Test : Jojo's Bizarre Adventure : Eyes Of Heaven


Jojo's Bizarre Adventure : Eyes Of Heaven
  • 1
  • 2
  • 10
  • 33
Note des joueurs :
4.1/5 - 9 notes
Note des platineurs :
4/5 - 7 notes

Jojo's Bizarre Adventure : Eyes Of Heaven

ps4
ps3


46 trophées au total
3 trophées online
27 trophées cachés

328 joueurs possèdent ce jeu

Platiné par : 110 joueurs (34 %)
100% par : 110 joueurs (34 %)
Note du jeu
13/20
Discuter du test

Test du jeu
Jojo's Bizarre Adventure : Eyes Of Heaven

  • Test rédigé par TalaTinzar le 14-09-2016 - Modifié le 07-12-2016


Introduction


Guile c'est toi ?
La série Jojo's bizzare adventure, création d' Hirohiko Araki, existe depuis de très nombreuses années et possède une réputation solide comme étant un manga assez incroyable. Il n'est d'ailleurs pas rare d'entrevoir son univers et ses personnages copiés dans d'autres œuvres connues.
A contrario des mangas mondialement célèbres, Jojo's ne possède que très peu de titres vidéoludiques, bien que la qualité soit pourtant au rendez vous.
On retrouve de nouveau Cyberconnect2 aux commandes ( les mêmes développeurs qui ont fait l'opus précédent sur ps3, et accessoirement ceux qui ont réalisé Naruto ultimate ninja storm ), et Namco Bandai à l'édition, on ne change pas une équipe qui gagne.

Opus exclusif à la playstation 4, l'histoire nous amène à la fin de l'arc Stardust crusaders avec tout ses artisans pouvant se fritter joyeusement via les " Stands ", émanations spirituelles jaillissant de leurs corps pour le combat.

Contenu du jeu


Le roster est immense mais trop peu varié.
ORA ORA ORA ORA !!! auras pas.

Galette lancée, il me tarde de découvrir les modes de jeux présents, mais avant cela passage par la case tutoriel. Mode absent ? La non présence de ce mode constitue immédiatement un manque important, ne permettant pas de s’entraîner calmement avant de se plonger dans la mêlée. Il faudra donc se contenter de quelques panneaux qu'il faudra prendre la peine de lire le temps qu'ils sont à l'écran sinon place à l'improvisation... un constat fâcheux dès les premières minutes.

Bon tranchons dans le vif, et parlons du mode histoire car oui, le mode histoire est plus ou moins le vrai point positif du jeu.
Contrairement à la majorité des jeux issus de mangas et animés, Jojo's Bizarre Adventure : Eyes Of Heaven ne retrace aucunement l'histoire principale des différents arcs, mais prend part à un scénario inédit, supervisé par le créateur de l’œuvre. Sachez que l'intrigue impliquera des voyages à travers les époques, l’espace et des univers alternatifs, vous emmenant à rencontrer une grande majorité des personnages connus.
Au delà des cinématiques et des combats effrénés, des quêtes annexes peuvent se dénicher sur les semblant de cartes qui servent à faire une pseudo exploration et gonfler la durée de vie. Le mode histoire dispose d’un système d’évolution de personnages, qui devront monter de niveau pour débloquer leurs différentes attaques spéciales.
Après un combat vous pourrez parler en outre à d’autres personnages, rejouer certains combats, lancer des événements spéciaux, changer de stage, participer à des combats spéciaux contre des adversaires plus coriaces, lesquels sont même scénarisés. Tout ceci confère au jeu un aspect somme toute minimaliste mais différent des autres jeux de combat, où le scénario passe généralement au second plan, d’autant plus que ces interludes viennent un peu rajouter du contenu pour compenser le manque de diversité des modes de jeu.

Une fois le mode histoire terminé, le joueur n’a pas grand chose à se mettre sous la dent niveau modes de jeu. Pas de versus sur la même console (une hérésie !), un mode en ligne classique et quelque peu désert. Seuls les modes galerie et glossaire, très complets et détaillés seront amusant à parcourir. Le joueur pourra s’amuser à débloquer les 150 costumes pour les personnages sans débourser un seul centime, ce qui est assez rare pour être souligné.
A noter que dans le mode duel 2vs2, vous ne pourrez contrôler qu'un seul personnage, l'autre sera incarné automatiquement par l'IA, étrange de ne pas pouvoir coopérer avec un joueur humain...
Dommage que le mode réseau soit visiblement bâclé, entaché de trop longues attentes pour au final n'avoir que lags et frustrations de déconnections...une expérience somme toute douloureuse.
Le roster quand à lui est solide, et propose pas moins de 50 personnages jouables, et à défaut d'un équilibrage réussi, chaque guerrier offre une expérience de maniement quasi identique, limitant l’intérêt et la subtilité de tous les essayer.

Prévoyez quelques dizaines d'heures (en traînant un peu) afin de venir à bout du mode histoire, dans la moyenne des productions actuelles, et beaucoup plus si vous tentez de déverrouiller l'ensemble des éléments de récompenses. Les autres modes attireront très peu votre attention pour les raisons déjà cités.

 

Note : 3/5

Aspect technique du jeu


C'est agréable à l’œil, mais totalement barré !!!
EN QUÊTE DE PERFECT ! ...ION !

Visuellement, Eyes of heaven flatte la rétine par son aspect cel shading assumé, offrant une qualité graphique irréprochable lors des différentes cinématiques du jeu et avec des animations soignées. La présence d'extraits du manga est un point positif pour les fans, ou ceux qui découvrent la licence. Même si techniquement le jeu est fluide et que les animations sont convaincantes, on pourra lui reprocher quelques faiblesses d'usage : textures loin d'être parfaites, modélisation de certains protagonistes et éléments du décor en retrait...Cela n'empêche pas au titre d'offrir de jolis affrontements.
Pour la première fois le jeu offre des combats entièrement en 3D à l'instar des dernières adaptations vidéoludiques de mangas, offrant une liberté de mouvement accrue.
La caméra est quant à elle parfois catastrophique, plutôt déficiente qu'efficace. Il arrive que celle-ci se bloque sur des éléments minimalistes situés sur la map, perturbant la lisibilité déjà pas très convaincante et flashy des combats.

La VO quand à elle offre une sonorité sublime et les voix japonaises, respectueuses de l’œuvre originale, sont superbement bien enregistrées. De plus, les effets (même si utilisés trop abondamment), la résonance des coups, et les cris des différents personnages augmentent nettement l'immersion. un sans faute.

En ce qui concerne le gameplay, et pour revenir à ce que je disais précédemment, le jeu ne possède pas de tutoriel, il faudra donc parfaire l'art du combat sur le terrain. Bien que le joueur soit soumis à l'épreuve de la découverte, il y a fort à parier que vous allez vite prendre vos marques, pour le peu que vous soyez féru des jeux de baston.
Simplissime à souhait, le jeu ne se démarque pas des standards actuels donc, (carre) pour attaquer, (triangle) pour porter un coup puissant, la combinaison des deux pour différents combos, (croix) pour sauter, (R1) pour une technique unique au personnage, (R2) pour bloquer, (L2) pour un rush vers l’ennemi, (R3) pour locker l’adversaire...et l’élément important qui déclenche un super-coup-de-la-mort, la touche (L1) + (R1) que l'écran semble vouloir me faire presser absolument, la double attaque fabuleuse (DAF).
Vous pourrez aussi obtenir des doubles combos en pressant le pavé tactile, afin de faire participer un temps soit peu votre comparse (s'il se trouve à proximité de vous).
Que vous soyez bon ou non, sortir un combo puissant relèvera plus d'une question de rythme et de déplacement que de skill pur.

Bien que le jeu possède quelques baisses de framerate, globalement la justesse et la fluidité des combats sont au rendez vous, seule la caméra vous fera sûrement faux bon.
Rien qui ne vienne entacher le plaisir de jouer, et le jeu semble bel et bien fini.

 

Note : 4/5

Plaisir à jouer et à rejouer


Les effets et les coups spéciaux sont sublimes !
LA PLUS BIZARRE DES AVENTURES

Grand fan depuis quelques temps, le jeu me laisse pourtant un sentiment mitigé. Positivement, il s'avère défoulant tout en étant extrêmement fun, il offre un vaste choix de personnages avec le plus gros roster de la série à ce jour. Ajoutez à cela une histoire complètement dingue, des personnages excentriques possédant des poses suggestives avant et après combat (ce qui fait aussi la renommée de jojo's) ainsi qu’un gameplay simple et efficace, de quoi affoler le joueur et lui donner le sourire quelques heures.
Si vous cherchez un jeu de combat qui ne se prend pas au sérieux, ce Jojo’s sur ps4 est le titre indiqué.

Négativement, vous allez vous rendre compte que la majorité des personnages qui composent le roster sont limités en intérêt, vous vous cantonnerez sûrement aux cadors et aux personnages mis plus en avant, la faute à un équilibrage douteux qui constitue une tare conséquente dans les arènes. une fois sur le terrain, il n'est pas rare que la confusion règne et que les combats paraissent sans fin et totalement archaïques, et l’on peut même fuir ou voir les PNJ s’échapper de notre champ de vision. Bien que la bande son et que les graphismes soient bons dans l'ensemble, l'agression visuelle et sonore se fait ressentir au bout d'un certain temps, les effets flashy constants à l'écran, les cris incessants des personnages, les zooms qui s'opèrent régulièrement...Néophytes, ayez le cœur bien accroché.

Mais parce que je suis toujours un fan, j'ai continué à jouer malgré la pseudo déception, tout cela parce que c'est estampillé Jojo's. Mais pour la personne non avisée, qui découvre un titre aussi barré et très second degré, le plaisir tiendra-t-il sur la longueur ?
Alors oui le jeu est très simple à prendre en main et le fun est quasi instantané, mais passé 8H de jeux, et jouant majoritairement seul (étrange qui plus est pour un jeu de combat), je reconnais m'être lassé.
J'aurais pu organiser des soirées de sessions endiablées en local, mais même pas, et le online ne rattrape pas la donne, vous forçant à boucler le solo et à ranger votre copie dans le tiroir.
Ce qui est certain, c'est qu'on ne retournera pas sur le jeu une fois terminé, celui-ci faisant passer à son utilisateur quelques jours agréables, sans lui laisser un souvenir impérissable.

Mais j'insiste sur le fait qu'en période creuse, et si un jeu de combat vous tente le temps d'un long week end pluvieux, il fera parfaitement l'affaire car il offre tout de même des arguments de poids pour le fan absolu, ou le joueur solo.

 

Note : 2/5

Plaisir à faire les trophées, le Platine / 100%


C'est plutôt brouillon ...
Voilà pour moi ce qui semble être la partie la plus sympathique du titre, c'est que les trophées ne sont ni long à obtenir, ni difficiles, quoiqu'il faille vérifier l'avancé de certains d'entre eux.
Pour la grande majorité, ils tomberont sans que vous y prêtiez attention, je pense notamment à ceux liés à l'histoire, mais aussi à ceux qui nécessitent de frapper X fois via des combinaisons, ou des pouvoirs.
Si vous explorez les maps, parlez aux personnages, et faites les combats indiqués avant de partir vers la zone suivante, l'avancement dans les trophées se fera sans soucis.
Me concernant, j'ai obtenu les rang S dans la majorité des combats, j'ai farfouillé à droite et à gauche, et fais quelques revanches ce qui a boosté l'avancement dans ma liste de trophées.

L'avantage c'est que la grande partie des trophées présents ont un réel sens, et sont bien utilisés. A noter, de ce que j'ai pu recenser, aucun n'est buggé et prouve encore une fois que la copie rendue est bien travaillée, mais pas exempte de défauts.
Faites attention à bien surveiller les " Jojolités " (récompenses pour avoir réalisé certaines actions pendant un combat) à chaque fin de combat et de les noter au besoin, car il est impossible de suivre leur avancement dans les menus. Il faudra en réaliser 100, ils tombent souvent facilement pendant vos batailles, et en plus de cela il y en a bien plus de 100. Aussi faites intervenir un membre de la communauté PSTHC ou autre afin de déverrouiller les trophées multi, celui ci étant quasiment désert...
Vous pouvez vous referez au guide déjà disponible (jeu-ps4_ps3/jojo-kimyou-bouken-eyes-heaven-jap/guide-trophees.htm ) et voir par vous même ce qui vous attend.
Comme il l'indique, comptez 25h pour le platine, avec pour moi une difficulté assez basse, de l'ordre de 3/10.

Une bonne pioche et un easy platine.

 

Note : 4/5

Contenu du jeu
Aspect technique du jeu
Plaisir à jouer et à rejouer
Plaisir à faire les trophées
13/20

En soit, Jojo's bizarre adventure : eyes of Heaven n'est pas un mauvais jeu, loin de là. Il offre aux fans et aux joueurs occasionnels un plaisir immédiat, avec de bonnes sensations et une prise en main quasi idéale.
Possédant des graphismes lisses et bien travaillés, une fluidité remarquable ainsi qu' une bande son sublime, il possède de sérieux atouts.
Cependant, il ne se démarque pas de ses concurrents directs, pire encore, il est amputé d'un mode de combat local, ce qui représente un manque trop important. Le multi quand à lui ne rattrape pas la donne, vous forçant à faire la guerre, mais seul.

Je recommande ce jeu :
Aux chasseurs de trophées/platine facile