Test : The Wolf Among Us


The Wolf Among Us
  • 1
  • 5
  • 5
  • 25
Note des joueurs :
4.6/5 - 92 notes
Note des platineurs :
4.6/5 - 79 notes

The Wolf Among Us

ps4


36 trophées au total
0 trophée caché

2124 joueurs possèdent ce jeu

Platiné par : 1836 joueurs (86 %)
100% par : 1836 joueurs (86 %)
Note du jeu
16/20
Discuter du test

Test du jeu
The Wolf Among Us

  • Test rédigé par Katana 13 le 12-01-2016 - Modifié le 07-12-2016


Introduction


Le retour du grand méchant loup ?
Après un coup de tonnerre avec le sublime The Walking Dead, Telltale Games revient avec un nouveau Point’n Click intitulé The Wolf Among Us qui risque bien de mettre tout le monde d’accord. Inspiré du comic book Fables, le jeu s’en veut aussi une introduction étant donné que son récit se passe avant celui relaté dans le format papier. Il n’est donc pas demandé de connaitre la BD pour en profiter pleinement.

Avec cinq épisodes à son actif qui plus est intégralement traduits en français sauf pour la version VITA, il est temps d’en tirer un bilan et d’évaluer ce que le jeu propose dans son ensemble.

Pour éviter de gâcher le plaisir dans la découverte du titre, je ne citerais pas réellement d’exemple précis comme des scènes ou autres noms de certains éléments, au risque de gâcher un peu votre expérience de jeu.

Contenu du jeu


Une histoire au service des personnages ...
Tiré du comic book à succès Fables écrit par Bill Willingham, The Wolf Among Us se veut en quelque sorte une préquelle à l’oeuvre citée précédemment. Le jeu fait donc office d’introduction à ce monde envoûtant, qui plus est le scénario se révèle co-écrit par l’auteur lui-même assurant ainsi un gain de qualité pouvant rebuter les fans de l’oeuvre originale.

Le récit prend place à Fabletown, un quartier de Manhattan dénommé ainsi par ses habitants du fait que ces derniers ne sont ni plus ni moins que des personnages tirés des fables de notre enfance… Malencontreusement chassés par un ennemi loin de chez eux, ces derniers devront alors faire face à chaque problème que notre monde propose. Le problème est que pour y résider, ces dernières doivent se munir d’une potion leur donnant une apparence humaine, mais le fait est que le prix est très élevé : découle de cela un véritable marché poussant la plupart à la prostitution et autre "travail" pour se la procurer, et si l’un d’entre eux ne le peut toujours pas, il sera alors envoyé à un endroit dénommé la ferme à la triste réputation…

Composé de cinq épisodes, le jeu vous permet d’incarner Bigby qui n’est nul autre que le grand méchant loup aujourd’hui reconverti en shérif en proie aux erreurs de son passé… Craint par la plupart, détesté par d’autres, Bibgy a bel et bien du mal à sortir de son passif de carnivore vis-à-vis des autres, c’est pourquoi la plupart de ses relations s’étendent à des discussions avec l’un des trois petits cochons. C’est donc dans cette optique qu’une série de meurtres va voir le jour et poussera Bibgy à faire de son mieux pour résoudre l’oeuvre tout en expiant les démons de son passé..

Le jeu se veut un véritable thriller noir, poignant et fort mettant à l’épreuve chacun de ses personnages. L’aventure explore les vices cachés de notre monde tout en les révélant de plein fouet… Étant nous-mêmes acteur face à cette décadence, nous ne faisons rapidement qu’un avec Bibgy.

Telltale signe du grand et prouve son talent. Les personnages sont réussis, l’histoire est passionnante et seul le désir d’aller toujours plus loin dans cette dernière est présent.
De plus un livre des Fables à compléter sur chacun des personnages est présent, histoire d’en apprendre toujours plus, un étonnant joli point.

 

Note : 4/5

Aspect technique du jeu


Des graphismes soignés pour une esthétique de toute beauté !
Graphiquement le jeu est doté du même moteur utilisé sur les précédentes productions du studio, mais il est essentiel de noter tout de même une nette amélioration. Dans son ensemble le jeu est donc beaucoup plus fluide et très plaisant à regarder. Le petit bémol est de voir certaines saccades qui apparaissent lorsque plusieurs éléments sont présents à l'écran, par exemple durant certaines scènes de combats ( plutôt rare tout de même ) ou lorsque l'action prend place en extérieur. Un autre élément plutôt attristant s'attarde sur les temps de chargement qui sont parfois longuets, surtout lorsque nous passons d'une scène à une autre.
Des défauts ennuyants mais qui n'entachent tout de même pas la qualité graphique du jeu avec une grande ampleur.

De plus, le travail artistique est juste sensationnel par bien des points. Tout d’abord nous trouvons une subtile utilisation des couleurs et de la lumière, résulte alors une ambiance à la fois mystérieuse, pesante mais aussi étouffante sur les divers personnages, à l’image de leur quotidien au sein de notre monde. Nous trouvons également un autre élément essentiel à cette réussite technique qui sont les divers thèmes musicaux employés, toujours utilisés de façon pointilleuse au bon moment, jamais dans le trop peu ni le pas assez, leurs effets sont toujours assurés. La V.O est aussi d’excellente qualité, mention spéciale à celle de Bigby collant parfaitement au personnage.
Un ensemble de très grande qualité formant une BD qui prend littéralement vie sous nos yeux.

Niveau gameplay, la formule habituelle est de mise. Le joueur alternera entre les habituelles phases de dialogue aux choix multiples, et les scènes de type Point’n Click à la recherche d’un ou plusieurs indices, ceci avec la présence toujours discutable de certaines actions plutôt inutiles…
L’un des points forts est l’augmentation de scènes type Quick Time Event plongeant pleinement le joueur dans l’action, plus prenant que par le passé, ces scènes donnent un véritable souffle épique à l’aventure. Rarement dans la demi mesure, elles délivrent le véritable côté bestial de notre héros !

Avant de tirer une conclusion, il est essentiel de rappeler que certains joueurs ont été confrontés à des désagréments au niveau de leurs sauvegardes, poussant ces derniers à recommencer un chapitre ou un autre.

C'est donc un aspect visuel de très haut niveau couronné d’une jouabilité améliorée sur certains points qui demeure une valeur sûre.

 

Note : 4/5

Plaisir à jouer et à rejouer


Plusieurs alternatives dans le déroulement de l'histoire sont proposées.
Malgré le sentiment d'être plus spectateur que joueur, plutôt habituel à ce type de production, l'enquête entreprise par le personnage principal qu'est Bibgy laisse rarement le temps de respirer d'où un rythme étonnamment effréné du premier jusqu'au dernier épisode... Un choix des développeurs déjà emprunté dans The Walking Dead et confirmé ici, ce qui se révèle un parti pris gagnant.
En effet nous nous identifions rapidement à Bigby et nous avons la plupart du temps les mêmes réactions mais aussi les mêmes expressions que ce dernier tout au long de l'aventure, voulant à notre tour découvrir tout comme lui des réponses aux nombreux mystères évoqués. Le plaisir d’avancer toujours plus loin dans le récit, d’en apprendre un peu plus sur cet univers et ses protagonistes est bien présent.
C'est pourquoi à chaque fin d'épisode c'est avec une énorme envie que nous souhaitons découvrir le suivant sans plus attendre, tant notre périple est passionnant.

Par la suite l’idée de reprendre la manette pour recommencer l'aventure et découvrir ce que d'autres choix auraient pu apporter n'est pas déplaisante du tout. Certes le fil conducteur reste essentiellement le même, mais en prenant d'autres décisions il est possible de voir apparaitre quelques changements dans le déroulement du scénario. En outre certains choix amèneront d'étonnants dialogues qui permettent d’en apprendre un peu plus sur certains personnages et attraits des diverses relations entre ces derniers.

La première partie est passionnante, la seconde permet d'aborder l’histoire avec un autre oeil et de mieux comprendre certains détails pour en découvrir toutes les subtilités…

 

Note : 4/5

Plaisir à faire les trophées, le Platine / 100%


Un platine en toute simplicité.
Une fois votre enquête terminée la majorité des trophées sera débloquée, seulement un dernier amènera le joueur à recommencer un épisode ou un autre afin de réaliser divers choix dans l’optique de déverrouiller toutes les entrées du Livre des Fables.

Cette simplicité dans l’obtention du platine est donc une aubaine pour les joueurs qui ont apprécié le jeu, en effet ils peuvent donc en profiter pleinement sans réellement se soucier de telle ou telle tâche à accomplir durant leur parcours. Logiquement le petit point positif qui en découle est le temps nécessaire à l’obtention du "Graal" qui sera alors proportionnel à votre temps de jeu, ce qui équivaut environ de 10 à 12 heures.

En conclusion, le joueur enchaîne plaisir de jeu certain et enthousiasme dans la quête du platine. Telltales Games fait donc une nouvelle fois plaisir et offre avec gentillesse une récompense qui viendra compléter la collection de nos trophées.

 

Note : 4/5

Contenu du jeu
Aspect technique du jeu
Plaisir à jouer et à rejouer
Plaisir à faire les trophées
16/20

Au sommet, Telltale Games délivre ce qui est sans conteste leur meilleure réalisation à ce jour ! Chaque détail du jeu semble être disposé au bon endroit pour offrir une aventure dont personne ne sortira indemne... Poignant, puissant et envoûtant, The Wolf Among Us est le meilleur Point'n Click de ces dernières années mais aussi l'un des meilleurs jeux. À essayer les yeux fermés, frissons garantis !

Je recommande ce jeu :
À tous, Aux curieux, Aux chasseurs de trophées/platine facile