Chrono Cross : The Radical Dreamers Edition

ps4

1
4
13
20
15
2

Infos complémentaires

+ -
Date de sortie : 07/04/2022
Genre(s) : RPG
Territoire(s) : FRANCE

180 joueurs possèdent ce jeu
38 trophées au total
0 trophée online
0 trophée caché

Platiné par : 26 joueurs (14 %)

100% par : 26 joueurs (14 %)


Note des joueurs :
5/5 - 3 notes

Note des platineurs :
5/5 - 1 note

Test rédigé par JohnBuckheart le 06-04-2022 - Modifié le 03-05-2022

Introduction

Image

Salut les Chasseuses et les Chasseurs. Si vous êtes amateurs de J-RPG, il y a un titre qui va sûrement vous rendre nostalgique : Chrono Trigger. Développé et édité par Squaresoft en 1995 pour la Super Nintendo, il s'agit d'un titre qui n'a pas passé tout de suite les frontières de l'Europe. Il aura fallu attendre le 6 février 2009 pour l'avoir officiellement en français sur notre Nintendo DS, soit 14 ans plus tard.

Chrono Trigger racontait l'histoire de Chrono, Marle et Lucca, voyageant à travers les époques (de la préhistoire à l'an 2300) afin d'arrêter un destructeur monstrueux du nom de Lavos. Une épopée singulière et très agréable, bercée par une bande-son magnifique réalisée par Yasunori Mitsuda (dont c'était le premier travail de compositeur sur un jeu) ainsi que par Nobuo Uematsu (qui avait déjà officié sur plusieurs Final Fantasy). Ajoutez à cela des graphismes issus du crayon d'Akira Toriyama (Dragon Quest, Dragon Ball) et des noms très connus à la conception, au scénario ainsi qu'à la réalisation tels que Takashi Tokita, Yoshinori Kitase, Akihiko Matsui, Yūji Horii, Masato Kato et Hironobu Sakaguchi (tous des vétérans des jeux Squaresoft).

Que du bon monde pour créer un jeu qui saura marquer plusieurs générations de joueurs. Cependant, saviez-vous que Chrono Trigger avait eu une suite ? Chrono Cross. Si ce titre vous parle moins, c'est parce que contrairement à son grand frère, il n'a jamais réussi à atteindre l'Europe. Il y avait pourtant une belle équipe derrière le jeu : Yasunori Mitsuda (à la bande-son), Masato Kato (au scénario), Nobuteru Yūki (aux graphismes), Hiromichi Tanaka (producteur et système de combat), Yasuyuki Honne (directions artisitques) et Ryosuke Aiba (pour le bestiaire).

Avec une sortie sur Playstation 1 le 18 novembre 1999 au Japon et le 15 août 2000 en Amérique, Chrono Cross vous mettait dans la peau de Serge, un garçon simple vivant dans un village en bord de mer. Alors qu'il passe une journée pour le moins normale, un événement étrange sur la plage le fait tomber dans les pommes. À son réveil, le monde autour de lui est toujours le même mais avec une infime différence : personne ne reconnaît Serge. Pire, il serait en fait mort depuis 10 ans.

Si participer à l'aventure de Serge vous tente aujourd'hui, sachez que Square Enix vous propose de rattraper le temps perdu. En effet, c'est le 7 avril 2022 que l'éditeur décide de proposer Chrono Cross : The Radical Dreamers Edition en dématérialisé pour 19,99€ sur Playstation 4. 23 ans plus tard, nous pouvons enfin découvrir la suite de Chrono Trigger ! Sachant que le titre avait été encensé par les critiques de l'époque, cela ne peut être qu'une bonne nouvelle.

Néanmoins, nous sommes en 2022. Est-ce que Chrono Cross a bien vieilli ? L'aventure vaut-elle toujours le détour ? Square Enix a fait un simple portage ou avons-nous quelques améliorations ?

Chasseuses et Chasseurs, prenez votre machine à remonter dans le temps, nous retournons sur la Playstation 1, en 1999.

Chrono Cross : The Radical Dreamers Edition a été testé sur une Playstation 5 en version 1.00.
Notez que le titre est un jeu Playstation 4.
Contenu du jeu
Deux jeux en un

Parlons tout de suite du bonus ajouté par Square Enix à cette édition spéciale de Chronos Cross. Dès que vous lancerez le jeu, vous arriverez dans un menu vous proposant soit de jouer à Chronos Cross justement, soit au titre beaucoup moins connu Radical Dreamers - Le Trésor Interdit.

Radical Dreamers est en fait une sorte de visual novel façon "le livre dont vous êtes le héros". Sorti à l'origine sur la Super Nintendo le 1er juin 1996 (soit un an après Chrono Trigger), ce titre n'était pour le coup jamais allé au-delà du Japon.

Radical Dreamers - Le Trésor Interdit vous propose une expérience écrite avec très peu de graphismes. Pensé comme un spin-off à Chrono Triger, ce jeu est ce qui donnera par la suite les bases de Chrono Cross. Vous en ferez rapidement le tour mais sa présence dans cette édition est assez satisfaisante. Cela vous permet d'accéder à l'ensemble de l'œuvre. Par contre, il n'est pas nécessaire de jouer à Radical Dreamers - Le Trésor Interdit pour comprendre ce qu'il se passe dans Chrono Cross.


Du tour par tour et des personnages à gogo

Chrono Cross vous met donc dans la peau de Serge. Comme expliqué dans l'introduction, vous allez très vite arriver dans un monde où votre héros est censé être mort depuis 10 ans. Si cet événement pourrait sembler anecdotique de prime à bord, l'univers à l'air pourtant assez impacté.

Heureusement pour Serge, il fera très rapidement la connaissance de Kid, qui semble comprendre ce qui arrive à votre héros. Une jeune fille dont le design et la personnalité ont dû inspirer des années plus tard Rikku de Final Fantasy X.

Votre avancé dans le jeu se fera au travers d'une carte du monde, vous permettant de visiter plusieurs villes et différents donjons. L'aventure sera très régulièrement ponctuée par des combats au tour par tour à l'ancienne, rappelant que sur Playstation 1, c'était un système très courant.

Serge pourra être accompagné par deux personnages au combat que vous choisirez parmi une flopée d'alliés ! En effet, à la façon d'un Suikoden, vous pourrez ajouter 43 personnages à votre cause en plus de Serge et Kid. Bien entendu, plusieurs d'entre-eux seront manquables et certains nécessiteront a minima une seconde partie en new game + pour les avoir.


Un gameplay peu courant

En évitant tout spoil, sachez que vous serez amené au cours du scénario à voyager entre le monde où Serge a grandi et celui où il est mort. Deux cartes avec des environnements similaires mais où tout est pourtant différent. Les PNJ ne vous diront pas la même chose, un morceau de l'histoire avancera si vous allez dans un donjon du monde 1 mais seulement si vous êtes allé recruter le bon personnage du monde 2, les contenus des coffres seront variables pour un même lieu, etc. Même le bestiaire ne sera pas forcément le même malgré que vous visitez techniquement le même endroit.

Notez que ce mélange de deux cartes du monde peut vous faire manquer des événements annexes si vous ne faites pas attention. En effet, les lieux à visiter sont nombreux et si vous avancez trop dans l'histoire sans forcément penser à retourner à un endroit précis, vous pouvez rater un potentiel allié ou un équipement intéressant.

Ajoutez à cela le système de combat qui se veut un peu unique, que ce soit à son époque ou aujourd'hui. Si vous avez vos habituels PV, les PM eux ne seront pas là. À la place, il faudra équiper de la magie comme une arme ou une armure. Vous ne serez ensuite autorisé à utiliser le sort équipé qu'une fois par combat, mais seulement si vous avez pris la peine d'infliger des dégâts physiques avant. De plus, vos personnages évolueront à la manière de Final Fantasy II, en gagnant +1 en force ou +2 en PV par exemple, à force de faire des combats. Cependant, inutile de trop farmer puisque ces statistiques s'arrêteront d'augmenter au bout d'un moment. Vous devrez affronter des boss pour gagner des "étoiles d'évolution", permettant de briser des "limites" de statistiques invisibles.

Heureusement, si vous avez du mal à appréhender le système de combat, un tutoriel non obligatoire existe dans le village de Serge, en allant parler au maire Radius.
Aspect technique du jeu
Le jeu comme en 1999

Ce Chrono Cross est un portage simple, à la manière dont Final Fantasy VIII est arrivé sur nos Playstation 4 en 2019. Les modèles 3D des personnages (et du bestiaire) sont bien plus jolis, le jeu est très certainement plus fluide qu'à l'époque, mais l'amélioration s'arrêtera là.

Exactement comme avec Final Fantasy VIII, le jeu ne prendra pas toute la largeur de l'écran, histoire de vous rappeler l'époque des écrans cathodiques. Vous pouvez techniquement modifier dans les options ce paramétrage mais cela ne fera qu'étaler la texture.

Square Enix a donc fait le choix de simplement proposer Chrono Cross en version HD sans dénaturer le produit d'origine. Vous êtes face à un bon vieux jeu Playstation 1 de l'époque avec tout ce que cela implique. Tous les dialogues seront à lire, les animations seront très lentes, les combats seront extrêmement nombreux et le jeu ne vous aidera pas. Il faudra fouiller le décor à l'ancienne en martelant (croix) afin d'espérer trouver un objet caché ou un événement annexe.

Si vous voulez en savoir un maximum sur le monde qui vous entoure, vous devrez prendre le temps de parler à chaque PNJ et il faudra chercher par vous même comment avancer dans le scénario. Aucune indication sur la carte pour vous dire où aller et pas de petits points d'exclamation jaune pour vous indiquer qu'un personnage a une quête pour vous. C'est à l'ancienne, débrouillez-vous.

Chrono Cross est une expérience qui se veut nostalgique, vous proposant de prendre part à une aventure J-RPG comme on les faisait avant. Graphiquement cela vous mettra un coup, même chose dans la lourdeur générale des menus, du gameplay et de l'avancée dans le scénario.


Les bonus façon Square Enix

Néanmoins, c'est sans compter sur les petits bonus de ce Chrono Cross. Si vous êtes habitués des portages des jeux Playstation 1 de l'éditeur (Final Fantasy VII, VIII et IX par exemple), vous ne serez pas surpris de retrouver les bonus ajoutés dans le gameplay :

→ En appuyant sur (L2), vous ralentissez le temps.
→ En actionnant (R2), vous accélérez le temps.
→ En poussant (R3), vos héros esquiveront TOUTES les attaques en combat et ils n'auront plus besoin de faire au préalable des attaques physiques pour utiliser la magie.
→ En activant (L3), vous esquiverez les combats non-obligatoires.
→ En appuyant en même temps sur (L3) + (R3), les combats seront automatiques.

De nombreux avantages que vous êtes libres d'utiliser ou non, bien entendu. Si on peut débattre de l'intérêt d'utiliser l'esquive à 100% (ce qui annihile la difficulté) bon sang que c'est plaisant de pouvoir accélérer le temps. Clairement, vous passerez votre temps à utiliser cet avantage afin d'accélérer le mouvement de vos personnages et l'animation en général. Cela n'enlèvera rien au plaisir de découvrir le scénario de Chrono Cross, bien au contraire.


Un vieux jeu avec une bande-son magnifique

Soyons clair, Chrono Cross a vieilli, peut-être même beaucoup trop. Cela se ressent en général, que ce soit dans la façon de raconter l'histoire, la manière de vous balader de lieu en lieu ou dans son système de combat. Je pense que les 5 bonus apportés avec le portage sont tout simplement indispensables pour profiter à nouveau d'un titre aussi vieux sans se lasser sur la route, même si le scénario est très agréable.

Par contre, il y a quelque chose qui n'a absolument pas vieilli : la bande-son de Chrono Cross. Bon sang, ce que Yasunori Mitsuda avait été inspiré. Remasterisée pour l'occasion, chaque note de musique est savamment pensée, jamais répétitive et toujours en parfaite harmonie avec l'événement qui se passe à l'écran. Tout simplement une délice auditif tout au long du périple.
Plaisir à jouer et à rejouer
Cela fait maintenant 23 ans

C'est difficile de définir le plaisir à jouer quand le titre qui tourne sur votre Playstation 5 était pensé pour la Playstation 1. Déjà parce que cela vous rappelle que le passé s'éloigne à chaque jour qui passe, mais aussi parce que ce genre de jeu ne touchera pas tout le monde de la même manière.

Chrono Cross est un excellent J-RPG de 1999. Très clairement, c'est incroyable ce qui a été fait à l'époque. Il n'a rien à envier à Final Fantasy, à Dragon Quest, à Suikoden ou à Breath of Fire. Néanmoins, le tout a sacrément vieilli. Heureusement que vous pouvez accélérer le jeu avec cette édition parce que sinon, vous trouverez le temps long et le gameplay très lourd.

Le plaisir se ressentira surtout dans l'envie de poser les mains sur un titre d'une autre génération ainsi que de connaître la suite à Chrono Trigger puisque le fait d'avoir sauver le monde dans ce dernier a eu une répercussion dans Chrono Cross. Néanmoins, si vous n'avez jamais joué à Chrono Trigger, pas d'inquiétudes. On vous expliquera l'essentiel au moment des révélations du scénario.

D'ailleurs, si vous vous prenez au jeu, le scénario sera sûrement l'un des éléments qui vous donnera envie d'aller au bout de l'aventure.


New game +, 11 fins et 44 personnages

Si vous accrochez à Chrono Cross, vous aurez de quoi faire puisque la rejouabilité est là. Déjà, sachez que tous les personnages du jeu ne pourront pas tous se débloquer lors de votre première partie. Cependant, Chrono Cross vous propose un new game + afin de réussir à rassembler tout le monde. D'ailleurs, le jeu vous fera régulièrement varier les membres dans votre équipe en fonction de votre avancée dans le scénario. Prenez cependant en compte que cela n'aura que peu d'incidence au combat puisque ce qui fera la différence entre vos héros, ce seront l'équipement et la magie que vous équiperez.

Notez qu'en plus, il y a un endroit à la fin du jeu où il est possible d'invoquer tous les personnages que vous possédez sur vos autres sauvegardes.

Concernant les fins de l'aventure, votre première partie vous permet d'en avoir deux : la bonne avec une scène cinématique, la mauvaise où vous accédez directement aux crédits. Une fois en new game +, vous aurez accès quand vous voulez au boss final. En fonction du moment du scénario où vous allez le combattre, vous aurez une fin différente à visionner. Bien entendu, le new game + vous permet de garder toutes les statistiques accumulées sur tous vos personnages sur votre première partie.
Chasse aux trophées
Une chasse aux trophées en lien avec le 100% du jeu

Qu'en est-il de votre course vers le platine ? Quand on regarde les portages de Square Enix, on peut avoir des sueurs froides rien qu'en pensant à Final Fantasy IX et ses 1000 sauts à la corde. Bon, heureusement ici, il n'y a rien d'aussi extrême mais autant vous avertir sur un petit trophée, à savoir (Bronze) Comme sur des Roulettes. Lié à un mini-jeu, vous devrez faire 10 000 points à la "roulette cardinale". Disons simplement que c'est un "quitte ou double" totalement lié au hasard. Il faudra donc compter sur la chance pour débloquer ce trophée. On aurait pu utiliser le bonus "ralenti" du portage pour arrêter la roulette au bon moment mais étrangement, il a été désactivé dans la pièce du mini-jeu.

Il y a un autre trophée du genre, à savoir (Bronze) Abondance de nourriture qui demande de nourrir 100 fois les dragons d'une écurie. Pour notre plus grand bonheur, le bonus ralenti fonctionne ici. Sans ça, le défi aurait été une purge.

Autrement, la majorité de votre chasse se fera à la fin du jeu ou sur un new game +. En effet, à part un peu de trophées liés à l'histoire, tout le reste vous demandera :

  • De recruter tous les personnages du jeu, ce qui demandera au moins 1 partie et 1 new game + complètes et 2 new game + partielles.
  • Voir toutes les fins.
  • De trouver tous les types de liserés (ce qui permet de changer le design des menus).
  • D'obtenir 99 étoiles d'évolution, donc de battre 99 boss (cela se fera sur au moins deux parties).
Des trophées finalement assez logiques quand on cherche à faire à 100% Chrono Chross mais qui vont vous demander une excellente organisation. Vous devrez aussi trouver quelques attaques ultimes pour des personnages précis mais pas pour tout le monde. À peine une dizaine (bien entendu qui peuvent être manquées) mais avec un bon guide des trophées, cela ne sera pas un problème.

Sachez aussi qu'il vous faudra fabriquer une arme et une armure arc-en-ciel. Vous obtiendrez très facilement les matériaux pour ça mais la quête débloquant le bon forgeron pour l'occasion est très facilement manquable.

Enfin, il restera (Or) Vétéran qui vous réclame de gagner 500 combats. C'est quand même un grand nombre mais toujours moins que les 10 000 de Final Fantasy IX ou les 1 000 de Final Fantasy VIII. Au fur et à mesure, c'est revu à la baisse. Évitez donc d'activer le bonus permettant d'esquiver les combats aléatoires, et vous avancerez sereinement dans ce trophée. Après, avec une manette turbo pour marteler la touche (croix), deux-trois endroits du jeu vous permettront de farmer.

Sachez qu'en activant les bonus de ce portage, vous mettrez environ 20 heures pour compléter votre première partie. Ensuite comptez 10 heures de plus pour faire l'ensemble des trophées, pour une difficulté de 2/10. Bien entendu, ne pas utiliser les bonus va aisément doubler voire tripler le temps d'obtention du platine. Concernant la difficulté, là vous serez plutôt à du 5/10 au moins.

Au passage, prenez en compte qu'aucun trophée n'est lié à Radical Dreamers - Le Trésor Interdit.
Conclusion
Nous pouvons enfin jouer à Chronos Cross en Europe, et en français s'il-vous-plaît. Cela aura pris 23 ans mais bon sang, ce que cela fait plaisir de pouvoir toucher à ce fabuleux titre quand on est gourmand des J-RPG à l'ancienne.

Gardons tout de même les pieds sur terre et regardons Chrono Cross : The Radical Dreamers Edition dans son ensemble, en 2022. Le titre est tout simplement une perle de 1999 mais le jeu a sacrément vieilli. Le gameplay est lourd et personne ne vous aidera à avancer dans le scénario. À vous de tout fouiller, de parler à tout le monde et surtout de faire attention à ne rien louper.

Heureusement, les options d'accessibilité sont là (accélération, invincibilité, combat automatique) et je dirai même que c'est indispensable aujourd'hui pour profiter pleinement de Chrono Cross.

Sincèrement, si vous êtes curieux et nostalgique de la Playstation 1, lancez-vous dans l'aventure, surtout que ce portage vous donne en plus accès au spin off Radical Dreamers - Le Trésor Interdit. Soyez seulement prêt à un vrai voyage dans le temps. Chronos Cross profite d'un lissage HD et d'une bande-son remasterisée absolument magnifique, mais l'aventure proposée ne permettra pas à tout le monde d'accrocher.

Tout ce que j'espère maintenant, c'est que Square-Enix se mette en tête de faire venir Chrono Trigger sur Playstation 4 ou 5 afin de profiter pleinement de l'ensemble de l'univers proposé dans Chrono Cross.

Image
J'ai aimé
  • La bande-son, un régal.
  • Les options d'accessibilité pour accélérer le jeu et faciliter les combats.
  • Découvrir enfin Chrono Cross, même si c'est 23 ans plus tard.
  • L'ajout de la sauvegarde automatique.
  • La possibilité d'essayer Radical Dreamers - Le Trésor Interdit.
  • Une chasse aux trophées qui nous pousse à voir toutes les fins du jeu et à recruter tous les personnages.
  • Un bestiaire très varié.
  • Le new game +.
Je n'ai pas aimé
  • Le système de combat qui a vieilli.
  • La lourdeur du jeu en général.
  • L'avancée dans le scénario parfois complexe.
  • L'absence d'un bestiaire dans le menu pour consulter tous les monstres.
  • Quelques ralentissements de frame rate, surtout en combat.
15
Je recommande ce jeu : Aux spécialistes du genre, Aux habitués des 100%, Aux fans de la série, Aux curieux

JohnBuckheart (JohnBuckheart)

444
2137
4250
10998