The Last of Us Part I nous présente son évolution par rapport au jeu d'origine

Par Mister_hanibal, le 29-07-22 à 14:43
ps5
INFOS, VIDEOS

Quelques semaines après son officialisation (voir article ici), The Last of Us Part I a suscité énormément de réactions et de scepticisme. Est-ce que ce jeu est vraiment un remake ? Mérite t'il un prix de vente de 80€ ? Afin de répondre à de nombreuses zones d'ombres, Naughty Dog a pris la parole sur le Blog PlayStation et à travers une vidéo qui présente comment le jeu a été recréé par le studio :



The Last of Us Part I sera disponible le 2 septembre prochain sur PlayStation 5 et proposera une résolution 4K native à 30 FPS ou une résolution 4K dynamique à 60 FPS. Le retour haptique, les effets de gâchette et l'Audio 3D seront également au programme. Le jeu a été entièrement refait pour tirer parti des capacités de la PS5, permettant à Naughty Dog de proposer le jeu qu'ils avaient en tête quand ils ont créé le titre original. De nombreux objets pourront être renversés, abîmés ou détruits et les cinématiques seront directement intégrées au gameplay. Le mouvement des personnages sera plus convaincant et réaliste, donnant plus de crédibilité et d'interactions. L'IA sera aussi boostée, les personnages se comporteront de manière plus authentique et les déplacements des alliés seront moins propices à être détectés par les ennemis.


The last of us part 1 image

L'objectif phare de Naughty Dog est l'amélioration de l'immersion et de l'accessibilité. Plus de 60 options d'accessibilité et un mode en audiodescription seront proposés aux joueurs. Le studio a aussi intégré au titre des demandes de la communauté du jeu original comme le mode "Mort Permanente" et le mode "Speedrun". Joel et Ellie pourront, enfin, être customisés à travers de nombreux costumes à déverrouiller.


Alors, est-ce que ces ajouts vont vous donner envie d'acheter le titre ?

Source : Blog PlayStation



Mots-clés : Naughty Dog, The Last Of Us, The Last of Us Part I

Mister_hanibal (julien2209)

41
260
838
3225

Commentaires

Aucun commentaire pour l'instant