Test : Tekken 7


Tekken 7
  • 1
  • 3
  • 13
  • 26
Note des joueurs :
4.3/5 - 54 notes
Note des platineurs :
4.3/5 - 40 notes

Tekken 7

ps4


43 trophées au total
4 trophées online
1 trophée caché

2280 joueurs possèdent ce jeu

Platiné par : 1384 joueurs (61 %)
100% par : 1384 joueurs (61 %)
Note du jeu
15/20
Discuter du test

Test du jeu
Tekken 7

  • Test rédigé par dregs le 18-03-2018 - Modifié le 18-03-2018


Introduction


Avant toute chose, reposons le contexte : on est samedi matin, retour d’une soirée d’anniversaire, il pleut… me voilà à errer dans les rues de ma ville afin de rentrer chez moi pour désespérément rejoindre les bras de Morphée quand soudain, en passant devant un supermarché, la « pâteuse » de la veille me rappelle à l’ordre. C’est en parcourant le coin bonnes affaires tout en me dirigeant vers les pains au chocolat (d’autres diront chocolatines, mais le débat n’est pas là) que je tombe nez à nez avec Tekken 7 en réduction. Ajoutez ceci aux effluves de la veille et à l’odeur des viennoiseries et me revoilà en enfance, aux périodes ou je saignais le jeu original avec Law, jusqu’à Gon (ce mini Godzilla), personnage sympathique de manga présent dans l’épisode 3, et depuis plus rien. Sans plus attendre me voilà de retour chez moi, aspirine, petit déjeuner et manette au garde à vous. Et voilà que le Graal se charge dans la console.
Tekken est sorti en 1994 par Namco sur bornes d’arcade avant d’être adapté sur console. Après de nombreuses versions, nous voilà 13 ans plus tard avec ce Tekken 7 (bien que celui-ci soit déjà sorti depuis 2 ans sur borne arcade) premier opus sur la PS4. Qu’en est-il de cette mouture ? Qu’on-t-il à nous proposer de plus ou de moins par rapport aux précédents volets ?

Contenu du jeu


Le jeu dispose de plusieurs modes, qui vous permettront de varier votre style de jeu et de trouver votre bonheur. Bien que le principe restera toujours le même, à savoir 3 rounds et le premier à 2 victoires gagne. Commençons par le mode histoire. Nous voici directement plongé au cœur de la tourmente familiale entre le père Heihachi et son rejeton Kazuya. Monsieur n’étant pas un exemple de paternité, vous pourrez parcourir l’ensemble des scénarios afin d’en savoir un peu plus sur nos héros. Ce mode se présente avant tout comme un mini film qui ne devrait vous prendre guère plus d’une heure pour en venir à bout. On aura l’agréable surprise de découvrir tout un panel de nouveaux personnages. Akuma, que les spécialistes des jeux de bastons reconnaîtront, jusqu’à Lili avec son petit accent frenchy qui ne vous laissera pas insensible. Un total de 37 personnages jouables dont vous pourrez réaliser un mini scénario, se résumant à un simple combat, mais toujours en relation avec un autre personnage.
En hors ligne, on retrouvera le traditionnel mode entrainement qui permet au novice de s’exercer tout en paramétrant les capacités de l’adversaire, relativement utile pour orienter notre axe de développement et ainsi apprivoiser les combos les plus ardus. On trouve aussi le mode arcade qui consiste à enchaîner 4 combats avant de vous retrouver contre un des combattants « ultimes » et le mode Treasure Battle, qui vous servira notamment à faire le plein d’argent et d’objets déblocables pour personnaliser l’apparence des personnages, ainsi qu’augmenter votre grade.
Le mode en ligne est également présent et vous pourrez comparer vos aptitudes contre d’autres joueurs du monde entier dans les modes matchs classés, matchs libres et enfin tournois jouables. Le coté tournois est relativement intéressant pour faire le plein de monnaie mais également pour augmenter votre rang et rejoindre ainsi les meilleurs joueurs du jeu.

 

Note : 4/5

Aspect technique du jeu


Bande son :
Alors là pour le coup, les avis pourront être mitigés. Les fans de dub step seront ravis de pouvoir se défouler à la fois musicalement et dans le jeu. Pour les autres, la musique sera entraînante lors de vos premières parties, mais deviendra lassante au fur et à mesure que les heures passeront. A tel point que j’ai fini par mettre moi-même ma propre playlist lors de mes parties. Attention, je ne parle là que d’un avis purement personnel, mais la répétitivité des musiques est pourtant bien présente. Cependant je dois avouer que j’ai eu plaisir lors de mes premiers pas dans cet opus à me sentir revenir en enfance, sur une borne d’arcade à vouloir pulvériser mon adversaire, et ça c’est plaisant.
Graphisme :
Alors attention, soyons très clair le jeu est graphiquement beau, les cinématiques sont magnifiques, certaines feront faire des cauchemars aux épileptiques. Cependant je ne peux m’empêcher de me dire que sur la PS4, la franchise aurait pu faire mieux sur la finition des personnages. Je ne parle ici que durant les combats. Encore une fois, les différentes scènes d’animations sont pour moi irréprochables. Il ne faut pas oublier que le jeu est sorti 2 ans auparavant sur borne d’arcade, sans compter que l’esprit Tekken est toujours aussi présent.
Les effets visuels, ralenti, les mouvements de caméra, le trash talk, les K.O…bref autant de choses que l’on retrouve et que l’opus maîtrise à la perfection.
Gameplay :
Niveau jouabilité, pas de surprise, on reprend tout ce qui existe déjà, cela va des coups les plus basiques jusqu’aux coups beaucoup plus techniques, qui vous demanderont quelques sessions d’entrainement pour les maîtriser à la perfection et les exécuter avec le bon timing. On remarque cependant une nouveauté et pas des moindres qui est d’ailleurs directement lié avec l’aspect graphique du jeu. Une fois au bord du KO, vous aurez la possibilité d’enchaîner un coup très simple, le « Rage Art » grâce à la touche (R1) qui vous permettra d’asséner un coup qui réduira considérablement la vie de votre adversaire, et vous fera certainement gagner plus d’un match. L’autre coup est le « Rage Drive » qui vous permettra également de vous sortir de situations plutôt embarrassantes au grand damne de vos adversaires.
J’ai également trouvé un léger manque de cohérence de la part de l’IA, me retrouvant à enchaîner 6 combats de suite avec une facilité déconcertante (tout dépendra de votre niveau de difficulté) avant de me faire littéralement balayer sans avoir eu le temps de placer 2 attaques.

 

Note : 4/5

Plaisir à jouer et à rejouer


Il est toujours difficile d’être neutre concernant cet aspect du jeu, alors après avoir retourné dans tous les sens comment j’allais pouvoir me sortir de cet embarras, j’ai décidé de distinguer 3 profils de joueur.
Commençons par les fans de la franchise : ceux-ci auront largement de quoi trouver leur bonheur entre les rangs à augmenter, les objets à débloquer afin de personnaliser au mieux leur bannière et surtout leurs combattants, mais aussi maitriser toutes les techniques des 37 personnages. Sans oublier le mode en Ligne sur lequel vous passerez de nombreuses heures pour prouver qui est le meilleur. Donc oui cet opus risque de vous pousser jusqu’à la sortie du suivant et de vous tenir en haleine durant un long moment.
On trouvera ensuite les chasseurs de trophées, qui obtiendront le précieux graal assez rapidement et sans forcément voir leur nom au tableau d’honneur tant la difficulté de ceux-ci est encore bloquée au placard à l’heure où j’écris ces lignes. Alors oui, vous aurez toujours l’occasion de ressortir le jeu de temps en temps et ainsi tomber directement dans la troisième catégorie, celle des joueurs du dimanche.
Alors je vous vois venir et sachez que « non » cette expression ne dénigre à aucun moment tel ou tel joueur, mais soyons honnêtes, on connait tous quelqu’un qui possède ce fameux combo (jeu de foot, jeu de course et jeu de baston) afin d’animer vos soirées entre amis et dont la boite du jeu aura plus tendance à prendre la poussière qu’à être opérationnelle au quotidien, voir directement tomber dans l’oubli quand la prochaine « nouveauté » du combo magique sortira.
Tous cela pour dire que Tekken 7 est adapté à tous type de joueur et de public, et que s’il est présent sur votre étagère, il est fort à parier que le nombre d’heures au compteur risque de dépasser la vingtaine sans trop de soucis.

 

Note : 4/5

Plaisir à faire les trophées, le Platine / 100%


Si vous êtes un habitué des jeux de baston, sachez que ce platine sera probablement le plus simple à obtenir. Ainsi, comptez environ 15 heures pour obtenir celui-ci, le temps pouvant être encore plus réduit en fonction de vos aptitudes au combat. Le seul trophée qui peut faire varier la durée consistera à atteindre un rang bien spécifique. Rang qui sera plus ou moins long si vous perdez des combats durant votre ascension.
Le reste des trophées sont plus que basiques, vous demandant un nombre de coup spéciaux bien particulier, que vous pourrez torcher en 10 minutes grâce au mode entrainement, sans compter ceux liés au mode histoire. Et encore, inutile de finir les histoires de chaque personnage, seul un nombre plutôt faible vous suffira pour obtenir celui-ci.
Mention particulière au trophée qui consiste à infliger 50 000 points de dégâts en mode entrainement, celui-ci étant totalement inutile, suffisant simplement de se mettre un bon film en parallèle et à spammer une des 4 touches.
On va essayer de se rassurer, le jeu possède des trophées multi-joueurs. Oui, le trophée le plus dur consiste à gagner un combat en match classé. Autant vous dire que vous le débloquerez surement lors de votre premier ou deuxième combat. Tekken 7 est un easy platine dans l’ensemble, mais soyons honnête, la priorité première d’un jeu de baston n’est pas là. Cependant on n’aurait pas été contre un peu de challenge supplémentaire, comme par exemple insister sur le nombre d’objets à débloquer pour chaque personnage, augmentant ainsi considérablement la durée de vie et permettant notamment d’insister sur la maîtrise de chacun d’eux.

 

Note : 3/5

Contenu du jeu
Aspect technique du jeu
Plaisir à jouer et à rejouer
Plaisir à faire les trophées
15/20

Pour les habitués de la série, sachez quand même que cet opus ne révolutionne pas la série. On retrouve à peu près les mêmes modes, la personnalisation des personnages reste quasi identique à la précédente version. Alors certes on peut se réjouir de l’intégration de la VR, mais est-ce suffisant pour reléguer notre bon vieux Tekken 6 ou Tekken Tag au placard ? Il est plus à conseiller aux fans ou aux gens qui veulent redécouvrir la série. Cependant pour ceux qui cherchent un jeu sympa, bien fait et qui occupera vos soirées entre amis, alors n’hésitez pas.

Je recommande ce jeu :
À tous, Aux fans de la série, Aux chasseurs de trophées/platine facile