La Team Sonic revient avec une toute nouvelle licence

Par So-chan, le 25-07-20 à 11:32
ps4
ps5
INFOS, VIDEOS



Sonic the Hedgehog fait désormais partie des icônes du jeu vidéo et des classiques des jeux de plate-forme. Si la franchise a connu des hauts et des bas, elle a laissé un souvenir marquant à toute une génération. Yuji Naka, créateur de la licence, revient avec un tout nouveau jeu : Balan Wonderworld.

Léo et Emma sont conviés par Balan, un maître de cérémonie énigmatique, dans un mystérieux théâtre. Ce lieu n'est autre que l'entrée de Wonderworld, un univers fantaisiste dans lequel nos deux protagonistes devront ramener la joie et l'équilibre dans les cœurs et les esprits des habitants. Wonderworld n'est autre qu'un monde existant dans le cœur des gens et s'ouvrant lorsque l'équilibre entre émotions positives et négatives est rompue.

Pour vous aider dans votre tâche, enfilez votre plus beau costume. Il en existe plus de 80 ! Chacun d'eux modifie l'apparence de nos héros et leur confère des pouvoirs phénoménaux tels que frapper des ennemis, marcher dans les airs, stopper le temps ou manipuler certains objets. On retrouve aussi la recette de l'action-plateforme avec des obstacles à surmonter et des énigmes à résoudre.

Derrière Balan Wonderworld on retrouve la fameuse Team Sonic avec le directeur Yuji Naka, créateur de la franchise et Naoto Oshima le concepteur de personnages. Balan Wonderland signe, à la fois, le retour d'une collaboration entre ces deux individus après vingt ans d'éloignement mais est aussi le premier titre du studio Balan Company.


Balan Wonderworld est prévu sur Playstation 4 et 5 au printemps 2021.
La mise à jour sur Playstation 5 sera gratuite.


Source : communiqué de presse



Mots-clés : action plate-forme, Balan Company, Balan Wonderworld, Costumes, Naoto Oshima, sortie 2021, Yuji Naka

So-chan (So-chan07)

147
828
1649
5065

Commentaires
Par Zaykio
Voilà une nouvelle qui fait plaisir. En plus ils ont fait ça bien, avec des bandes-annonces en plusieurs langues et des séquences de jeu. Ça donne déjà franchement envie.

En plus on a tendance à bien reconnaître la patte graphique des développeurs alors on ne sera pas trop dépaysé.