Conan Chop Chop

ps4

1
2
11
31
12
-

Infos complémentaires

+ -
Date de sortie : 01/03/2022
Genre(s) : Action , Aventure, Indépendant
Territoire(s) : FRANCE

15 joueurs possèdent ce jeu
45 trophées au total
0 trophée online
0 trophée caché

Platiné par : 1 joueur (7 %)

100% par : 1 joueur (7 %)


Note des joueurs :
4/5 - 1 note

Pas de note
des platineurs

Test rédigé par Takashi-Nobunaga le 29-03-2022 - Modifié le 01-04-2022

Introduction

Image

Initialement prévu comme un poisson d'avril par les gars de chez Funcom, Conan Chop Chop, un rogue-lite multijoueurs qui se veut RPG a cependant intrigué et hypé les fans de notre barbare préféré.

Face à l’engouement des joueurs, la blague se transforme en réel projet et s'offre une première fenêtre de sortie calée au 3 septembre 2019. Après plusieurs reports, le jeu sort enfin le premier mars 2022.

C'est cependant le studio australien Mighty Kingdom, développeur de jeux mobiles qui s'occupera de Conan Chop Chop, sous la tutelle de l'éditeur Funcom, notamment connu pour l'excellentissime Conan Exiles ou encore le sympathique RPG Mutant Year Zero : Road to Eden.

Le vil sorcier Thoth-Amon désire faire renaître Xaltotun le maître du mal afin de régner sur le monde.
N'ayant pas la puissance requise, Xaltotun se doit d'avoir un hôte afin de finaliser sa résurrection.
Thoth-Amon décide d'organiser un concours, le Colère-A-Thon, afin d'obtenir le corps le plus fort possible.

Pendant ce temps dans une taverne Conan conte ses exploits à ses compagnons d'armes, soudain le sorcier apparaît, expose son défi avec de nombreuses récompenses à la clé : des richesses et une renommée éternelle.

Il n'en fallait pas plus à nos guerriers pour relever le défi.
Contenu du jeu
Après la sélection du héros (chacun disposant de ses armes et techniques, quatre au total : Conan, Bélit, Valéria et Pallantidès), nous voilà propulsés au sein d'un petit village faisant office de hub, on y trouve de quoi s'équiper en début de partie : un formateur qui propose de nouvelles techniques (arbre de compétences) mais aussi un forgeron avec son lot d'armes, d'armures et de charmes (modificateurs de gameplay).

Concernant les armes, elles se composent d'épées, parfait équilibre entre dégâts et vitesse, de marteaux privilégiant les dégâts à la vitesse et de lances vous offrant allonge et rapidité en dépit des dégâts.
Il y a aussi la possibilité d'attaquer à distance avec un arc et de poser des bombes, souvent utiles pour désengorger une zone.
En effet le jeu propose peu de types d'armes mais énormément de doublons, ce qui compte ce sont les statistiques ! On se retrouve donc avec pas moins d'une centaine d'armes, d'armures et de charmes pour parfaire notre parcours du combattant.

L'univers se compose de quatre zones : une forêt sombre, un désert aride, une plaine enneigée et un no man's land hostile empli d'ossements et de lave.
Une fois les 4 boss vaincus et les sceaux récupérés, on accède au château du sorcier ou le combat final nous attend.

Comme tout bon rogue-lite qui se respecte, les diverses zones sont générées aléatoirement, Conan Chop Chop n'est pas pour les petites natures, car en effet le jeu se veut exigeant et le joueur doit se préparer à maîtriser le bestiaire ainsi que l'environnement sur le bout des doigts sous peine de se confronter encore et encore à l’écran de "Game Over".
Pas de panique, lors de vos aventures, les ennemis tués lâcheront de l'or et des gemmes, ces dernières étant synonymes de succès, après chaque mort, il vous sera possible d’améliorer votre personnage de façon permanente via l'arbre de compétences.
A la différence des gemmes, l'or n'est utilisable que lors de la partie en cours, divers marchands proposent leurs services et se feront un plaisir de vous délester de votre or en échange d'une pièce d'équipement souvent améliorée afin de vous préparer au donjon de la zone.

Les ennemis se veulent nombreux et dangereux, squelettes, masses informes, sorciers ou autres trolls disposent d'attaques bien spécifiques, sans compter les sous-boss assez discrets et anecdotiques qui n'offrent malheureusement pas grand-chose si ce n'est qu'une pièce d'équipement supplémentaire.

Conan Chop Chop est assez court et force sur la durée via sa difficulté, en effet la mort est synonyme de retour au hub, ici aucun raccourci vers les niveaux déjà visités, on se retrouve donc à farmer les gemmes afin de débloquer plus de traits permanents espérant être assez fort au prochain run pour passer là où l'on a succombé.

Un mode multijoueur local (jusqu'à 4 joueurs) est disponible, ce qui est assez rare dans le domaine du rogue-lite, un mode online est aussi de la partie. On déplorera cependant l'absence de monde en ligne.
Jouer avec des amis sur la même console est toujours fort agréable même si parfois ça devient un peu brouillon à l'écran.
Aspect technique du jeu
Les petits gars de chez Mighty Kingdom se sont inspirés des classiques du genre pour obtenir ce résultat, on pense notamment à Enter The Gungeon ou bien Binding of Isaac qui ne sont plus à présenter, des jeux bien plus complets et profonds qui font de Conan Chop Chop un succès en demi-teinte.

Comme cité un peu plus haut, Conan Chop Chop s'avère fort sympathique, surtout entre amis, il se contente de faire le boulot, mais ne sort jamais du cheminement classique propre au genre rogue-lite, en effet le jeu peine à se renouveler et ne pousse que trop peu à l'exploration ou à la prise de risque, ce qui est bien dommage.

En termes de gameplay, Conan Chop Chop fait dans le simple :
Le personnage répond parfaitement aux commandes, la prise en main se veut immédiate : le joueur peut ainsi attaquer, parer, tirer à distance, utiliser une technique ultime dite rage, effectuer des attaques sautées ou encore récupérer de la vie en mangeant de la viande.

La bande son quant à elle se fait très discrète, quelques musiques sont bien présentes lors de notre périple, mais sont souvent effacées par les bruits des combats et autres cris de monstres.

Dans l'ensemble Conan Chop Chop se laisse parcourir, le jeu est simple même dans sa direction artistique, l'univers sous forme de dessins est coloré et enfantin, ce qui peut plaire ou non, je n'ai rencontré aucun bug durant mes parties, ce qui est tout de même notable.
Plaisir à jouer et à rejouer
Conan Chop Chop est un bon défouloir, je ne m'attendais pas à être ébloui, le jeu respecte le cahier des charges et on prend du plaisir à anéantir les hordes d'ennemis, avec un ami à ses côtés, les runs s'enchaînent et on redouble d'efforts afin d'avancer, seule la redondance vous fatiguera assez vite, sauf si vous êtes complétistes et cherchez à avoir chaque pièce d'équipement.

Les plus courageux pourront rallonger la durée de vie du jeu en tentant de collectionner toutes les armes, ainsi que les charmes du jeu ou bien se lancer le défi de jouer sans modificateur et sans vie supplémentaire ! Courage !!

J'ai personnellement apprécié le style dit "stickman" du jeu, comme beaucoup, j'ai passé pas mal de temps dans ma jeunesse à regarder les animations sur le net des bonshommes allumettes ! Qui ne les connaît pas ?
Un clin d'œil sympa et moins couteux que les technologies actuelles ! Un design plaisant pour petits et grands.

Je regrette toutefois le manque de brutalité de Conan Chop Chop, on peut en effet apercevoir dans les premiers trailers que le sang est rouge (et non vert) et bien plus présent que dans la version finale, mais on comprend clairement l'intention des développeurs à vouloir toucher un plus large public.

Que le joueur ne dispose que d'une demi-heure ou d'un week-end entier, le jeu se laisse jouer, pas besoin de grand investissement, chacun y trouvera son compte, qu'on soit fan du genre ou qu'on veuille un petit jeu sympa pour passer le temps.
Chasse aux trophées
Les chasseurs de trophées vont être ravis, Conan Chop Chop dispose de pas moins de 45 trophées. La plupart sont simples à avoir et demandent simplement de jouer normalement, de forger une pièce d'arme, de tuer un mini-boss ou encore de trouver le peu de collectibles présents en jeu.
Pour se voir accomplir le 100%, le farming est clairement mis en avant, car en effet il faudra être chanceux pour espérer tomber sur la combinaison gagnante arme/charme/armure qui facilitera vos runs, d’autres trophées sont un réel challenge comme par exemple terminer le jeu avec chaque personnage ou bien améliorer chaque héros à son maximum, ça demande de l'investissement.

Les trophées sont dans la moyenne du genre rogue-lite, ils ne sont certes pas faciles pour la plupart mais pas excessifs non plus dans le sens où si l'on accroche au jeu, les trophées ne vous sembleront pas une corvée à effectuer.
Conclusion
Amateur de rogue-lite, j'attendais Conan Chop Chop depuis l'année dernière, je suis un peu déçu par le contenu du jeu, ça manque d'un peu de folie pour vraiment accrocher et passer des heures dessus, pas de secret, de raccourci, trop peu de façons de jouer, c'est un jeu dans la moyenne, il aurait peut être brillé 4-5 ans en arrière, malheureusement on a fait mieux depuis.

On retiendra surtout son aspect coop locale, qui permettra de passer de bons moments entre amis, un jeu à faire pour patienter entre deux gros jeux.
J'ai aimé
  • Un bon défouloir.
  • Super sympa avec des amis.
  • De supers modificateurs de jeu (charmes).
  • Chaque personnage dispose d'atouts uniques.
Je n'ai pas aimé
  • Assez court.
  • Vite répétitif.
  • Une difficulté parfois mal dosée.
  • La parade parfois capricieuse.
12
Je recommande ce jeu : Aux acharnés

Takashi-Nobunaga (Takashi-Nobunaga)

49
502
1988
9869