Changer sa télé pour le Aura 4K de Xgimi : bonne idée?

Par NicoFantasy, le 29-12-21 à 17:39
ps4
ps5
ACCESSOIRES, DIVERS, UNBOXING


Nous faire remplacer nos grandes télés (65 pouces et au delà) par un vidéo projecteur 4K à courte focale : voici le pari que tente Xgimi , marque de High-Tech chinoise fondée en 2013.


Depuis 1 mois environ, j’ai la possibilité de relever le défi et de mettre ma télé LGE8 OLED de 65’ au placard et la remplacer par le XGIMI AURA que l’on m’a prêté. Il est l’heure de vous faire mon retour aujourd’hui.




Présentation et caractéristiques


Affiché à 2499€ le Xgimi Aura, on peut déjà dire que le tarif se situe sur ce qu’on trouve actuellement pour une télé 4K OLED de 65 à 77 pouces ou une LED de 77 à 85 pouces.


Le Aura est un vidéoprojecteur à ultra-courte focale (UST) qui vous permet de placer le projecteur à quelques centimètres de l'écran pour obtenir une image de 150 pouces de diagonale. Si vous avez la possibilité d’afficher une telle taille d’image chez vous, le prix deviendra ridiculement bas (c’est le prix d’une télé 110 pouces bas de gamme). Compatible HDR10 et HLG, il est doté d’une source lumineuse au phosphore laser de 2 400 lumens ANSI d'une durée constructeur de 25 000 heures.



Android TV 10 est entièrement intégré, vous y retrouverez toutes les fonctionnalités de votre smart TV habituelle. Connectez vous à votre compte Google et poursuivez ce que vous faisiez sur vos applis favorites que vous retrouverez dans PlayStore, telles que Netflix, Amazon Prime , Disney + ....



 

Le Aura est fourni avec une télécommande sobre et non rétroéclairée






Les avantages d'une focale ultra-courte


Le Xgimi Aura est construit autour d'une source de lumière à semi-conducteurs conçue pour durer toute la durée de vie du projecteur, associé à une seule puce DLP de 1 920 x 1 080 qui utilise le décalage de pixel à commutation rapide de TI pour mettre 3 840 x 2 160 pixels sur l'écran. Mais contrairement à de nombreux vidéoprojecteurs qui utilisent une source de lumière LED, l'Aura passe à un phosphore laser plus lumineux.



Qui dit focale courte, dit encombrement réduit. Fini le vidéoprojecteur sur un meuble éloigné ou fixé au plafond, vous pouvez placer l'Aura à quelques centimètres d'un écran mural, éliminant ainsi le besoin de faire passer les câbles d'alimentation, de données et audio à travers les murs, les sols ou les plafonds, et rendant les câbles aussi faciles à connecter qu'avec un écran plat. Avec un recul de 10 cm par rapport au mur, j’avais une image de 80 pouces. Je suis monté à 100 pouces  (254cm) pour un recul de 20 cm.


Pour monter à 150 pouces de diagonale (380cm) , un recul de 45 cm sera nécessaire.

On notera que si vous passez dans le flux lumineux, l'appareil se mettra automatiquement en veille pour ne pas vous blesser les yeux.

 




Gros et lourd et doté d’une bonne connectique


L'Aura est une bête assez massive : 61cm de large, 40 cm de profondeur et 14 de hauteur. Il faudra donc plutôt l’utiliser sur un meuble assez bas pour ne pas faire décoller l’image vers le plafond. Sur la balance, on approche les 15 kilos, pas de risque que le chat le fasse tomber en passant à coté donc.


On trouve un bouton sur le coté pour l'allumer et à l’arrière, une connectique plutôt riche : vous pourrez brancher pas mal d’appareils.


3 ports USB 2.0 , 3 ports HDMI 2.0 (pas optimal pour la PS5), une prise RJ45, une prise optique, une prise casque et l’alimentation. Pour le sans fil, le Aura est doté du WiFi 802.11A/B/G/N, DUAL-BAND 2.4/5GHZ  et du Bluetooth 5.0 / BLE.



J'ai pu brancher mon disque dur externe sur lequel il y a des films 4K : le Aura 4k les lit sans broncher.


 


Installation :


Comme avec la plupart des modèles UST, il n'y a pas de zoom optique, vous devez donc ajuster la position pour qu'elle corresponde à la taille de l'image à votre écran. Il est également préférable d'éviter d'utiliser le réglage trapézoïdal à huit points si vous le pouvez, car les réglages numériques peuvent introduire des artefacts et réduire la luminosité de l'image. La mise au point est facile, grâce à une mise au point automatique alimentée qui fournit de manière fiable une mise au point nette sur commande. En sommes : gérez la distance pour optimiser la taille de votre image et laissez la mise au point se faire.



 





Un son qui déboite :


Le vidéoprojecteur embarque quatre haut-parleurs (2 tweeters et 2 woofers) Harman Kardon qui assumeront la partie audio avec un total de 60 Watts RMS sous le capot, compatible Dolby audio et DTS. Il offre également un volume suffisant pour remplir une grande salle familiale. Pour un son encore meilleur, vous pouvez connecter un système externe à la sortie audio 3,5 mm, à la sortie audio optique S/PDIF ou au seul port HDMI qui prend en charge ARC.


C’est vraiment très performant et il n’a aucune comparaison possible avec une télé démunie d’un système annexe de son (barre ou home cinéma). Le Aura gagne ici par KO.


L'Aura peut également servir d'enceinte Bluetooth.

 





Une qualité vidéo qui souffle le chaud et le froid


Selon les standards, 2 400 lumens sont suffisamment lumineux pour éclairer un écran de plus de 150 pouces dans une pièce sombre. Pour une lumière ambiante modérée, il convient à une image 16:9 de 125 pouces de diagonale sur un écran à gain de 1,0. Pour les écrans plus petits et les niveaux de lumière ambiante inférieurs, vous pouvez régler le paramètre d'alimentation pour réduire la luminosité de l'image.



 

La qualité d'image de l'Aura est au final assez variable. Pour les scènes très éclairées, je l’ai trouvé plutôt performant alors que les noirs m’ont paru bien fades. Après, je le compare à une dalle OLED à contraste infini, donc il n’y a pas match de ce point de vue-là. Sur une grande image de 100 pouces, je regrette également le fait que la netteté ne soit pas assez uniforme, les coins m’ont paru flous. J’ai projeté sur un mur parfaitement blanc, peut être faudrait – il utiliser le Aura sur un écran semi professionnel.


Là où je suis assez surpris, c’est que Xgimi expose son vidéoprojecteur comme la télé killer, capable d’afficher une image d’une qualité parfaite, quelque soit les conditions de luminosité de la pièce : et bien -spoilers- ce n’est pas le cas. On ressent assez vite le besoin de baisser les stores et de se mettre dans l’obscurité. Dans ces conditions, si on obtient une qualité somme toutes très satisfaisantes digne d’une télé LED de milieu de gamme, on est loin d’une qualité OLED (et c’est normal, il faudrait un vidéoprojecteur semi pro à 7 ou 8000€ pour cela)



Le contraste reste donc le point faible du vidéoprojecteur et c’est ce qui determinera votre besoin envers ce produit. Si la plupart des téléspectateurs se concentreront probablement sur la qualité des scènes lumineuses et accepteront occasionnellement des scènes sombres sans se plaindre. Les passionnés de vidéo et de cinéma seront plus à la peine : l'Aura n'est pas vraiment conçu pour eux et il vaudrait mieux investir dans un écran OLED avec bien évidemment la restriction sur la taille de l’image. On rappelle que l’AURA est conçu pour des images de 80 pouces mini et qu’un écran OLED de 85 pouces coute 4500€ minimum , on ne peut pas tout avoir.



Le Aura propose quatre modes d'image prédéfinis qui ont peu ou pas de paramètres réglables. Il existe également un mode personnalisé avec des paramètres de base, mais aucun système de gestion des couleurs dont les passionnés de vidéo auraient besoin pour le calibrage. C’est très user-friendly mais on reste un peu sur sa faim si on cherche à bidouiller la bête pour en améliorer l’image.



 

D’ailleurs on notera qu’à l'exception du mode Jeu, tous les autres modes proposent la 3D. La chose devenant de plus en plus rare car la 3D à domicile est désormais abandonnée. Mais peut être avez-vous encore des lunettes 3D passives des films compatibles.


Grâce à son faible input -lag le mode « jeux » sera indispensable pour les gamers : il est entre 30 et 40 ms, ce qui est malgré tout bien supérieur aux valeurs des télés.






Un défaut majeur en fonction de l’utilisation :


Jusque là le bilan pourrait être que le Xgimi Aura est un vidéoprojecteur très efficace pour afficher une grande diagonale avec une image très satisfaisante mais non exceptionnelle , avec un super son .


Le fait est qu’il y a un détail qui a par moment ruiné mon expérience : le bruit qui émane de l’appareil. Mesuré entre 45 et 55db, le Aura souffle comme un PC mais surtout il émet un sifflement qui selon votre ouïe peut être très désagréable. A la maison, 2 personnes sur 5 ont trouvé ce sifflement carrément redhibitoire. Alors si le volume est suffisamment élevé, on ne sera pas forcément géné mais si vous êtes sur un film ou un jeu qui impose des temps calmes ou qui s’avère contemplatif... c’est mort.





Bilan :


Par rapport à ses concurrents les plus proches, le Xgimi Aura se distingue par son rapport qualité-prix.


Il a l’indéniable avantage d’offrir une focale courte qui lui permet d’éviter l’encombrement. La qualité visuelle se positionne plus proche d’une télé LED qu’un écran OLED, notamment en raison d’un contraste faiblard. Pouvant atteindre jusqu’à 150 pouces, il serait carrément génial de l’utiliser en extérieur en soirée d’été, notamment grâce à son système de son hyper convaincant.


En intérieur, pas sur que nous soyons nombreux à envoyer des diagonales de 4mètres sur nos murs ou sur un écran. L’aura sera moins polyvalent qu’une télé (notamment OLED) car plus adapté à un faible éclairage et moins bon dans les contrastes. De plus , son bruit de fonctionnement risquera de carrément ruiner votre expérience de cinéma ou de jeux si vous ne mettez pas le son à fond ou un casque.


Pour les gamers, il est plutôt convaincant et permet de s’éclater sur un écran géant.


Vous l’aurez compris, le Xgimi Aura n’a pas remplacé mon écran OLED de 65 pouces. En revanche, je pourrai y réfléchir pour une utilisation plus conviviale pour en profiter en groupe, et peut être en extérieur.


Fiche produit sur le site officiel de Xgimi



Mots-clés : 4K, aura, PS5, Vidéoprojecteur, XGIMI

NicoFantasy (NicoFantasy)

401
1990
4524
11996

Commentaires
Par Pitiboyz
C’est toujours compliqué de se rendre compte de la qualité via des photos, mais y’a un truc qui est toujours chiant c’est comment bouger la télé et ou la mettre en attendant :lol:

Sinon sympa à lire :okayg: