Capcom Arcade 2nd Stadium

ps4

0
0
19
14
-

Infos complémentaires

+ -
Date de sortie : 22/07/2022
Genre(s) : Action , Compilation, Plates-formes
Territoire(s) : FRANCE

80 joueurs possèdent ce jeu
19 trophées au total
0 trophée online
0 trophée caché

100% par : 0 joueur (0 %)


Pas de note
des joueurs

Pas de note
des 100%

Test rédigé par Ex-Nihylo le 29-08-2022 - Modifié le 29-08-2022

Introduction

Image

Faisant suite à Capcom Arcade Stadium, compilation de jeux d'arcade des hits made in Capcom des années 80/90, ce second opus propose la bagatelle de 32 jeux d'époque pour le plus grand plaisir des nostalgiques. Mettant en avant leur savoir-faire en matière de jeux d'arcade, on retrouve ainsi de grands noms du jeu vidéo tels que certains opus des Street Fighter ou encore des licences connues du grand public tels que les Megaman, ainsi que certains jeux populaires en leur temps et plus ou moins oubliés de nos jours, tels que Magic Sword ou encore Darkstalkers.

Que vaut donc cette deuxième compil ? Est-elle indispensable lorsque l'on possède la première déjà parue sur PS4 ou au contraire son contenu n'apportera que peu d'intérêt ? Le choix des 32 jeux proposés est-il pertinent ? On va tâcher de voir tout ça dans ce test, mais d'abord, place au trailer officiel :
Contenu du jeu
32 titres dans une compil, ça peut paraître beaucoup, et en effet, cela promet indéniablement de nombreuses heures de jeu. Surtout que l'on a affaire à une majorité de jeux proposant une difficulté plutôt élevée, ainsi, un néophyte aura sans doute beaucoup de mal à boucler un shoot-them-up aussi exigeant que peut l'être un 1943.

Les jeux de combats sont majoritaires dans cette compil, il faut dire que Capcom était un spécialiste, si ce n'est LE spécialiste de l'époque, surclassant aisément la concurrence. Ainsi, nous retrouvons pas moins de 5 jeux de la série des Street Fighter, notamment le tout premier, paru en 1987, auquel vous jouerez sans doute pour l'anecdote, mais également des versions bien plus avancées et intéressantes que sont les Alpha 2 et 3.

D'autres jeux de baston sont de la partie, apportant leur lot de petites nouveautés, tel que Darkstalkers, véritable petite bombe à sa sortie en 1994. Les vétérans se rappelleront avec émotion de l'introduction de nouvelles capacités comme les blocking air, crouch walking ou autre chain combos. Ça n'a l'air de rien de nos jours mais à l'époque ces possibilités étaient de petites révolutions ! Trois jeux de cette saga désormais oubliés font partie de la compil.

On notera également la présence des 2 seuls jeux Megaman en Arcade, dans lesquels on combat les boss des 7 premiers opus classiques de la licence, en duel en un contre un. Assez jouissif et même plutôt facile pour les connaisseurs, ces jeux sauront trouver leur public auprès des fans du blue bomber de par leurs accessibilités et le fun que cela procure.

De bons vieux beat-them-all viennent étayer cette compil déjà bien fournie avec des titres là encore connus à l'époque mais désuets aujourd'hui, tels que Magic Sword, King of Dragons ou encore le très recherché en version SNES Knights of the Round. On avance, on tape et on bourrine tout ce qui bouge, de quoi se défouler pendant un bon moment.

Pour finir le tour d'horizon proposé par cette compil, on peut citer pêle-mêle des jeux de sport contenus dans une mini-compil intitulée sobrement Capcom Sports Club, qui propose du foot, du baseball et du tennis. Il y a aussi des tetris-like avec Super Puzzle Fighter II Turbo ou encore un jeu de voiture rappelant fortement Micromachine et s'intitulant Rally 2011 LED Storm. Plus étonnant, un jeu qui ressemble à s'y méprendre au tout premier GTA vous surprendra sûrement !

La plupart des jeux proposés sont disponibles en version japonaise et américaine, tout dépend de la parution des jeux japonais en occident ou non, certains d'entre eux étant restés exclusifs au marché japonais à l'époque.
Aspect technique du jeu
Les retrogamers seront aux anges, cette compilation émulant fort bien l'ensemble des jeux proposés, et prolongeant l'immersion à l'aide de diverses options d'affichage. En effet, tout un tas d'options vous permettront de modifier l'apparence visuelle des jeux pour que l'on se sente encore davantage de retour dans les années 90, ainsi les fameuses scanlines pourront être activées pour donner ce petit côté pixelisant digne des télés cathodiques de l'époque. Graphiquement, selon la date de sortie des jeux, on oscille entre le 8 bits basique de l'époque NES, en jouant par exemple à Exed Eyes paru en 1987, et de somptueux graphismes en 2D dans des jeux parus au début de l'ère PS1, comme on le constate en jouant par exemple au premier Darkstalkers (1994).

Musicalement, tout demeure d'origine, et à l'instar des graphismes, la qualité des pistes varie beaucoup entre les bips-bips des jeux des années 80 et les compositions musicales cultes des années 90. Les bruitages sont également d'époque, les nostalgiques seront aux anges, les néophytes qui n'apprécieront pas pourront toujours choisir de baisser ou de couper le son. Cependant celui-ci contribue à la plongée dans la nostalgie, et est souvent de bonne facture, il serait donc dommage de ne pas en profiter.

A noter que bien que les menus du jeu bénéficient d'une traduction française de bonne facture, les jeux en eux-mêmes restent en anglais ou en japonais selon que l'on choisisse de jouer dans leur version japonaise ou occidentale. Cela ne gêne en rien leur faisabilité, les jeux de cette compil ne nécessitant pas de comprendre une langue en particulier pour être joués. Il n'y a pas de temps de chargement, et aucun problème de lag ou de bugs à signaler tout au long du temps de jeu de ce test.
Plaisir à jouer et à rejouer
Tout a été pensé pour se sentir comme sur une bonne vieille machine d'arcade de l'époque : les jeux sont présentés sous forme de bornes, on doit insérer une pièce à l'aide de la touche du pavé tactile et on règle l'apparence du jeu comme si on jouait sur une borne, avec la distance qui va avec, ou alors en plein écran ou en taille d'écran adapté à votre télé. C'est assez fun à prendre en main, quelques pages de didacticiels vous apprennent la gestion de votre écran et les options, très nombreuses, de personnalisation que vous pouvez choisir.

Il y en a pour tous les goûts et cela constitue la véritable force de cette compil : à l'instar de la précédente, libre à vous de tâter du shoot-them-up à l'ancienne, du bon vieux beat-them-all, de la baston et d'autres pépites de Capcom plus surprenantes car véritablement moins connues. Qui savait que Capcom pouvait proposer de bons jeux de sport à l'époque, par exemple ?

Bien sûr il y aura toujours des insatisfaits : quand on choisit 32 jeux parmi la multitude de hits made in Capcom, il manquera forcément certains gros titres dont les joueurs sont fans. On peut penser ici à l'absence, étrange, de Final Fight 2, alors que le premier était disponible dans la première compil. On peut également mettre en avant que Capcom a un peu tendance à abuser avec le recyclage, puisque chaque génération de consoles depuis la PS1 - et ses compils de Street Fighter - propose au moins une compil Capcom.

Cependant, l'émulation est parfaite et les jeux proposés demeurent excellents, cette compilation plaira aux nostalgiques des époques 8 et 16 bits et saura satisfaire leurs attentes. De plus il est possible de télécharger sur le store, gratuitement, une extension permettant d'être invincible dans tous les jeux : cela donnera l'occasion à certains de pouvoir ENFIN venir à bout de titres donc la difficulté est aussi légendaire que le jeu en lui-même... Visionner par exemple la fin de 1943, quoique courte, sera ainsi jouissif.

Et puis la fonction de rembobinage sera également fort utile pour certains jeux ou on perd nos vies un peu trop rapidement, notamment dans les beat-them-all d'époque, dans lesquels les ennemis finissent par nous submerger facilement. Une simple pression sur la touche correspondante facilitera grandement l'expérience de jeu proposée, sans doute au dam des puristes absolus, mais conviendra parfaitement aux attentes du grand public.

Enfin, la plupart des jeux se jouent à deux, comme à l'époque, en proposant exactement les mêmes possibilités. Ainsi ce sera du VS dans les Street Fighter, de la coop dans les shoot-them-up et les beat-them-all qui en proposaient à l'origine. Pas de multi en ligne, malheureusement.
Chasse aux trophées
Les trophées sont au nombre de 19, tous en bronze, et il n'y a pas de platine.

Il n'y a aucun trophée qui vous demandera de finir un jeu précis, ni d'effectuer une action spécifique dans un jeu en particulier. Ici, on reste dans le thème de la compil, et il suffit de jouer à ce que l'on veut pour obtenir tous les trophées.

Ainsi, obtenir un Game Over dans n'importe quel jeu nous fait obtenir le trophée (Bronze) Premier échec. Sans nul doute l'un des trois premiers trophées que vous récolterez.

Le plus difficile sera d'obtenir le trophée (Bronze) Technicien, qui consiste à terminer un jeu dans son mode de difficulté le plus élevé, mais avec un peu de persévérance et en choisissant un des jeux les moins durs à aborder - au hasard un des Megaman - vous finirez par l'obtenir. Sachant que la plupart des jeux permettent les continues à l'infini.

Finalement, ce qui sera la clef de réussite dans l'obtention du 100 %, ne sera nul autre que le temps que vous passerez à jouer : le trophée le plus long consiste à cumuler les 100 heures de jeu, afin d'obtenir (Bronze) Hardcore Gamer. Autant vous dire que vous raflerez tous les autres trophées sitôt ce dernier atteint, mais c'est tout de même dommage, il y avait sans doute plus judicieux comme trophée à remporter.

La chasse aux trophées apparaît dès lors très inégale : autant on remporte la plupart des trophées sans forcer, autant devoir obligatoirement jouer (ou laisser tourner n'importe quel jeu) pendant 100 heures est loin d'être passionnant, à part peut-être pour les acharnés qui auront envie d'étaler leurs prouesses dans les divers jeux de la compil.
Conclusion
Tout en restant dans le ton de son prédécesseur, cette nouvelle compil propose son lot de jeux intéressants, pour la plupart jouables à deux et qui sauront animer efficacement vos soirées rétro entre copains. Le modèle économique du jeu, à savoir le fait que l'on peut se contenter d'acheter uniquement certains jeux de la compil, vous permettra d'en profiter si jamais vous ne désirez jouer qu'à quelques titres. Dommage qu'il n'y ait aucune possibilité de jouer en ligne, et que certains grands classiques manquent encore à l'appel, mais pour cela on peut compter sur Capcom pour nous préparer un troisième opus...
J'ai aimé
  • On se croirait vraiment dans une salle d'arcade !
  • Les nostalgiques apprécieront.
  • La personnalisation et les options disponibles.
  • Il y en a pour tous les goûts !
Je n'ai pas aimé
  • L'absence de certains jeux.
  • Pas de jeu en ligne.
14
Je recommande ce jeu : À tous, Aux curieux

Ex-Nihylo (ex-nihylo)

146
1126
1475
4055