Clicker Heroes

ps4

1
4
7
10
-

Infos complémentaires

+ -
Date de sortie : 07/03/2017
Genre(s) : Aventure, Point&Click
Territoire(s) : FRANCE

1030 joueurs possèdent ce jeu
12 trophées au total
0 trophée online
0 trophée caché

100% par : 77 joueurs (7 %)


Note des joueurs :
4.4/5 - 7 notes

Note des 100% :
5/5 - 1 note

Test rédigé par Mister-Leo74 le 11-11-2020 - Modifié le 11-11-2020

Introduction

Clicker Heroes est un jeu gratuit avec options d’achat disponible depuis le 7 mars 2017 sur PlayStation 4. Ce jeu se décrit lui-même comme un « jeu de rôle inactif ». Il fait en effet partie de la catégorie des jeux incrémentaux, plus communément désignée sous le terme anglophone de idle games.

Ce genre est parfois sujet à controverse au sein des communautés de joueurs, dès lors qu’il repose sur l’inactivité du joueur. Les opposants affirment en effet que ces jeux sont chronophages et ne proposent aucune expérience originale aux joueurs. À l’opposé, les adeptes soutiennent que ce genre a autant de légitimité que des jeux d’action ou d’aventure. Nous reviendrons sur les mécanismes spécifiques liés aux jeux incrémentaux lors du chapitre sur le contenu du jeu.

Clicker Heroes a la particularité de ne proposer aucune histoire et son style artistique reste très basique. Quelques références ont en effet été glissées dans le nom des héros, mais ne vous attendez pas à pouvoir résumer ce jeu d’une manière plus développée que de la façon suivante : il faut tuer des monstres, récupérer l’or une fois ceux-ci éliminés et augmenter le niveau de nos héros pour recommencer ce cycle.

Ce jeu a propulsé le genre des jeux incrémentaux et a donné lieu à un nombre conséquent de titres reposant sur les mêmes bases.


Il suffit de regarder cette vidéo pour se rendre compte de la proportion de personnes qui n'aiment pas ce jeu. Fait rare, les commentaires ont même été désactivés sous cette vidéo provenant de la chaîne officielle PlayStation.

Contenu du jeu

Cliquer, améliorer, recommencer...

Comme expliqué dans l’introduction de ce test, le jeu repose exclusivement sur un système de progression infini. Le joueur doit en effet cliquer sur chaque monstre afin d'infliger des dégâts, récupérer l’or une fois le monstre éliminé et dépenser cet argent afin de faire progresser le niveau des héros, ces derniers pouvant alors infliger des dégâts constants (dégâts par seconde ou DPS).

Les premières heures de jeu demandent une certaine activité du joueur, afin de mettre en place les différentes bases permettant ensuite au jeu d’avancer tout seul, rendant ainsi le joueur totalement passif. Des auto-cliqueurs peuvent même être achetés dans la boutique du jeu, permettant ainsi de cliquer à notre place, ce qui est très pratique pour augmenter le niveau des personnages ou d’infliger des dégâts de manière continue.

Nous tenons toutefois à préciser que les objets disponibles en boutique peuvent être achetés grâce à une monnaie spécifique au jeu, les rubis, dont l’obtention se fait régulièrement par l’apparition de poissons orange sur l’écran, sur lesquels il faut cliquer. Il est aussi possible d’acheter des rubis avec de l’argent, mais cela est totalement dispensable.

Le seul objectif de Clicker Heroes est d’atteindre la zone la plus élevée qu'il soit possible d’imaginer, grâce aux héros, aux aînés et aux Outsiders. Chaque zone est composée de 10 monstres à éliminer avant de progresser à la suivante. Pour les zones correspondant à un multiple de 5, ces monstres sont remplacés par un boss, qu'il faut battre dans un temps limité (30 secondes par défaut).

Le cœur du jeu repose sur les chiffres, qui augmentent à une vitesse déraisonnable et de manière exponentielle, atteignant rapidement des montants colossaux (par exemple un décillion, soit 10^60). Outre cet aspect purement mathématique, le contenu du jeu reste très épuré et facile à appréhender.

Il faut cependant soulever que cet aspect peut très rapidement prendre de l’importance lorsque le joueur souhaite choisir une stratégie et l’optimiser afin d’économiser du temps, forçant ainsi ce dernier à calculer précisément les diverses possibilités s'offrant à lui.

Un système binaire d’ascensions et de transcendances permet ainsi d’octroyer des bonus, notamment sur les quantités d’or récupérées ou les dégâts infligés de manière passive. Une fois que le joueur n'arrive plus à progresser, il peut effectuer une ascension et obtenir des âmes de héros, qui sont principalement obtenus en terrassant les boss après la zone 100.

La transcendance, quant à elle, intervient pour la première fois lorsque le joueur atteint la zone 300. Il peut alors décider de sacrifier la totalité des bénéfices précédemment accumulés et obtenir des âmes d’aînés, permettant d’améliorer certains bonus (par exemple augmenter l’efficacité de tous les bonus liés à la passivité) en donnant ces âmes aux Outsiders. Cette transcendance a pour conséquence de faire démarrer le joueur à la zone 1, sans aucun bonus à sa disposition. Il devra alors effectuer une ascension afin de pouvoir bénéficier des bonus acquis grâce à la transcendance.

D'autres mécaniques vous aideront à progresser plus rapidement dans le jeu, que ce soit avec l'utilisation de reliques (augmentant certains bonus) ou le recrutement de mercenaires, qui se chargeront d'effectuer des quêtes afin d'obtenir diverses récompenses (or, rubis...).

Nous avons relevé ci-dessus que Clicker Heroes est un jeu de rôle inactif. Cet aspect est poussé à son paroxysme, étant donné que le jeu se joue automatiquement pendant votre absence, même si la PlayStation 4 est éteinte. Un système de comptage virtuel permet en effet de calculer le temps passé entre deux sessions de jeu et de le convertir en or, vous permettant ainsi de continuer votre périple malgré une journée d'absence. Vos héros travaillent 24 heures sur 24, 7 jours par semaine et 365 jours par an, sans aucune possibilité d'un congé rémunéré.

Finalement, on peut comparer Clicker Heroes au mythe de Sisyphe, qui doit éternellement pousser une pierre en haut d’une montagne, avant de la laisser tomber pendant le parcours, et recommencer ce processus éternellement.
Note : 3/5

Aspect technique du jeu

À défaut de somptuosité, la simplicité

Le jeu a choisi la sobriété, se présentant ainsi sous la forme d’un jeu 2D, où une partie de l’écran est réservée aux différentes sections du jeu (héros, succès, statistiques…), tandis que l’autre partie affiche les monstres entourés d’un environnement sommaire.

Au niveau de l’originalité des monstres, elle reste très limitée, offrant peu de variations intéressantes et notables. De plus, les environnements représentant les diverses zones du jeu peuvent être comptés avec vos deux mains. Ils restent très minimalistes et peu inspirés.

Parler de musique dans ce jeu s’avère compliqué, dès lors qu’une seule bande son rythme vos pérégrinations. Elle est certes entraînante durant les premières minutes d’écoute, mais vous vous résoudrez à vous rendre dans les options et désactiver la musique, ainsi que les effets sonores. Ces derniers sont en effet limités à des bruits de pièces et de couinement lorsque vous éliminez un monstre.

Les options nous permettent de choisir l’aspect graphique du jeu, notamment si l’on souhaite avoir un meilleur rendu des monstres ou les afficher de manière minuscule. Ce jeu souffre malheureusement de nombreux problèmes qui ne seront très certainement jamais résolus à l’heure où ces lignes sont écrites. Quand vous atteignez une zone très élevée, le jeu va subir des ralentissements, vous obligeant à nouveau à limiter drastiquement les options graphiques afin d’éviter le plantage du jeu.

La taille des montres augmente aussi de manière progressive après chaque zone. Ils prennent ainsi une bonne majorité de l'écran une fois que vous dépasserez le millier de zones et cette taille démesurée est une des sources de ralentissements.

Clicker Heroes souffre aussi de quelques problèmes techniques lorsque plusieurs auto-cliqueurs sont actifs simultanément, vous forçant à faire attention à leur utilisation avant de laisser le jeu tourner durant vos autres activités.

Il est clair que ce n’est pas l’aspect le plus important du jeu, étant donné que le joueur n’aura même pas le temps de voir les monstres défiler devant ses yeux une fois qu’il atteindra une certaine puissance. De plus, l'action se déroulera sans que personne ne soit devant l'écran, ce qui minimise encore l'impact de l'aspect technique du jeu.
Note : 2/5

Plaisir à jouer et à rejouer

Un jeu qui ne plaira pas à tout le monde

Le plaisir que l'on tire en jouant à Clicker Heroes est très subjectif, dès lors que le jeu ne s'évertue pas à nous emmener dans une quête épique et ne tente pas de nous bluffer par ses qualités techniques.

Beaucoup de joueurs ne passeront pas plus d'une dizaine de minutes à jouer au jeu, car ils n'en retirent aucune satisfaction à simplement dépenser de la monnaie virtuelle afin d'améliorer des héros sans but précis, outre celui d'atteindre une zone plus élevée.

A contrario, certains joueurs sont tellement captivés par ce système de récompense qu'ils peuvent rapidement tomber dans une dépendance et être obnubilés par cette sensation de puissance infinie.

Le jeu repose en effet sur une progression permanente qui fait appel à certaines émotions particulières chez l'être humain, soit la recherche constante de progrès et d'amélioration, ainsi que le surpassement de soi.

Ces émotions peuvent être ressenties de manière très fortes lorsque, pour la première fois, le joueur bat son précédent record de meilleure zone. Il voudra, alors, battre de nouveau ce record, afin de tester ses limites et de se surpasser.

Rejouer à Clicker Heroes est finalement un non-sens, dès lors que le pilier central est justement cet éternel recommencement. Le joueur va en effet atteindre une certaine zone, puis décider d'effectuer une ascension afin de dépenser les âmes de héros acquises. Une fois la zone dépassée, ce processus de répétition s'enchaînera pendant des dizaines, voire des centaines d'ascensions.

Il est donc compliqué d'intégrer une barrière afin de séparer le plaisir de jouer et celui de rejouer à Clicker Heroes. En tout état de cause, le plaisir de jeu sera intrinsèquement lié à la psychologie du joueur.

C'est cette progression permanente qui nous a maintenus dans ce jeu afin de constamment dépasser notre record, simplement pour entretenir notre circuit de la récompense. Sans cet aspect, il est clair que ce jeu n'aurait pas eu le succès qu'il a connu.

Il est malheureusement compliqué de faire preuve d'objectivité sur un critère qui est finalement très subjectif pour ce jeu. Il faut toutefois relever que le système de progression est la substantifique moelle qui permet à nombre de joueurs de s'accrocher à ce jeu.
Note : 3/5

Plaisir à faire les trophées, le Platine / 100%

Des récompenses trop limitées pour le temps dépensé

Nous arrivons enfin au cœur de ce test, les trophées.

Clicker Heroes et ses 12 trophées sont axés sur un objectif unique : atteindre la zone 3'600 pour obtenir le seul trophée or disponible : (Or) Conquérant de zones. L'ensemble des trophées tomberont en effet dans votre périple afin d'atteindre cette zone. Les ascensions et les transcendances ne remettent pas à zéro vos statistiques et facilitent ainsi les trophées nécessitant de cumuler la même action. Vous aurez dans tous les cas largement dépassé les nombres requis avant d'atteindre la zone 3'600.

(Bronze) L'aventure commence ! sera votre premier trophée, récompensant votre progression jusqu'à la zone 10. Il faudra ensuite marteler votre touche (carre) 50'000 fois ou utiliser la méthode alternative offerte par les auto-cliqueurs afin d'obtenir (Bronze) Héros cliqueur. À force de passer des zones, vous aurez tué 10'000 monstres et obtenu (Bronze) Tueur de légion. Il faudra par la même occasion éliminer 10'000 Croque-trésors pour avoir les (Argent) Doigt[s] en or.

Les boss seront aussi une source de trophées. Il faudra alors annihiler 1'000 boss pour voir apparaître (Bronze) Exterminateur de boss et défaire tous les boss de centaines pour être récompensé de (Argent) Héros épique.

Quelques trophées s'orientent autour des héros. Vous deviendrez (Bronze) Entraîneur de héros en obtenant 50 améliorations de héros et même (Argent) Éleveur en augmentant le niveau des héros 25'000 fois. Pour devenir (Argent) Le boss, il faudra recruter les héros originaux, et non tous les héros, comme l'indique la description (erronée) du trophée.

Enfin, vous serez un (Bronze) Voyageur du monde une fois votre première ascension effectuée. Vous deviendrez un (Bronze) Chasseur de reliques au moment de trouver votre première relique.

Comme vous avez pu malheureusement le constater avec le titre de cette sous-section, il faut dire que l'effort à accomplir pour obtenir ce 100% (eh oui, aucun trophée platine ne viendra récompenser votre temps après des mois (réels !) de jeu) ne donnera pas envie aux chasseurs les plus impatients de se lancer dans cette aventure.

On peut évidemment regretter l'absence d'un trophée (Platine). Pourtant, le jeu recèle d'objectifs en tout genre à atteindre. Le menu du jeu contient en effet une section défis, regorgeant de 154 succès à obtenir durant votre aventure.

Parmi ces défis, nombre vous demandent d'atteindre un certain montant d'or en votre possession ou d'éliminer un nombre élevé de monstres.

Il est assez frustrant de savoir qu'une cinquantaine de trophées auraient pu être aisément ajoutés afin de ravir les chasseurs de trophées que nous sommes. Il s'agit en effet d'un argument afin de convaincre les joueurs les plus assidus de rester sur le jeu et de continuer à progresser afin de déverrouiller le sésame ultime.

Seuls les joueurs acharnés auront assez de temps, de courage et de patience pour atteindre cette zone.

À l'heure actuelle, la version PlayStation 4 de Clicker Heroes ne bénéficie pas de la dernière mise à jour du jeu, disponible sur PC. Sans entrer dans les détails, la progression du jeu est drastiquement facilitée par des nouvelles mécaniques et ajustements du jeu. Aucune information des développeurs n'indiquerait que la version PS4 sera dans le futur mise à niveau avec la version PC.
Note : 2/5

Conclusion

La quintessence d'un jeu chronophage

Clicker Heroes est un jeu particulier qui peut facilement désarçonner les joueurs qui ne s'attendent pas à cette expérience.

L'inactivité et la récompense sont les principaux éléments du jeu. Le jeu ne vise pas le grand public, mais plutôt un public spécifique, friand de ce genre.

Répéter inlassablement les mêmes gestes et effectuer les mêmes actions peut finalement amener à une certaine lassitude. Certains arrêteront le jeu au bout de quelques heures, tandis que d'autres seront encore en train de gravir les zones afin d'atteindre la zone 3'600 ou vers l'infini et au-delà.

Clicker Heroes ne laisse finalement pas indifférent, mais montre des faiblesses, tant sur l'aspect technique qu'au niveau du contenu.
Contenu du jeu
Aspect technique du jeu
Plaisir à jouer et à rejouer
Plaisir à faire les trophées
10
Je recommande ce jeu : Aux acharnés, Aux spécialistes du genre

Mister-Leo74 (Mister-Leo74)

82
346
957
3323