Onechanbara Z2 : Chaos

Onechanbara Z2 : Chaos

ps4

1
3
7
33
12
5

Infos complémentaires

+ -
Date de sortie : 28/08/2015
Genre(s) : Action 
Territoire(s) : FRANCE

356 joueurs possèdent ce jeu
44 trophées au total
0 trophée online
7 trophées cachés

Platiné par : 82 joueurs (23 %)

100% par : 82 joueurs (23 %)


Note des joueurs :
4.1/5 - 10 notes

Note des platineurs :
4.7/5 - 7 notes

Test rédigé par Miflin111 le 06-10-2015 - Modifié le 07-12-2016

Introduction

C'est l'histoire d'une jeune femme armée qui rencontre des zombies...

Ce titre, bien que réducteur, symbolise le principe de cette franchise qui s'épanouit au pays du Soleil-Levant mais qui reste bien plus discrète en Occident.
Partant d'un postulat de départ intéressant où le jeu ne devait dépasser la barre symbolique des 2000 yens lors de sa vente, le concept a pris la forme d'une bretteuse vêtue d'un bikini ayant pour objectif de débiter du zombie à la pelle afin de découvrir la cause de leur apparition tandis que sa sœur la traque sans relâche pour la neutraliser.

Objectif réussi grâce à un amusement instantané et omniprésent malgré un scénario mince et des graphismes en deçà des productions de l'époque, le jeu a pu s'exporter en Europe sous le nom de zombie zone et contribuer ainsi à la mise en place de la série de jeux qui en découlera et ce sur de nombreux supports. Bien que la popularité du soft ne s'est pas effritée au Japon - en témoigne des adaptations cinématographiques à la qualité moyenne pour des budgets modestes - , l'Occident a en revanche boudé certains titres tels que le dernier opus sur PS2, la version PSP et PS3 que les éditeurs n'ont pas sorti à cause du décevant opus sorti sur Wii.
L'absence est désormais compensée par la sortie de l'opus PS4 qui prend la suite directe d'Oneechanbara Z Kagura après la défaite de Carmilla et l'affrontement entre Kagura, Saaya, Saki et Aya.

La recette ne change pas d'un iota, toujours dans le genre du hack 'n slash, avec le même principe d'utiliser une large palette de coups pour exécuter des combos afin de se débarrasser de tous les opposants, le tout avec des combattantes légèrement vêtues, des katanas, des tronçonneuses et des gants de combat, des pouvoirs spéciaux et des hectolitres d'hémoglobine giclant partout afin de résoudre - une fois encore - l'apparition des zombies qui n'ont de cesse de proliférer malgré la mort de Carmilla. Parviendrez-vous à dévoiler l'instigateur de ce terrible complot ?

Contenu du jeu

Le changement, c'est (pas pour) maintenant

Grâce à une subtile idée de scénario qui oblige les sœurs à faire une trêve et combattre en équipe pour éradiquer les zombies, vous serez aux commandes de quatre jeunes femmes épaulées par Anna à travers différents niveaux. Vous l'aurez compris, la trame est sensiblement la même que les précédents opus, de même que l'évolution des personnages, proche du néant... Trop proche !

A commencer par le menu principal qui n'a pas changé d'un iota avec le mode histoire, mission, classements, galerie, option, paramètres de bataille, toujours présenté dans le même écrin. Le cheminement et la progression restent identiques pour ne pas perturber le vieux loup de mer qu'est le fan de la première heure, on reste sur du "Avancer d'un point A à un point B en massacrant des zombies afin de libérer le passage bloqué et atteindre le checkpoint final ou le boss à vaincre". Les orbes jaunes glanées au fil des cadavres serviront à acheter des armes plus puissantes, des combos plus longs et aussi des anneaux procurant des effets inhérents à chaque anneau, sans oublier les traditionnels consommables. Fort heureusement, les quêtes ont changé et proposeront des objectifs bien plus intéressants et moins longs à accomplir.

Par contre, nous sommes en droit de nous poser une sérieuse question : avec 4 personnages qui peuvent jouer en même temps, n'y avait-il vraiment aucun moyen d'inclure le moindre mode multijoueur, ne serait-ce que de la coop en local à deux joueurs? La PS4 aurait très bien pu supporter une telle chose, au regard de la faible amélioration graphique et c'est bien triste de devoir déplorer, de nouveau, une telle absence injustifiée.

Aucune prise de risque qui nous laisse sur notre faim.
Note : 2/5

Aspect technique du jeu

Beaucoup d'efforts fournis et bienvenus

Attaquons directement ce qui vous frappera au premier abord : la qualité graphique est en deçà d'une console next-gen et ce malgré une fluidité améliorée et un effort sur les textures - moins d'aliasing et des courbes portant cette fois bien leur nom - mais avec un budget réduit et l'absence de ralentissements et de freezes, on pardonnera cet écart.

La bande-son subit aussi de timides changements avec des airs un poil plus en accord avec les niveaux, donnant un bol d'air frais comparé à la routine des opus précédents niveau musicalité. Les bruitages sont toujours aussi savoureux lorsque l'épée découpe la chair putréfiée mais se révéleront assez décevants pour le reste, contrairement aux doublages qui collent parfaitement à chaque personnage.

Le gameplay maintient sa solide base établie depuis plusieurs opus avec une très bonne réactivité et une richesse de techniques qui ravira les fans et les profanes tout en s'autorisant non seulement l'ajout de nouveautés comme le cross-merge combination ou le mode X-tatic/ Dare Drive qui fait office de mode Furie à déclenchement manuel, apportant une dimension tactique non négligeable mais aussi la modification des QTE utilisant la pavé tactile, bien plus agréable que les classiques boutons. On ne peut pas en dire autant des rares phases de plateforme qui se révéleront pénibles du fait de l'impossibilité de jauger la distance du saut.

L'I.A. est le grand gagnant de cette mouture : les morts-vivants seront bien plus réactifs et agressifs, attaquant en groupe et vous sautant souvent littéralement dessus pour vous griffer et ce rien que pour le zombie de base ! L'agrandissement du bestiaire est très profitable avec des ennemis possédant des techniques qui peuvent se révéler fatales s'ils sont en trop grand nombre. A vous de bien gérer votre espace de combat et votre équipe pour parer au mieux.
Même les boss montreront aussi qu'ils en ont dans le ventre avec des affrontements qui mettront à l'épreuve votre habileté et l'apprentissage des patterns pour sortir victorieux. Une difficulté rehaussée donc, pour notre plus grande joie.
Note : 3/5

Plaisir à jouer et à rejouer

Quatre fois plus de plaisir

Avec une difficulté rehaussée, des mécanismes de gameplay qui contribuent à une action plus nerveuse et une prise en main toujours aussi intuitive, le plaisir de jouer est au rendez-vous dès la première minute, au même titre que son prédécesseur. On se plaira à traverser des stages remplis d'ennemis tout en maîtrisant de mieux en mieux toute la gamme de combos et de mouvements mis à disposition pour faire gicler le sang des zombies et créer une véritable danse macabre digne de ce nom.
On y revient avec plaisir grâce aux nombreux éléments à débloquer et surtout l'amusement qui guette à chaque instant et ce malgré la redondance du cheminement "avancer -> nettoyer la zone -> avancer" grâce à une continuité dans l'action.

Petit bémol cependant sur la durée de vie (l'histoire principale peut se boucler en une après-midi) qui ne connait pas de réel allongement ni de véritable replay-value du au fait qu'aucun changement ne survient lors d'un new game plus, si ce n'est la conservation des éléments débloqués et une difficulté accrue et ce n'est pas la scénario qui est une énième itération d'excuses spécialement conçues pour botter du mort-vivant qui saura vous convaincre. On peut aussi aborder le fait qu'il n'y a plus aucune notion d'énigme et de rares phases de plateforme au profit d'une action plus soutenue.

Le plaisir tient en définitive de cet équilibre ténu qui est de pourfendre du zombie avec de l'action effrénée et une fluidité exemplaire pour réaliser les chanbara les plus sublimes en laissant nos oreilles s'assourdir au rythme des mutilations tandis que le sang corrompu s'étend sur tous les murs.
Note : 4/5

Plaisir à faire les trophées, le Platine / 100%

Rester sur ses acquis mais se développer un peu

Là-encore, aucun joueur ne sera en terre inconnue avec un mélange de ce qui se fait habituellement : des trophées liés à la progression, les classiques "finir le jeu réglé sur telle difficulté", débloquer des images en avançant dans les objectifs du mode quête, acheter les objets disponibles et même finir des missions avec le rang maximal.
Néanmoins, on notera avec joie que la collecte des orbes jaunes est passé à la trappe - MERCI ! - et se concentre plus sur le skill et les actions possibles du jeu. Aussi les missions ne sont plus réduites à du score après du débitage bête et méchant mais s'accompagnent de conditions rendant l'objectif du rang maximal bien plus intéressant à atteindre.

Reste que la plupart des trophées sont présents pour rallonger artificiellement la durée de vie et n'apportent rien de nouveau : ils consistent à effectuer les actions un grand nombre de fois, certaines se feront naturellement, d'autres seront bien plus délicates mais toujours dans l'esprit de découvrir le jeu sous toutes ses coutures, contrairement au prédécesseur qui demandait de glisser 20 fois sur une flaque de boue. Un bien pour un mal en somme.
Note : 3/5

Conclusion

Incontestablement, il y a encore matière à fournir pour que le soft devienne encore meilleur que ce qu'il est actuellement : encore daté techniquement, souffrant de son absence de multijoueur et d'une bande-son passable, le jeu ne veut pas perdre tout ce qui fait son sel et on peut comprendre ces choix sans forcément les cautionner.
Il est cependant capital de souligner les efforts fournis par les développeurs concernant l'I.A. et le rythme du jeu qui peut augurer du bon pour les futurs opus.
Vendu à prix plutôt doux, vous aurez ici un bon défouloir sans prise de tête qui vous occupera quelques temps.
Contenu du jeu
Aspect technique du jeu
Plaisir à jouer et à rejouer
Plaisir à faire les trophées
12
Je recommande ce jeu : Aux fans de la série, Aux curieux, À un public averti

Miflin111 (Miflin111)

146
810
2394
7230