Golf With Your Friends

Golf With Your Friends

ps4

1
4
14
18
16
-

Infos complémentaires

+ -
Date de sortie : 19/05/2020
Genre(s) : Sport
Territoire(s) : FRANCE

35 joueurs possèdent ce jeu
37 trophées au total
0 trophée online
0 trophée caché

Platiné par : 9 joueurs (26 %)

100% par : 9 joueurs (26 %)


Note des joueurs :
1/5 - 1 note

Pas de note
des platineurs

Test rédigé par Jo-La-Mouche le 09-06-2020 - Modifié le 09-06-2020

Introduction

Entrez dans le club

Golf With Your Friends est un jeu, comme son nom l'indique presque, de mini golf. Et comme le mini golf dans la vraie vie, c'est plus sympa d'y jouer avec des amis, d'où le titre.

Sorti le 19 mai 2020, très rare représentant sur PS4 de cette activité teintée d'été, de vacances et de crème solaire, Golf With Your Friends est à l'origine développé par Blacklight Interactive, puis Team17 les a rejoint sur le parcours, aussi bien pour le développement que pour l'édition du jeu, pour le faire partager à un public plus large. C'est à dire nous, les joueurs sur consoles. Pour celles et ceux à qui le nom de Team17 évoquerait vaguement quelque chose mais sans pouvoir resituer, et pour ceux qui ne connaissent pas du tout aussi, sachez que ce sont les géniaux papas de la série des jeux Worms.

Alors, que se passe-t-il à la surface d'un monde terrassé par les Saintes Grenades, les ânes en ciment et la guerre nucléaire ? La réponse dans les prochaines lignes.

Contenu du jeu

Entrez sur le parcours

J'espère que votre caddie est en forme. Et que le caddie de votre caddie est assez grands pour y entasser la dose de contenus de Golf With Your Friends. Disponible en premier lieu sur PC, cette version PS4 débarque avec les dernières mises à jour intégrées, pour les environnements comme pour les modes de jeu. Vous êtes prêts ? Commençons.


Comment jouer ?
With Your Friends : pour l'aspect amical du titre, vous pourrez taquiner du putter aussi bien seul, en local chacun votre tour ou en ligne, avec des connaissances ou des inconnus. Jusqu'à 11 autres joueurs peuvent vous rejoindre, soit des parties jusqu'à 12 joueurs. C'est beau le sport, ça rapproche les humains, surtout si vous êtes 12 sur un canapé. Ce qu'il faut retenir, c'est que les modes de jeu disponibles sont les mêmes, quel que soit votre niveau de confinement amical personnel. Et ça, je trouve ça plutôt sympa de n'avoir aucune distinction entre un mode en ligne et un mode local.

Golf : pour l'aspect sport de loisir (bien que des compétitions organisées par des fédérations nationales et internationales existent), les développeurs vous proposent des modes de jeu préfabriqués, et vous comprendrez bientôt pourquoi j'emploie ce terme. Les propositions sont déjà très honorables, avec un mode classique, un mode "Basket With Your Friends" où le trou est remplacé par un panier, un mode "Hockey With Your Friends" où le trou est remplacé par des buts et un gardien taquin. Pour l'émulation du sport au panier percé, vous disposez d'une capacité de saut, que vous pouvez activer à tout moment et plusieurs fois. C'est plus pratique pour entrer dans un panier en hauteur. Et dans d'autres modes de jeu prédéfinis, vous pourrez avoir encore plus de bonus à utiliser, comme laisser une traînée de miel au sol pour ralentir vos adversaires, ou vous geler sur place, pratique pour éviter la sortie du parcours.

Préfabriqués, prédéfinis, mais qu'est-ce que le jeu peut bien cacher sous ces mots ? Tout simplement la possibilité de modifier toutes les règles qui régissent les parties de Golf With Your Friends, un peu comme dans d'autres jeux avec des vers de terre. Plus de temps pour jouer un trou ? Pas de soucis. Limiter le nombre de coups possibles pour faire avancer tout le monde plus vite ? C'est fait. Avoir une forme de balle aléatoire à chaque coup ? J'adore. Le nombre de paramètres modifiables est conséquent, vous aurez de quoi y passer du temps pour créer la partie de vos rêves. Ou pas, les modes de jeu proposés par les développeurs sont déjà bien réglés.


Où jouer ?
Maintenant que les règles sont établies, partons à la recherche du parcours. Du parcours bucolique en forêt au vide glacial d'une station spatiale en passant par la plage des pirates et la maison hantée, les ambiances ne manquent pas. Ce sont au total 11 niveaux qui vous attendent, à l'heure de la rédaction de ces lignes, pour parfaire votre putt. Petit clin d’œil à une série de jeux évoquée dans l'introduction, un niveau est consacré à nos (mes ?) chers petits vers de terre. Un niveau qui intègre les éléments les plus iconiques de l'arsenal déjantés de lombrics qui ne le sont pas moins. A force de respirer du gaz de moufette, les neurones doivent disparaître à toute vitesse.
Ces 11 niveaux seront très vite rejoints par un douzième parcours dont la vignette visible dans le jeu rappelle "The Escapist". Devinez qui édite ce jeu ?


Avec quoi jouer ?
Le mini golf se pratique simplement, avec une balle et un putter. "Comment s'y retrouver si tout le monde a la même balle ?" me demanderez-vous d'un air inquiet. "Grâce aux personnalisations pardi" vous répondrai-je alors d'un ton enjoué. Les développeurs n'ont pas seulement pensé à la personnalisation des parties, ils ont aussi pensé aux balles. Couleur, couvre-chef, traînée, flotteur, les 4 cavaliers de la personnalisation de la petite balle. Oui, votre balle peut avoir un chapeau et une petite bouée quand elle tombe dans l'eau. Petite digression, l'eau est utilisée dans le jeu comme un élément éliminatoire, mais aussi comme un convoyeur où vous pourrez vous laisser flotter au gré du courant. Ah, les toboggans aquatiques, encore un peu plus la sensation des vacances en été...
Tous les éléments ne sont pas disponibles immédiatement, vous allez devoir jouer pour les débloquer au fur et à mesure de vos parties. Là encore, le nombre des éléments disponibles est très satisfaisant, de quoi en profiter pour prendre un peu de temps et choisir la "tenue" idéale pour vous accompagner sur les parcours.


Le contenu réalise un très bel Albatros.
Note : 5/5

Aspect technique du jeu

Tombez dans le bunker

Pour vos mirettes et vos esgourdes :
Je préfère annoncer la couleur tout de suite : ne vous attendez pas à une merveille visuelle. Ce n'est pas parce que la console est proche de son remplacement par la prochaine génération qu'il faut automatiquement tomber dans le sempiternel "les développeurs ont eu le temps d'appréhender la console et savent en tirer le meilleur". Pour des studios qui travaillent à plein régime depuis le début de la génération pourquoi pas, ce n'est pas le cas de Blacklight Interactive. Mais pour un jeu de moins de 6 Go, le résultat est correct.

Certes, certaines textures ne sont pas des plus détaillées, certains objets que vous rencontrerez sur votre parcours peuvent sembler bien carrés par rapport à ce qu'il est possible de faire sur la PS4 et la moquette des greens n'est pas rendue poil par poil. Les amateurs de photo-réalisme passeront leur chemin. Mais est-ce là le but ? Est-ce là l'essence et l'essentiel d'un jeu de mini golf ? Si visuellement le jeu se situe dans la moyenne, l'ambiance est quand à elle bien au rendez-vous, qu'elle soit visuelle ou sonore. Oui vous êtes dans bien dans la forêt, et ce n'est pas l'envie de coller un drive dans la tête de cet oiseau qui n'arrête pas de chanter qui vous fera perdre l'immersion dans l'environnement dans lequel vous vous trouvez. Toute proportion gardée, entendez moi bien. Globalement réussis, certains parcours peuvent se trouver moins aboutis que d'autres, notamment sur un plan visuel. J'ai par exemple en tête le niveau égyptien qui semble un cran en dessous du reste. Peut-être à cause du thème qui situe l'action dans le désert. Mais les parcours sont variés, font appels à des mécaniques plus évoluées que les simples bordures qui délimitent votre parcours et l'activation des bonus peut totalement changer la donne lorsqu'il s'agit de se rapprocher du trou.

Petit bémol à cette direction artistique somme toute réussie jusque là, certaines musiques vous donneront envie de vous enfoncer un club de golf dans les oreilles jusqu'à s'en faire sauter les rotules de l'intérieur en agitant le tout comme un shaker. Quand vous jouez seul ou en ligne avec des inconnus, je vous recommande privilégier une playlist de votre création. Pour les parties à plusieurs en local, le tohu-bohu de vos piques et sarcasmes sur la façon de jouer de vos amis devraient largement couvrir le son du jeu.


Pour vos mains et votre manette :
Malheureusement pour le jeu, si 95% du temps et des coups que vous allez jouer, la balle se comporte de manière attendue, la physique peut soudainement décider de prendre quelques jours de congés, emportant avec elle le système de collisions, par exemple. C'est ainsi que je me suis retrouvé coincé sous le plancher d'un bateau, sans jamais pouvoir en sortir. Sans pouvoir tomber dans l'eau ou retourner sur le parcours. Ni en jeu, ni hors jeu, probablement le purgatoire du mini golf, une situation digne de Schrödinger. Sans pouvoir tomber dans l'eau ou retourner sur le parcours.

La caméra peut également venir jouer les trouble-fête, surtout si votre balle est un peu trop proche d'une bordure... Impossible de déplacer la caméra latéralement pour mieux vous extirper de la situation, vous devrez jouer avec le zoom pour vous en sortir. Il n'est pas non plus rare que la caméra passe sous le parcours, pas toujours pratique pour voir les prochains obstacles. Toujours à propos de cette dernière, sachez qu'une fois le coup parti, la caméra ne bouge pas automatiquement pour vois laisser admirer votre coup par rapport à l'ensemble du parcours. Vous pouvez vous retrouver à jouer un coup sans vraiment savoir ce qu'il se passe ensuite. La rotation de la caméra vous incombe, dans les limites de ses possibilités.


Garçon !
Lors de mes tentatives de défaire des inconnus lors de parties en ligne, je n'ai pas rencontré le moindre problème avec les serveurs hébergeant les parties. Tout était fluide, les trous et les parcours s'enchaînaient parfaitement.


Malgré cette dernière note positive, la technique n'arrive pas à faire mieux que le par.
Note : 3/5

Plaisir à jouer et à rejouer

Arrivez sur le green

Au commencement :
Golf With Your Friends vous demandera un temps d'adaptation pour bien prendre les commandes en mains, aussi bien pour la visée que pour la navigation dans les menus. Une fois les premiers errements de la compréhension de la jauge de puissance passés, pas au niveau du fonctionnement qui est simple comme bonjour, mais dans le dosage de la puissance et le rapport entre ce que vous voulez faire et ce qu'il se passe à l'écran, vous arrivez très rapidement à prendre du plaisir. Et une fois que le plaisir est là, s'il réside en vous l'âme d'un champion, ce dont je ne doute pas, vous allez très vite chercher à optimiser vos parcours. Et c'est bien là l'essence même du golf et de son petit demi-frère auquel nous jouons ici.

L'adage "Facile d'y jouer, dur de le maîtriser" convient parfaitement à la proposition faite par Blacklight Interactive et Team17. Le jeu est amusant, les différents modes de jeu apportent ce qu'il faut comme couche de sucre pour prendre du plaisir et ne pas s'ennuyer. Les différentes personnalisations, aussi bien visuelles que réglementaires, promettent des parties pour le moins... originales, pour ne pas dire ultra compliquées. Mais avant de connaître tous les parcours, tous les raccourcis, toutes les façons tordues d'atteindre votre but, vous aller devoir passer beaucoup de temps à faire et refaire les mêmes trous, encore et encore. La marge de progression est importante et permet à Golf With Your Friends de se glisser aussi bien dans la peau d'un jeu à sortir lors d'une soirée que d'un jeu à peaufiner dans son coin pour en connaître toutes les astuces.


Pour le plaisir :
En ligne, pour peu que vos partenaires de jeu, adversaires d'un jour, soient réactifs, les trous et les parties s'enchaînent sans voir le temps passer. A plusieurs en local, ça sera à chacun son tour, ce qui implique une légère coupure à chaque changement de joueur, rien de bien méchant. Seul, le plaisir n'est pas le même puisque c'est avant tout contre le par et vous-même que vous combattrez.

Si le mode "classique" est... classique, comme son nom l'indique, je me dois d'appuyer sur la présence d'un mode basket et d'un mode hockey qui sont pour le moins originaux, qui permettent de revisiter les parcours et la façon de progresser sur ces derniers. Le hockey est le mode de jeu qui se rapproche le plus du mode classique : tout se passe au sol. Dans l'idée, passer d'un petit trou à un but peu sembler plus simple, mais c'est sans compter sur un gardien facétieux qui n'aura pas son pareil pour vous priver de votre objectif. Le basket change complètement la donne en intégrant de la verticalité dans le jeu et la possibilité, l'obligation même, de faire sauter votre balle au bon moment pour marquer. Vous êtes le rejeton illégitime qu'auraient pu avoir Tiger Woods et Michael Jordan si la science le permettait.


Sans crier gare, je me suis laissé happer par Golf With Your Friends. Un bel Eagle réalisé par le plaisir.
Note : 4/5

Plaisir à faire les trophées, le Platine / 100%

Puttez au fond du trou

Classique ...
La liste des trophées de Golf With Your Friends est classique, peut-être attendue pour un jeu du genre mais c'est bien là le seul reproche qu'on puisse lui faire. Les trophées sont traditionnels : jouer des coups, réaliser des pars par trou, des birdies, des albatros. Classique pour un jeu de golf miniature, ce qui ne veut pas dire aisé pour autant. Pars et Birdies ne sont pas compliqués à obtenir, un albatros, soit 3 coups au-dessous du par, c'est déjà un peu plus corsé, puisque ce score ne peut être atteint que sur des trous de pars 4 et 5. Donc de grands parcours qui vous demanderont d'être observateurs et de trouver la solution la plus efficace possible pour vous rapprocher du trou et putter comme un as.


... et stimulant
D'autres trophées tomberont pour simplement avoir joué une partie dans chaque environnement. Autres trophées qui rejoignent le classicisme de l'albatros sans pour autant être à la portée du premier venu, réaliser un par, ou mieux, sur l'ensemble de chaque parcours. Tout ceci dans le mode Classique, bien évidemment, où les avantages des autres modes de jeu ne sont pas disponibles. Quand vous vous rendrez compte de la difficulté de certains trous, à cause d'événements aléatoires, comme des bombes, des mines, des moutons, des grenades (oui, je parle bien de Golf With Your Friends, et en particulier du niveau Worms), atteindre le par vous demandera beaucoup de concentration, un soupçon de chance et une bonne dose d'apprentissage du niveau. Et de tous les autres niveaux de manière générale, tant la présence d'éléments perturbateurs peut rapidement mettre à mal votre approche.

A la fois accessible par ses trophées classiques et liés au simple fait de jouer à Golf With Your Friends, le platine n'est pas un trophée "clé en main". L'ultime récompense du chasseur vous demandera d'apprendre les parcours par cœur, de maîtriser à la perfection l'environnement qui vous entoure. Comme le disait un grand entraîneur : "Muscle ton jeu !". Les trophées réalisent un excellent Eagle.
Note : 4/5

Conclusion

Visuellement pas au mieux de ce que peut proposer la PS4 mais avec des ambiances visuelles et sonores réussies, l'esprit et le plaisir sont là pour faire de Golf With Your Friends un excellent jeu à sortir lors de soirées entre amis, sans parler du plaisir à putter avec des inconnus à l'autre bout du monde ou à l'autre bout du couloir.
Contenu du jeu
Aspect technique du jeu
Plaisir à jouer et à rejouer
Plaisir à faire les trophées
16
Je recommande ce jeu : À tous, Aux acharnés, Aux chasseurs de trophées/platine difficile

Jo-La-Mouche (Jo-La-Mouche)

18
179
650
2773