Test : The Technomancer


The Technomancer
  • 1
  • 3
  • 9
  • 28
Note des joueurs :
3.4/5 - 13 notes
Note des platineurs :
3.5/5 - 6 notes

The Technomancer

ps4


41 trophées au total
7 trophées cachés

391 joueurs possèdent ce jeu

Platiné par : 70 joueurs (18 %)
100% par : 70 joueurs (18 %)
Note du jeu
14/20
Discuter du test

Test du jeu
The Technomancer

  • Test rédigé par Aelon le 29-06-2016 - Modifié le 07-12-2016


Introduction


Action-RPG science-fiction sur Mars avec des pouvoirs électriques... Voici The Technomancer !
Mars, une planète inhospitalière qui se trouve pourtant être le foyer d'innombrables êtres humains. Espérant toujours l'arrivée de vaisseaux en provenance de la Terre pour venir les secourir, les habitants de Mars ont appris à survivre à son environnement mortel, comprenant des radiations ou les rayonnements du soleil qui finissent par causer des mutations défigurant les victimes.

D'immenses cités, appelées corporations, furent bâties pour accueillir les réfugiés. La conquête de l'eau sur Mars finira par pousser les corporations à se battre pour la posséder. Les meilleures forces des corporations sur le champ de bataille s'appellent les technomants, des guerriers possédant des facultés surhumaines.

Vous êtes l'un de ces technomants, Zachariah Mancer, qui sert l'ordre des technomants de la corporation d'Abondance. Tout juste nommé officiellement technomant, Zachariah s'apprête à vivre une aventure qu'il n'aurait jamais pu imaginer et qui changera le destin de Mars.


Édité par Focus Home Interactive et développé par le studio français Spiders, The Technomancer est sorti le 28 juin 2016 sur PlayStation 4. Il s'agit d'un jeu d'action-RPG installé dans un univers de science-fiction déjà présenté dans Mars: War Logs qui vous propose une aventure sur Mars où vous devrez tenter de survivre dans un environnement hostile tout en tentant d'accomplir votre mission, jugée impossible par la plupart des habitants de Mars.

Contenu du jeu


Accompagné de 2 de vos acolytes, il va vous falloir braver Mars et ses dangers !
Une planète à explorer

The Technomancer est découpé en plusieurs zones à explorer et à débloquer. Aucune d'entre elles n'est à découvrir, la destination se débloquera sur la mappemonde une fois l'histoire suffisamment avancée ou si vous suivez une quête secondaire précise. 3 villes seront visitables dont Ophir, la capitale de la corporation d'Abondance. Chaque ville comprend divers marchands qui vous proposeront des équipements progressivement plus puissants afin de rester équipés pour survivre, mais aussi et surtout de nombreux personnages qui vous demanderont de l'aide pour améliorer la vie dans leur cité ou gérer un problème que seul un technomant pourrait régler.

Le jeu dispose d'une trame principale avec de nombreuses quêtes principales, mais également de très nombreuses quêtes secondaires. Ces dernières vous permettent de mieux découvrir la façon de vivre sur Mars, de mieux comprendre ce qui se déroule dans l'ombre des corporations ou d'aider vos compagnons qui vous demanderont tous de les aider à s'accomplir. Ne négligez surtout pas les quêtes secondaires qui, j'y reviendrai plus tard, sont loin d'être aussi secondaires qu'on pourrait croire.

Un technomant qui changera le destin de Mars

Zachariah Mancer est, comme son nom de famille l'indique, un technomant. Il est de ce fait un guerrier hors pair, mais dispose également de pouvoirs surnaturels qui suscitent la crainte et la méfiance.

Vous aurez le choix parmi 4 styles de combat améliorables à travers un arbre de compétences qui vous poussera à vous spécialiser dans un ou deux styles en particulier. En revanche, vous pouvez à tout moment passer d'un style à l'autre en plein combat afin de vous adapter à l'ennemi en face de vous.
Le style guerrier valorise la force brute, vous faisant combattre avec un bâton qui vous permettra d'avoir une bonne force de frappe tout en comprenant des capacités qui misent tout sur l'attaque. Le style roublard valorise l'esquive et l'agilité, il comprend une dague et un pistolet afin d'asséner un maximum de coups en un temps record tout en favorisant les coups critiques et la vitesse. Le style gardien valorise la défense, comprenant une masse et un bouclier. Enfin, le style technomant favorise la magie électrique, vous permettant de perfectionner la maîtrise de votre magie et d'asséner des sorts en plein combat.

Choisissez vite le style qui vous convient le plus, vous ne pourrez pas remplir tous les arbres de compétences.

En dehors de cet arbre de compétences, deux autres arbres sont à remplir avec stratégie.
Le premier est l'arbre des talents. Ces derniers vous permettent d'obtenir des bonus permanents plus ou moins intéressants, comme par exemple dépecer les monstres pour obtenir de la matière première, avoir accès aux meilleures améliorations d'équipements, crocheter des serrures, etc. Prenez bien le temps de lire les bonus permanents liés aux talents, vous n'aurez qu'un nombre limité de points à attribuer dans cet arbre : 9 points parmi 18 choix possibles !
Le second est l'arbre des attributs. Ici, rien de bien original puisque vous pourrez gagner des points de force, agilité, pouvoir ou constitution. Choisissez bien vos attributs en fonction de votre style de combat puisque les meilleurs équipements nécessitent 3 ou 4 minimum de points d'attributs pour être équipés.

En parlant d'équipements, le jeu dispose de plusieurs tenues pour tous les styles de combat qu'il vous sera possible d'améliorer via des ateliers d'artisanat. Vous pourrez rendre une arme plus puissante, plus susceptible de faire des coups critiques ou interrompant plus facilement vos ennemis, ou encore renforcer vos armures pour mieux encaisser les dégâts (physiques comme électriques), ou mieux repousser l'ennemi.

Vous aurez enfin avec vous 5 compagnons afin de vous aider à avancer dans votre mission. Ils ont tous un caractère bien trempé et utilisent un de vos styles de combats (roublard pour l'une d'entre elles, gardienne pour l'autre, etc.), ainsi, vous pouvez les choisir selon les bonus qu'ils apportent ou afin d'avoir une équipe polyvalente sur le champ de bataille.

Le jeu ne propose en revanche aucun mode multijoueur, coopératif comme compétitif.

 

Note : 4/5

Aspect technique du jeu


Le bon côtoie le mauvais de près niveau technique dans The Technomancer
Pour le meilleur et pour le pire

Commençons directement par ce qui fâche : les graphismes. Si les graphismes sont dans l'ensemble passables (très moyens), le niveau de détail des personnages et des environnements est assez peu poussé. Le gros du problème réside dans les effets de lumière où il vaudra mieux regarder certaines ombres de loin sous peine de voir grossièrement les pixels de près. Certaines séquences zooment sur le visage des personnages, et avec une ligne d'ombre pixelisée, autant dire que ça fait peine à voir. De la même façon, la physique du jeu est parfois assez amusante, car certains casques ne conviennent pas à tous vos compagnons : équiper Amelia d'un casque respiratoire m'a permis de profiter d'un bout de son nez qui dépassait tout simplement du casque. J'avoue avoir bien ri durant les conversations, aussi sérieuses soit-elles, lorsque la caméra zoomait sur Amelia avec son bout de nez rebelle qui refusait de rentrer dans le casque.

Le jeu souffre aussi de problèmes de clipping, à savoir que les citoyens apparaîtront souvent comme par magie une fois que vous aurez suffisamment approché de leur position. Point positif à noter : le jeu ne souffre de quasiment aucun glitch ou bug (je n'en ai rencontré aucun durant mes 2 parties).

Les musiques sont en revanche très correctes, même si elles sont assez facilement oubliables étant donné que le volume de base des musiques les rend anecdotiques aussi bien en exploration qu'en combat.

Le gameplay du jeu est très sympathique, principalement grâce à la possibilité de changer de style de combat à tout moment. Zach répond immédiatement à chacune de vos commandes, ce qui s'avérera plus qu'utile dans les difficultés extrêmes puisque l'esquive sera primordiale. En effet, esquiver au bon moment met le jeu au ralenti, vous permettant d'apprécier votre bon timing mais surtout de pouvoir avoir le temps de bien choisir la meilleure riposte. Afin d'apporter une certaine continuité entre les styles de combat, les commandes sont assez similaires d'un style à l'autre (esquive, coup spécial, attaque de base, etc). Mention spéciale à l'utilisation du pad, qui permet d'effectuer une utilisation très rapide d'un objet ou compétence placé dans le menu d'action rapide : glisser le doigt vers le bas sur le pad déclenche l'emplacement du bas dans votre menu rapide. Ce petit détail permet d'éviter d'avoir à allonger les commandes et de garder un bon rythme en combat (notamment lors d'utilisation de soins). La caméra est plutôt bonne elle aussi et, sauf endroits exigus, ne vous posera pas de problème.

Petit sur l'IA pour finir. L'IA ennemie est plutôt bonne. Elle est assez agressive et n'hésite pas à vous submerger. Elle utilisera d'ailleurs très souvent l'esquive afin de se soustraire de vos enchaînements et de vous frapper à son tour, aussi, gardez systématiquement un oeil sur votre victime au lieu de bourriner une touche en espérant vaincre tout le monde. L'IA alliée est assez correcte (même si elle est très vite vaincue en difficulté maximale) et est même légèrement paramétrable, à savoir que vous pourrez orienter votre coéquipiers vers un style plus offensif ou plus défensif, et ce même en plein combat.

 

Note : 3/5

Plaisir à jouer et à rejouer


Quelques boss viendront vous bloquer la route et vous opposeront une certaine résistance
Une grande aventure en perspective...

Le jeu est très agréable à découvrir. Son scénario assez intéressant vous tiendra en haleine durant l'aventure même si vous risquez d'avoir du mal à toujours tout comprendre tant le jeu n'a de cesse de présenter des noms de personnages, corporations ou lieux qu'il est difficile d'assimiler au début.

Les combats assez dynamiques contribueront également à une bonne expérience de jeu, puisque les ennemis, notamment humains, deviendront progressivement plus variés et plus forts (sans compter les boss), vous demandant sans cesse de vous améliorer sur le champ de bataille afin de garder l'ascendant sur vos ennemis. On pourra toutefois pester contre une répétitivité du style de combat, surtout en sachant qu'on pourrait bien plus varier les styles de combat s'il y avait eu plus points de compétences à attribuer dans les 4 arbres.

Comme je l'avais mentionné précédemment, les quêtes secondaires ont une certaine importance dans votre avancée de l'histoire car elles vous permettront de créer des liens avec divers personnes ou factions qui pourraient vous être utiles à un moment donné. Vous pouvez par ailleurs atteindre votre objectif de différentes façons, puisqu'une même personne pourra vous donner des informations utiles grâce à votre charisme, vos connaissances en science ou tout simplement pour honorer une aide que vous lui auriez apporté plus tôt.

Ainsi, les moyens d'avancer dans The Technomancer sont multiples et dépendent de votre façon de jouer (joueur "gentil" et qui aide les autres ou qui n'oeuvre que pour lui) ou de la façon dont vous créez votre personnage. Un moyen d'offrir différentes versions de l'histoire très appréciable. Notez également que les dialogues varient selon vos coéquipiers qui auront souvent des façons de voir les choses différemment et vous donneront tous une opinion différente.

... Qui ne se rejoue pas si facilement

Le jeu ne dispose pas de mode New Game + permettant d'aborder à nouveau l'aventure en conservant vos équipements et niveaux de votre partie précédente, ce qui diminue déjà très fortement la rejouabilité du titre.

Il existe toutefois une légère rejouabilité puisque vous pourrez choisir le mode de difficulté maximale (déconseillé pour la première partie) en jouant un style de combat différent de celui de votre première partie. Le mode extrême vous demandera d'utiliser au mieux vos points de compétences, d'attributs et de talents afin d'avoir un personnage optimisé au maximum : les ennemis vous tuent en 2 ou 3 coups tandis que vous leur ferez moins de dégâts. Pour ma part, j'ai découvert le jeu en jouant un Guerrier qui fonçait dans le tas en encaissant des coups tandis que ma partie en mode extrême a été abordée avec un Roublard qui esquivait presque tous les coups et faisait coups critiques sur coups critiques : l'expérience de jeu est assez différente puisque la technique de combat diffère grandement.

Ainsi, même si le jeu dispose d'une légère rejouabilité étant donné que vous ne pourrez jamais vous spécialiser dans les 4 arbres de compétences en une seule partie, vous poussant à en refaire une autre pour découvrir le plein potentiel d'un autre style de combat, la connaissance de l'histoire est le principal frein à la rejouabilité. Très prenant avec des rebondissements et un final très satisfaisant, il est inévitablement beaucoup moins important la seconde fois (et les suivantes) puisque vous connaîtrez les aboutissements.

En revanche, sachez que toute l'histoire se dévoile au travers de conversations parfois anecdotiques que vous pourrez facilement rater (l'une des conversations les plus importantes sur les origines de Zachariah et de ses pouvoirs nécessite de réussir une persuasion !), ce qui pourrait vous faire redécouvrir l'histoire dans une autre partie, mais ça reste tout de même mineur.

 

Note : 4/5

Plaisir à faire les trophées, le Platine / 100%


Une liste de trophées sympathique qui finit malheureusement par en demander trop
Une liste en grande majorité réussie...

La grande majorité des trophées de The Technomancer est très bien trouvée et vous poussera à faire un maximum de choses sans pour autant vous en demander trop.

Pour commencer, une partie des trophée est liée à l'histoire du jeu et se débloquera donc tout naturellement durant votre avancée dans l'histoire. Il s'agit là d'une tradition dans les listes de trophées qui fait toujours autant plaisir tant ces trophées permettent de récompenser votre implication et viennent ponctuer votre expérience de jeu.
Le jeu dispose également de 3 fins différentes, lesquelles doivent toutes être visionnées afin d'obtenir 3 trophées supplémentaires.

Comme pour beaucoup de listes de trophées, vous devrez finir le jeu dans le mode de difficulté extrême afin d'obtenir les trophées liés aux difficultés (finir le jeu en extrême débloquera les trophées des difficultés inférieures). Je vous rappelle que jouer en extrême est bien différent d'une partie en normale, ce qui permet donc de relancer l'intérêt du jeu en lui apportant un petit challenge supplémentaire pour ceux qui auraient préféré éviter le mode extrême.

Plusieurs trophées sont liés : ceux liés aux quêtes secondaires, aux romances ainsi qu'à un événement précis de l'histoire. En effet, finir les quêtes secondaires renforcera vos liens avec vos compagnons (jusqu'à permettre de démarrer une relation avec 3 d'entre eux) mais permettra également de créer des alliances avec diverses factions, alliances qui vous seront utiles plus tard et qui sont liées à des trophées. Sachez qu'il est impossible de débloquer les trophées des alliances en une seule partie, aussi, celle en mode extrême sera un bon moyen de débloquer les trophées ratés dans la première partie.

Enfin, plusieurs trophées sont liés à des petites actions particulières, comme éliminer un certain nombre d'ennemis (créatures et humains), réussir un certain de parades au bouclier, de tirs au pistolet, de coups de bâtons ou d'électrocutions. Ces trophées sont très simples à réaliser et peuvent aisément être réalisés en une seule partie, venant ainsi apporter des petits défis.

... Avec quelques trophées qui gâchent le tableau

Malheureusement, quelques trophées viennent ternir la belle image dégagée par les trophées de The Technomancer.

Pour commencer, comme dit précédemment, vous devrez démarrer une relation avec 3 compagnons. Le problème réside dans le fait que vous ne pouvez pas démarrer 2 relations en une partie (sauf en utilisant une sauvegarde pour faire machine arrière et débuter une autre romance), vous forçant ainsi à devoir faire 3 parties au minimum simplement pour une histoire d'amour, laquelle ne peut être déclenchée que tard dans votre avancée.

En revanche, le principal défaut de cette liste de trophée correspond au principal défaut du plaisir à jouer : les arbres de compétences.

J'ai mentionné précédemment le fait que les combats sont répétitifs puisque vous ne pouvez pas réellement puiser le maximum des 4 styles de combat en une partie, obligeant à vous spécialiser dans un style et avancer dans un autre. Pourtant, la liste de trophée demande de remplir au maximum les 4 arbres de compétences. Il y a alors 2 options : soit vous n'attribuez aucun point de compétences jusqu'à atteindre un nombre de points à attribuer suffisant pour remplir un arbre, sauvegardant votre partie et remplissant à tour de rôle les 4 arbres de compétences, soit vous jouez 4 parties distinctes. Si la première méthode est très dommageable puisqu'elle demande d'effectuer une combine pour diminuer le temps de jeu (ne vous amusez pas à ne rien attribuer en mode extrême), la méthode "honnête" est tout autant dommageable. Pour un jeu qui ne dispose pas d'une grande rejouabilité, pousser à faire l'aventure 4 fois est très risqué tant cela fera ressortir le côté répétitif du jeu.

Ainsi, la liste de trophées de The Technomancer finit par en demander trop et entraîne une chose qu'on aurait préféré éviter : soulever un des plus gros défauts de son jeu.

 

Note : 3/5

Contenu du jeu
Aspect technique du jeu
Plaisir à jouer et à rejouer
Plaisir à faire les trophées
14/20

The Technomancer est un jeu très sympathique qui propose un scénario ainsi qu'une façon de combattre originaux et intéressants, mais qui souffre d'une répétitivité qui aurait pu être évitée si son système de jeu avait été plus permissif. La liste de trophées vous offrira des défis très agréables à relever tout en vous demandant de revenir encore et encore sur le jeu, quitte à atteindre un sentiment de trop-plein.

Je recommande ce jeu :
Aux habitués des 100%, Aux curieux