On a testé... l'Alienware X17 R2

Par Bas ^, le 29-12-22 à 17:30
DIVERS, INFOS, TEST

Alors que Noël s’éloigne et que les premières soldes de Janvier arrivent, l’heure est parfois aux changements de matos : nouvelle console, nouvel ordinateur ? Une fois n’est pas coutume dans nos colonnes, nous allons parler du côté obscur du jeu vidéo avec l’essai d’un portable Alienware, la gamme destiné aux gamers de Dell. Créée en 1996,  la marque américaine a toujours eu vocation de servir un marché haut de gamme, avec un design soigné et atypique. Loin du PC portable de tous les jours, Alienware se destine à un public exigeant, pour qui l’aspect compte autant que les performances.

Au cours du mois écoulé, j’ai pu essayer un X17 R2, équipé d’un processeur i7-12700H, d’une NVIDIA® GeForce RTX™ 3080 Ti et de 32 Go de RAM. C’est l’heure d’en faire un petit bilan, pour vous donner une idée. Le descriptif complet est disponible un peu plus bas pour les plus curieux.



D’extérieur, le X17 est magnifique, avec sa coque blanche, son « 17 » stylisé et le logo Alienware sur le dessus. Contrairement à la plupart des PC portables, celui-ci s’ouvre en laissant un petit espace à l’arrière, espace qui regroupe tous les différents ports (USB/USB-C/Ethernet, etc.), les côtés ne présentant que des grilles d’aération. Très réussie, cette façade arrière présente un look extrêmement futuriste, façon réacteur de vaisseau, avec son éclairage LED sur le tour.



En s’ouvrant, le X17 laisse place à une belle dalle 17.3 pouces, pratiquement sans bordure et un clavier rétroéclairé très agréable à la frappe. Personnalisable à souhait, avec des effets de lumière, le seul défaut du clavier tient sans doute dans l’absence de pavé numérique, habituellement présent dans les modèles « grand format » de 15 pouces ou plus. Ce n’est très clairement pas un défaut rédhibitoire, surtout que cela permet d’avoir des touches suffisamment grosses pour ne pas appuyer sur la mauvaise par erreur, mais cela reste assez surprenant pour être mentionné.



Finissons ce tour du propriétaire par les différents ports présents : avec 2 USB 3.2, 1 USB-C 3.2 et 1 Thunderbolt, vous avez de quoi alimenter la plupart des périphériques courants (souris et casque entre autre), même si un troisième USB n’aurait pas été du luxe. Côté sorties audio et vidéo, on retrouve également une prise jack, un port HDMI 2.1 et un mini DisplayPort 1.4, pour brancher un écran supplémentaire si besoin. Un branchement Ethernet RJ45 complète ce tableau.



Comme je l’ai déjà évoqué, tous ces ports se logent à l’arrière du X17, ce qui évite de casser les lignes sur les côtés mais n’est cependant pas sans poser quelques soucis, surtout lorsqu’on veut brancher une clé USB par exemple. Il faut pratiquement fermer l’écran et la lumière a une fâcheuse tendance à nous aveugler plus qu’à nous aider à mieux voir. Ce n’est là encore par un énorme défaut (on ne passe pas non plus sa vie à brancher des trucs quand on joue) mais ce n'est pas forcément ce qu’on attend d’un PC haut de gamme. Enfin, dans son genre, le X17 est légèrement plus lourd que la concurrence (aux alentours de 3 kg selon la config choisie), ce qui n’en fait pas forcément le compagnon de voyage idéal mais qui reste transportable si besoin.



Même si c’est un critère important, l’aspect extérieur ne fait pas tout. Et à l’allumage, on comprend rapidement qu’Alienware a aussi misé sur la performance : ultra rapide, ultra fluide (l’écran affiche un taux de rafraichissement maximum  de 480Hz !) et ultra silencieux quand il ne travaille pas, ce X17 est un concentré de puissance en plus d’être beau.

Bien entendu, c’est une fois dans un jeu que ce petit bijou révèle son plein potentiel : la RTX 3080Ti embarquée délivre une image incroyable et sans ralentissement dans tous les jeux récents, même avec des réglages graphiques sur « Ultra ». Mieux encore, le X17 ne semble pas souffrir outre mesure, ne chauffant pas énormément malgré de grandes sessions de gameplay. Cela a toutefois un prix, à savoir la mise en route des ventilateurs, légèrement bruyants, mais suffisants pour éviter la surchauffe si vous jouez avec le portable sur les genoux. Si je dois faire un retour personnel à ce sujet, c’était vraiment une excellente surprise, puisque je m’attendais à faire bouillir mes cuisses… et que ça n’a jamais été le cas !



Testé sur des jeux récents et anciens, je n’ai jamais vu un quelconque signe de faiblesse de la part du X17. Certains jeux de stratégie – exigeants en termes de processeur – mettaient un peu le i7 à l’épreuve mais rien de bien méchant.

Niveau son, je n’ai pas grand-chose à dire, la qualité est très correcte pour des hauts parleurs intégrés, et le volume maximum permet d’entendre un film en posant l’ordinateur à un mètre ou deux sans problème. Profitant d’un label Dolby, vous devriez pouvoir vous passer d’enceintes externes si vous visez un usage courant.

(Image issue de la version PC de GTA V)


Ne se destinant pas forcément à un usage très mobile (encore une fois, le poids limite fortement l’envie de le trimballer partout), la batterie du X17 n’est pas son atout majeur mais elle supporte des sessions de l’ordre d’une heure, une heure et demie selon ce à quoi vous jouez. Elle devrait largement supporter un ou deux films dans le train, si vous n’avez pas de prise sous la main. Attendez-vous toutefois à une petite baisse des performances, notamment une limitation à 60Hz pour l’écran.



S’il faut bien trouver un défaut à toutes ces bonnes choses, c’est évidemment le prix du X17 : affiché à plus de 4000€ dans la configuration que j’ai pu essayer, il est possible de trouver moins cher pour des performances similaires chez la concurrence, et cela risque d’être un frein pour la très grande majorité des acheteurs. Il n’empêche que c’est très clairement un petit plaisir que certains voudront se faire, et si leurs finances le leur permettent, je les encourage : le X17 est un superbe produit technologique, tant en termes de capacités que de design. À mon sens, il se rapproche énormément d’un MacBook dans l’idée, avec un design superbe mais à un prix largement supérieur à la concurrence.

La version testée, à l'achat chez Dell


CONFIGURATION TESTÉE : 



  • Processeur : Processeur Intel® Core™ i7-12700H (14 coeurs/20 threads, 24 Mo de mémoire cache L3, jusqu‘à 4,7 GHz avec technologie Turbo)

  • Carte graphique : Carte NVIDIA® GeForce RTX™ 3080 Ti avec 16 Go de mémoire GDDR6

  • Écran 17,3" FHD (1 920 x 1 080), 360 Hz, non tactile, 1 ms, Advanced Optimus, ComfortView Plus, NVIDIA G-SYNC

  • Mémoire : 32 Go, 2 x 16 Go de mémoire DDR5 bicanale à 4 800 MHz

  • Disque dur : Disque SSD M.2 PCIe NVMe de 1 To

  • Clavier plat Alienware série X avec éclairage AlienFX par touche, français

  • Connectiques :

    • 2 ports USB 3.2 Gen 1 avec technologie PowerShare

    • 1 port USB 3.2 Gen 2 (Type-C®) avec DisplayPort™ et Power Delivery

    • 1 port Thunderbolt™ 4 avec Power Delivery

    • 1 prise jack audio universelle

    • 1 port HDMI 2.1

    • 1 port Mini DisplayPort™ 1.4

    • 1 port Ethernet RJ45

    • 1 port adaptateur secteur

    • 1 logement de carte microSD



  • Dimensions et poids :
    Hauteur (arrière) : 0,82" (20,90 mm)
    Hauteur (maximale): 0,82" (20,90 mm)
    Hauteur (avant) : 0,58" (14,75 mm)
    Largeur : 15,72" (399,23 mm)
    Profondeur : 11,79" (299,57 mm)
    Poids d’origine : 6,65 livres (3,02 kg)
    Poids (maximum) : 7,05 livres (3,20 kg)

  • Appareil photo : Webcam Alienware HD (résolution 1 280 x 720) avec double microphone et prise en charge IR Windows Hello

  • Son et haut-parleurs : Haut-parleurs stéréo, tweeter stéréo 2 W x 2 et caisson stéréo 2 W x 2 = 8 W au total

  • Clavier Alienware xSeries avec éclairage LED AlienFX RVB par touche
    Inclut la technologie Anti Ghosting

  • Pavé tactile multipoint Premium Precision en verre avec défilement intégré

  • Adaptateurs sans fil : Killer™ Wi-Fi 6 AX1675 (2x2) 802.11ax sans fil et Bluetooth 5.2

  • Batterie principale lithium-ion (87 Wh) avec technologie Alienware Battery Defender

  • Alimentation : Adaptateur 330 W, format compact


 

Un très très grand merci à Dell et à Alexis de Hotwire pour l'essai de ce bolide de compèt' !!



Mots-clés : 3080Ti, alienware, dell, Ordinateur, Portable, R2, X17

Bas ^ (Basseuh)

253
1023
2848
8787

Commentaires
Par Jo-La-Mouche
La bête fait envie mais le prix est... dissuasif!
Par xx-th0m4s
Très belle bêtes, seul hic, la définition de l'écran, au vu de la machine, une définition 1440 serais plus appropriée et apprécier en jeu.