Test : The Walking Dead : The Telltale Definitive Series


The Walking Dead : The Telltale Definitive Series
  • 1
  • 6
  • 12
  • 5
Pas de note
des joueurs
Pas de note
des platineurs

The Walking Dead : The Telltale Definitive Series

ps4


24 trophées au total
0 trophée caché

71 joueurs possèdent ce jeu

Platiné par : 27 joueurs (38 %)
100% par : 27 joueurs (38 %)
Note du jeu
10/20
Discuter du test

Test du jeu
The Walking Dead : The Telltale Definitive Series

  • Test rédigé par JohnBuckheart le 18-09-2019 - Modifié le 19-09-2019


Introduction


Une compilation complète.
L'épopée d'une petite fille qui grandira avec la fin du monde


C'est le 24 avril 2012 sur nos Playstation 3 que vont débuter les aventures de Clémentine en compagnie de Lee. Simplement sous-titré "A telltale game series", le jeu vidéo The Walking Dead, inspiré par la bande-dessinée du même nom de Robert Kirkman, va connaître un carton phénoménal. Prenant le parti de sortir en format épisodique, Lee et Clémentine vont faire battre le cœur de plus d'un gameur au cours de 2012 et ils vont même recevoir le prix du "jeu de l'année" aux Video Games Awards. The Walking Dead Season one sera alors porté sur presque tous les supports possibles, même Android, et face à ce succès retentissant, un DLC du nom de "400 Days" sortira le 2 juillet 2013 afin de préparer les joueurs à la suite de cet univers. Cette extension devait permettre d'avoir un impact sur le prochain épisode de la série.

C'est donc naturellement le 17 décembre 2013 que The Walking Dead Season two commencera à apparaître sur nos consoles PS3 et VITA, toujours en format épisodique. Nous découvrirons avec plaisir que l’héroïne est Clémentine mais le succès de la franchise sera plus mitigé. On y retrouvera quelques visages connus mais l'aventure sera un peu moins prenante, plus convenue et surtout, le DLC 400 Days agira à peine sur cette nouvelle saison. Cela intégrera toutefois un nouveau personnage du nom d'Alvin Junior, alias AJ, qui prendra dorénavant une place importante auprès de Clémentine.

Une fois tous les épisodes de la saison 2 arrivés sur Playstation, il faudra attendre le 23 février 2016 afin de rejouer à la série sur console. Étrangement cette fois, Telltale proposera de prendre le contrôle de Michonne, protagoniste très connu de The Walking Dead, que ce soit dans la série télévisée ou dans la bande-dessinée. Les fans furent déçus de ce nouvel opus. La qualité du scénario était là mais l'histoire fut très courte : seulement trois épisodes qui n'auront pas d'impact à l'avenir sur les futurs aventures de Clémentine. On appréciera toutefois d'en savoir plus sur Michonne si on est un fan de la série. Un jeu qui sera donc à part dans la machine Telltale series.

Cependant, nous verrons très vite arriver The Walking Dead A New Frontier sur Playstation 4, très exactement le 20 décembre 2016, et bien sûr, toujours en format épisodique. Les joueurs poseront donc leur main zombifiée sur ce nouvel opus et découvriront avec horreur un nouveau personnage en tant que héros, un certain Javier, et que Clémentine est reléguée au second plan. Même si nous verrons cette dernière évoluer dans son comportement grâce aux choix du joueur, cette nouvelle histoire laissera un goût fade dans la bouche des fans. Un scénario cousu de fils blancs qui ne surprendra pas, le tout saupoudré d'une sensation de "déjà vu" dans la réalisation, appuyant le mot "redondant" à chaque fois que l'on verra une scène. Le pire c'est que l'on aura l'impression que Clémentine grandit mais que le joueur n'y est presque pour rien, la faute à un gameplay toujours ultra scénarisé, laissant très peu de place à la liberté et tournant encore et encore sur ses acquis.

C'est alors que la société Telltale commence à battre de l'aile, The Walking Dead n'étant pas la seule série qui sort sur console (Batman, Borderlands, les Gardiens de la Galaxie, Game of Thrones, etc). Le comportement commercial douteux de l'éditeur, le personnel se plaignant de leur employeur, des séries voyant leur qualité d'écriture décliner avec un gameplay toujours plus ou moins similaire ressemblant à des films plutôt qu'à des vrais jeux, l'entreprise Telltale sombre. Pour autant, il semble que l'éditeur n'a pas perdu sa rage de combattre. C'est donc avec grand plaisir que le 14 août 2018 sortira sur PS4 la Final Season, forcément en format épisodique. Nous pourrons reprendre le contrôle de Clémentine qui a bien grandi et qui éduque le jeune Alvin Junior dans un monde où l'on croise plus souvent des zombis que des humains. Le scénario est déjà plus travaillé, les graphismes plus beaux, et on sentira l'effort de l'éditeur de vouloir renouveler sa licence. Hélas, ce renouveau sera de courte durée. En effet, le 14 novembre 2018, Telltale fermera définitivement ses portes, laissant la Final Season à son épisode numéro deux alors qu'il devait y en avoir quatre (sans parler des suites attendues pour d'autres licences). Les joueurs resteront quelques mois dans le flou jusqu'au sauvetage organisé par Skybound, la société fondée par Robert Kirkman. Ils sauveront alors la dernière histoire de Clémentine afin de donner un point final à ses aventures, au plus grand bonheur des fans.

Nous sommes maintenant le 10 septembre 2019, un peu plus de 7 ans après la saison 1 de The Walking Dead sur console. Skybound va décider de sortie une nouvelle compilation portant le nom de The Walking Dead Telltale Definitve Series (il existe aussi une autre compil s'appelant "Collection" qui était sorti fin 2017, sans la saison finale forcément). Nous pouvons retrouver tous les jeux cités jusqu'à maintenant dans l'introduction de ce test. La question qui se pose aujourd'hui c'est "Est-ce que cette compilation vaut le coup ?" C'est à cette question que nous allons tenter de trouver une réponse.

Contenu du jeu


Du contenu annexe pour les fans.
Un contenu aussi conséquent qu'une horde


Voici le point fort de ce titre ! Le contenu. Avec cette compilation, vous n'aurez pas loin de 45 heures de jeu étalées sur 4 saisons Telltales de The Walking Dead avec en prime le DLC 400 Days et l'épisode sur Michonne. Nous ajouterons à cela quelques jolies bonus spécifiques à cette collection de la part de l'éditeur. Vous pourrez visionner près de 6 heures de commentaires des développeurs sous-titré en français. C'est l'occasion d'en apprendre un peu plus sur les saisons 1, 2, A new frontier et finale. De plus, vous trouverez un petit documentaire d'une dizaine de minutes abordant le sujet du sauvetage de l'ultime saison de Clémentine par Skybound après la fermeture de Telltale. Court mais non moins intéressant.

Toujours dans les "à-côtés" du jeu, vous pourrez accéder à la visionneuse des personnages. Vous retrouvez toutes les têtes connues de la série Telltale avec leurs animations, leur différentes tenues et les phrases clés qu'ils peuvent parfois prononcer. Une galerie d'art est aussi disponible, vous permettant d’apercevoir quelques croquis d'origines des développeurs. C'est ainsi que l'on peut découvrir quelques images sympathiques comme une Clémentine zombifiée ou un Lee avec un visage différent de celui que l'on connait. Juste pour ne citer que le premier PNJ que l'on rencontre au début de la saison 1, celui qui conduit la voiture de police, son aspect que l'on connait aujourd'hui n'était pas du tout prévu ainsi. Il ressemblait bien plus à un policier texan. Des petits "+" toujours agréable à voir au sein d'une compilation regroupant autant de jeux.

Nous terminerons avec le dernier bonus, le lecteur de musique. Vous aurez accès à toutes les bandes sons présentes dans chaque jeu. Cela changera l'ambiance globale du menu principal et vous permettra de profiter de chaque musique sans être gêné par les conversations des personnages ou l'arrivée des rôdeurs. Dommage que cela ne va pas au-delà du menu.

En conclusion sur le contenu, The Walking Dead Telltale Definitive Series tient ses promesses. Non seulement vous avez accès à l'ensemble de la série mais en plus, vous pourrez accéder à des bonus qui n'existaient pas auparavant. Si vous n'avez jamais fait ces jeux, cette compilation est un excellent moyen de rattraper ce retard, sans avoir à acheter séparément chaque épisode, tout en profitant d'un petit contenu annexe.

 

Note : 5/5

Aspect technique du jeu


Un bug où tout ce qu'il reste du véhicule, c'est la porte.
Une compilation très jolie mordue par des bugs

Alors, côté aspect technique, premier gros bémol. Ceux ayant acheté le jeu à sa sortie pourront le confirmer. Le 10 septembre 2019, le jour où il était possible d'avoir cette collection The Walking Dead, le jeu n'était pas jouable. En effet, si vous lanciez la saison 1, votre console bloquera sur un écran noir et si vous tentiez de commencer un autre épisode, un message d'erreur s'affichera. Il faudra attendre le 12 septembre pour voir arriver deux mises à jours successives, dont une de 30 go, afin de pouvoir jouer enfin au jeu. Heureusement, le problème a été réglé très vite mais je tiens à souligner un point important : cela signifie que dans l'hypothèse où le store Playstation ferme un jour (ce n'est pas près d'arriver mais n'oublions pas que ce n'est pas impossible comme chez nos confrères de Nintendo avec la Wii), votre jeu ne vaudra plus rien et sera injouable si vous n'avez pas la fameuse mise à jour déjà sur votre console. C'est tout de même incroyable de sortir un jeu en dématérialisé et en physique alors qu'il ne fonctionnait pas.

Une fois cette mésaventure passée, quant est-il réellement de l'aspect technique du jeu ? Déjà une belle surprise. Il est possible d'activer les "graphismes sombres". Il s'agit d'un filtre visuel qui était appliqué à la sortie de la Final Season. Très proche du dessin d'une bande-dessinée, vous pourrez l'utiliser via les paramètres du jeu afin de changer les graphismes de chacune des saisons de The Walking Dead. Un temps d'adaptation sera toutefois de rigueur si vous connaissez déjà la série. Par exemple, dans la saison 1, cela va rendre les ombres tellement noires que cela perdra parfois le joueur dans l'action. Toutefois, ce filtre "sombre" rend plus lisse l'aspect des personnages et des décors. Tout vous semblera plus beau, même les rôdeurs. Étrangement, une fois que l'on est habitué à ces nouveaux graphismes, on a du mal à revenir au mode normal malgré l'effet nuit très intense dans certaines pièces. En fait, on se rend compte très vite que ce nouveau filtre nous donne l'impression de lire une bande-dessinée plutôt que vivre une histoire de jeu-vidéo. Cela colle très bien à l'univers de The Walking Dead et les fans de la série apprécieront.

Par contre, il y a des aspects techniques très dérangeants dans ce monde zombifié. Cette série Telltale existe depuis 2012 et elle a été sans cesse déclinée sur de nombreux supports, que ce soit par épisode ou en compilation. Cependant, même avec l'arrivée de cette définitive édition, il y a encore des bugs qui étaient déjà présents en 2012. Des décors qui s'effacent, les personnages assis dans une voiture en marche mais le jeu qui n'affiche pas le véhicule, des couleurs qui s'estompent d'un coup ou encore des déplacements de personnage aléatoires en plein milieu d'une conversation. Heureusement, cela ne rend pas le jeu injouable et ce n'est pas ultra courant non plus, pas comme Batman Telltale sur PS3 (sur PS4, il s'en sort mieux) pour ne citer que lui (à faire simplement pour rire du désastre de ces bugs sur les cinq épisodes). Ajoutons tout de même au passage quelques bugs dans les sous-titres, comme par exemple le fait que le jeu ne gère pas les lettres liées comme dans le mot "œil" ou qu'il ajoute des symboles "[]" à la place d'une ponctuation lors de certains dialogues. C'est anodin me direz-vous mais c'est toujours désagréable lorsque l'on sait que le gameplay du jeu tourne entièrement sur l'envie de vivre pleinement un scénario. Si on additionne ça et les bugs, vous pourriez régulièrement sortir du scénario inconsciemment. Exit toutefois des phrases en anglais se mettant aléatoirement dans les conversations, un problème récurrent de la série.

Sinon, concernant les jeux en eux-mêmes, tout reste fidèle. Le principe du gameplay est toujours très proche de celui d'un film interactif et quelques soit les choix que vous ferez au cours de l'aventure, le scénario de Clémentine arrivera à la même conclusion, seuls quelques détails changeront ici et là comme par exemple qui va vous suivre à un moment précis ou ce que vont répondre vos personnages. On appréciera toutefois d'avoir la sensation d'agir sur quelques points de la saison une à la finale, chose qui n'était pas toujours facile à l'époque. En effet, si vous souhaitiez garder vos choix au fur et à mesure des épisodes, il fallait les télécharger d'une console à l'autre puisque les saisons sortaient sur des supports différents et à des années d'intervalles parfois. Tout le monde ne garde pas toutes ses sauvegardes sous le coude. Finalement, on avait tôt fait de créer des choix aléatoires avec le jeu plutôt que d'importer les nôtres. L'avantage avec cette compilation, c'est que tout sera sur la même sauvegarde.

 

Note : 2/5

Plaisir à jouer et à rejouer


Le filtre sombre peut parfois en faire trop.
Combien de rôdeurs pourrions-nous tuer, encore et encore ?

Le principe du plaisir de jouer puis de rejouer fusionne entièrement dans cette compilation. En effet, cela va dépendre de comment vous aller aborder ce jeu. Si vous ne connaissez absolument pas la série The Walking Dead de Telltale, vous allez vous éclater. Après tout, vous ferez face à 45 heures de scénario avec ses rebondissements et ses surprises. Le gameplay restant toutefois limité, il faut appréhender la série comme si c'était un film. Si vous avez envie d'une bonne aventure et de personnages attachants, vous aurez de quoi vous occuper un moment. Après tout, Telltale raconte très bien les histoires, c'était leur plus gros point fort, surtout la saison 1 qui est particulièrement bien écrite. Je vous conseillerai aussi très fortement la saison finale qui clôture avec brio le scénario de Clémentine.

Cependant, si vous avez déjà joué à la série et que vous souhaitez prendre quand même cette compilation, l'aventure aura un goût de très répétitif. Il faut savoir que les choix que vous effectuez au cours de votre épopée ont très peu d'impact sur le long terme. Le plaisir de rejouer sera forcément réduit. Si vous refaites encore et encore les saisons afin d'avoir à chaque fois les trophées sur chaque support Playstation, vous constaterez très vite que vous êtes un spectateur plutôt qu'un joueur. Certes, le parti pris est de vous faire jouer un film mais le gameplay limité et l'illusion du choix bloquera plus d'un gameur de retenter l'aventure. Cela se ressent encore plus quand on connait certains titres d'autres développeurs comme par exemple les jeux de Quantic Dream.

Finalement, le véritable plaisir se trouvera dans la découverte du titre. Si c'est votre première fois, alors oui, cette définitive édition est la bonne occasion de se lancer. Pour le plaisir de rejouer par contre, vous pourriez pousser l'envie de retenter certains épisodes afin de découvrir ce que cela fait d'appuyer sur le choix B plutôt que le A mais l'ennui risquera de se montrer assez vite. Du coup, qu'est-ce qui pourrez vous faire venir sur cette compilation si vous connaissez déjà le titre ? Les trophées ?

 

Note : 3/5

Plaisir à faire les trophées, le Platine / 100%


Une route longue vers le platine qui ne sera pas semée d'embûche.
Des trophées totalement zombifiés

Pour tous les habitués des jeux Telltale, vous ne serez pas surpris par cette liste des trophées : 1 (Platine), 6 (Or), 12 (Argent) et 5 (Bronze). Tout est lié à l'histoire, c'est-à-dire qu'il vous suffit de simplement jouer, faire n'importe quel choix et venir à bout du scénario de chaque saison. Le challenge est donc au niveau zéro. C'est d'autant plus dommage que la saison finale de Clémentine avait changé la donne en proposant des trophées un minimum réfléchis, obligeant le joueur à faire différents choix et à ramasser une poignée de collectible. Hélas, cela n'a pas été retranscrit dans cette définitive édition et on se retrouve à simplement enchaîner les épisodes de The Walking Dead jusqu'à obtenir notre platine.

Ce choix de facilité pourrait se comprendre mais dans ce cas-là, pourquoi ne pas proposer une liste de trophée pour chaque saison ? Après tout, lorsque l'on joue séparément à la série, on peut débloquer beaucoup de points pour notre compte PSN. On sait d'ailleurs que c'est faisable lorsqu'on pense aux compilations comme Spyro ou Crash Bandicoot. Et puis, il y a quand même trois platines pour la saison 1, trois 100% avec la saison 2, un platine pour A New Frontier, deux 100% grâce à l'opus de Michonne, deux platines avec l'ultime saison et enfin, un platine pour The Walking Dead Collection. En prenant le parti pris de ne faire que des trophées liés à l'histoire comme d'habitude, cela aurait pu attirer en masse les chasseurs si la définitive édition avait proposé un platine par saison.

Enfin, comble du désespoir, la liste des trophées de cette compilation est exactement la même que la précédente collection, avec les mêmes dessins, mais en comprenant simplement la saison finale. Pour ne citer que le platine, ce dernier représentant un rôdeur sur un fond vert déjà présent dans la "Collection" et surtout, c'était l'image du tout premier trophée bronze de The Walking Dead saison 1. Certes, ce n'est qu'une illustration de notre platine, et c'est toujours mieux que rien, mais un minimum d'effort pour les chasseurs que nous sommes aurait été agréable. En tant que fan de la licence, juste une image de Lee, Clémentine ou AJ m'aurait rendu heureux. Mais bon, certains diront que je pinaille sur ce point.

En bref, les trophées n'apportent ni challenge, ni plaisir, ni renouvellement. Vous me direz, cela reste un platine facile mais il faut tout de même enchaîner tous les jeux The Walking Dead, soit 45 heures, afin d'espérer faire apparaître le saint Graal des joueurs Playstation.

 

Note : 0/5

Contenu du jeu
Aspect technique du jeu
Plaisir à jouer et à rejouer
Plaisir à faire les trophées
10/20

La balance penche des deux côtés pour cette définitive édition. En tant que chasseur, je ne peux que vous déconseiller d'y jouer : 45 heures pour une poignée de trophées sans intérêt, c'est terriblement dommage. Ensuite, si vous êtes déjà un habitué de la licence, passez votre chemin : comme vous connaîtrez déjà tous les jeux, cette compilation ne vous apportera pas grand chose. Cependant, dans le cas où vous ne connaissez pas la série The Walking Dead de Telltale alors là, oui, lancez-vous dans l'aventure. Les trophées tomberont tout seuls pour le coup et vous pourrez profiter entièrement de l'épopée de Clémentine et ses compagnons. Il faudra juste passer au-delà des quelques bugs d'affichage mais le nouveau filtre graphique, qui apporte un beau coup de crayon à cette oeuvre, pourra peut être vous les faire oublier.

Je recommande ce jeu :
Aux fans de la série, Aux curieux, Aux chasseurs de trophées/platine facile