Test : Hardware : Rivals


Hardware : Rivals
  • 1
  • 4
  • 8
  • 29
Note des joueurs :
3.1/5 - 54 notes
Note des platineurs :
3.4/5 - 31 notes

Hardware : Rivals

ps4


42 trophées au total
0 trophée caché

1993 joueurs possèdent ce jeu

Platiné par : 325 joueurs (16 %)
100% par : 325 joueurs (16 %)
Note du jeu
9/20
Discuter du test

Test du jeu
Hardware : Rivals

  • Test rédigé par Aelon le 07-02-2016 - Modifié le 07-12-2016


Introduction


Chauffez les moteurs et armez vos tourelles, c'est l'heure de la bagarre
Après un mélange entre voitures et football qui nous a apporté Rocket League via les jeux du PlayStation Plus en juillet 2015, voici un nouveau mélange impliquant des voitures offert par les jeux du PlayStation Plus du mois de janvier 2016. Il s'agit de Hardware Rivals, un jeu développé par le SCE Connected Content Group et publié par Sony Computer Entertainment Europe.

Vous y incarnez des véhicules (aussi bien des buggys que des chars d'assaut) dans des arènes de combat : il s'agit donc d'une guerre entre les pneus et les chenilles, l'infanterie très légère contre l'infanterie lourde, le tout à grand renfort d'armement parfois fantaisiste mais destructeur. Alors, qu'en est-il du jeu lui-même ? Nouveau mélange improbable réussi ?

Contenu du jeu


6 véhicules, 4 cartes. Oui, c'est assez limité.
404 Game not found

C'est une bonne chose de pouvoir commencer par le contenu du jeu, car il est en grande partie responsable de l'expérience de jeu et impacte grandement deux autres parties de ce test. N'y allons pas par quatre chemins, le contenu de Hardware : Rivals est tristement maigre.

Commençons par les véhicules. La logique voudrait qu'ils soient tous distinguables et différents afin de pouvoir alterner entre eux, mais ce n'est pas le cas. Vous avez beau avoir 3 tanks et 3 buggys (ou VAR, Véhicule d'Attaque Rapide) sur le papier, en réalité, les 3 tanks et les 3 buggys sont identiques.

Si vous avez regardé l'image de cette partie, vous remarquerez peut-être qu'il y a les "caractéristiques" du tank sélectionné. Ce n'est absolument pas à prendre en compte : les 3 véhicules des 2 catégories ont la même cadence de tir, font les mêmes dégâts (il faut le même nombre de tirs pour tuer un adversaire), roulent à la même vitesse et ont la même résistance.
La seule chose qui les différencie, c'est leur apparence, surtout par les extensions. Ces dernières peuvent être achetées afin de décorer votre voiture : tank bateau-pirate, buggy joujou, etc. Malheureusement, non seulement ces extensions ne permettent pas d'améliorer vos véhicules, permettant d'avoir une évolution, certaines extensions contribuent à masquer l'écran, comme par exemple le gouvernail du bateau pirate allant sur un tank et augmentant ainsi sa hauteur.

Concernant les pilotes, ils sont tous interchangeables, seul ce qu'ils disent en jeu est modifié. Vous débloquerez des compétences au fur et à mesure de vos gains de niveau (le maximum étant le niveau 25) qui s'avèrent plus ou moins utiles : l'augmentation des dégâts de l'arme principale et la réparation automatique sont des atouts majeurs.

Viennent ensuite les zones de combat. Vous aurez à votre disposition 4 zones : un hangar aérien style zone 51, un temple maya perdu, une zone de forage et un centre de recherche dans une zone glaciale. C'est très peu, puisque vous en aurez très vite fait le tour. Sur les 4 zones, 2 sont en plus très petites (Temple Perdu et Jackson's Pit).
Dans chacune de ces cartes se trouvent des éléments à récupérer, classables en 3 catégories : attaque, soutien et spécial.
Les éléments d'attaque sont toutes les armes, dites secondaires. On trouvera des missiles, des lasers, roquettes, bombes, etc. Les éléments de soutien sont les deux projectiles qui peuvent soit immobiliser un véhicule soit bloquer ses armes ainsi que les régénérateurs de santé et de bouclier. Le spécial correspond au pouvoir unique de chacune des cartes, permettant d'éliminer un grand nombre d'adversaire.
Le problème majeur étant que les éléments à récupérer ne changent jamais de position (les pouvoirs spéciaux ont 3 endroits fixes d'apparition), mais j'y reviendrai plus tard.

Il reste alors les modes de jeu, très peu variés : match à mort (seul ou en équipe) et domination en équipe. Il y a des modes où seul un type d'arme est disponible, mais ça reste un match à mort, ce qui ne change fondamentalement pas grand-chose. Vous aurez également quelques défis, qui servent surtout pour quelques trophées.

 

Note : 2/5

Aspect technique du jeu


Avec un look cartoon, le jeu passe relativement bien à l'écran.
Note : cette partie et certains des problèmes soulevés concerne la mise à jour 1.08, le test sera modifié en cas de nouvelle mise à jour du jeu venant corriger ces défauts.

Un aspect technique moyen

Les graphismes de Hardware : Rivals sont corrects. Avec un style cartoon, les combats n'en sont que plus déjantés, ce qui est un bon point. Pour le reste, les jeux de lumière sont peu présents.
C'est malheureusement la bande son qui vient apporter un premier bémol à cette section. Avec une liste de musiques particulièrement faible, vous finirez par couper le son du jeu pour ne pas avoir à écouter les mêmes musiques en boucle, qui sont de base très répétitives. Au moins, les bruitages passent très bien.

Le gameplay est très simple à prendre en main. Avec des commandes classiques pour un contrôle de véhicules (vous pourrez choisir le style de commandes qui vous va le mieux), le jeu est très instinctif. On parvient très vite à contrôler les déplacements du véhicule tout en tirant. Il faut en revanche deux ou trois parties pour parvenir à gérer au mieux la tourelle, qui n'est autre que votre visée pour les armes principales et secondaires. Une visée assistée bienvenue vous permet de viser automatiquement une cible située devant votre viseur quelle que soit son altitude, permettant d'éviter d'avoir à gérer trop d'éléments à la fois et de mieux se focaliser sur les commandes.

Qui s'accompagne de nombreux problèmes...

Hélas, le jeu compte plusieurs problèmes qui viennent sérieusement entraver l'aspect technique.

Personnellement, je trouve que la physique des véhicules est particulièrement handicapante. Votre véhicule (VAR comme tank d'ailleurs) s'envolera très souvent lorsque vous entrerez en collision avec un autre véhicule, rendant le tout complètement grotesque. Une situation fréquente consiste à foncer vers un adversaire en tirant, sans pouvoir voir dans quel sens va ce dernier si jamais il est loin. C'est alors qu'il vous foncera lui-aussi dessus, et au lieu de simplement se rentrer dedans et être stoppés net, les 2 véhicules s'envoleront à plusieurs mètres du sol tout en tourbillonnant avant d'atterrir de façon complètement aléatoire. Déboussolé, vous devrez alors retrouver votre équilibre et votre adversaire en priant pour que personne ne profite de ce long moment de faiblesse pour vous éliminer. Par ailleurs, en cas de retournement de votre véhicule, surtout tank, il est extrêmement difficile de retrouver l'équilibre, ce qui vous laisse tout simplement sans défense.

En dehors de la physique des véhicules, le jeu souffre de nombreux soucis de connexion, entre les déconnexions et lags. Il m'est souvent arrivé de récupérer des armes ou boucliers sur les zones sans qu'ils soient comptabilisés, mais les icônes disparaissent bel et bien temporairement. Cela s'avère plus que pénible lorsqu'il s'agit du pouvoir spécial.

Enfin, des trophées sont glitchés, rendant leur obtention hasardeuse. Un trophée vous demande d'utiliser une fois chaque pouvoir spécial (donc 4). Cependant, il est probable que vous n'obteniez pas le trophée malgré complétion de l'objectif. Il vous faudra alors utiliser les pouvoirs spéciaux jusqu'à obtention du trophée...
De la même façon, le trophée qui nécessite de tuer 3 ennemis d'un coup est glitché. L'utilisation des pouvoirs spéciaux vous permet d'éliminer facilement 3 ennemis ou plus, mais le trophée ne tombera pas forcément. Il faudra ainsi répéter les triple (ou plus) éliminations afin d'obtenir le trophée. L'utilisation du laser semble augmenter les chances de l'obtenir mais rend la réalisation bien plus difficile.

 

Note : 2/5

Plaisir à jouer et à rejouer


Certaines armes secondaires surpassent complètement les autres, rendant ces dernières presque inintéressantes.
Comme un sentiment d'usure

Les premières parties dans Hardware : Rivals sont probablement les meilleures. Étonnant, n'est-ce pas ? Pourtant, en commençant le jeu, vous découvrez ses fonctionnalités, vous vous aventurez dans ces 4 nouvelles zones, vous découvrez où sont les meilleures armes dans chaque zone, comment chaque arme fonctionne afin de finir par trouver celle qui vous convient, vous savourez vos premières mises à mort, savourant votre maîtrise progressive du véhicule et, par extension, du jeu...

Et puis s'installe la répétitivité.

Tout d'abord, sachez que les parties sont très courtes, la faute à des valeurs maximales de mises à mort ou de points trop faibles. Les matchs à mort ont une valeur limite de 20 mises à mort si vous êtes contre tous, 30 en équipe, tandis que les matchs de Domination ont une valeur maximale de 50 points.
Difficile de briller dans ces situations étant donné que les mises à mort finissent par s'enchaîner à toute vitesse lorsqu'au moins un joueur de la partie connaît l'emplacement des meilleures armes.

Je parle de "meilleures armes" depuis le début de cette section car il y a une énorme différence entre les armes secondaires récupérables. Certaines armes, comme le plasma ou les roquettes, ont une visée très approximative (il faut être dans une zone dégagée et loin de l'adversaire pour tirer le maximum du plasma) et des dégâts très faibles (sauf si vous êtes très proche avant d'utiliser les roquettes), mais au final, il faut des conditions précises pour tirer le maximum de ces armes qui offriront un résultat décevant. C'est sans compter sur les "meilleures armes" : le laser, les missiles lourds et le canon électrique. Ces trois armes tuent en un tir (le laser tue peu importe la santé/bouclier), deux au maximum. Le canon électrique est difficile à utiliser au départ, mais une fois le système de visée intégré, vous raterez très peu de tir, tandis que les missiles lourds ont un système de visée automatique et suivent l'adversaire ciblé une fois tirés...

Ainsi donc, pour résumer : le jeu propose des armes terriblement déséquilibrées qui apparaissent toujours au même endroit. Vous imaginez ce qui finit par arriver ? C'est là la plus grande faiblesse du jeu : son manque d'originalité. Au final, les matchs sont gagnés par celui qui atteint en premier les meilleures armes. Certains n'hésiteront par ailleurs pas à "camper" afin de récupérer l'arme au plus vite lorsqu'elle réapparaît. Une bien belle pratique.

Nul doute que vous-même finirez par savoir où sont les meilleures armes, et finirez par vous dire : "à quoi bon ? Je vais utiliser le laser, les missiles lourds et le pouvoir spécial de toute manière.". Vous pouvez bien évidemment choisir d'utiliser toutes les armes, nonobstant la suprématie de certaines d'entre elles, mais je suis certain que vous retournerez vers la chasse aux meilleures armes, puisque ce sont elles qui offrent le meilleur résultat. Si vous cherchez à faire les trophées, notamment les 1000 mises à mort, il faut bien être efficace, et j'imagine mal quelqu'un s'aventurer à cette tâche en utilisant uniquement le plasma...

 

Note : 3/5

Plaisir à faire les trophées, le Platine / 100%


50 mises à mort ! Plus que 950 et ce sera bon...
Comme un très gros sentiment d'usure

En vous basant sur le contenu du jeu et le plaisir à jouer, vous devriez aisément comprendre le problème de la liste de trophées.

Ne boudons pas toute la liste. Certains trophées s'obtiennent très facilement, voire naturellement. On comptera par exemple celui de la première mise à mort, celui de la personnalisation de véhicules, finir une partie sur chaque carte... De nombreux petits objectifs peu contraignants qui permettent d'attiser votre intérêt.

Ensuite, on comptera quelques trophées vous proposant un challenge bienvenu. Ils demandent en effet de réaliser certaines actions parfois compliquées mais tout à fait réalisables pour qui se concentre dessus : éliminer un adversaire étant en plein saut avec le canon électrique ou l'éliminer à plus de 300 mètres, éliminer 10 adversaires avec chaque arme secondaire, y compris les deux "armes" qui neutralisent la conduite ou l'utilisation d'armes, faire une série d'au moins 5 mises à mort sans mourir... Il en reste encore, mais sachez que vous les réaliserez avec plaisir et savourerez l'obtention des trophées.

Mais, malheureusement, comme pour de nombreux jeux, une poignée de trophées ruinent l'expérience. Je ne reviendrai que très peu sur les deux trophées glitchés, même si devoir refaire plusieurs fois la même chose pour les débloquer finit par énerver au plus haut point.

Il n'y a que 2 trophées qui vous auront à l'usure : le trophée des défis et, surtout, celui des 1000 mises à mort. Les défis apparaissent aléatoirement en cours de partie (publique), vous indiquant qu'un joueur a obtenu un certain temps ou nombre de points en réalisant une action précise (traverser une zone en un minimum de temps, faire le plus long saut, etc). Le problème, c'est qu'un trophée vous demande de battre trois records différents. Trois records qui ne nécessitent pas d'être faits dans la même partie (encore heureux), certes, mais trois records de vos amis. Il vous faut donc attendre que le jeu vous propose un record à battre et espérer qu'il concerne un de vos amis. Sauf que, plus le temps passe, plus vos amis finissent par réussir à faire de très bons scores, rendant le record toujours plus difficile à battre, et que, petite blague, si vous mourez avant de réussir à battre le record (ou même simplement tenter de le battre), le défi est annulé ! Il faut alors attendre une autre relance de la part du jeu et fuir les combats... Oui, c'est assez triste.

Enfin : 1000 mises à morts. Faut-il en dire plus ? Entre le fait que les parties ont des scores maximaux très bas, que les armes sont au même endroit ou qu'il n'y a que 4 zones de combat, l'ennui et la répétitivité seront vos pires ennemis. Le platine du jeu n'est en soit pas difficile à obtenir, mais il est terriblement long et répétitif, finissant par lasser et dégoûter. Pour illustrer mes propos, sachez qu'un trophée d'or (comme celui des 1000 mises à mort) demande de gagner 50 matchs. Vous obtiendrez très probablement celui-ci en étant à peine à 500 mises à mort. Les matchs à mort et dominations devront alors inlassablement s'enchaîner, en utilisant les meilleures armes pour accélérer votre compteur de mises à mort, mais tout cela sera bien usant. Une valeur de mises à mort plus faible aurait vraiment été la bienvenue, afin d'éviter d'inciter les joueurs à répéter encore et encore les mêmes choses.

 

Note : 2/5

Contenu du jeu
Aspect technique du jeu
Plaisir à jouer et à rejouer
Plaisir à faire les trophées
9/20

Dommage.

Partant d'un principe très sympathique, Hardware : Rivals propose un contenu très maigre, entraînant très vite un fatal sentiment de répétitivité. Avec quelques soucis techniques handicapants, patience et persévérance seront les maître-mots si vous souhaitez obtenir le platine du jeu, assez simple mais bien trop long à obtenir.

Je recommande ce jeu :
Aux curieux