Test : MotoGP 13


MotoGP 13
  • 1
  • 2
  • 10
  • 38
Note des joueurs :
3.7/5 - 20 notes
Note des platineurs :
3.1/5 - 15 notes

MotoGP 13

vita


51 trophées au total
4 trophées online
0 trophée caché

938 joueurs possèdent ce jeu

Platiné par : 428 joueurs (46 %)
100% par : 428 joueurs (46 %)
Note du jeu
10/20
Discuter du test

Test du jeu
MotoGP 13

  • Test rédigé par Flooow37 le 14-03-2015 - Modifié le 07-12-2016


Introduction


C'est parti à grande vitesse !
Après un abandon de CAPCOM en 2012, la licence MotoGP revient en 2013 sous le nom de MotoGP 13. Ce millésime 2013 est signé par le studio italien Milestone qui avait déjà très bien fait l’édition de 2008 et est également connu pour ses SBK , WRC et MUD FIM Motocross World Championship. MotoGP 13 est sorti en France le 21 juin 2013.

Vous l'aurez compris après une petite année d’absence, les fans de tenues en cuir, de l'inclinaison et de vitesse pourront ré-enjamber leur machines afin d’avaler les kilomètres de pistes à toute vitesse.

Contenu du jeu


Juste après un départ en mode Replay
Dans MotoGP 13 vous aurez la possibilité (et pas le choix pour une carrière complète) de dévaler les 18 circuits dont le fameux Red Grand Prix of The Americas, avec les 89 pilotes différents, 52 écuries parmi les 3 catégories de motos (Moto3, Moto2 et MotoGP). En solo vous pourrez rouler avec votre pilote favori dans plusieurs modes de jeu tels que : Course Rapide, Carrière, Championnat, Grand Prix et Contre-la-Montre. Dans le multijoueur vous aurez le choix entre Grand Prix et Championnat. Après chaque course vous gagnerez des points, qui vous serviront à franchir plusieurs niveau GP et il y a également un replay permettant de revoir votre course, sous différents angles de caméras.

Chez vous…
MotoGP 13 promet une immersion « réelle » dans le jeu, puisque dès le début vous devrez configurer votre pilote personnalisé (enfin vous) dans pas mal de détails, choisir un agent et un ingénieur. Dans votre bureau vous aurez accès à vos tenues pour en changer si l’envie vous prend, calendrier des courses pour voir ce que l’avenir vous réserve, emails reçus, le classement de la saison et votre compte Twitter (?) où vos fans laissent des commentaires. Lorsque vous êtes dans une écurie vous avez plutôt intérêt à consulter leurs objectifs pour ne pas vous faire renvoyer ! Pour vous divertir entre les courses il y a des journaux disponibles afin de relâcher la pression.

Au garage…
Dans votre garage appelé stand dans le jeu, il y a la possibilité de faire plusieurs choses qui peuvent vous être fatal (ou presque) comme régler votre engin à votre guise avec beaucoup de réglages possibles, consulter les informations de la séance, et demander à votre mécanicien un réglage en fonctions de vos réclamations par rapport à la réaction de la machine sur le bitume, si vous ne vous y connaissez pas dans les réglages.

Sur la piste…
Bien que vous ayez le choix de tourner le guidon à gauche, à droite ou encore faire des wheelies et stoppies, vous pourrez également faire des figures incontrôlées sur votre bécane. Non plus sérieusement quand on est sur la grille de départ (et tout le long de la course d’ailleurs) vous pourrez choisir entre 3 styles de vue différents dont la fameuse vue casque… Si malencontreusement vous avez chuté, MotoGP 13 a mis en place un système de Rewind (retour en arrière) qui vous permettra de retourner en arrière de quelques mètres afin de recommencer votre passage.

Globalement MotoGP 13 à un contenu assez complet, donc satisfaisant, notamment avec son contenu officiel.

 

Note : 4/5

Aspect technique du jeu


Exemple d'une figure que vous aurez sûrement la chance d'effectuer...
Cette partie est la plus négative…

…Jouabilité….
Commençons par le gameplay, Milestone nous sert un mélange d’éléments de simulation et d’arcade selon les options activées pour MotoGP 13. La prise en main des engins se fera après quelques minutes d’apprentissage pour le mode standard, avec un certains nombre d’aides à la conduite, mais qui du coup ne font pas penser à une réelle simulation de conduite. Cependant si vous souhaitez jouer à la « loyale », donc sans aucune aide de pilotage, il faudra beaucoup plus de temps pour prendre le parfait contrôle de la machine, et aucun bruit dans la pièce où vous vous trouvez car ce mode (le plus) réaliste, vous demandera un niveau de concentration maximale, surtout avec une bécane de la catégorie MotoGP, puisque celles-ci sont les plus puissantes et casse-gueule.

Avec ces chutes et accidents, Milestone n’as pas tapé fort, si vous avez le malheur de rentrer dans votre adversaire ou que celui-ci vous rentre dedans (parce qu'eux ne se gênent pas du tout), vous allez peut-être avoir la chance de conduire votre moto à plus de 100km/h avec seulement les 2 mains sur le guidon, le reste de votre corps s’amusera comme un astronaute dans l’espace. Il peut arriver que votre pilote face des gestes envers vos concurrents avant de se croûter (oui c’est le mot) à plus de 200 km/h, pour remonter sur la bécane trois secondes après, et vous n’avez même pas une égratignure, tout comme votre engin qui n’a pas un carénage de fissuré. Vous l’aurez compris, les chutes et accidents ne sont vraiment pas au point, puisqu’il n’y aucun dégât pour le pilote et sa machine.

D’ailleurs vu que nous parlons de bolides en catégorie MotoGP, la sensation de rouler à 300 km/h n’est pas, ou très peu existante même avec la vue « bulle » ou « casque », d’autant plus que celles-ci sont difficilement jouables.
Dans MotoGP il y une météo changeante, il pleut et il fait beau, même si dans une bonne partie des courses il pleut, l’impact de la pluie sur la piste n’a pas grand effet, oui il y en a un certes mais sûrement pas à la hauteur de la réalité. Un mauvais point de plus.
Pour finir dans cette sous-catégorie, parlons de l’IA, qui est relativement bien réglée, n’hésitant pas à vous pousser à la faute (d’où les gestes), mais pas très intelligente dans la conduite, et qui a tendance à freiner trop tôt.

…Graphiquement….
Pour faire court et simple, MotoGP 13 n’est pas terrible. Entre les décors, quand il y en a, les détails quasi inexistants, l’aspect sonore pas réaliste, Milestone n’a pas fait un bon travail à ce sujet.
Les décors... En dehors des banderoles de pubs, un peu de verdure qui ressemble à des arbres et quelques gradins avec spectateurs (si on peut appeler ça des spectateurs..) par-ci par-là, on ne craint pas d’être déconcentré de notre course…
Les détails eh bien ils ne sont pas folichons du tout, rien qui tape à l’œil, que ce soit sur votre moto ou sur vous, on aurait pu s'attendre à mieux.
L’aspect sonore même s'il a été amélioré par rapport aux anciens opus, il reste encore (beaucoup) de travail à faire.

Pour faire un petit résumé, en vue globale Milestone a raté l’aspect technique de MotoGP 13.

 

Note : 1/5

Plaisir à jouer et à rejouer


On fume le pneu après l'arrivée
Bien que vous ayez 18 pistes avec 52 teams proposées et un total de 89 pilotes et différents mode de jeu, pour les joueurs occasionnels (j’exclus là les fans de la série bien entendu), MotoGP 13 reste un jeu répétitif et limite lassant au bout de quelques heures de jeu. Bien évidemment, si vous voulez ne pas vous en lasser aussi vite, il faudra jouer avec les différentes aides au pilotage des machines pour donner un peu de piment, et que le comportement sur les pistes varie.

Pour les joueurs plus réguliers, qui aiment la moto (donc qui aiment la série), vous n’aurez aucun regret sur ce jeu, puisqu’il faut conduire et encore conduire à toute vitesse. Cependant même si l’on est fan, le mode solo du jeu peut en effet monter à la tête et fait que vous le laisserez de côté. Vous pourrez vous divertir avec le mode multijoueur lorsque vous aurez trouvé une personne avec qui jouer, puisque ce mode est plutôt un désert de piste sans aucun joueur…

Dans l’ensemble MotoGP 13 est très plaisant à jouer au début, puis après quelques heures passées, on peut en avoir marre.

 

Note : 2/5

Plaisir à faire les trophées, le Platine / 100%


Aperçu d'un Rewind
Cette partie est plutôt mitigée...

En solo …
Pour les novices de la série, dès le début vous allez prendre du plaisir à faires les trophées du mode solo, car ils tomberont tout naturellement en jouant, sans y prêter attention. Par la suite ça devient un peu plus fastidieux, mais cela n'est pas insurmontable, car il va falloir conduire des pilotes sur tel et tel circuit dans un mode de jeu décrit (pilote, circuit, style de course), et ça n’a pas réellement grand intérêt dans votre plaisir à jouer. Après tout dépend de votre humeur et volonté, puisque les trophées sont simples à obtenir.
Pour les habitués de la série, l’avis rejoint un petit peu la partie du dessus plaisir à jouer et à rejouer, vous êtes un habitué, un connaisseur, donc le plaisir à obtenir ce petit palmarès sera bien supérieur à celui des débutants.

… ou à plusieurs !
C’est ici que va se prononcer le plus gros point négatif, le multijoueur est en effet un vrai désert en terme de joueurs.. Sachant qu’il faudra cumuler un total de 3 heures en ligne pour un trophée, c’est là que votre moral peut descendre, si vous préférez jouer à la loyale. Sinon il existe une méthode de boost, mais vu le peu de joueurs qui jouent encore, cela ne va pas non plus s’avérer une partie de plaisir. Pour le reste des trophées online, ce ne sont pas eux qui vont vous enlever votre plaisir, car ils sont relativement simples à décrocher.

En général le plaisir pour l’obtention des trophées est bien là, d’autant plus qu’ils sont assez faciles à acquérir, mais ce fameux succès des 3 heures fait baisser votre envie des petites coupes à votre tableau !

 

Note : 3/5

Contenu du jeu
Aspect technique du jeu
Plaisir à jouer et à rejouer
Plaisir à faire les trophées
10/20

MotoGP 13 aurait pu être très bon, mais l’aspect technique vient dénigrer cette note globale qui aurait pu être bien meilleure. Cependant le manque de concurrence pour cette année 2013 fait que les joueurs de moto se pencheront sans doute sur cette édition.

Je recommande ce jeu :
Aux fans de la série, Aux chasseurs de trophées/platine facile