Test : A.O.T. Wings of Freedom


A.O.T. Wings of Freedom
  • 1
  • 3
  • 13
  • 26
Note des joueurs :
4.3/5 - 24 notes
Note des platineurs :
3.3/5 - 7 notes

A.O.T. Wings of Freedom

ps4
ps3
vita


43 trophées au total
8 trophées cachés

899 joueurs possèdent ce jeu

Platiné par : 119 joueurs (13 %)
100% par : 119 joueurs (13 %)
Note du jeu
14/20
Discuter du test

Test du jeu
A.O.T. Wings of Freedom

  • Test rédigé par Katana 13 le 07-09-2016 - Modifié le 07-12-2016



Introduction


Les Titans débarquent chez Sony !
Image

Véritable succès titanesque de ces dernières années et ceci depuis sa sortie au pays du Soleil-Levant, Shingeki no Kyojin plus connu sous l'illustre titre L’Attaque des Titans, le manga quasiment déjà culte d'Hajime Isayama démontre avec succès que ce domaine réserve encore comme toujours d'excellentes surprises à ses adeptes. Et malgré son statut de vente, puis l'engouement avec lequel celui-ci a fait son entrée au sein de l'occident, il est indéniable même obligatoire de reconnaître la qualité de l'oeuvre qui se révèle être une véritable pépite sur plusieurs domaines. Une intrigue passionnante, des personnages charismatiques et un style graphique agressif collant parfaitement à l’action.

En somme, tous les atouts pour en faire un véritable incontournable auprès des fans, ce qui est finalement devenu le cas très rapidement, entraînant donc une campagne publicitaire et autres éléments externes au titre original en masse. En effet, il est ainsi possible de retrouver une multitude de figurines, de nombreux spin-off(s) (Before the Fall, LOST GIRLS, Birth of Livaï) à la qualité respective discutable, une nouvelle édition "Colossale" très réussie, et une série-animée d'excellente facture, puis enfin deux films résumant cette dernière de façon relativement condensée.

Chose logique, aujourd'hui il est donc question d'un autre produit de ce type, en l'occurrence une adaptation vidéoludique, la première à grande-échelle après des opus exclusifs au Japon sur 3DS. Il s'agit de L'Attaque Des Titans : Les Ailes de la Liberté déjà disponible sur l’ensemble des consoles Sony, et proposé par un habitué des adaptations, Koei Tecmo. Gage de qualité ? Rien n'est certain.

Ce qui est sûr néanmoins, c'est qu'il est nécessaire de savoir ce que ce Titan a dans le ventre !

Contenu du jeu


Des heures de jeu attendent le joueur.
Une aventure fidèle et un contenu de qualité :

Résumer rapidement la trame principale de L’Attaque des Titans n’est pas chose aisée, mais pour celui qui souhaite lire le test dans son intégralité tout en espérant ne pas être victime d’une révélation ou autre sur l’intrigue, ne vous inquiétez absolument pas car je ferai par la suite simplement un rapide rappel basique de l’histoire en elle-même ainsi que certains éléments afin que les néophytes ne soient pas totalement perdus, et ceci sans révéler des informations essentielles.

Le manga et le jeu proposent donc d’embarquer le lecteur comme joueur au sein d’une aventure où l’humanité est réduite à néant, cette dernière contrainte de se cloîtrer au sein de gigantesques murs semblables à des remparts afin de se protéger de la plus grande menace pesant sur le monde… Cette menace, quelle est-elle ? Des gigantesques créatures proches physiquement de l’humain, mais dont le seul objectif est de détruire et dévorer les derniers survivants de notre espèce. Ces monstres sont appelés les Titans, et l’unique moyen d’éliminer ces derniers est une profonde entaille au niveau de la nuque, exploit possible grâce à une certaine arme que vous aurez le plaisir de découvrir durant votre expérience.

L’attaque des Titans : Les Ailes de la liberté propose donc de revivre ce conflit en reprenant l’histoire du héros principale de l’oeuvre, Eren Jäger, et son parcours relaté durant la première saison de la version animée, ce qui équivaut environ aux 8 premiers tomes. Ainsi, un Mode attaque semblable à un mode Histoire est présent, dont la première qualité est une durée de vie déjà très modeste et un déroulement extrêmement fidèle à ses origines. La plupart des scènes marquantes sont restituées avec respect et beauté durant plusieurs cinématiques travaillées, puis l’ensemble des affrontements ont aussi leurs billets pour la fête. Une partie attendue par les joueurs et qui se révèle réussie, mais surtout dans la lignée de nos espérances.

Ensuite, nous trouvons un second mode, le Mode Expédition. Véritable prolongement du précédent, celui-ci permet de prendre part à de nombreuses nouvelles missions pour toujours plus d’aventure, et avec la possibilité plutôt agréable de pouvoir jouer avec d’autres personnages parmi une galerie rassemblant l’essentiel du casting. Point positif, ce mode permet de faire face à des ennemis inédits au format papier, encore un bon moyen de varier le plaisir du jeu et d’en découvrir plus sur l’univers pour les petits nouveaux . Autre qualité, il rallonge considérablement les heures de jeu tant les missions sont nombreuses.

Le soft regorge également d’armes et autres objets à fabriquer, mais aussi à améliorer. La liste est très longue, de plus, chacune possède des qualités et atouts respectifs, une variété de choix qui est réellement agréable pour l’expérience. Le joueur se surprend donc à vouloir essayer la plupart de ces instruments de mort juste par plaisir. Pour terminer, une collection rassemblant les armes ainsi que des modèles 3D pour l’ensemble des titans et personnages, mais aussi de multiples informations importantes au manga est consultable à partir du menu principal, un contenu supplémentaire réellement appréciable.

 

Note : 4/5

Aspect technique du jeu


Chaque personnage essentiel est directement reconnaissable.
Une épée aiguisée à moitié :

Techniquement, le jeu est situé parfois à deux pas du très bon, et dans d’autres circonstances à deux pas du regrettable, mais rassurez-vous rien n’est vraiment alarmant.

Premièrement, la modélisation des personnages est excellente, tous les visages importants au manga sont directement reconnaissables, comme la plupart de leurs mimiques fétiches. Même constat pour les titans, les développeurs ont fait l’effort de proposer une variété logique avec de multiples versions aux "gueules" différentes, rendant ainsi encore plus réaliste chaque combat où ces créatures uniques s’entassent pour se nourrir de vos entrailles à la moindre erreur. Les décors bénéficient aussi du même soin et demeurent dans l’esprit de l’oeuvre, entre les villes aux corridors restreints causant des déplacements difficiles, ou les grandes plaines sauvages mettant en avant votre destrier, le jeu regorge d'endroits clés.

Niveau gameplay, sûrement le plus gros mystère avant la sortie officielle, ce dernier se révèle finalement une excellente surprise surtout pour les fans. L’Harnais de Manoeuvre Tridimensionnelle qui permet de s’accrocher à n’importe quel endroit du décor, mais surtout de virevolter dans les airs pour attaquer les différentes parties du corps d’un titan est jouissif manette en mains. Chaque attaque, et entaille à la nuque procure une sensation de puissance au joueur. Il est ainsi possible de trancher les jambes afin de ralentir l’ennemi ou les bras pour éviter d’autres offensives, et ensuite prendre pour cible leur point faible avec sûreté. En outre, chaque héros pourra gagner des niveaux qui offrent de façon respective tour à tour une nouvelle capacité, proposant alors des multiples possibilités lors des combats. Une façon non négligeable d’appréhender les affrontements d’un autre oeil.

La bande son est étonnamment aussi un succès, collant parfaitement à l'action et au sentiment de mort que chaque soldat ressent durant les batailles. Petite cerise sur le gâteau, les voix originales sont présentes.

Le tableau est un peu moins rose lorsque la question de l’optimisation se pose… En effet, bien que les graphismes soient soignés et agréables à regarder, le jeu souffre parfois d’une perte de fluidité alors que l’action est omniprésente, entachant donc notre ressenti à cause de divers ralentis décevants. Enfin, comme dans la plupart des productions de ce type, l’aliasing fait sa fête au décor. et certains éléments mettent du temps à charger… Le constat n’est pas alors réellement critique, mais ces différents défauts sont simplement regrettables pour le joueur.

 

Note : 3/5

Plaisir à jouer et à rejouer


Des combats brutaux à l'image du manga.
Un plaisir de jeu certain :

Après plusieurs parties terminées, et une fois la plupart des contrôles maîtrisés, le plaisir de jeu est immédiat comme intense. Pouvoir se déplacer à toute vitesse au milieu des nombreux titans, tout en essayant d’en éliminer le plus possible seul, ou avec l’aide de vos hommes qu’il est possible de recruter puis commander est simplement grisant pour le fan comme le néophyte. Qui plus est, devoir prendre en compte ses restes de gaz autant que la durabilité de sa lame sont des éléments qui apportent une touche stratégique au jeu plutôt appréciable. Tout comme pouvoir faire monter des niveaux aux différents personnages et ainsi gagner de nouvelles techniques, amenant alors un petit côté RPG très sympathique. Outre ceci, avoir la possibilité d’un choix varié au niveau des armes qui doivent être fabriquées, ainsi qu’en cosmétique avec des tenues à débloquer, le jeu propose alors un bon moyen de casser la monotonie qui se fait ressentir rarement en partie.

Parcourir le Mode Attaque est un plaisir de bout en bout de par sa fidélité, retrouver la plupart des moments essentiels à l’oeuvre est une aubaine pour le fan, comme lorsque que le jeune Héros Eren acquiert un certain pouvoir qui se révèle destructeur en jeu. En somme, il est ainsi possible de revivre la trame principale de l’oeuvre avec un mode réussi, fidèle qui permet au néophyte de faire connaissance avec un scénario d’excellente facture.

Enfin, le Mode Expédition permet de prolonger le plaisir de jeu grâce à ses nombreuses missions qui se débloquent au fur à mesure. Il sera ainsi possible de tester dans ce mode chaque personnage, augmenter le niveau de ces mêmes héros, et surtout faire face à des titans inédits. Une alternative au précédent mode de très bonne facture, et une façon d’amener le joueur à remettre sa galette dans sa console.

 

Note : 4/5

Plaisir à faire les trophées, le Platine / 100%


Un visage similaire à celui du joueur en quête de ce fameux platine.
Satané trophée OR :

La chasse du platine semble aisée comme rapide de prime abord, mais un trophée viendra rapidement entacher cette dernière… Les heures de jeu nécessaires au graal seront donc ainsi décuplées par la présence du trophée OR : Le monde extérieur doit être dix fois plus grand que l'intérieur du Mur ! La cause est simple, ce dernier oblige le joueur à compléter la galerie du jeu à 100% et pour ceci la sueur sera votre meilleure amie à cause essentiellement des nombreuses armes à rassembler. Pour cela, il faudra améliorer au maximum chacune d'entre elles grâce aux matériaux trouvés qui demande des heures,des heures et des heures de farm ! Une quête très longue en perspective.

Après cela, le reste est un jeu d’enfant ! Obtenir les rangs S en mode en histoire est fait avec une facilité déconcertante, et chaque trophée qui exige une action spécifique se révèle rapidement terminé sans y avoir fait réellement attention.

En somme, une liste de trophées de très bonne facture et plaisante à faire, mais rapidement entachée par une chasse aux objets simplement ennuyante à mourir surtout pour les allergiques à ce type. Un constat à double tranchant finalement.

 

Note : 3/5

Contenu du jeu
Aspect technique du jeu
Plaisir à jouer et à rejouer
Plaisir à faire les trophées
14/20

L'Attaque Des Titans : Les Ailes de la Liberté est une réussite, cela est certain. Le contenu est conséquent, l'aventure est fidèle puis le gameplay se révèle une pure trouvaille de qualité. Seule véritable ombre au tableau, une optimisation du jeu qui laisse à désirer et irrite inévitablement le joueur. Malgré tout, le jeu est à faire rapidement par les fans tant il est respectueux de son sujet, chose plutôt rare avec les adaptations, les néophytes peuvent aussi se jeter dans l'aventure. Une agréable surprise !

Je recommande ce jeu :
À tous, Aux fans de la série, Aux curieux