, un total de 20 trophées à décrocher. Il vous faudra faire le mode histoire 5 fois au minimum pour tous les obtenir, puisqu'il faudra obtenir les 2 fins du jeu et faire 4 parties aux cheminements différents. En théorie une vingtaine d'heures pour les joueurs devraient suffire à tout obtenir.

La difficulté étant paramétrable, libre à vous de choisir celle qui vous convient le mieux pour tout obtenir. Ainsi, les trophées liés à l'histoire tomberont selon votre manière de jouer. 1/3 des trophées y sont consacrés, vous demandant de finir votre première mission pour obtenir (Bronze) C'est moi qu'a gagné à obtenir la fin A du jeu tel que mentionné dans le trophée (Argent) Justiciers.

Ensuite, les actions spécifiques ne devraient guère vous poser de problèmes. Pour avoir éliminé 3, 4 ou 5 ennemis d'un coup avec un coup spécial, vous obtiendrez respectivement 3 trophées correspondants. Certains trophées de ce type seront plus longs que d'autre, notamment (Or) Au tapis qui consiste à utiliser le K.O. spécial sur 3000 ennemis, toutes parties confondues.

Enfin, les collectibles nécessiteront le plus de temps de jeu de votre part pour tous les obtenir. Il faudra par exemple conserver 100 jetons sur soi avant de les dépenser pour obtenir (Bronze) Bonne fortune ou encore débloquer au moins 20 illustrations, 20 bandes-son et au moins 6 personnages contre les fameux jetons pour obtenir les 3 trophées correspondants. Cela nécessitera que vous fassiez et refassiez le jeu un bon nombre de fois. Il vous faudra bien plus de jetons pour réellement tout obtenir car il y a par exemple une quarantaine d'illustrations à débloquer, mais ce ne sera pas nécessaire en vue du platine.

Au final le jeu comporte des trophées exigeant de la patience et du temps mais rien de vraiment compliqué. Là encore, si vous avez un partenaire de jeu sous la main, vous raflerez tout ou presque à force d'enchaîner les sessions de jeu, mais comme à deux ce sera plutôt un plaisir, n'hésitez pas à vous lancer à la quête du platine. Seul, certains d'entre nous rechigneront sans doute un peu plus à vouloir obtenir tous les collectibles...
Conclusion
L'expérience est plaisante, et pour peu que vous ayez un ami sous la main prêt à relever le challenge, distribuer des pains par dizaines sera clairement jouissif. Cependant le jeu est assez court, et une fois que l'on a trouvé le bon dosage de difficulté pour progresser, il se finit très rapidement, voire même un peu trop, même pour un beat-them-all. Les retrogamers dans l'âme fan de beat-them-all se régaleront sûrement avec ce nouvel opus, les néophytes devraient tout de même tenter l'expérience car celle-ci promet a minima quelques bonnes heures de jeu sans prise de tête.
J'ai aimé
  • Le retour des frères Dragon !
  • Techniquement propre.
  • La coop' en local !
  • Le paramétrage proposé en début de campagne.
Je n'ai pas aimé
  • Quelques temps de chargement longuets.
  • Pas de online.
  • Durée de vie courte...
13
Je recommande ce jeu : Aux spécialistes du genre, Aux fans de la série, Aux curieux

Ex-Nihylo (ex-nihylo)

159
1234
1566
4218