Test : NBA 2K19


NBA 2K19
  • 1
  • 2
  • 10
  • 38
Note des joueurs :
4/5 - 1 note
Pas de note
des platineurs

NBA 2K19

ps4


51 trophées au total
5 trophées cachés

471 joueurs possèdent ce jeu

Platiné par : 0 joueur (0 %)
100% par : 0 joueur (0 %)
Note du jeu
14/20
Discuter du test

Test du jeu
NBA 2K19

  • Test rédigé par Ex-Nihylo le 13-11-2018 - Modifié le 13-11-2018


Introduction


Prêt à dribbler ?
Il est de grandes sagas de jeux qui ne meurent jamais, en particulier dans le domaine des simulations de sport. On a le tandem Fifa/PES pour le foot, NHL pour le hockey sur glace, et pour les jeux de basket les NBA Live et la série des 2K sont leurs principales têtes d'affiche. Chaque année donne droit à une nouvelle mouture et c'est ainsi que nous allons nous pencher sur NBA 2K19 pour voir ce qu'elle a dans le ventre et surtout, voir si le jeu en vaut la chandelle, ou plutôt le rebond.

Paru le 7 septembre 2018, développé par Visual Concepts et édité par 2K Sports, le jeu comporte un certain nombre de nouveautés que l'on va tâcher d'évoquer dans ce test. Seront-elles suffisantes pour vous donner l'envie de passer à ce nouvel opus ? C'est l'heure de débuter le match !

Contenu du jeu


Le menu principal, en toute sobriété.
C'est tout classiquement que l'on retrouve les modes de jeu habituel, comme Ma Ligue, qui vous permet de développer une franchise NBA que l'on peut personnaliser à outrance, permettant même bien des excès (comme le transfert de superstars au détriment d'autres équipes, par exemple) qui plairont aux fans. Ma Carrière est toujours disponible et met en avant un joueur de basket bien décidé à revenir briller en NBA, avec un scénario très bien ficelé, ce qui sort de l'ordinaire pour un jeu de sport ! A la manière d'un RPG des choix seront à faire pour évoluer dans ce mode, bien qu'ils aient au final peu d'impact pour la suite de notre carrière dans ce mode.

Les développeurs ont vraiment mis l'accent sur le scénario, développant l'histoire de notre protagoniste de façon assez poussée : en effet on démarre dans une ligue chinoise peu connue du grand public - avec des commentaires en chinois, c'est dire jusqu'où les développeurs ont poussé l'immersion ! - avec comme objectif y briller suffisamment pour ensuite accéder à la prestigieuse scène de la NBA. Des cinématiques, nombreuses, sont présentes tout au long de ce mode, qui coïncident avec la progression globale de votre personnage - rendue accessoirement plus aisée que dans l'opus précédent. Des tas d'événements extérieures au simple domaine du basket vous attendent comme la possibilité de simplement vous balader dans votre quartier pour acheter des vêtements ou encore faire tout un tas de mini jeux. Ces derniers vous aident à acquérir les fameux points utilisés pour faire progresser les statistiques de votre personnage.

On retrouve également avec plaisir le mode Mon équipe, qui, comme son nom l'indique, vous laissera le soin de gérer au mieux votre franchise NBA. Il ne faudra pas compter vos heures de jeu pour amener votre équipe au stade maximal, à moins que vous ne désiriez le faire à l'aide de la monnaie virtuelle, achetable avec de la vraie monnaie... Mais on reviendra sur ce point par la suite.

Le mode MG nous revient également, lui aussi scénarisé, pour nous permettre de manager une équipe sous la direction d'un homme d'affaires. Là encore tout ou presque est paramétrable, peut-être même à outrance parfois car la création de votre équipe reposera entièrement sur votre choix de ville, de la couleur de votre maillot et bien sûr toute la partie recrutement - staff et joueurs - inhérents à votre rôle de manager. Il en va de même pour le mode Le Quartier, existant depuis NBA 2K18 et qui fait donc son grand retour et qui nous revient avec de nouveaux terrains à explorer, de nouvelles conditions de jeu - on peut jouer la nuit par exemple- et faire du 3 VS 3 en mode streetball.

Alors pourquoi ne pas donner la note maximale au jeu, sur ce critère ? Tout simplement parce que le jeu aurait aisément pu se passer des micro-transactions, déjà tant de fois décriées chez son prédécesseur. Moins importantes que dans l'opus précédent, elles sont tout de même présentes, d'où la note qui aurait pu être parfaite sans ça.

Les nouveautés sont donc bel et bien présentes dans le jeu, les développeurs ont su écouter les critiques des joueurs, en rendant le jeu plus accessible - je pense notamment au fait de ne plus avoir à se balader pendant des heures dans le quartier dans le mode Ma Carrière pour acheter des vêtements ou autres, tout a été pensé pour que l'accessibilité aux lieux soit plus efficace. La progression de votre joueur est désormais plus rapide et plein d'autres fonctions ont été repensées et enrichies, comme votre propre recrutement ou la gestion des fans et des sponsors.

 

Note : 4/5

Aspect technique du jeu


Techniquement c'est joli.
On ne peut que s'émerveiller pour la qualité graphique, toujours améliorée au fil des années, de la série, et cet opus n'y fait pas exception : les modélisations des joueurs sont encore plus affinées que dans les opus précédents, on reconnait aisément les principaux grands noms de la NBA et l'habillage du jeu en général est digne d'un show de la NBA. Les animations sont de qualités et NBA 2K19 peut se targuer d'être l'un des meilleurs jeux de basket à ce niveau là, si ce n'est le meilleur. Les bugs de collision sont infimes et on les remarque à peine quand il y en a. L'ambiance sonore quand à elle est clairement assurée par les supporteurs mais également par les commentateurs américains qui mettent le paquet pour nous donner envie de suer sang et eau pour remporter nos matchs. La bande-son, très branchée rap/hip-hop, colle parfaitement à l'ambiance voulue par les créateurs de la série.

Le gameplay n'est pas en reste, car non seulement celui-ci reprend quasiment toute la recette qui a fait le succès des NBA 2K mais se permet le luxe de la surpasser en introduisant quelques nouveautés non négligeables. Par exemple la gestion des contacts entre joueurs est devenue plus réaliste et c'est donc la défense qui est mise à l'honneur dans cet opus, alors que son prédécesseur avait grandement mis l'accent sur l'attaque. Les habitués de NBA 2K18 devront donc s'adapter mais ils y prendront toujours du plaisir, tout comme il faudra désormais s'habituer à la jauge du Takeover, autre grande nouveauté qui permet de booster pendant une durée limitée les compétences de votre joueur une fois remplie. Et le tout sans rendre les matchs déséquilibrés, les développeurs ont là encore démontré leurs compétences à vouloir sans cesse peaufiner leur série.

L'IA, quoique toujours perfectible, possède quand même largement de quoi vous donner du fil à retordre, sans pour autant qu'un déséquilibre s'opère lors de vos matchs. Tout a été bien pensé pour que ceux-ci présentent de véritables duels au cours desquels s'imposera réellement le meilleur joueur, le facteur chance ayant un petit rôle évidemment mais ne sera pas déterminant dans vos victoires comme dans vos défaites. Le must restant de pouvoir jouer avec vos amis ou en ligne, face à des adversaires à votre niveau. En ligne, on peut déplorer parfois une légère distorsion temporelle entre le moment ou vous appuyer sur une touche et le moment où le joueur fait ce que vous lui avez demandé, mais tout dépend de votre connexion ou de celle de votre adversaire.

La réalisation globale est donc de très bonne facture, tout a été fait pour que l'on puisse durablement s'imprégner de l'atmosphère des grands matchs de basket de NBA et c'est ce que l'on est en droit d'attendre de tout jeu de basket digne de ce nom.

 

Note : 4/5

Plaisir à jouer et à rejouer


Ca sent le gros duel à plein nez...
S'agissant d'une simulation de basket, le jeu va être très exigeant avec vous, et ce dès le début, jusqu'à ce que vous réussissiez à en tirer parfaitement la quintessence de son gameplay. Cela pourra refroidir quelques joueurs car la difficulté au début est telle que même en débutant, on peut perdre des matchs. Avis aux courageux, seule la hargne et l'envie d'apprendre la foultitude de combinaisons possibles paiera. Le jeu n'est en tout cas clairement pas destiné à ceux qui se lassent vite d'une difficulté trop grande dès le début.

Passé ces quelques heures d'apprentissage, on commence enfin à se régaler sur chaque action effectuée avec son équipe, ou son joueur si on est en mode Carrière. La base est quand même respectée, une touche pour les passes, une autre pour tirer, une pour sauter... Mais comme dit précédemment, techniques et tactiques ne seront pas de trop pour véritablement s'imposer comme le maître sur les divers parquets américains.

Le jeu a pu corriger quelques défauts de son prédécesseur : il ne suffit plus de sprinter à fond pour déborder n'importe quel joueur adverse et courir au panier, les stats ont été davantage respectées et cette fois il faudra vraiment prendre en compte la différence de gabarit entre les joueurs pour pouvoir trouver comment marquer plus facilement. Evidemment, les stars actuelles présentent tout de même de meilleures capacités que des joueurs moins côtés et il sera toujours plus simple de réaliser nos actions avec eux.

Pour scorer, il faudra non seulement savoir tirer au bon moment - de préférence quand vous êtes démarqué - mais faire bien attention d'appuyer au bon moment lors du chargement de la jauge de tir. Avoir un timing parfait reste délicat, même après des heures de jeu, et il ne faudra pas s'étonner si vos joueurs ratent de temps à autre un panier à trois points, ou un lancer franc, ce qui peut amener son lot de frustration mais également vous motiver à vous battre davantage sur le terrain pour arracher la victoire...

En tout cas vous pouvez y allez sans crainte, vous en aurez pour votre argent, au moins jusqu'au prochain opus, la durée de vie étant conséquente - faire le tout du mode Ma Carrière représentant à lui tout seul quelques dizaines d'heures de jeu. Et le multijoueur - local ou en ligne - ne fait que renforcer ce plaisir de jouer des heures durant à NBA 2K19.

 

Note : 4/5

Plaisir à faire les trophées, le Platine / 100%


Vous ne le savez pas encore mais vous allez devenir une légende...Passage obligé pour rafler un bon nombre de trophées !
Il y a un total de 51 trophées, platine inclus, avec une majorité de trophées de bronze (38) pour quelques trophées argent (10) et seulement 2 trophées en or.

Ne tournons pas autour du pot : les débutants ou ceux qui n'ont pas touché un NBA 2K depuis 10 ans - comme c'est le cas de votre serviteur - auront énormément de mal à cumuler les trophées. La platine représentera donc un énorme challenge pour cette catégorie de joueurs. Il faut dire que même pour les joueurs confirmés, les NBA 2K n'ont pas la réputation d'avoir des platines simples...

La difficulté principale de NBA 2K19 consistera surtout à être régulièrement le meilleur joueur du match dans le mode Ma Carrière, et à être le meilleur tout court, et ce sur une longue période : il faudra donc acquérir le talent nécessaire pour être le meilleur - ce qui nécessitera impérativement des dizaines d'heures de jeu, surtout pour les néophytes - mais également du temps - l'année qui s'écoulera entre la sortie du jeu et celle de son successeur ne sera clairement pas de trop.

Les joueurs confirmés pourront, quant à eux, ramasser suffisamment de trophées pour obtenir un bon pourcentage. Il n'y a que 3 trophées qui demanderont des actions spécifiques, comme par exemple marquer 5 paniers avec la jauge dans le vert en un seul match.

Que ceux qui n'aiment pas les trophées en ligne se rassurent, il n'y a qu'une petite poignée de trophées à obtenir ainsi, malheureusement un des deux trophées or en fait parti...Et c'est celui qui vous demandera beaucoup d'efforts car il faudra, pour l'obtenir, remporter les 10 matchs avec des équipes composées des meilleurs joueurs de tous les temps, ce qui ne sera pas une mince affaire.

Une vingtaine de trophées vous demanderont d'explorer le mode Ma Carrière de fond en comble ou presque, ce qui nécessitera quelques dizaines d'heures de jeu. Les trophées restant se répartissent assez équitablement entre les modes MG, Mon Equipe et Ma Ligue, là encore pour quelques bonnes heures de jeu.

Au final, les trophées sont donc à réserver en priorité aux amateurs de gros challenges, qui aiment suffisamment le basket pour passer des heures et des heures pour tenter de tout rafler. Heureusement que le jeu est assez prenant pour ça !

 

Note : 2/5

Contenu du jeu
Aspect technique du jeu
Plaisir à jouer et à rejouer
Plaisir à faire les trophées
14/20

NBA 2K19 possède suffisamment de qualités techniques à tout point de vue, que ce soit au niveau du gameplay, de l'ambiance digne de la NBA, ou encore via son mode histoire passionnant, pour rester le roi des jeux de basket cette année encore. Mais le jeu n'est clairement pas à la portée de tout le monde, il faut compter beaucoup de temps pour l'apprivoiser et seuls les plus hargneux en tireront la quintessence. Un autre bémol à souligner : les micro-transactions dont le titre pourrait largement se passer pour approcher réellement la perfection.

Je recommande ce jeu :
À tous, Aux acharnés, Aux spécialistes du genre