Test : Tropico 5


Tropico 5
  • 1
  • 1
  • 21
  • 48
Note des joueurs :
4.2/5 - 48 notes
Note des platineurs :
4.3/5 - 26 notes

Tropico 5

ps4


71 trophées au total
7 trophées online
5 trophées cachés 2 DLC's

3008 joueurs possèdent ce jeu

Platiné par : 341 joueurs (11 %)
100% par : 46 joueurs (2 %)
Note du jeu
14/20
Discuter du test

Test du jeu
Tropico 5

  • Test rédigé par Platine le 05-05-2015 - Modifié le 07-12-2016


Introduction


Le célèbre jeu de gestion sur consoles arrive avec un peu de retard
Tropico 5 débarque enfin sur PS4, après presque un an d'attente depuis la sortie PC et 7 mois après la sortie Xbox. Développé par Haemimont Games et édité par Kalypso Média, la licence était une exclusivité PC/Xbox pour les précédents titres. Oui mais voilà, notre chère console nippone a des yeux de biches, et les éditeurs succombent rapidement.

Vous pouvez donc aller chez votre fournisseur de drogue vidéo-ludique le plus proche où l'on vous donnera un exemplaire (contre un peu d'argent), ou aller sur le store.

Ce jeu de gestion à l'humour décalé réussi le mariage parfait entre banane et république pour vous mettre à la tête d'une république bananière île paradisiaque, où vous serez élu par la force à l'unanimité. Il vous incombera de satisfaire toutes les factions et nations qui lorgnent sur le palais présidentiel, et de faire de votre île la plus belle et puissante île des caraïbes. Vous pourrez ainsi devenir le plus grand dirigeant que Tropico ait connu, et accueillir l'élection Miss Banana..

Contenu du jeu


Une mauvaise politique aura des conséquences violentes
Le contenu du jeu est assez conséquent, même si nous pourrions y voir un opus à peine remanié par rapport au précédent. L'ajout de décrets, et les possibilités de gestion des biens et personnes font de Tropico 5 un bon jeu de gestion sur PS4. De nouveaux bâtiments venant eux aussi augmenter les options de construction (malgré le retrait de quelques uns).
Les options de politique intérieure/extérieure sont nombreuses, et en tant que dictateur président élu, nos nerfs sont mis à rude épreuve.
Heureusement, l'almanach est là pour nous aider, tout (ou presque) est consultable, afin d'adapter sa gouvernance au gré des humeurs et besoins. On peut peut-être regretter qu'il n'ait pas été simplifié, car un néophyte s'y perdra aisément. Et nous pouvons également compter sur une dynastie (7 membres) à qui déléguer la gestion d'un bâtiment ainsi que des bonus très intéressants pour chacun, chaque bonus étant évolutif moyennant finance ou en accomplissant certaines missions secondaires dédiées.

Prendre le pouvoir...

L'histoire nous place sous la tutelle de la couronne Anglaise avec pour objectif de devenir indépendant et respecté de tous, tout en essayant de sauver le monde en traversant les époques. Bien sûr le peuple a l'humeur changeante, aussi, il est important de satisfaire tout le monde sous peine de voir le Palais pris d’assaut par une foule en colère, une armée divisée ou encore une nation étrangère avec des motivations obscures.
Le nombre d'heures de jeu attribué à l'histoire dépend du niveau du joueur mais est globalement assez raisonnable, on peut malgré tout déplorer le manque de recherche dans la qualité du scénario qui ne sert que d'excuse pour nous faire faire des missions principales et secondaires qui contenteront le peuple une fois accomplies, mais nous permettent toutefois de faire le tour de beaucoup de ce qu'offre le jeu en terme de contenu et gestion du trésor, le tout avec humour.
Le mode bac à sable quant à lui garde les bases du jeu, mais il nous est donné la possibilité de choisir les paramètres de difficulté, les conditions de victoire, l’île où diriger, l'époque de départ et bien d'autres choses qui rendent ce mode jouissif notamment dû au sentiment de liberté que ne procure pas autant le mode histoire à cause des contraintes imposées par le scénario.

...Ou le partager

Tropico 5 nous gratifie d'un mode multijoueur, qui n'est rien d'autre qu'un mode bac à sable en ligne puisque la seule différence entre ces deux modes, c'est le nombre de joueurs. Néanmoins, nous pouvons choisir entre jouer pour soi ou en coopération, ce qui apporte un plus à ce mode, qui plus est si on joue entre amis.
Il est même possible de jouer jusqu'à 4 joueurs sur une même carte et de coopérer pour faire une mégalopole magnifique, ou d'envahir ses voisins afin d’asseoir sa suprématie.
Les conditions de victoire, au nombre de trois, sont assez simples à réaliser (points/argent/construction), sachant qu'une seule est demandée pour gagner. Elles sont modifiables dans le mode éditeur pour diminuer/augmenter la difficulté et le temps de jeu nécessaire à la victoire.

 

Note : 4/5

Aspect technique du jeu


Un commerce important est une des clés de la réussite dans Tropico
Malgré un "peaufinage" plus long pour les possesseurs de PS4, le jeu n'offre pas des graphismes époustouflants. La caméra proche offre des images plutôt soignées pour un titre qui ne se réclame pas des plus beaux, mais la caméra lointaine donne une impression de flou, voir d'image pixelisée quand on se déplace trop vite. Cela n'est malgré tout pas une gêne énorme, puisque la camera est presque toujours en mouvement. À noter qu'une caméra de notification apparaît dans cet opus, et même si elle est dispensable, elle a le mérite d'exister (et peut être désactivée via les options de jeu).

La prise en main du titre nécessitera un passage par les didacticiels pour les non connaisseurs du jeu et du genre, mais n'est en rien ardue. Comme tout bon SimCity Like, il ne faut que "cliquer" au bon endroit, et la possibilité de mettre le jeu en pause (ou de l’accélérer) aide à ne pas faire d'erreurs, voire permet de visiter au gré des envies (c'est même conseillé) les différents sous-menus (au nombre de huit). Le placement des bâtiments est tout aussi facile, après avoir sélectionné un bâtiment il suffit de le tourner à l'aide de (L1) ou (R1) , ni plus, ni moins. Seule la compréhension de certaines données est plutôt pénible au début puisque on ne sait pas influer sur celles-ci avant d'avoir eût accès à la totalité du contenu. Certains joueurs pourraient être rebutés par le nombre important de chiffres à surveiller, de graphiques à étudier, mais même s'ils servent à quelques choses, il n'est pas nécessaire de connaitre chaque recoin de l'almanach par cœur pour profiter pleinement du jeu.

Un des problèmes du jeu réside dans la fluidité à certains moments. L'IA semble saccader ses mouvements, et la fluidité du trafic routier a tendance à se transformer en un gros embouteillage. Bien que les bouchons puissent être diminués grâce à un décret, et une ville moins compacte, ils ne disparaissent pas vraiment. Cela devient gênant quand on a besoin que les produits s'exportent rapidement.
Le deuxième problème majeur survient dans le mode multijoueur. En effet, il n'est pas rare de voir sa partie s’arrêter brusquement à cause d'une perte de connexion de l'adversaire ou de soi-même. Et on peut dire qu'après des heures de jeu en ligne , cela devient à la longue frustrant. Malgré tout cela n'arrivera pas si vous jouez en étant connecté par câble (à moins d'avoir une mauvaise connexion), cela n'a tendance à arriver qu'en Wi-Fi. Et peut-être que cela ne touchera qu'une minorité de joueurs parmi vous puisque certains n'ont jamais eu de soucis, néanmoins, c'est un problème assez important pour être évoqué.

Finissons le tour de cette section par la musique du jeu. Les fans danseront sûrement en se préparant un Mojito en lisant ces lignes, les autres se prépareront juste un Mojito (non, que moi !?). Peu de jeu peuvent se vanter d'avoir une bande son qui soit une partie intégrante du jeu, Tropico est de ceux-là.
Durant votre traversée des époques, vous serez accompagné par Penultimo -votre fidèle serviteur- qui vous expliquera ce que le peuple attend de vous, ainsi que divers protagonistes affectés à des missions spécifiques, le tout non sans humour, ce qui est une des grandes forces de ce titre.
En fond sonore, vous aurez une radio locale animée par une femme qui commentera toutes vos actions par des répliques très décalées, mais savoureuses au possible. Et quand Miss Banana n'a rien à dire, vous profitez d'une musique latino très entraînante, à tel point qu'avec un bermuda et des tongs, on se croirait à Cuba. Vous vous surprendrez à vous trémousser plus d'une fois sur ces rythmes devant votre télé, et jouer sans musique et radio enlève assurément de la saveur au titre.

 

Note : 3/5

Plaisir à jouer et à rejouer


Les membres de votre famille seront d'une aide non négligeable
Le scénario vous prendra beaucoup de temps de jeu jusqu'à la fin, au minimum une vingtaine d'heures, et encore cela sera sans échouer sur une mission (ce qui avouons-le arrivera sûrement). Les joueurs les moins à l'aise avec le genre mettront le double de temps, voire plus.

L’intérêt que l'on peut porter au titre une fois l'histoire finie se trouve dans le mode bac à sable, puisque les paramètres sont modifiables, et que le choix de l’île est plus grand qu'avec le scénario. Ce qui fait que même si les bases du jeu ne changent pas, et que l'on se retrouve souvent à faire les mêmes actions, les parties ne se ressemblent pas pour peu qu'on altère les aides et la difficulté, augmentant un peu plus l'envie de prolonger le temps passé sur le jeu.

Mais la plus grande raison pour remettre le disque dans la console, est sans nul doute le mode multijoueur qui offre des parties qui ne seront jamais les mêmes. Les missions à points changent très souvent, et surtout, vous ne savez jamais comment votre adversaire va jouer, s'il va vous attaquer, ou vous couper l'accès au ressources, s'il est loin de l'objectif, etc. Du coup, le suspense de ces parties aide à éviter la lassitude. Et si malgré cela vous vouliez toujours du changement, le mode coop permet de créer avec un ami une ville à vos images, si tant est que vous décidiez de rejoindre vos deux villes, et de partager des ressources (possible également en JcJ). Les sessions en ligne sont plus intéressantes si vous jouez à plusieurs, notez aussi que vous pourrez sauvegarder les parties de ce mode en accord avec les autres joueurs, afin de la reprendre ultérieurement.

On peut cependant regretter que le multijoueur n'ait pas été plus poussé, car un joueur peu intéressé par le genre n'éprouvera qu'une attraction temporaire. Plus de choix, ou des conditions de victoire supplémentaires liées à la conquête, des bâtiments exclusifs à ce mode auraient surement aidé à faire du multijoueur un mode plus complet.

 

Note : 4/5

Plaisir à faire les trophées, le Platine / 100%


Le mode bac à sable vous rendra nombre de trophées plus faciles
Les trophées de Tropico 5 n'opposeront aucune résistance, certains étant liés au scénario, d'autres demandant de gagner des parties multijoueurs avec un certain type de victoire. Beaucoup de trophées contextuels se débloquent au fil des parties. Il vous sera demandé d'atteindre un certain seuil d'appréciation, de construire X bâtiments, X mètres de route, etc.

Les trophées les plus durs du jeu deviennent faciles en mode bac à sable. Avec les paramètres adaptés, vous ne mettrez pas longtemps à les avoir, ce qui enlève un peu de plaisir dans cette chasse. Mais ce n'est qu'une option, libre à vous de les avoir "à la loyale". Les trophées multijoueurs sont simplistes au possible et ne demande que peu de temps de jeu avec un ami. Si vous décidez de les avoir en jouant contre un inconnu, là le temps d'obtention augmente considérablement (et permet d'augmenter la satisfaction quand le son tant désiré retenti).

Dans l'ensemble, la liste est à peine différente des opus précédents, et on pourrait reprocher aux développeurs de ne pas faire d'effort d'un titre à l'autre pour diversifier les conditions d'obtentions. Le platine de Tropico 5 n'est pas le plus dur à avoir, et la chasse ne sera pas la plus passionnante, elle se fait en jouant, tout simplement.

 

Note : 3/5

Contenu du jeu
Aspect technique du jeu
Plaisir à jouer et à rejouer
Plaisir à faire les trophées
14/20

Tropico 5 est un bon jeu de gestion qui plaira à coup sûr. Cependant, malgré les effort faits sur cet opus, on pourrait en attendre un peu plus car les développeurs semblent s'appuyer sur des acquis de titre en titre, sans renouveler le genre. Les trophées seront abordables pour les joueurs ayant du temps à investir dans le jeu, mais là aussi, on pourrait attendre plus. En somme, Tropico 5 n'est pas une déception, mais on ne découvre rien de vraiment nouveau, c'est un bon jeu dans son genre parmi la masse de bon jeu déjà présent sur nos consoles.

Je recommande ce jeu :
À tous, Aux spécialistes du genre, Aux curieux