On a testé le Trust GXT Blizz 7.1


ACCESSOIRES
Par Bas ^, le 09-09-19 à 10:17 0 commentaire

En cette rentrée, nous vous proposons un nouveau test de casque, un peu différent des modèles précédents, puisqu’il s’agit avant tout d’un modèle… PC.

Fourni uniquement avec une prise USB, ce dernier modèle de chez Trust, le Blizzard 7.1 n’est en effet pas typiquement prévu pour la Playstation. Cependant, on nous a proposé de l’essayer et on ne s’est pas fait prier : moi le premier, j’ai suffisamment peu d’espace entre la console et le canapé pour que le câble de 2 mètres suffise à mon bonheur. Qui plus est, il m’arrive aussi de délaisser la manette pour le clavier et la souris, alors ne boudons pas notre plaisir !


D’apparence, le Trust GXT Blizzard n’est pas excessivement beau : un arceau, deux oreillettes avec chacune le logo GXT, le tout enrobé de gris et de noir, j’avoue que j’étais loin d’être emballé par l’aspect extérieur de la bête. Mais il ne faut pas juger un livre à sa couverture, alors…

Question maintien, le casque repose bien sur la tête, avec un réglage en hauteur basique au niveau de l’arceau (un scratch de chaque côté pour remonter ou descendre le bandeau souple) et deux pivots pour permettre de s’adapter à la morphologie de chacun, sur le casque et au niveau des oreillettes.

Question confort, les coussinets sont en similicuir et englobent correctement l’oreille. Loin d’un casque antibruit, le Blizz laisse passer une partie de l’environnement extérieur mais sans être non plus un casque « ouvert ». Étant assez habitué à jouer avec l’un de ces derniers, j’avoue que cette configuration ne me dérange pas, mais si vous souhaitez un calme absolu pour jouer, cela ne répondra sans doute pas à vos attentes.

Enfin, le casque est relativement léger (un peu moins de 330g), il n’étouffe pas et ne sert pas la tête. Même après des sessions de jeu assez longues, on le pose sans désagrément.


Côté audio, l’essentiel dans un casque, on a affaire à du Surround 7.1, avec des fréquences de 20 Hz à 20.000 Hz, grâce à 2 haut-parleurs de 40 mm. Pour les moins puristes, et avec un jargon de néophyte : ça envoie du steak ! Que ce soit dans les basses ou les aigus, le casque vous fait profiter d’une qualité sonore excellente, avec en plus une très bonne localisation spatiale. Attention cependant aux oreilles : personnellement je suis obligé de mettre le volume à 2%, sans quoi je perds un tympan ; par comparaison, je joue aussi avec un autre casque habituellement, avec lequel je suis plutôt à 16%...

Pour le micro, souple et réglable, rien à redire : il assure le travail, avec une qualité au rendez-vous et une possibilité de le replier pour ne pas déranger la vision si on veut seulement profiter du son.


Casque gaming oblige, sachez qu’un petit éclairage agrémente les oreillettes, avec un mode arc-en-ciel a priori non réglable, mais qu’il est possible d’éteindre. Vous pourrez le faire au moyen de la télécommande qui agrémente le fil : 5 boutons vous permettront de régler le volume (+, - et mute), le micro (on/off) et la lumière susmentionnée (on/off aussi). Même si cette télécommande ne dérange pas plus que ça le confort, je la trouve située un peu haut (elle est à 40 cm de la tête à peu près), obligeant à utiliser la main opposée pour s’en servir, plutôt que juste baisser le bras pour l’attraper. Mais bon, c’est bien pour trouver un défaut.


Bilan : Globalement, ce Trust GXT Blizz 7.1 remplit excellement bien son contrat, à savoir proposer un casque de très bonne facture sonore à un prix compétitif (on est aux alentours de 55€, en général). Si on pourra lui reprocher son design un peu austère, n’oublions pas que c’est un produit destiné à vos oreilles, pas à vos yeux. Même s’il ne rencontrera peut-être pas les faveurs des joueurs Playstation, la faute à un câble un peu court, il séduira peut-être les PCistes du site, ou ceux, comme moi, qui ne possède pas un grand salon !

Mots-clés : 450, 7.1, Blizz, Casque, Essai, GXT, Trust

Aucun commentaire