Preview de Resident Evil 2


ps4
MEDIAS, PREVIEW
Par NicoFantasy, le 05-12-18 à 09:40 4 commentaires



Attendu pour le 25 janvier 2019, Resident Evil 2 se dévoile de plus en plus au public, notamment dernièrement à la PGW 2018

La semaine dernière, j’ai eu la chance de poser les mains sur le prochain bijou de Capcom pendant une session de plusieurs heures au cours de laquelle j’ai pu prendre le contrôle de Leon S. Kennedy puis Claire Redfield sur PS4 Pro.

Disons-le tout de suite, Resident Evil 2 Remake est un reboot complet de l’épisode sorti il y a 20 ans et ne se contente pas de dépoussiérer son aîné : il le réinvente sans jamais le dénaturer.

Technique :


Il suffit de regarder les captures d’écran : le jeu est somptueux. Capcom utilise là un nouveau moteur graphique et force est de constater qu’il fait le boulot à merveille. On retrouvera d’ailleurs ce moteur à l’œuvre sur Devil May Cry 5.

Sur PS4 Pro, le jeu tourne à 60 images par seconde et n’accuse aucun ralentissement, bugs de caméra, ou de collision. Rien à dire, le jeu est déjà opérationnel, régionalisé en français (la VF est top) et chez Capcom, ils ont déjà fini le jeu en entier.

  

 

Gameplay :


Loin des standards de la série autour desquels se structure le jeu original de 1998, Resident Evil 2 Remake prend l'initiative de faire peau neuve et de se mettre au goût du jour. La nouveauté majeure concerne l’abandon des plans de caméra fixes pour adopter une caméra à l’épaule. Autre modification importante : il est désormais possible de viser en se déplaçant.

Niveau armement, on a à présent la possibilité de porter une arme secondaire (couteau, grenade qui permet de réaliser des QTE lorsqu’on se fait agripper de face par un zombie, etc); on peut aussi switcher entre les armes à la manière d’un Uncharted avec la croix directionnelle, tout ceci rendant le gameplay extrêmement plus fluide qu’à l’époque.

Ajoutons à tout ceci la possibilité d’afficher une carte très bien pensée, puisqu’elle indique les objets, les portes et les accès pour moins galérer, tout comme l’amélioration des armes en combinant les pièces d’équipement depuis l’inventaire, lui aussi repensé pour l’occasion.

Un petit mot sur le système de sauvegarde, où les machines à écrire seront en libre-service en normal. En revanche, il faudra récupérer les fameux rubans encreurs en difficulté plus élevée et donc gérer avec soin votre avancement.



 

Le jeu :


L’histoire de Resident Evil 2 Remake est toujours découpée en deux segments : celui de Claire et celui de Leon. Bien sûr, les deux seront interconnectés, et les possibilités ainsi que les lieux traversés ne seront pas les mêmes. Et pour le reste ? Et bien, c’est tout : le jeu, même s’il conserve des moments épiques et des lieux clés de son aîné, consiste en une réécriture complète de l’histoire.

 

La phase pendant laquelle j’ai joué Léon était assez classique, alternant des énigmes (relativement simples) et des rencontres avec des zombies, mais aussi le fameux crocodile des égouts. Elle laisse vite place à une phase où l’on incarne Ada Wong dans sa célèbre robe rouge. Pour l’occasion, elle dispose d’un outil de piratage qui permet d’avancer dans les niveaux, ajoutant un côté infiltration et puzzle au jeu… jusqu’au moment où Mr X. nous rend une petite visite et décide de jouer les troubles fêtes alors qu’on est en train de résoudre une énigme.

  

 

  

Le scénario de Claire est bien plus excitant puisqu’on est traqué par le Tyrant pendant la moitié de la séquence, ce qui crée un authentique sentiment d’angoisse et de stress comme je n’en avais pas ressenti depuis un bon moment. Le jeu se transforme alors en véritable traque : le Tyrant, dont l’IA est surprenante de réalisme, ne vous laisse aucun répit, sauf lorsque vous rejoignez certaines zones « safe » du jeu. Il n'est sans doute pas exagéré d'imaginer que le son de ses pas lourds mettront vos nerfs à rude épreuve dans quelques semaines.

 

  

On retrouve également les célèbres Lickers, extrêmement bien réalisés et plus agressifs que jamais, que l’on se fait un plaisir d’accueillir avec un lance grenades incendiaires. Enfin, sachez que certains zombies sont incroyablement résistants, ce qui peut surprendre au premier abord : ils se relèvent en effet plusieurs fois, bien que leur tête soit truffée de plomb ! Là aussi, cela génère un stress bienvenu.



Notons enfin la présence de certaines séquences où le joueur incarnera également Sherry Birkin dans un orphelinat.

 

 

Mes impressions :


N’ayant pas rejoué à Resident Evil 2 depuis de longues années, j’ai vraiment redécouvert un nouveau jeu. Hormis Leon, Claire et le bestiaire, tout semble nouveau et parfaitement réalisé. Le coté puzzle imposant des allers et retours dans les zones, les ennemis rencontrés au cours de notre aventure, et bien d'autres détails donnent un résultat simple et toujours efficace notamment avec ce fabuleux Tyrant, et bien sûr la survie et l’horreur : tout y est !

La peur de voir Capcom partir dans du remaster à haute dose en 2017 semble s’éloigner de plus en plus avec ce genre de production AAA qui va assurément faire un carton !



 

Et les trophées ?


Et bien, j’adorerais vous dire qu’il va falloir faire ceci ou cela mais je ne peux rien vous révéler encore ! (bon OK il y a un platine ^^ ) mais sachez qu’il faudra squatter le jeu comme il faut pour avoir le sésame.

Il est maintenant temps pour moi de partager avec vous certains moments de mes parties, sans spoilers cependant, rassurez-vous :

 


Vous pouvez précommander Resident Evil 2 Remake sur la Fnac actuellement à 59.99€ (avec 10€ de bonus sur votre carte Fnac).



Ayant fini la démo avant mon créneau de 4 heures , j'ai pu me faire une petite game de Devil May Cry 5 dont je partage avec vous la séquence ;)

 

Mots-clés : 60FPS, Ada Wong, Aperçu, Biohazard 2, Capcom, Claire Redfield, Devil May Cry 5, Gameplay, Leon Kennedy, Licker, Mr X, RE Engine, Resident Evil 2 Remake, Survival horror, Tyrant

4 commentaires

Avatar de Lone Wolf
Lone Wolf

Le 05-12-18 à 09:56
J'avais pu tester vite fait à la PGW, mais j'étais tombé sur une partie moisie, où le mec avant moi était bloqué dans le hall du commissariat. Je n'ai même pas pu éclater la tête du moindre zombie que ce soit ! L'ambiance avait l'air d'y être malgré tout (c'est le plus important pour moi dans les jeux, l'ambiance. Pouvoir retrouver celle de 1998 dans RE2 Remake est le plus important à mes yeux).
Avatar de Maik_Boss
Maik_Boss

Le 05-12-18 à 19:53
En esperant que ça garderas la Patte RE2 et qu'ils s'inspirent pas trop du 7 :?:
Avatar de Levy_2hands
Levy_2hands

Le 05-12-18 à 22:05
Merci pour ce retour d'expérience, Nico ! ;)
Il est bien parti la, il est bien !! On a hâte par ici !! 8)
Avatar de Nic0laSticot
Nic0laSticot

Le 06-12-18 à 07:01
Maik_Boss a écrit :
mer. 5 déc. 2018 19:53
En esperant que ça garderas la Patte RE2 et qu'ils s'inspirent pas trop du 7 :?:
Oui, espérons-le. Merci pour cet aperçu en tout cas, trop hâte de mettre les mains dessus !