Patapon Remastered

Patapon Remastered

ps4

1
3
19
13
16
3

Infos complémentaires

+ -
Date de sortie : 01/08/2017
Genre(s) : Plates-formes, Rythme 
Territoire(s) : FRANCE

265 joueurs possèdent ce jeu
36 trophées au total
0 trophée online
7 trophées cachés

Platiné par : 31 joueurs (12 %)

100% par : 31 joueurs (12 %)


Note des joueurs :
4/5 - 2 notes

Note des platineurs :
4/5 - 1 note

Test rédigé par Aelon le 31-08-2017 - Modifié le 31-08-2017

Introduction

Devenue culte au fil des années sur PlayStation Portable, la série de jeux rythmiques "Patapon" est toutefois restée discrète et peu connue du grand public. Sony permet aux joueurs de PlayStation 4 de (re)découvrir le premier opus dans une version entièrement remastérisée.

Pour résumer l'histoire rapidement, vous incarnez le Tout-puissant, la divinité du peuple des Patapons, des petits êtres ayant l'apparence d'un grand œil sur pattes. Jadis légendaire et invincible, ce peuple est au bord de l'extinction lorsqu'un Patapon vous remet des tambours vous permettant de les guider. Il vous incombe alors de protéger votre tribu de ses nombreux ennemis et de les mener à Earthend, où ils pourront LE voir.

Disponible au prix de 15€ pour son lancement sur le PlayStation Store, que vaut donc ce Patapon Remastered ?

Contenu du jeu

PATA-PATA-PATA-PON

Pour aller LE voir à Earthend, vos Patapons vont devoir se battre ! Le jeu comprend une trentaine de missions alternant des combats contre vos ennemis classiques, les Zigotons, et contre des boss. Certaines missions deviendront par la suite répétables et se transformeront en missions de chasse où vous pourrez aller tuer des créatures pour récupérer diverses ressources, tandis que les combats de boss sont répétables à volonté, les boss devenant progressivement plus fort après chacune de vos victoires.

Avant chaque mission, vous pourrez choisir la formation des Patapons guerriers que vous souhaitez emmener avec vous. Vous avez la possibilité d'emmener 3 groupes différents (sur 6 disponibles mais débloqués progressivement) et devrez réfléchir à qui emmener selon la mission. Vous disposerez ainsi au départ des Tatepons, des guerriers équipés d'une épée et d'un bouclier pouvant encaisser les dégâts, des Yaripons, équipés de lances et attaquant à distance, ainsi que des Yumipons, les archers. Le jeu gère automatiquement votre formation afin de placer les Tatepons au front et les Yumipons en retrait pour éviter les mauvaises surprises. Le seul Patapon qui vous accompagnera quoi qu'il arrive sera votre cher Hatapon, à savoir le porte-étendard de votre tribu qui relaiera vos ordres au reste de votre escouade.

Le jeu étant intégralement basé sur la musique et le rythme, il vous faudra alors entonner différentes séries de notes pour donner des ordres à vos Patapons. Vous pourrez ainsi leur donner l'ordre d'avancer, puisque vos Patapons ne peuvent qu'avancer de gauche à droite sans faire demi-tour, d'attaquer, de se défendre, d'esquiver ou encore de préparer une attaque spéciale.

Chaque mission sera l'occasion de récupérer de nouveaux équipements pour améliorer votre armée, mais également de récupérer des ressources nécessaires pour créer de nouveaux Patapons. En effet, entre chaque mission, vous retournerez à Patapolis (le village des Patapons) où vous pourrez vous servir de vos butins de guerre. Une composante essentielle du jeu est la création de nouveaux Patapons grâce aux ressources acquises. Si les Patapons "basiques" sont peu résistants et seront vite mis K.O. dans les missions les plus difficiles, vous pourrez créer des guerriers plus rapides, plus forts, plus résistants, etc. Les ressources récupérées suivent un système de rareté qui permet de créer des Patapons ultra-puissants en dépensant les ressources les plus rares, ce qui pousse vite à la récolte intensive.

Patapolis permet également de faire une pause entre deux batailles grâce aux 5 mini-jeux qui vous débloquerez progressivement dans l'aventure. En plus de diversifier l'expérience de jeu, ils apportent tous un intérêt stratégique, allant de l'obtention rapide et simple de ressources assez rares à la création d'armes ultimes !

Enfin, en tant que Tout-Puissant, vous serez à même d'intervenir pour renverser le cours de certaines batailles en réalisant des miracles, comme amener la pluie ou faire souffler le vent dans votre dos pour que les flèches de vos alliés aillent plus loin.
Note : 4/5

Aspect technique du jeu

PON-PON-PATA-PON

Quel endroit plus approprié pour évaluer un jeu musical que la partie consacrée à l'aspect technique ?

Patapon Remastered est un jeu en 2D disposant d'animations flash. Sur le papier, cela semble risible et peu intéressant, mais comme vous l'aurez sans doute vu sur les images accompagnant ce test, le design et le style de Patapon sont une vraie force. Avec un aspect visuel unique et très vite envoûtant, le joueur est d'emblée conquis par cet univers loufoque. Les niveaux sont remplis d'une myriade de couleurs toujours choisies pour accompagner l'ambiance. Passant d'un fond rouge au fond bleu en fonction des zones explorées, l'arrière-plan sera toujours un plus à observer avant de s'intéresser au premier plan. En effet, en dépit d'un style visuel mignon aussi bien pour les Patapons que pour les ennemis, le jeu reste le théâtre de combats très violents. Vos Patapons assiégeront des châteaux, détruiront toutes les constructions de Zigotons sur leur route, mais avec le visuel du jeu, tout passe sans aucun problème. Les environnements visités sont assez variés afin de bien retranscrire la sensation d'avancée de vos Patapons vers leur objectif final. Bien évidemment, avec un aspect visuel convaincant mais simple, il va sans dire que le jeu est complètement fluide et ne faiblira jamais niveau rythme...

Et du rythme, il va y en avoir. La bande son de Patapon, c'est vous ! Certes, les niveaux disposent d'un fond sonore afin de leur donner une identité propre, mais la vraie musique du niveau, c'est celle que vous et vos Patapons allez jouer. Il s'agit d'ailleurs d'un des rares jeux où le gameplay et la bande son sont intimement liés. Les commandes de Patapon sont simplissimes. En mission, vous pouvez utiliser les flèches directionnelles pour déplacer la caméra derrière votre troupe ou légèrement plus loin devant eux ou appuyer sur le pavé tactile pour abandonner la mission, mais l'essentiel du gameplay repose sur les quatre boutons de la manette (triangle, rond, carré et croix). Tous les niveaux de Patapon disposent du même rythme afin de vite s'y habituer et de maîtriser le tempo, à savoir alterner quatre notes avec vos soldats, les notes de tambour correspondant aux quatre boutons de votre manette de PS4. Par exemple, effectuer en rythme carré-carré-carré-rond permet d'ordonner à vos Patapons d'avancer, ce qu'ils feront en chantonnant en rythme et en réponse avant de vous inviter à recommencer à jouer quatre notes pour avoir de nouvelles instructions. Ce concept si enfantin dissimule en réalité un gameplay bien plus profond qu'il n'y paraît. Une fois la musique entamée, vous devrez suivre un rythme pour donner en permanence des ordres jusqu'à atteindre le mode Fièvre, où vos Patapons deviendront extrêmement puissants. Ce mode Fièvre nécessite de maintenir la musique sans fausse note, ce qui se fait assez facilement pour peu qu'on écoute bien la musique du jeu. Et oui, Patapon ne se joue pas sans sa bande son ! Les différents mini-jeux de Patapolis suivent la même logique, à savoir suivre le rythme imposé par l'entité qui vous récompensera en cas de réussite en appuyant uniquement sur la touche rond : simple mais diablement addictif.

L'IA de Patapon est très bien pensée. Les ennemis de base effectuent les mêmes actions que vos Patapons, à savoir avancer, attaquer ou se protéger, mais le plus intéressant, ce seront les boss. Ces derniers disposent d'un panel d'attaques très limité et d'animations lorsqu'ils préparent leur attaque spécifiques à l'attaque en question, mais c'est pour mieux vous permettre d'anticiper les coups. Comme mentionné précédemment, Patapon se jouant en maintenant un rythme musical soutenu, il vous faudra parfois vous adapter au rythme des boss pour ne pas subir des attaques dévastatrices. Si vous êtes calé sur le rythme du boss, chaque ordre donné coïncidera parfaitement avec ses attaques et vous rendra intouchable. Car souvenez-vous : une fois l'ordre donné, vous ne pouvez rien faire pendant quelques secondes et l'erreur peut vite arriver.

Avec des temps de chargement quasiment inexistants, cette partie aurait presque pu obtenir une note parfaite. Malheureusement, un glitch frappe un trophée du jeu. Bien que vite rattrapable en effectuant une action qui n'a rien à voir avec le trophée, c'est tout de même dommage de se voir contraint d'en faire plus que ce que le trophée exige à cause d'un glitch... Mais, rassurez-vous, ce n'est rien de bien méchant.
Note : 4/5

Plaisir à jouer et à rejouer

CHAKA-CHAKA-PATA-PON

Patapon est un pur plaisir vidéoludique. La prise en main extrêmement rapide et diablement addictive associée à un aspect technique unique offre une expérience de jeu exceptionnelle. Il est rare de jouer à un jeu vidéo sans pouvoir le comparer à un autre, et c'est pourtant ce que réussit Patapon. Unique, atypique, envoûtant, rythmé : les adjectifs ne manquent pas.

Lorsqu'on parvient à suivre le rythme du jeu et créer une musique fluide, le mode Fièvre arrive inéluctablement, et le vrai jeu avec. Sans exagérer, Patapon est pensé pour être joué en mode Fièvre constamment. Cela se vérifie avec l'amélioration considérable de vos forces, mais aussi et surtout par l'emballement de la bande son. En mode Fièvre, vos Patapons chantent à tue-tête, l'ambiance sonore ressort nettement plus et de nouveaux sons s'ajoutent pour créer une véritable petite mélodie de guerre. Et cette sensation de mélodie incessante sera sans conteste l'élément qui va vous accrocher et vous rendre accro au jeu. Une fois la manette en main et la chanson démarrée, impossible de faire pause : on veut avancer, on veut gagner et surtout, on ne veut pas arrêter la musique.

Chaque mission réussie vous permettra d'améliorer vos troupes : meilleurs Patapons, meilleurs équipements, nouveaux miracles, nouveaux types de Patapons, etc. Vous aurez toujours une sensation de nouveauté à l'issue d'une mission (peut-être moins avec celles de chasse), et aurez envie d'y retourner pour devenir le Tout-Puissant menant une armée invincible. L'avantage de pouvoir rejouer les combats de boss, c'est de progressivement reconnaître les attaques avant qu'elles soient lancées pour se synchroniser avec le rythme du boss et ne prendre aucun dégât, de s'améliorer en somme.

Le jeu n'est clairement pas facile même si les premiers niveaux donnent l'impression de ne pas pouvoir perdre. Certains niveaux constituent de véritables pics de difficulté et vous forceront à vous améliorer. Parfois trop. C'est bien là le seul problème de Patapon en terme de plaisir à jouer : pousser le joueur à répéter en boucle quelques missions déjà faites pour réussir à surmonter une mission du scénario irréalisable en l'état. L'argent nécessaire pour créer les meilleurs Patapons demande de répéter de nombreuses fois les missions de chasse, mais avec un peu de pratique, les meilleurs joueurs sauront vaincre sans être équipés des meilleurs éléments du jeu. Et c'est bien là ce qui impressionne : le plus important dans Patapon, ce n'est pas forcément d'être le plus fort, c'est d'être celui qui suit le mieux le rythme !

Comptez environ 7 à 10 heures pour finir l'aventure, ce chiffre pouvant monter à 15-20 heures pour les plus perfectionnistes. Une durée de vie très honnête quand on considère le prix de départ et surtout, le potentiel de rejouabilité avec les différents boss du jeu.
Note : 4/5

Plaisir à faire les trophées, le Platine / 100%

PON-PON-CHAKA-CHAKA

Patapon Remastered propose une liste de trophée qui réalise presque un sans-faute.

La grande majorité des trophées s'obtiennent naturellement, à savoir finir des missions spécifiques de l'aventure liées à un point scénaristique particulier, ou encore vaincre pour la première fois chaque boss du jeu. Il s'agit ici de petites récompenses venant ponctuer votre avancée, ce qu'on accepte avec grand plaisir.

Vous aurez à accomplir certains objectifs que vous réaliserez sans vous en rendre compte pour quelques trophées supplémentaires, comme maintenir le mode Fièvre pendant 1 minute, réussir des missions sans réanimer des Patapons (ce qui se fait sans problème lors des chasses), ou encore utiliser au moins une fois chaque unité Patapon du jeu. Il vous faudra en outre créer au moins un Mogyon Ultra Rarepon et un Barsala Ultra Rarepon, les deux types de Patapon les plus puissants du jeu. Vous créerez bien vite des Mogyons tant ils sont essentiels pour vaincre les boss les plus difficiles, tandis que le Barsala sera assez simple à avoir également. Les ressources les plus rares du jeu sont requises pour créer ces 2 types de Rarepon, mais le Mogyon demande d'associer une ressource légendaire avec une rare tandis que le Barsala demande d'associer deux ressources légendaires. A vous d'aller à l'assaut des boss pour arracher ces objets et créer vos Rarepons. Rassurez-vous, durant l'aventure, vous obtiendrez vite des ressources légendaires, à vous de ne pas les gaspiller !

2 trophées demandent d'échouer, le premier demandant de perdre face à un boss qui a moins de 5% de points de vie restant, l'autre demandant de casser le rythme 15 fois en une mission. Assez loufoques sans être insurmontables, vous risquez de les obtenir naturellement !

Les mini-jeux sont mis en second plan dans cette liste de trophées car il ne vous est pas demandé de tous les réussir en effectuant un sans-faute, simplement de les débloquer. La seule exception étant le mini-jeu du forgeron qu'il est impératif de réussir en sans-faute afin de forger les armes divines liées à un trophée. Et c'est là le seul point négatif de cette liste de trophées. Pour forger les 8 armes divines, il vous faut impérativement du Mythirial, le minerai légendaire du jeu. Le souci, c'est que vous pouvez en avoir obtenu et l'avoir "gâché" pour créer un Mogyon ou un Barsala, mais aussi, et surtout, c'est qu'on ne l'obtient que par certains boss du jeu. Le hasard intervient donc ici puisqu'en fonction de votre chance, vous pouvez obtenir les 8 mythirial en 8 combats comme vous pouvez n'en avoir obtenu aucun au bout de 100. J'ai personnellement obtenu assez de mythirial pour le trophée sans trop forcer, certains boss étant très généreux (tout du moins pour moi), notamment les golems. Sachez qu'une fois votre armée bien améliorée et le jeu bien pris en main, les combats de boss s'achèvent très vite tant les dégâts que vous infligez sont gigantesques.

Malgré le hasard, la liste de trophées de Patapon Remastered est très bonne dans l'ensemble. Vous êtes libre de jouer comme vous le voulez sans être trop obligés de faire du farming, le Mythirial étant notamment obtenu auprès de plus de la moitié des boss du jeu.
Note : 4/5

Conclusion

Véritable petite pétite, Patapon Remastered vous laissera un souvenir tenace. Vous risquez fort de chantonner les mélodies de vos Patapons durant quelques jours après y avoir joué, et y retournerez de toute façon sûrement pour retrouver cet univers si original. Avec un platine très accessible et peu contraignant et des défauts mineurs, il s'agit là d'un excellent jeu pour tous.
Contenu du jeu
Aspect technique du jeu
Plaisir à jouer et à rejouer
Plaisir à faire les trophées
16
Je recommande ce jeu : À tous

Aelon (Aelon77)

288
1109
3218
8756