Darkestville Castle

ps4

1
4
12
22
14
-

Infos complémentaires

+ -
Date de sortie : 13/08/2020
Genre(s) : Point&Click
Territoire(s) : FRANCE

10 joueurs possèdent ce jeu
39 trophées au total
0 trophée online
0 trophée caché

Platiné par : 7 joueurs (70 %)

100% par : 7 joueurs (70 %)


Note des joueurs :
4/5 - 1 note

Note des platineurs :
4/5 - 1 note

Test rédigé par Jm__ le 26-08-2020 - Modifié le 05-09-2020

Introduction

Sorti en septembre 2017 sur PC et Mac, Darkestville Castle est sorti sur Playstation 4 le 13 août pour notre plus grand plaisir.

Ce jeu d'aventure de style Point & Click, s'inspirant de la saga Monkey Island et à l'humour Tim Burton-esque, vous propose d'incarner Cid, le démon de Darkestville, une bourgade paisible. Ce dernier passe ses nuits à accomplir toutes sortes de mauvaises actions envers les habitants. En vérité, c’est plus un farceur qu’une force destructrice, mais il n’empêche que Cid fait preuve de beaucoup d’imagination et ses petits tours agacent les habitants ; au point que Dan Teapot, son pire ennemi, décide de l'enfermer dans son château en attendant l'arrivée des frères Romero, les meilleurs chasseurs de démons appelés à la rescousse pour le capturer. Votre objectif sera de vous enfuir de votre forteresse, en résolvant vos premières énigmes.

Darkestville Castle avait eu de bonnes critiques lors de sa sortie sur PC et Mac, nous allons voir ensemble lors de ce test si la conversion est réussie sur notre console préféré.

Contenu du jeu

Darkestville Castle ne déroge pas à la règle pour ce type de jeu qui vous proposera une bonne dizaine de tableaux répartis sur 3 voir 4 chapitres... Eh oui même dans la structure des chapitres ça reste loufoque. Sans oublier le prologue et d'autres surprises, je ne peux en dire plus pour ne pas vous spoil. Chacun sont de durée assez différentes, en fonction de votre perspicacité et de votre capacité à résoudre au plus vite les énigmes qui vous feront avancer dans l'histoire.

Ces énigmes ne seront d'ailleurs pas si évidentes qu'il n'y parait, nous sommes ici dans un style de jeu assez farfelu. Il va vous falloir faire preuve d'ouverture d'esprit et vous mettre à la place de notre démon pour les résoudre par vol ou ruse, mais en cherchant un peu, cela finit toujours par se résoudre après quelques allers retours entre les différents tableaux et dialogues avec les différents PNJ. Pour chaque objet ou personnage visible à l’écran, 3 actions sont possibles : analyser, prendre et parler, ce qu'il y a de plus classique dans un Point & Click. Il sera important de dialoguer avec tous les personnages du jeu afin d'obtenir des infos ou objets sur les énigmes à résoudre.

Ces derniers, de part leur excentricité personnelle, possèdent une identité propre et extrêmement riche, ainsi qu'un doublage de voix de très bonne qualité excepté pour notre héro qui conservera son masque affichant un grand sourire tout au long de l'histoire. Il y a du choix entre le touriste aveugle, le pigeon insomniaque ou encore le loup-garou défenseur des droits des lycanthropes. Certains essaieront de nous aider et il faudra répondre à leurs demandes pour progresser, d’autres seront au contraire plus hostiles et il sera nécessaire de détourner leur attention pour récupérer ce que nous cherchons ; en tout cas les développeurs ont mis l'accent sur l'humour qui est omniprésent, avec des personnages atypiques aux dialogues croustillants. Personne ne se prend au sérieux et cela fonctionne !
Note : 3/5

Aspect technique du jeu

Toute la modélisation a été réalisée à partir de dessins peints à la main et retranscrits en 2D dans la pur tradition des anciens Point & Click. Les couleurs apparaissent comme plus naturelles et l'éclairage met relativement bien en valeur chaque zone du jeu. Le rendu global n'en est que plus agréable. En ce qui concerne la bande son, elle est très jolie et en accord avec l'intrigue et les lieux. Le fait d’en avoir une propre à chaque lieu évite de se lasser trop rapidement de la trame sonore. L'anglais et le russe vous seront proposés pour votre aventure audio avec un sous titrage français de très bonne qualité.

Au cours de ma partie je n'ai rencontré aucun soucis particulier, le jeu est fluide, dépourvu de bugs liés au gameplay. Le chargement entre chaque zone est très court. Le ciblage d'un PNJ ou d'un objet s'effectue avec la touche (R3) et au cas où vous passeriez à côté de quelque chose, la touche (triangle) vous permet d'afficher à l'écran tout élément cliquable, n'hésitez pas à en abuser ça ne bloque en rien l'obtention de trophée, au contraire vous en obtiendrez un lors de votre premier essai. Comme dit plus haut, 3 actions sont possibles à chaque ciblage : analyser, prendre et parler proposant ainsi une prise en main simple et rapide.

Pour ce qui est des défauts, le joueur ne peut déplacer le personnage qu’en cliquant sur l’endroit désiré, trahissant son portage depuis le PC. Cela rend le gameplay légèrement inconfortable, un détail qui aurait pu être réglé en faisant diriger Cid grâce aux joysticks, même si on s'y habitue rapidement. Vous disposerez de 3 slots de sauvegarde, mais le jeu ne sauvegarde que de manière automatique, après un changement d'écran ou une action spécifique. De ce fait vous n'avez pas vous-même la possibilité de choisir où et quand sauvegarder et ainsi garder des sauvegardes de secours en cas d'erreur.
Note : 4/5

Plaisir à jouer et à rejouer

Côté durée de vie, il faudra compter entre quatre et six heures de jeu pour voir le bout de l’aventure. Cela peut sembler faiblard, mais pour du Point & Click, c’est une durée de vie tout à fait honnête qui s’accorde avec le prix du titre qui tourne aux alentours de quinze euros. L'intérêt donc d'une seconde partie est inexistant, sauf dans le cas où vous auriez manqué quelques trophées.

Cependant vous garderez un très bon souvenir du jeu ; j'ai bien aimé traverser les différents niveaux afin d'y résoudre les différentes énigmes qui vous feront tourner en rond plus d'une fois et sans jamais rien trouver, jusqu’à ce qu’un éclair de génie vous traverse l'esprit et vous offre la solution. Plus on avance dans le jeu et plus on en comprend les mécaniques où il vous faudra parfois "bricoler" les objets demandés de façon assez marrantes tout comme les répliques de Cid qui vous donneront le sourire plus d'une fois. Les blagues de ce dernier et l'humour des personnages sont légères et en rien vulgaires, vous pourrez donc profiter de ce jeu en famille.
Note : 3/5

Plaisir à faire les trophées, le Platine / 100%

Voici la partie qui nous intéresse le plus, la chasse au (Platine) et encore une fois rien de révolutionnaire, on y retrouve les trophées habituels au style de jeu : finir un chapitre, résoudre une énigme, parler et visualiser tous les protagonistes de l'histoire. La liste des trophées étant en anglais, la description en est toute aussi farfelue que le jeu, leur compréhension sera la plus grosse difficulté dans l’obtention du sésame. Il m'aura fallu une partie pour découvrir tranquillement le jeu sans guide pour débloquer 35 trophées sur les 39 que propose le jeu. Une seconde partie très rapide fut nécessaire pour obtenir les derniers trophées que j'avais oublié ou dont je n'avais pas vraiment compris leur méthode d'obtention.

Vous l'aurez compris c'est un (Platine) simple et rapide à obtenir. Comptez en moyenne 6 heures pour l'obtenir, vous pouvez largement réduire de moitié ce temps de jeu si vous passez les cinématiques et les dialogues en martelant la touche (croix) ; mais ça serait tout de même dommage de passer à côté d'une histoire bien sympathique. Pour info vous trouverez facilement des guides vidéos, le jeu étant sorti auparavant sur PC et Mac, cela peut aider en cas de blocage sur une énigme ou pour le cheminement mais faites attention de ne pas aller trop vite et de passer à côté de trophées facilement obtenables.
Note : 4/5

Conclusion

Darkestville Castle est un bon Point and Click heureusement son humour décalé omniprésent et son univers spécial le rendent à part, mais la faible durée de jeu ne permet pas d'en profiter suffisamment. L'histoire, au demeurant est très sympathique mais on en redemande. Darkestville Castle à su se démarquer des autres afin de ne pas se retrouver noyé dans la masse, espérons que ce soit un pari gagnant et que le succès soit au rendez-vous car on passe vraiment un agréable moment en compagnie de Cid et pour nous chasseur, c'est l'occasion de rajouter un (Platine) facile à la collection.
Contenu du jeu
Aspect technique du jeu
Plaisir à jouer et à rejouer
Plaisir à faire les trophées
14
Je recommande ce jeu : Aux chasseurs de trophées/platine facile

Jm__ (J-M__)

119
590
1422
3540